Jump to content

S'entraîner à piloter


DwightSchrute

Recommended Posts

Bonjour tout le monde !

Comme indiqué dans ma présentation, je souhaiterai devenir pilote à distance (aka pilote de drône). Alors j'ai des lunettes donc je sais pas si c'est faisable mais je peux éventuellement me faire opérer des yeux pour ne plus en avoir. Si ce n'est pas possible tant pis je choisirais une autre spé.

Sur la fiche métier et l'explication du test de sélection, il est écrit que je dois passer le Test « Système d’évaluation du candidat pilote » (SECPIL), et "pour renforcer votre capacité de dissociation de l’attention, pratiquer du calcul mental en même temps que l’exercice physique peut vous aider. Pour le reste, le pilotage d’aéronefs ou les jeux vidéo de pilotage peuvent contribuer à votre réussite aux tests. "

Du coup je viens vers vous en ce qui concerne ces jeux-vidéos de pilotage. Lequel serait le plus adapté pour ce métier ? J'ai entendu parler de X-plane 11, de FlightGear Flight Simulator, et de P3D (mais giga cher celui là).

L'idéal du coup serait de piloter des avions de chasse type Mirage/Rafale, je sais pas si on peut piloter un drône dans ces jeux là. Si c'est possible alors tant mieux !

Je vous remercie d'avance !

 

Lucie

Link to comment
Share on other sites

Il y a 7 heures, DwightSchrute a dit :

Bonjour tout le monde !

Comme indiqué dans ma présentation, je souhaiterai devenir pilote à distance (aka pilote de drône). Alors j'ai des lunettes donc je sais pas si c'est faisable mais je peux éventuellement me faire opérer des yeux pour ne plus en avoir. Si ce n'est pas possible tant pis je choisirais une autre spé.

Sur la fiche métier et l'explication du test de sélection, il est écrit que je dois passer le Test « Système d’évaluation du candidat pilote » (SECPIL), et "pour renforcer votre capacité de dissociation de l’attention, pratiquer du calcul mental en même temps que l’exercice physique peut vous aider. Pour le reste, le pilotage d’aéronefs ou les jeux vidéo de pilotage peuvent contribuer à votre réussite aux tests. "

Du coup je viens vers vous en ce qui concerne ces jeux-vidéos de pilotage. Lequel serait le plus adapté pour ce métier ? J'ai entendu parler de X-plane 11, de FlightGear Flight Simulator, et de P3D (mais giga cher celui là).

L'idéal du coup serait de piloter des avions de chasse type Mirage/Rafale, je sais pas si on peut piloter un drône dans ces jeux là. Si c'est possible alors tant mieux !

Je vous remercie d'avance !

 

Lucie

Bonjour

je ne sais pas si il y a des prérequis au niveau des yeux pour les pilote de drone , essaye de voir qu'elle est me sygicop demander pour cette spe

pour les jeu je dirais que DCS est une bonne valeur aussi ( dispo sur steam ) aprés faut avoir la " machine " pour les faire tourner

si tu as un peu de temps ( et d'argent ) tu peux essayer de voir pour passer ton BIA ( ça coute pas trop ) et pourquoi pas ton permis pilote privée ( mais faut de la tune ) . En sachant que durant la formation drone du devra piloter .... des avions ( pas de chasse bien sur ) pour t'accoutumer au pilotage .

sinon je commencer sur les jeux par piloter des petits avions civil puis passer sur un alpha-jet/T45.

bon courage ! et tient nous au courant

  • Like 1
Link to comment
Share on other sites

Il y a 23 heures, DwightSchrute a dit :

Bonjour tout le monde !

Comme indiqué dans ma présentation, je souhaiterai devenir pilote à distance (aka pilote de drône). Alors j'ai des lunettes donc je sais pas si c'est faisable mais je peux éventuellement me faire opérer des yeux pour ne plus en avoir. Si ce n'est pas possible tant pis je choisirais une autre spé.

Sur la fiche métier et l'explication du test de sélection, il est écrit que je dois passer le Test « Système d’évaluation du candidat pilote » (SECPIL), et "pour renforcer votre capacité de dissociation de l’attention, pratiquer du calcul mental en même temps que l’exercice physique peut vous aider. Pour le reste, le pilotage d’aéronefs ou les jeux vidéo de pilotage peuvent contribuer à votre réussite aux tests. "

Du coup je viens vers vous en ce qui concerne ces jeux-vidéos de pilotage. Lequel serait le plus adapté pour ce métier ? J'ai entendu parler de X-plane 11, de FlightGear Flight Simulator, et de P3D (mais giga cher celui là).

L'idéal du coup serait de piloter des avions de chasse type Mirage/Rafale, je sais pas si on peut piloter un drône dans ces jeux là. Si c'est possible alors tant mieux !

