Jump to content

RETEX parcours d'un réserviste


Recommended Posts

Bonjour à toutes et à tous,

Je me permets humblement de vous présenter un début de RETEX destiné à celles et ceux qui s’intéressent à la réserve opérationnelle et se demandent quelles sont les marches à suivre, les délais, et je vais m’efforcer de donner un maximum d’infos.

1ere étape, une fois la décision prise de s’engager, il faut commencer par s’inscrire sur le site internet de la réserve opérationnelle ( https://www.reservistes.defense.gouv.fr ), en se créant un compte dans la section idoine. De mémoire (j’aurais dû prendre des screenshots) cela commence par un questionnaire, suivi d’un choix d’unité. Il convient de privilégier les régiments stationnés près de chez soi, à une ou deux heures de voiture, mais l’on peut postuler ailleurs. Tout dépend de la demande de chaque régiment au moment où l’on s’inscrit, cette demande en réserviste est fluctuante.

L’étape suivante est peut-être la plus stressante du processus d’engagement, c’est celle de l’appel téléphonique. Un militaire vous contactera par téléphone, grosso modo n’importe quand, entre 8h et 17h. Ratez l’appel 3 fois et c’est dead. Prenez l’appel et vous aurez un entretien bref avec une personne souhaitant s’assurer de vos motifs, de votre conscience des risques, etc, préalablement à la validation de votre inscription. Vous aurez la joie de voir votre profil sur le site internet évoluer à chaque étape. D'ailleurs, pas de panique si le processus d'engagement saute des étapes ou les fait dans le désordre, chaque régiment gère un peu à sa sauce. Vient ensuite l’appel par un militaire du régiment sélectionné, de même il appellera 3 fois max. Pour aller plus vite vous pouvez aussi prendre les devants, appeler le régiment et demander à être mis en contact avec la personne en charge des dossiers de réservistes. C’est par exemple ce que j’ai fait après 1 mois d’attente d’un coup de fil. J’ai été mis en contact avec un ADC réserviste qui m’a pris en charge et envoyé une flopée de documents, par mail, à remplir et renvoyer. Vient alors l’amusante partie administrative.

Vous devrez remplir les documents reçus et les renvoyer par mail et/ou par courrier. Ce fût pour moi l’étape la plus longue car 1) l’ADC est réserviste et n’est présent que quelques jours par mois, 2) la messagerie interne (l’intradef) est très tatillonne sur les pièces jointes (max 9 mo). J’ai ainsi perdu 1mois et demi, persuadé d’avoir renvoyé les documents, lesquels n’avait pas passé le pare-feu. Parmi ces documents, en plus des documents spécifiques propres au régiment / à la réserve, qui vous seront fournis, prévoyez :

lettre de motivation - copies des diplômes, de la CV, de la CNI, du Permis - un extrait d’acte de naissance - un relevé de groupe sanguin (un établissement français du sang pourra vous filer ça en 2 mn, si vous êtes donneur) – photocopie de l’avis d’imposition – photocopie de la JAPD – RIB – certificat médical d’aptitude (doc fourni par le régiment à remplir par votre médecin)

Vous serez de plus conviés à vous rapprocher de l’antenne médicale des armées la plus proche, pour prendre rendez-vous avec eux afin de procéder à la visite médicale poussée, délivrant le certificat médico-administratif d’aptitude initiale. C’est là que vous serez fixés sur le fameux SIGYCOP. Note, si vous voulez intégrer un régiment de montagne, pensez à le préciser au médecin, sinon il faudra lui faire refaire le document. Je dis ça, je ne dis rien… Puis envoyez le cerfif’ au régiment.

Une fois les docs reçus, le régiment vous recontacte. Gardons à l’esprit que le sous-officier en charge sera sûrement réserviste lui-même, donc il ne faut pas s’attendre à ce que ça aille à la vitesse du son. Qui plus est, une pandémie avec confinement n’aide pas… La prochaine étape de votre engagement est, justement, l’engagement.
Vous recevez par courrier recommandé votre ESR, à renvoyez paraphé, signé. A réception, le régiment vous appelle et finalise le processus en vous envoyant, par courrier à nouveau, votre contrat signé par les deux parties. Bravo, bienvenue.

Prochaine étape, la FMIR, formation militaire initiale du réserviste, laquelle dure 2 semaines, et je n’ai rien à en dire pour le moment car la mienne a lieu le 1er aout.
Soyez certains que je procéderais à la suite du RETEX, pour tenter de synthétiser en un post un maximum de réponses aux diverses interrogations d’un engagé.

  • Like 3
  • Thanks 1
Link to comment
Share on other sites

Bonjour,

Tout d'abord merci pour cette information vraiment intéressante,

J'aurais une question sur la FMIR, je conte bien m'engager en tant que réserviste j'avais quelques soucis dentaires a régler chose faite, reste cas.

Est-ce que quelqu'un aurais une idée d'où se déroule la FMIR étant donner que je suis sur Nîmes et que j'aimerais intégrer un de leurs 3 régiment. 

Si jamais merci.

En tous cas j'attends la suite de ton parcours. 

 

Link to comment
Share on other sites

Que l'on me corrige si je me trompe, mais je crois que les militaires récemment engagés, réservistes ou non, doivent suivre une formation initiale dans un CFIM, un centre de formation initiale du militaire du rang. Il n'y en a qu'une dizaine en France, et aux alentours de Nîmes il y a Carpiagne (proche Marseille), Gap, et Fréjus. Les régiments envoient leurs recrues se faire former aux CFIM, puis elles reviennent en régiment. Une FMIR ne doit pas fonctionner différement.  Dans mon cas la FMIR est à Gap car on y trouve un CFIM mais aussi, par bonheur, le 4eRCH que je vais intégrer.

