Jump to content

20 juin 1945 / 20 juin 2020, anniverssaire du retour du groupe Normandie-Niemen au Bourget.


Bouchon-Gras 49

Recommended Posts

  • Administrateur

Hier, 20 juin 2020, l'armée de l'air, le régiment de chasse 2/30 Normandie-Niemen, base 118, la France célébraient le retour il y a 75 ans sur les pistes du Bourget, le retour des Héros de la Normandie-Niemen.

Rafale_Neu-Neu_derive-2017_alga.jpg

Pour la Seconde Guerre mondiale, le « Normandie-Niémen » comptabilise 5 240 missions, 273 victoires officielles revendiquées plus 37 probables et 47 avions endommagés. Sur les 97 pilotes ayant participé aux campagnes russes, 42 ont trouvé la mort ou ont disparu, sept ont été blessés et quatre faits prisonniers.
Après avoir reçu le titre de « Héros de l’Union soviétique » par Staline, les pilotes et mécaniciens retournent en France le 20 juin 1945. Ils atterrissent triomphalement le 20 juin 1945 sur les pistes du Bourget.
 
5a1e882415e9f952cf2931b3.jpg
 
 
C'est d'ailleurs au Bourget, au musée de l'Air et de l'Espace, que vous pourrez admirer le Yak-3, dernier avion de chasse de la campagne russe.
 
Yak3_F-AZXZ_2017_alga.jpg
 
 
 
DSC_9261-1.jpg

La  cérémonie d’anniversaire était présidée par le général Éric Charpentier, commandant la brigade aérienne de l’aviation de chasse (BAAC), en présence de Mme Darrieussecq, maire de Mont-de-Marsan, et de M. Bonnet, maire de Saint-Pierre-du-Mont. Etaient également présents le général Jean-Pascal Breton, commandant du centre d’expertise aérienne militaire, le général Maire, ancien major général des armées ainsi que 16 membres d’une délégation russe.

Une lettre de félicitations a été remise au colonel Fetissov, président des vétérans de l'escadrille « Normandie-Niémen » en Russie, par le commandant de la base aérienne de Mont-de-Marsan. Plusieurs médailles ont également été remises. 

2017_a330_199_a_001_080.jpg

La cérémonie s’est achevée avec un défilé aérien, auquel participaient outre l’équipe de voltige de l’Armée de l’Air et la Patrouille de France, des Rafale de Mont-de-Marsan et des YAK3. 

 

Rafale_30-HR-special_2017_alga.jpg

«Le personnel du «Normandie-Niémen» a maintenu le cap et écrit aujourd’hui les pages de cette fantastique aventure aéronautique. Engagés au cœur des opérations actuelles, le régiment, ses hommes, ses femmes continuent de se montrer fiers de leur passé, mais résolument tournés vers l’avenir. Restent l’excellence, la détermination, l’engagement et la passion d’appartenir à cette unité si particulière. Longue vie au Régiment !», a notamment déclaré le lieutenant-colonel Yann Malard, commandant la 30e escadre de chasse. 

 

Source : https://www.defense.gouv.fr/espanol/actualites/memoire-et-culture/75-ans-du-normandie-niemen

 

 

 

 

Link to comment
Share on other sites



  • Posts

    Heïdi

    Posted

    Bonjour, Dans le droit international le statut de " co-belligérant " n'existe pas et nous ne sommes pas non plus des belligérants. Pour l'être, il faut que par exemple des militaires français en uniforme français soient sur le sol ukrainien avec blindés, chars, avions ...etc !! D'ailleurs dés le début de la guerre, Joe Biden a dit qu'il n'y aurait aucun soldat US en Ukraine. Par contre la livraison d'armes est légale. L'ONU a reconnu que l'Ukraine est un pays souverain. Il est agressé et a le droit de se défendre. Il a le droit d'acheter des armes ou d'en recevoir. Pour rappel, le droit international de reconnaît pas l'annexion de la Crimée. C'est la Russie qui n'arrête pas d'utiliser les mots " belligérant and Co ", c'est politique et en direction du peuple russe et des " amis " de la Russie en France et dans le monde !  

    Heïdi

    Posted

    Bonjour, Airbus va fournir à la Défense Belge des communications par satellite. source... https://defencebelgium.com/2023/01/25/airbus-fournira-des-communications-par-satellite-a-la-defense-belge/

    Janmary

    Posted

    Quelles sont les frappes stratégiques contre la Fédération Russe qui peuvent être utilisées par l’Ukraine?   Les 3 objectifs stratégiques contre l’Allemagne Nazie durant le second conflit mondial auraient dû être =   1° - Les raffineries de pétrole (Les usines de production d’essence synthétique en Allemagne et les raffineries de Ploesti en Roumanie). Nous comprenons pourquoi puisque c’était l’élément faible des Allemands et Hitler tenait à prendre dans le Caucase les formidables productions pétrolière de l’Astrakan sur la Volga (Voir les ouvrages et films sur la question).   2° - Les réseaux ferrés de l’Allemagne extrêmement dense et efficace (sans parler des réseaux ferrés Français en Normandie et en Italie pour « encager » les champs de bataille).   3° - Ce qui ne fut pas entrepris, ce furent les réseaux électriques dispersés sur le territoire et alimenté au charbon. Néanmoins, un Britannique, Barnes Wallis, du bureau d’étude de chez l’avionneur Vickers, homme aux idées fécondes réalisa des bombes sismiques (les ondes de choc se propagent 10 fois plus vite dans le sol que dans l’air) et surtout des bombes sphériques rotatives lancés de bombardiers Lancaster qui détruisirent les barrages de la Ruhr dont les barrages de la Moehne (Voir l’ouvrage « Les briseurs de barrage »  de Paul Brickhill et le film réalisé à partir des photos et film d’entrainement).   4° - Les raffineries synthétiques et de Ploesti furent bombardés par les Allies avec des pertes très lourdes pour leurs aviation (Voir les livres correspondants ainsi que les films).    Mais le bombardement aérien du réseau ferré Allemand fut tardif et fut entrepris qu’en 1945 lors de l’offensive « Clairon » qui amena 10.000 avions sur les objectifs. Tout fut bombardé, les gares de triages, les ateliers, les ponts, les dispatching, les convois et locomotives. Si bien que lorsque les Allies entrèrent en Allemagne, des convois ferroviaire entiers étaient immobilisés avec des chars de combats, avions, matériels divers, etc. sortant d’usines.   5° - Dans les années 30, Staline avait dit pendant et après la construction d’immense barrages hydroélectrique en URSS que cette dernière c’était le socialisme plus l’électrification du pays. C’est cette électrification qui sauva l’URSS pendant l’avance Nazie dans le pays par la Force Motrice Electrique fournissant l’Energie aux usines ramenés de l’Ouest vers l’Oural. Les Alternateurs et Turbines  avaient été achetés aux méchants capitalistes Américains. La carte que j’avais vue sur la revue « La science et la Vie » de cette époque était édifiante.   6° - Aujourd’hui, les Ukrainiens ont des cibles statiques, sans aucun dissimulation possible à leurs portées, sous réserve d’avoir les missiles à forte charge d’explosifs et grande autonomie. Soit le bombardement des accès Turbines et Alternateurs, soit la pénétration de la voute du barrage lui-même à l’endroit approprié.   Je préfère de pas entendre les commentaires si quelques personnes parlent à haute voie de cette « éventualité ».
×
×
  • Create New...