Jump to content

"Celles qui restent"


Torrens

Recommended Posts

  • Moderator

Une journaliste du monde dresse un portrait sans clichés des épouses de marins.

 

Elles évoquent l'engagement de leur conjoint, leurs difficultés parfois à retrouver un emploi, les petits soucis du quotidien à gérer seules, etc...

 

http://emelinebruyas.blog.lemonde.fr/2013/03/04/celles-qui-restent/

Link to comment
Share on other sites

  • Spécialiste

ça me rappelle un sujet que j'avais initié sur AC: les conjoints de militaires. J'avais utilisé à dessein le terme conjoint car de plus en plus d'homme civils sont mariés à des militaires.

Dommage qu'on n'en parle pas un peu.

C'est déjà bien de parler des femmes de militaires. C'est toujours un défi pour ceux.celles qui gèrent le quotidien seul et souvent éloigné de leur famille.

Link to comment
Share on other sites

  • Administrateur

Sue ce thème, j'ai toujours considéré qu'il était sans doute plus difficile de gérer l'absence quant on est celui ou celle qui reste, que celui ou celle qui part.

 

Quant on part, le quotidien nous accapare au point d'avoir peu de temps pour se aller au spleen. Et c'est très bien comme çà. Quant on reste, il faut gérer tous ces petits détails du quotidien qui eux aussi ont de l'importance. Parfois seul(e) sans connaissances dans une ville de garnison où l'on a pas forcément de famille pour aider, et en se disant en permanence qu'il faut préserver celui ou celle qui est parti(e) en lui cachant toutes ces petites misères quotidiennes, qu'il faut savoir gérer. Non décidément pour celui ou celle qui reste, il faut vraiment s'accrocher.  Chapeau à ceux et celles là.

Link to comment
Share on other sites

  • Administrateur

Une pensé aux femmes de sous marinier, qui voient leurs maris partir pour des missions de 70 jours, où elles doivent tout gérer et ne peuvent même pas les joindre. Et l' homme, qui lui même ne peut que faire confiance aveuglément à sa compagne.

 

Mais comme le dit la Marine ; " La femme ne fait pas partie du sac ", pourtant ...que ferait les marins, sans elles !

Link to comment
Share on other sites

  • 5 months later...

Bonjour , mon compagnon s'est engagé dans l'armée de terre au régiment de thionville il y a à peine 2 mois. Et depuis qu'il est parti 16000km nous sépare et je découvre qu'être la compagne d'un militaire c'est très difficile. Je ne m'habitue toujours pas à son absence surtout lorsque plusieurs jours s'écoulent sans nouvelles de lui.

Le quotidien a gérer, faire en sorte de paraître bien devant la famille et mon compagnon, cacher tous les sentiments que l'on éprouve: tristesse, inquiétude, solitude... c'est vraiment difficile.

Et ce n'est que le début d'une longue aventure.

''Courage, confiance et persévérance''

Link to comment
Share on other sites

  • Administrateur

C'est vrai qu'une telle distance n'autorise pas un retour chaque week-end.

Mais tout de même les moyens modernes (sms, mails, skype, WhatsApp...) permettent une gestion des évènements et de la distance bien plus aisée qu'autrefois, où nous réglions cela à coup de lettres, d'enveloppes et de timbres.

Bon en disant cela je joue un peu volontairement au vieux C.. , mais c'est vrai que l'éloignement n'est pas simple à gérer.  Mais il n'y a pas que les militaires à être concerné par çà. Bien d'autres métiers le sont également, et seule la compréhension et l'acceptation du choix de l'autre permet d'affronter cette difficulté.

N'ayez crainte, vous aussi, vous y arriverez. Et les retrouvailles seront tellement agréables qu'elles vous feront tout oublier.                            

Link to comment
Share on other sites

  • 1 month later...

Bonjour à vous,

Je me suis éprise d'un militaire, 6mois après notre rencontre, il est partis en mission d Opex pour une durée de 6mois. Retour prévus avril 2014!!!!

Apparemment, faut pas se fier au dates, l'expérience avancée de sa date de départ, me la bien confirmée. Je l'attends, patiemment.

Notre relation est très intense et je pense que son métier y est pour quelque chose.

On ne vit pas ensemble, ni dans la même région; donc c'est comme si je retrouvais une vie de femme célibataire, il n'aime pas cette expression, mais bon,c' est véridique.

Je suis de nature très patiente,j ai pas la notion du temps et lui oui!!! Cela m'oblige à me projeter dans l'avenir.

Je me dis qu'en vivant ensemble ça risque d être plus pénible. Et je me posais la question, messieurs les militaires certes vous vous êtes engager, mais cela n empêche que cela ne doit pas être aussi simple pour vous non? De savoir que vous êtes pas présent pour honorer votre rôle d' époux ou de compagnon?