Link to comment
Share on other sites

j'ai pas tous suivi, a quelle moment interviens pour toi la cfim ? 

Il me semble que c'est pour les militaires du rang et non les réservistes la cfim dure 12semaines et la fmir 2 semaines pour moi sa n'a aucun sens de partir faire la cfim et revenir puis faire la fmir.

On peut m'éclairer svp ?

Link to comment
Share on other sites

Bonjour,

Votre Retex tombe à pic, je suis justement en train de faire mon dossier !

J'ai une petite question qui me vient alors, si j'ai déjà fait une PMS auparavant (ce moi-ci plus précisément), suis-je obligée de refaire une FMIR ?

Merci d'avance

Link to comment
Share on other sites

Il y a 21 heures, ken kong a dit :

j'ai pas tous suivi, a quelle moment interviens pour toi la cfim ? 

Il me semble que c'est pour les militaires du rang et non les réservistes la cfim dure 12semaines et la fmir 2 semaines pour moi sa n'a aucun sens de partir faire la cfim et revenir puis faire la fmir.

On peut m'éclairer svp ?

Un CFIM est un lieu, un centre de formation initiale du militaire. C'est dans un CFIM que la recrue reçoit sa FGI de 12 semaines, la formation générale initiale, ou sa FMIR, de 2 semaines.

  • Like 1
Link to comment
Share on other sites

  • Administrateur
Il y a 12 heures, PizzaForban a dit :

Bouchon-Gras, pourriez vous désépingler le topic, s'il vous plait ? Je pense que c'est ça qui m'empêche de procéder à des édit.
Je dois mettre le post à jour pour y inclure la remise paquetage.

Je désépingle, mais je ne pense pas que ça vienne de ça.

Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.



  • Posts

    berogeitabi

    Posted

    Bonjour. Merci de respecter la charte du forum et de passer par l’étape de présentation.  Dans l’attente le sujet est bloqué. 

    Yohan 10

    Posted

    Bonjour je vous écris ceci en espérant que quelqu'un pourra m'aider .  J'ai passé mes eval fus il y'a 4 semaines. Avant hier ma conseillère m'appelle et me confirme que j'ai bien réussi les tests physiques et que l'avis du psy est favorable. Le lendemain elle m'appelle pour m'envoyer les convocations de la visite médicale que je doit effectué du 13 au 15 décembre. L'après midi même elle m'appelle pour m'informer d'une mauvaise nouvelle comme quoi mon dossier est passé en refusé définitif et que je pourrai retenté l'année prochaine. C'est la deuxième fois que je tente ma chance et bien sure s'il le faut le la retenterai une  3 -ème fois. Mais là même ma conseillère me dit que se n'est pas normal et qu'il y'a surement une erreur. Elle va appelé la commission aujourd'hui et me rappeler cet après midi. *   J'espère que quelqu'un pourra m'aider. Cordialement.

    Bouchon-Gras 49

    Posted

    Bonsoir, J'ai vu un collègue, lieutenant colonel de réserve de la Gendarmerie hier soir et je lui ai posé la question, une PMG c'est 15 jours. Une PMGA, ça ne lui parle pas, peut être le rajout de l'APJA, ce qui expliquerai ce rallongement de temps. 

    Bouchon-Gras 49

    Posted

    Une journée type "bureau" où tu arrive le matin et repart le soir, ça peut être une mise en place pour un événement type fête du village, où tu patrouilleras toute la journée, la fête terminée, tu rentre chez toi. 

    berogeitabi

    Posted

    Bonjour.  Connaissez vous l'opération "FRANKTON"?  Cette opération a eu lieu pendant la seconde guerre mondiale. Elle est plutôt méconnue. Des kayakistes d'un commando anglais, emmenés par un sous marin à l'embouchure de l'estuaire de la Gironde on remonté cet estuaire pour aller miner et couler des bateaux allemands dans le port de Bordeaux, ceci entre le 7 et le 11  décembre 1942. Pour commémorer les 80 ans de cette formidable et périlleuse opération des kayakistes du club de Mérignac vont refaire l'itinéraire parcouru par ces commandos. 5 équipages de kayakistes du SAM (sport athlétique mérignacais) dont un équipage féminin tenteront cette folle aventure. Demain 8 décembre, ils partiront depuis l'océan pour quatre jours en autonomie, en bivouaquant aux mêmes endroits où les anglais ont bivouaqués.  Ils prévoient d'arriver à Bordeaux ce dimanche 11 décembre où une cérémonie commémorative sera organisée. Voici un lien à consulter pour comprendre cette tentative réalisée par ces kayakistes en mémoire de ceux qui se sont sacrifiés pour que l'on vive libre aujourd'hui. Des kayakistes refont le parcours de l'opération Frankton en Gironde.  Source: 20minutes.fr Puis un autre lien vers le récit de cette opération et le sacrifice des commandos anglais. L'opération Frankton.    Source: 20minutes.fr Ici la carte de l'opération.  Source: 20minutes.fr         A l'occasion d'un passage au Verdon, j'avais publié les photos du monument du souvenir lié à cette opération. Je vous les remets ici.  
×
×
  • Create New...