Je vous remercie d'avance !

 

Lucie

Bonjour, 

 

Le recrutement des pilotes de drone est identique à celui des pilotes, les lunettes sont donc un problème. L'armée de l'air ne recrute pas uniquement pilote de drone mais pilote que ce soit chasse, transport, hélicoptère ou drone. 

L'armée de Terre met en place des drones également, ce ne sont pas les mêmes dimensions loin de là, mais le recrutement est bien moins exigeant au niveau médical ! 

Pour les simulateurs de vol DCS est à mon sens le plus complet, toute fois le SECPIL et le simulateur n'ont rien à voir et faire trop de simulateur est souvent plus handicapant qu'autre chose car ils cherchent une courbe de progression tout au long de l'examen. 

  • Like 2
Link to comment
Share on other sites

Le 14/06/2020 à 20:16, Alsur a dit :

pour les jeu je dirais que DCS est une bonne valeur aussi ( dispo sur steam ) aprés faut avoir la " machine " pour les faire tourner

si tu as un peu de temps ( et d'argent ) tu peux essayer de voir pour passer ton BIA ( ça coute pas trop )

Mon PC est encore sous Windows 7 pour te donner un ordre d'idée de l'épave haha mais je dois en racheter un, sûrement un Ryzen 5 3600/5600 XT ça devrait le faire je pense, non (si tu t'y connais en ordi évidemment mdr) ?

Et le BIA je ne connaissais pas du tout, tu fais bien de m'en parler ! J'ai un aérodrome pas loin de chez moi, je peux donc le faire ! Merci !

 

Il y a 21 heures, MisterRyo a dit :

Le recrutement des pilotes de drone est identique à celui des pilotes, les lunettes sont donc un problème. L'armée de l'air ne recrute pas uniquement pilote de drone mais pilote que ce soit chasse, transport, hélicoptère ou drone.

Si je me fais opérer des yeux ça passe quand même pas ? Et si je suis refusée pour le drone par exemple je suis automatiquement refusé pour les autres, non ? Pas de seconde chance ?

 

Il y a 21 heures, MisterRyo a dit :

Pour les simulateurs de vol DCS est à mon sens le plus complet, toute fois le SECPIL et le simulateur n'ont rien à voir et faire trop de simulateur est souvent plus handicapant qu'autre chose car ils cherchent une courbe de progression tout au long de l'examen. 

Le SECPIL n'est pas une simulation de vol ? Quelles sont les différences ?
Ce qui m'importe le plus c'est tout de même savoir piloter un minimum, si on ne sait pas piloter, c'est impossible de passer les sélections, on est d'accord ?

 

Merci pour vos réponse très intéressantes !

Link to comment
Share on other sites

Il y a 4 heures, DwightSchrute a dit :

Si je me fais opérer des yeux ça passe quand même pas ? Et si je suis refusée pour le drone par exemple je suis automatiquement refusé pour les autres, non ? Pas de seconde chance ?

 

Le SECPIL n'est pas une simulation de vol ? Quelles sont les différences ?
Ce qui m'importe le plus c'est tout de même savoir piloter un minimum, si on ne sait pas piloter, c'est impossible de passer les sélections, on est d'accord ?

 

Merci pour vos réponse très intéressantes !

L'opération des yeux est interdite pour les pilotes, dans les trois armées et ne rend donc pas apte.

Il y a effectivement une seule chance dans l'armée de l'air et comme le recrutement est commun pilote et pilote à distance, un échec et c'est finis pour tout, on peut vous proposer NOSA selon les résultats de vos tests psychotechniques. 

Le secpil est un outil de sélection utilisé par l'armée de l'air, qui correspond à un simulateur de vol mais rie  de semblable aux simulateur de loisir, c'est plutôt des lignes a remettre en place. 

Savoir piloter peut-être un avantage mais n'est pas indispensable, il existe bon nombre de pilotes militaires qui n'avaient jamais piloté avant leurs sélections. 

  • Like 1
Link to comment
Share on other sites

Il y a 3 heures, MisterRyo a dit :

L'opération des yeux est interdite pour les pilotes, dans les trois armées et ne rend donc pas apte.

Il y a effectivement une seule chance dans l'armée de l'air et comme le recrutement est commun pilote et pilote à distance, un échec et c'est finis pour tout, on peut vous proposer NOSA selon les résultats de vos tests psychotechniques.

il y a des bruits de couloir comme quoi ils sont moins exigent sur les yeux pour les pilotes à distance ... à confirmer avec le CIRFA

Il y a 3 heures, MisterRyo a dit :

 

Savoir piloter peut-être un avantage mais n'est pas indispensable, il existe bon nombre de pilotes militaires qui n'avaient jamais piloté avant leurs sélections. 

