Jump to content

Le 509e R.C.C (Régiment de Chars de Combat)


Mazeppa

Recommended Posts

Voici un sujet d'analyse et de commentaires au travers du parcours d'un conscrit natif du Département de l'Aisne et affecté au 509ème Régiment de chars de combat.

Un extrait de son livret militaire pour ce qui concerne la partie en relation avec le sujet. A titre de précisions, il est né au début de l'année 1900 et, anachronisme en regard de son affectation, il mesure 1m76 ce qui pour l'époque est une taille supérieure à la moyenne de celle des français.

image.thumb.png.5b2c1d38d71ae439a539df640830a484.png

Ce qui n'est pas indiqué, c'est que ce régiment a vraisemblablement participé à l'occupation de la Rhénanie puisque dans une de ses correspondances il "regrette l'Allemagne".

Apparemment, ce Régiment est présent à Lille au début des années 1920.

Sur cette photo datée de 1921, on a une idée de l'équipement et de l'uniforme du Régiment. Notre conscrit est assis sur la pièce du char Renault FT17.

image.thumb.png.b37205efc4367c9591cac29c1c441f88.png

J'ai effectué quelques zoom pour les commentaires (à venir ?)

La trappe à l'avant

image.png.c4fbc9aab6fbd5b527737da17c734a4f.png

La tourelle et la pièce

image.png.bbabd23f98087fd2b3c716d3190e7501.png

L'uniforme d'un conscrit

image.thumb.png.75fe20d9e87899cb85a14ea24e1ef3fa.png

Ci-après, le recto d'une carte écrite en 1921

image.thumb.png.1f89bc1395ba701a3790e5dfe07819fe.png

Quelques zoom

image.png.54e710b41520db80c9c1bc49a721008a.png

image.png.8c5b9f82778602eb78a0dc11b966df1e.png

En septembre 1922, il est en manoeuvre avec son Régiment au Camp de Mailly. A cette occasion, il envoie une carte d'une pièce d'artillerie lourde sur voie ferrée.

image.thumb.png.4483a109fd9da31751323c3dce160f28.png

Quelques zoom rendus difficiles du fait du grain de la carte.

image.png.bfceaf6d7adb083eda83768d4c2dd921.png

image.thumb.png.cfedd0f55f3140f84b0bcec5b002511d.png

Plaise à l'administrateur de commenter.

Link to comment
Share on other sites

  • Administrateur
Il y a 5 heures, Mazeppa a dit :

J'ai effectué quelques zoom pour les commentaires (à venir ?)

Peu de commentaires à faire mais je vous mets une photo que j'ai prise au musée des blindées de Saumur.

musée des blindés-Saumur-020.JPG

Et une autre prise lors de Saumur en uniformes ;

144.JPG

Il y a 5 heures, Mazeppa a dit :

L'uniforme d'un conscrit

image.thumb.png.75fe20d9e87899cb85a14ea24e1ef3fa.png

Tenue d'un tankiste ou de l’appellation exacte de l'époque d'un "artilleur spécial". Le port du béret ( à la Bourvil ) est appelé "touline" et fut très à la mode dans les années 20.

Pour le combat il revêtait un veston de cuir (emprunté aux sapeurs pompiers ) afin de le protéger du feu, en cas de tir au but ou des caprices de la bête.

musée des blindés-Saumur-012.JPG

Photo prise également à Saumur.

L'artilleur spécial a su s'adapter, en modifiant le casque Adriant, dans un premier temps en découpant la visière avant puis en rajoutant un bourrelet de cuir, le protégeant des choc. De même il créa un masque en cote de maille pour ce protéger la face et les yeux des éventuels éclats.

 

Pour les artilleurs de la pièce sur rail, ils sont en Bourgeron ( treillis ), ces canons restent impressionnant.

Link to comment
Share on other sites

Je suis allé aussi au musée des blindés de Saumur. Je suis plus à l'aise pour parler des matériels que les uniformes. Pour le Renault FT17, la peinture de camouflage me laisse perplexe, et de savoir qu'on l'utilisait encore en 1940 bien davantage . Il n'empêche que ce vénérable blindé est l'ancêtre du char. Les anglais considérant leur MK1 comme le premier mais c'est inexact (car pas de tourelle). Ce blindé construit en grand nombre grâce à l'opiniâtreté du Général Estienne et au génie de Louis Renault a connu un succès international, notamment aux USA avec une production locale sous licence. Pour l'anecdote, le général Patton a découvert le char en utilisant un Renault FT17.

