Jump to content

Quelles sont les branches "d'élite" de l'armée de terre ?


RedWKL

Recommended Posts

Bonjour à tous, tout d'abord et avant de m'attirer les foudres de nombre d'entre vous, je tiens à préciser ma question en employant des termes plus précis. Quelles sont les branches de l'armée de terre nécessitant de grandes capacités physiques et intellectuelles, dont l’accès est compliqué et qui ne comportent que des éléments surentrainés et triés sur le volet. J'ai bien conscience que dans l'armée, tous les corps sont importants et ont leur rôle à jouer, mais il est indéniable qu'il y a certains corps plus durs d'accès car ayant plus d'exigence, et donc considérés par certains comme des corps d'élites. Nier cela reviendrait à dire qu'un militaire engagé depuis 1 an juste après son bac et un membre des forces spéciales, sont tout aussi bons et possèdent les mêmes compétences. Je n'attends donc pas de réponse comme "tous les corps de l'armée sont importants, il n'y a pas d'élite" étant donné que cela est pertinemment faux et ne répond à aucune logique. Je ne suis pas très informé quant aux différents corps et à leurs rôles, je ne connait précisément le rôle que de quelques uns comme les forces spéciales qui de mon point de vu de civil représentent l'élite de l'armée, et n'étant composé que d'éléments forts et entrainés. Cependant je sais une chose, c'est que je ne sais rien (ah ah belle référence), et c'est pour cela que je demande ici votre avis, qui que vous soyez, car tout avis est bon à prendre. Les forces spéciales étant le seul corps sur lequel je me suis vraiment renseigné car il m'intéresse, je ne connais pas vraiment la réputation des autres corps en général, et à-vrai-dire la réputation même des forces spéciales (je veux dire la réputation au sein de l'armée, entre les différents corps). Mais, il y a peu de temps, je parlais avec l'oncle d'un ami à moi qui me demandait ce que je voulais faire plus tard ; je lui ai donc dit que je voulais intégrer les forces spéciales. Mais il m'a rétorqué que ça n'existait pas, sur un ton quelque peu agacé. Je lui ai donc dit dans un premier temps que cela existait, mais face à son entêtement et son manque d'arguments, j'ai préféré lâcher prise. Néanmoins, je me suis rendu dans un CIRFA où j'ai fait part à des personnes qualifiées et étant dans l'armée de mes intentions d'intégrer les forces spéciales, et ces dernier m'ont conseillé et aiguillé, mais à aucun moment ils ne m'ont dit que cela n'existait pas. De plus, sur le site officiel de l'armée, sengager.fr, il y a une rubrique forces spéciales avec quelques détails concernant cette branche de l'armée. Je sais donc pertinemment que les forces spéciales existent, mais je me demandais pourquoi cet homme m'avait soutenu le contraire sur un ton un peu agacé, et en me disant que l'élite de l'armée étaient les CRAPS. Je précise qu'il n'était pas énervé avant et que mon comportement était tout à fait correct, rien qui ne puisse l'énerver, je ne faisait presque que l'écouter.

Je récapitule ici mes questions : - Quelles sont les branches de l'armée faisant partie d'une "élite" de par la difficulté d'accès à celles-ci et la force de leurs éléments ?

                                                         - Pourquoi cet homme m'a dit que les forces spéciales n'existaient pas (je l'ai ressenti comme une frustration, peut-être qu'il a été refusé dans les forces spéciales et qu'il nourrit donc une certaine rancœur envers elles) ?

                                                         - Dernière question improvisée, que sont les CRAPS (j'ai rapidement fait quelques recherches sur internet quand il m'en a parlé, mais j'ai juste trouvé que c'était un régiment de parachutistes) ?

 

Merci d'avance pour vos réponses, et désolé d'avoir écrit autant.

Cordialement, le jeune lézard désireux de devenir dragon.

Link to comment
Share on other sites

  • Moderator

Les CRAPS sont les anciens chuteurs opéationnels des régiments parachutistes, ils sont appelés GCP maintenant, tout simplement en anglais, ce terme signifie "mer.."