 

c'est clair , pas besoin d'avoir déjà volé pour être selectionner , néanmoins je pense que le BIA ( donc juste la théorie)  est un bon + culturel notamment pour l'entretien psy. 

Il y a 8 heures, DwightSchrute a dit :

Mon PC est encore sous Windows 7 pour te donner un ordre d'idée de l'épave haha mais je dois en racheter un, sûrement un Ryzen 5 3600/5600 XT ça devrait le faire je pense, non (si tu t'y connais en ordi évidemment mdr) ?

n’étant pas passer chez l’ennemi ( ou étant un pro intel/Nvidia au choix amour ) je m'y connais pas trop en proc/GPU AMD , à priori je dirais oui sachant qu'un bonne vielle GTX960 le fait tourner relativement correctement . 

par contre pourquoi etre sur win7 avec du matos aussi neuf ?

Il y a 8 heures, DwightSchrute a dit :

Le SECPIL n'est pas une simulation de vol ? Quelles sont les différences ?

Ce qui m'importe le plus c'est tout de même savoir piloter un minimum, si on ne sait pas piloter, c'est impossible de passer les sélections, on est d'accord ?

 

le plus important c'est de montrer que tu peux progresser rapidement sur une situation nouvelle , ils ne veulent pas recruter des pilotes mais des gens capables d'apprendre à piloter à leur façon !

le but du simu c'est pour avoir " de la culture " pas de piloter

Link to comment
Share on other sites

Il y a 21 heures, Alsur a dit :

il y a des bruits de couloir comme quoi ils sont moins exigent sur les yeux pour les pilotes à distance ... à confirmer avec le CIRFA

c'est clair , pas besoin d'avoir déjà volé pour être selectionner , néanmoins je pense que le BIA ( donc juste la théorie)  est un bon + culturel notamment pour l'entretien psy. 

Ce serait logique qu'ils le soient après tout mais de toute façon ils recrutent en priorité des gens aptes à tout pour avoir de la marge par la suite. Après ça coûte rien d'essayer mais ne pas s'attendre à des merveilles... 

 

Pleins de raisons peuvent expliquer de ne jamais avoir piloter, notamment financière, mais n'avoir aucune connaissance aéronautique serait par contre inexplicable, clairement !

  • Like 2
Link to comment
Share on other sites

Je suis sous W7 mais avec un vieil ordi haha si j'achète un nouveau GPU et CPU je passe bien évidemment sous W10, mais je dois racheter un ordinateur complet, ma carte mère est bien trop vieille.

D'accord, donc BIA quasi obligatoire du coup si je veux être un minimum crédible, et pas trop de simulateur voire pas du tout ?

Je vais quand même tenter le coup, puis dans tous les cas, rien que le fait de se réveiller le matin et de voir net c'est un exploit donc je vais faire l'opération des yeux quand même je pense !

Tout cela sera dans deux/trois ans, donc je vous tiens au jus si jamais je suis sélectionnée malgré l'opération, je croise les doigts haha !

Et en ce qui concerne pilote de drone dans l'Armée de Terre, sur le site de sengager.fr, ce n'est pas un poste d'officier alors que l'Armée de l'air, oui, c'est aussi une des raisons pour laquelle je vais plutôt me diriger vers armée de l'Air. Même si je sais que je peux évoluer, j'ai tout de même une Licence, et j'ai pas très envie d'avoir été à la fac pour "rien"