  • Like 1
Link to comment
Share on other sites

  • Administrateur
il y a 8 minutes, Mazeppa a dit :

Pour le Renault FT17, la peinture de camouflage me laisse perplexe, et de savoir qu'on l'utilisait encore en 1940 bien davantage .

Il y a eu plusieurs types de camouflages.

En 40, quelques FT17 étaient encore en service, en "réserve" ou en soutient mais ces chars étaient dépassé.J'ai pu voir des photos de FT17 saisi par les Allemands lors de leur opération d'invasion en France.

 

 

Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.



  • Posts

    Bouchon-Gras 49

    Posted

    Bonsoir, J'ai vu un collègue, lieutenant colonel de réserve de la Gendarmerie hier soir et je lui ai posé la question, une PMG c'est 15 jours. Une PMGA, ça ne lui parle pas, peut être le rajout de l'APJA, ce qui expliquerai ce rallongement de temps. 

    Bouchon-Gras 49

    Posted

    Une journée type "bureau" où tu arrive le matin et repart le soir, ça peut être une mise en place pour un événement type fête du village, où tu patrouilleras toute la journée, la fête terminée, tu rentre chez toi. 

    berogeitabi

    Posted

    Bonjour.  Connaissez vous l'opération "FRANKTON"?  Cette opération a eu lieu pendant la seconde guerre mondiale. Elle est plutôt méconnue. Des kayakistes d'un commando anglais, emmenés par un sous marin à l'embouchure de l'estuaire de la Gironde on remonté cet estuaire pour aller miner et couler des bateaux allemands dans le port de Bordeaux, ceci entre le 7 et le 11  décembre 1942. Pour commémorer les 80 ans de cette formidable et périlleuse opération des kayakistes du club de Mérignac vont refaire l'itinéraire parcouru par ces commandos. 5 équipages de kayakistes du SAM (sport athlétique mérignacais) dont un équipage féminin tenteront cette folle aventure. Demain 8 décembre, ils partiront depuis l'océan pour quatre jours en autonomie, en bivouaquant aux mêmes endroits où les anglais ont bivouaqués.  Ils prévoient d'arriver à Bordeaux ce dimanche 11 décembre où une cérémonie commémorative sera organisée. Voici un lien à consulter pour comprendre cette tentative réalisée par ces kayakistes en mémoire de ceux qui se sont sacrifiés pour que l'on vive libre aujourd'hui. Des kayakistes refont le parcours de l'opération Frankton en Gironde.  Source: 20minutes.fr Puis un autre lien vers le récit de cette opération et le sacrifice des commandos anglais. L'opération Frankton.    Source: 20minutes.fr Ici la carte de l'opération.  Source: 20minutes.fr         A l'occasion d'un passage au Verdon, j'avais publié les photos du monument du souvenir lié à cette opération. Je vous les remets ici.  

    Bouchon-Gras 49

    Posted

    Bonjour, Pour la plaque dans certain surplus, le bon coin, eBay... 05 pour le centre de recrutement de Toulon (seul et unique pour nous) les deux chiffres suivant correspondent à ton année d'incorporation puis les chiffres suivant aux nombre où tu te trouver dans la file. Ex : 05 92 48521 donc 05 pour Toulon, 92 pour incorporation à Hourtin ou Querqueville en 1992 et l'incorporé était le 48 521 -ème à passé.  

    Milites

    Posted

    Merci beaucoup bouchon gras, J’ai eu la chance de croiser une personne qui a travailler à saint mandrier, et qui a pus me préciser les périodes,  La semaine d’evaluation et soi en juin soi en septembre, pour septembre ont enchaîné directement le Plg de bord en temp Qmf jusqu’au début de l’année suivante pour faire maistrance en janvier/février et faire l’école de spécialisation derrière Merci à toi et bonne continuation   
×
×
  • Create New...