Jump to content
×
×
  • Create New...

Recommended Posts

Bonjour,

Je suis Adjudant et militaire d'active dans l'Armée de Terre depuis 21 ans, Diplôme du BSTAT TOI/Bâtiment Infrastructure Opérationnel (BIO), je souhaiterais basculé via l'agrément 4139.2 dans la fonction publique.

Cependant toutes mes demandes de PAGS, 4139.3 et 4139.2 ont toutes étaient refusées depuis plusieurs années.

Mon souhait serait de travailler dans un ministère comme fonctionnaire, principalement dans le ministère des armées mais un autre ne me dérangerait pas non plus. Pouvoir me recycler fonctionnaire avant mes 25 années de service serait parfait.

Cela me permettrait de cumuler ma pension et un salaire, ainsi que ne plus avoir les contraintes du statut du militaire (mutation...).

J'ai 43 ans, Je suis déjà formé, qualifié professionnellement, motivé et en bonne santé. Connaissant le domaine militaire, j'ai tout pour être un fonctionnaire rentable et efficace sans perte de temps de formation ou d'acclimatation... pour prendre un poste.

Pouvez-vous me donner des infos concernant mes non agréments successifs ?

Au plaisir de vous lire !

Merci,

Link to post
Share on other sites
  • Administrateur

Bonjours,

Il y a 3 heures, Quick a dit :

Pouvez-vous me donner des infos concernant mes non agréments successifs ?

Deux options, spécialité déficitaire ( elles le sont pratiquement toutes ) et personnel hors paire donc l'institution n'a pas envie de se séparer.

Link to post
Share on other sites

Effectivement, ce doit-être une spécialité déficitaire mais, plutôt que nous conserver en temps que personnel civil déjà qualifié justement dans une branche où il manquerait du personnel, ils finissent par faire démissionner ces personnes qui retrouveront du travail dans le privé.  Je n'arrive pas à saisir cette logique !

Surtout que, dans mon cas, j'ai été muté hors spécialité...dans une spé div sans pourtant l'avoir demandé.

(Cependant la garnison me convient très bien, elle était dans mes 4 choix sur la fiche de mutation,)

Link to post
Share on other sites
  • Moderator

Les secrets de gestion de la DRHAT, ex DPMAT sont toujours aussi impénétrables!

Link to post
Share on other sites


  • Posts

    • Bonjour, La date faisant foi est le 23 février, donc quelque soit le lieu et l'endroit tu es en droit de dénoncer ton contrat avant cette date, cependant n'attends pas la dernière minute, parle en avant avec ta hiérarchie, puis dans les règles de l'art, comme certainement indiqué sur ton contrat (par écrit avec une preuve de réception).
    • Bonjour, J'ai intégré l'école de Maistrance à Brest le 23 août assorti d'une période probatoire de 6 mois. Toutefois je ne sais pas si la Marine est vraiment faite pour moi mais je compte attendre le BAT au mois de janvier afin de me faire un avis définitif car maistrance n'est pas forcément représentatif Ma période d'essai court donc jusqu'au 23 février mais est-ce que je pourrais défoncer mon contrat au début de mon bat et donc avant le 23 février ? Merci d'avance.
    • Salut tout le monde suite à ma présentation qui remonte à la jour,je voulais vous faire par de mon incorporation au 94RI a Sissonne je voulais savoir si il y aurai des personne qui y seront.   Merci dame répondre au plus vite🙂
    • Nous apprenons avec tristesse le décès du dernier pilote belge ayant combattu au sein de la Royal Air Force britannique durant la Seconde Guerre mondiale : la Force aérienne vient d'annoncer la disparition de Joseph 'Jeff' Moureau à 99 ans, pilote bruxellois combattant sur Spitfire et ayant abattu un bombardier allemand le jour du D-DAY en Normandie    Joseph nait à Jette, à Bruxelles, le 13 avril 1921. Après la défaite alliée de mai-juin 1940, Joseph Moureau décide, avec son frère jumeau Alfred, de quitter la Belgique occupée et de rejoindre la Grande-Bretagne avec le gouvernement belge d'union nationale en exil à Londres.   Une fois sur place, les frères Moureau décide de s'engager comme pilote. Mais tout ne se passe pas comme prévu : on envoie les jumeaux voler sur des bimoteurs, ce qu'ils refusent ! Ils veulent devenir pilote de chasse et demandent leur transfert, qui est finalement accepté, les pilotes sur monomoteur étant assez rares à l'époque ! Commence alors une formation qui va durer plusieurs mois mois au sein du Fighter Command : les deux Belges sont formés sur Supermarine Spitfire, le plus répandu des chasseurs de l'époque.   Ils rejoignent finalement le No.349 Squadron, une unité dépendant de la Royal Air Force formée le 10 novembre 1942 en Afrique : les pilotes sont en majorité des Belges en exil ! Dès octobre 1943, les jumeaux et leur unité volent au-dessus de l'Europe, en reconnaissance, en escorte aux bombardiers ou pour affronter des appareils ennemis. Et le 6 juin 1944, le No.349 Squadron est déployé dans le cadre des opérations du D-DAY au sein de la No.135 Wing : Joseph survolent ainsi les plages des secteurs britanniques durant l'invasion. C'est à cette occasion qu'il se retrouve, avec son ailier, face à un appareil allemand, un bombardier Junker Ju 88, qu'il touche et abat, sa première victoire aérienne.   Les deux frères suivent alors l'escadron et déménagent en France en août 1944 pour des missions de chasseur-bombardier et d'escorte jusqu'en février 1945, date à laquelle l'unité est renvoyée au Royaume-Uni pour être rééquipée avec des Hawker Tempest, considéré comme le meilleur monomoteur de la fin de la guerre. Finalement, dès avril, l'escadron est renvoyé avec ses Spitfires aux Pays-Bas pour le reste de la guerre, effectuant des missions de reconnaissance au-dessus de l'Allemagne.   Après la fin de la guerre, Joseph Moureau avait rejoint la compagnie civile Sobelair avant d'entrer comme son frère à la Sabena, la principale compagnie aérienne belge, y volant pendant plus de trente ans.  Source : DeMorgen
    • Bonjour, Iron Spear - dans le feu de l'action source ... https://www.defense.gouv.fr/operations/otan/lynx/actualites/lynx-8-iron-spear-dans-le-feu-de-l-action