Ils sont un cran au dessus des soldats para.

Sans trop me tromper le 13 RDP et le1° RPIMa sont la crême de l'ADT, si j'exclue le service action de la DGSE.Va faire un tour là

http://www.forum-militaire.fr/forum/39-france/

 

 

Link to comment
Share on other sites

Merci pour cette réponse pleine d’anagrammes qui m'étaient inconnus (j'ai pris des notes pour la signification de chacun d'eux). Mais du coup une question me viens à l'esprit : le 1° RPIMa est le 1er Régiment de Parachutistes d'Infanterie de Marine, mais selon ce que j'ai trouvé en me renseignant, ce régiment est rattaché à l'armée de terre, alors pourquoi y a-t-il le nom de la Marine dans l'anagramme ? Ce régiment il est rattaché à l'ADT ou à la Marine ? Et au final le 13 ème RDP et le 1er RPIMa remplissent la même fonction et tous deux au sein des FS, malgré une histoire différente, alors pourquoi existent-ils encore tous les deux et y a-t-il des différences notables entre leurs fonctions ?

Merci également pour le lien, je vais aller m'y perdre, ça m'a l'air intéressant, et encore désolé de re poser plein de questions 😅.

Link to comment
Share on other sites

  • Moderator

L 'infanterie de marine d'aujourd"hui est la digne héritière des compagnies de la Marine, du temps de Richelieu.

Ces compagnies assuraient essentiellement la protection des navires à quai ou à terre sans participer aux taches des manœuvres des navires, d'où leur autre nom, les marsouins (car ils suivent les bateaux). Elles sont devenues les troupes coloniales et ont pris l'appellation, troupes de Marine par pure tradition et pour rappeler leurs origines. Le câblage de l'ancre des TDM est à l'inverse de l'ancre de la Marine.

Au même titre les canoniers de la Marine ont donné les artilleurs de marine aussi surnommés bigors, comme les coquillages accrochés au navire.

le 1 et le 13 ont des missions qui se complètent dans les FS, le 1 est plus axé sur l'intervention alors que le 13 est très orienté recherche d'informations.

 

 

Link to comment
Share on other sites



  • Posts

    berogeitabi

    Posted

    Bonjour.  Vraiment un beau témoignage. J’aime ces petites histoires qui ont fait la grande histoire. Grande histoire qui n’est que la succession d’événements, vécus au plus profond de l’âme de chacun de ceux qui ont contribué à écrire, par leur action anonyme, les pages d’histoire de notre pays.  ce document est une petite à conserver précieusement.  merci à vous.   

    necroshive

    Posted

    Merci pour ce retour. Les formations PRV/AP sont très proche (voir exclusive pour les PRV) des sapeurs pompiers civils et militaires.  Je vais continuer à fouiller pour trouver les homologations.   Il y avait des passerelles entre les niveaux de PRV et les SSIAP. Mais, il me semble, que ces dernières n'existent plus. Dans tous les cas, si le PRV est réservé aux SP, l'équivalent civil est l'AP. Avec la même progression entre le niveau 1 et le 3. La différence entre les deux relève du module "instruction de dossiers". Ne peuvent organiser ces formations que les SDIS, BSPP, BMPM et ENSOSP me semble t-il. Même pour le diplôme civil. Les SSIAP sont orientés vers "l'exploitation" des ERP, établissements ou événements. Ils sont organisés par des entreprises de formations et les jurys comprennent des PRV.

    Bakoua

    Posted

    Merci Bouchon Gras, ça signifie quoi un jour "sans service" ?

    Bouchon-Gras 49

    Posted

    Bonjour, Tout dépends de ton emploi... Tu peux effectivement faire du service ou garde ou avoir des activités de journée, c'est très vague. Une année de réserve pour qu'elle compte pour l'avancement, c'est trente jours (avec ou sans service, avec ou sans récup).

    Bouchon-Gras 49

    Posted

    Merci pour ce partage Tactac.
×
×
  • Create New...