  • Like 1
Link to comment
Share on other sites



  • Posts

    Bouchon-Gras 49

    Posted

    Un autre vétéran du débarquement de Provence, M. Charles Allal, 100 ans, nous a quitté aujourd'hui. Né en 1922 à Moknime en Tunisie, Charles Allal a tout juste 20 ans lorsqu'il décide de rejoindre les Forces Françaises Libres qui combattent au même moment en Libye contre les troupes de l’Axe. Par ses propres moyens, il quitte la Tunisie pour le désert de Tripolitaine et s’enrôle dans la 1ère DFL, peu après la bataille de Bir Hakeim. Avec ses camarades, il participe à la victoire d’El Alamein puis avance en direction de la Tunisie où sa division fait la jonction avec d’autres Free French de la « Force L » du général Leclerc qui arrive du Tchad. Après la libération de son pays natal en mai 1943, Charles Allal ne s’arrête pas là et débarque en Italie en avril 1944. Il connaît les effroyables combats pour la rupture de la ligne Gustav sur le fleuve Garigliano : « Des camarades tombaient devant nos yeux, beaucoup de corps, des lignes impénétrables, des explosions et des cris » raconte t-il. Embarqué à Tarente le 12 août 1944 sur le paquebot SS Volendam, il arrive en Provence quatre jours plus tard en face de la baie de Cavalaire. Charles Allal se souvient de l’émotion qui s’est alors emparé de lui et de ses camarades. « Une euphorie généralisée ! Quelle joie ! Nous sommes tous pris dans cet élan de bonheur Certains vont découvrir pour la première fois le sol de France ». Lors de l’approche, deux avions allemands se présentent. Ordre est aussitôt donné de rentrer à l’intérieur du navire mais personne n’obéit : « Certains veulent se jeter à l'eau tellement ils sont impatients d'arriver en France ! ». Enfin les hommes abordent le sol de France, « beaucoup prennent dans leur main une poignée de sable et l'embrassent » témoigne t-il. Puis c’est le départ pour le combat, son unité se heurte au Golf Hôtel de Hyères, gros bâtiment transformé en forteresse par l’ennemi qu’il faut réduire à grands coup d’artillerie de marine, avant d’entrer dans Toulon où de nombreux prisonniers sont faits. Charles Allal rejoint ensuite le 1er bataillon de transmissions et remonte la vallée du Rhône mais il doit s’arrêter à Saint Étienne, faute de ravitaillement, l’avance alliée étant trop rapide. Mi-novembre 1944, la DFL repart à l’offensive, passe les Vosges et arrive sur la plaine d’Alsace. La bataille est acharnée et M. Allal est témoin de nombreux drames. « Certains de mes camarades lorrains et alsaciens, raconte t-il, tellement contents de retrouver leur terre natale, souhaitent visiter leur famille. Parmi eux, l'un de mes amis, sans autorisation, prend une jeep et fonce vers Colmar pour revoir ses parents. Je le reverrai après la fin de la campagne d'Alsace, avec deux jambes en moins, il venait de sauter sur une mine. » Mi février 1945 l’Alsace est enfin libérée et toute la 1ère armée française entre en Allemagne. Malheureusement, la 1ère DFL n’y participera pas. Sur ordre du général de Gaulle la division part pour le front des Alpes où elle libère le massif de l’Authion en avril 1945 et entre en Italie. Fin juin, la victoire en Europe achevée, Charles Allal est démobilisé et rentre en Tunisie chez ses parents. Mais, « si notre engagement officiel prend fin en 1945, dit-il, celui de la mémoire de mes camarades disparus me suivra toute ma vie. » Le 28 janvier dernier, Madame Valérie Mondone, adjointe au maire de Toulon, lui avait remis pour son anniversaire la médaille de la ville. Avec Pierre Velsch, c'est un vétéran Toulonnais Débarquement et de la Libération de La Provence de la 1ère DFL des forces françaises libres qui le rejoint la haut ! (source : Mémorial du débarquement et de la libération de Provence)

    Bouchon-Gras 49

    Posted

    Le Colonel Vincent FAUVELL-CHAMPION est décédé, ancien du Bataillon de Corée, blessé et cité. alors sous-lieutenant, qui a pris l'initiative de soutenir les Coréens en difficulté avec sa section d'armes lourdes à la bataille de la cote 395 White Horse mountains operation le 8 octobre 1952, et qui s'est ensuite particulièrement distingué à la bataille de SONG KOK, du 6 au 15 octobre 1953 au cours de laquelle il fut blessé. Pour ces actions, le S/Lieut FAUVELL-CHAMPION fut décoré de la "WHA-RANG", avec étoile d'argent, haute distinction honorifique coréenne, que peu de combattants alliés ont méritée. Ancien d'Algérie, Il était Commandeur de la Légion d'Honneur. (Source : Gal.(H) Christian Van Duynslager- Président de la SMLH de la Drôme)

    Bouchon-Gras 49

    Posted

    Bonjour, Oui incendie de moindre importance. Il n'est pas rare sur un bâtiment en IPER d'avoir un début de feu, il suffit qu'un ouvrier soude, que des éclaboussures de soudure tombe en fond de calle sur un chiffon gras et ça s'enflamme... Le Fait est surtout que la Perle a subie un grave incendie et que les média y voit aussitôt un sort, un chat noir... Pas d'affolement.

    zaza24

    Posted

    Malheureusement un nouvel incendie (sans commune mesure avec le précédent) a touché le SNA PERLE. https://www.ouest-france.fr/politique/defense/un-nouvel-incendie-a-bord-du-sous-marin-nucleaire-d-attaque-perle-6dd70d7c-3db4-11ed-8fdd-0c50a46087ee  

    berogeitabi

    Posted

    Source : Le Figaro. Un reportage sur l’école des mousses.  https://www.lefigaro.fr/actualite-france/ecole-des-mousses-la-marine-pour-horizon-20220923
×
×
  • Create New...