J'ose pas dire les mauvaises choses à mon ami de peur de l inquiéter, je préfère qu il reste serein.

Mais je sais pas trop comment lui il vit cela, il dit rien...

Merci de m éclairer. Et aux femmes et compagnes, courage, ils nous sont tous de même bienveillant et aimant malgré leurs absences:)

Link to comment
Share on other sites

  • Administrateur

Votre message était en doublon. J'ai donc supprimé l'un d'eux.

 

Et je me posais la question, messieurs les militaires certes vous vous êtes engager, mais cela n empêche que cela ne doit pas être aussi simple pour vous non?

 

On en revient à la réponse que j'ai faite dans un précédent post et que voici


Sue ce thème, j'ai toujours considéré qu'il était sans doute plus difficile de gérer l'absence quant on est celui ou celle qui reste, que celui ou celle qui part.

 

Quant on part, le quotidien nous accapare au point d'avoir peu de temps pour se aller au spleen. Et c'est très bien comme çà. 

Link to comment
Share on other sites

. Et je me posais la question, messieurs les militaires certes vous vous êtes engager, mais cela n empêche que cela ne doit pas être aussi simple pour vous non? De savoir que vous êtes pas présent pour honorer votre rôle d' époux ou de compagnon?

 

 

ça arrache le coeur.

 

Mais honorer son rôle de compagnon ou d'époux c'est aussi assurer son autonomie et ses engagements et donc honorer les fins de mois et être en mesure

de construire et réaliser ses projets.

Tous n'entrent pas dans la vie avec un patrimoine et une vie financièrement balisée.

Et même dans le cas ou l'argent n'est pas un problème, beaucoup d'hommes ont besoin de se confronter à des situations hors de l'ordinaire pour évaluer leurs forces et

leurs faiblesses et apprendre à se forger un caractère à l'image de l'idée qu'ils ont ou qu'ils aimeraient avoir d'eux même.

 

Le problème de l'absence dans un couple est probablement plus difficile a vivre pour une femme que pour un homme car la femme et l'homme ont une perception et un rapport au temps différent.

 

C'est un bien vaste sujet, il serait facile d'en faire un roman de plusieurs tomes, sur les séparations, sur l'absence, sur les retrouvailles...

Et c'est aussi un sujet très personnel, chacun ayant sa façon de s'y confronter.

Link to comment
Share on other sites

  • Spécialiste
(...)

 

Le problème de l'absence dans un couple est probablement plus difficile a vivre pour une femme que pour un homme car la femme et l'homme ont une perception et un rapport au temps différent.

 

(...)

Ça fait idée reçue non ?

Si c'est la femme qui est en OPEX et l'homme à la maison, croyez vous que c'est plus facile pour Mr ?

Si c'est la femme qui est à la maison, c'est plus facile pour Mr qui ne peut rien faire d'autre que son métier et ne presque rien pouvoir dire à sa femme et ses enfants ?Que le temps soit long ou court, ça reste une difficulté relative mais ne me semble pas être une facilité pour un homme comparé à une femme quelque soit sa position de militaire ou de conjoint de militaire. Et on ne parle pas des militaires vivant conjointement.

Link to comment
Share on other sites

Ça fait idée reçue non ?

Si c'est la femme qui est en OPEX et l'homme à la maison, croyez vous que c'est plus facile pour Mr ?

Si c'est la femme qui est à la maison, c'est plus facile pour Mr qui ne peut rien faire d'autre que son métier et ne presque rien pouvoir dire à sa femme et ses enfants ?Que le temps soit long ou court, ça reste une difficulté relative mais ne me semble pas être une facilité pour un homme comparé à une femme quelque soit sa position de militaire ou de conjoint de militaire. Et on ne parle pas des militaires vivant conjointement.

Idée reçue ?

Il me semble que cela dépend de la focale avec laquelle on observe la question.

Les femmes et les hommes ont des horloges biologiques différentes. Le rapport au temps d'une femme n'est pas le même que celui d'un homme.

Peut être avez vous remarqué que les hommes mentent moins sur leur âge que les femmes ?

Que l'un ou l'une soit en vadrouille et l'autre à la maison ne change pas cette différence de perception du temps.

 

Pour les femmes le temps est une dictature, pour les hommes le temps est le temps.

 

L'espérance de vie des femmes est supérieure à celle des hommes, c'est a dire qu'un temps d'absence de l'autre est déjà programmé pour les femmes,

ce qui accroit l'angoisse de l'absence de l'autre pour la femme quand le couple est dans la "force de l'âge".

Link to comment
Share on other sites

  • Spécialiste

En effet, c'est une focale.

J'ai plutôt tendance à me dire que c'est plus long pour celui/celle qui reste.

Non pas qu'il/elle reste assis à attendre le retour de l'autre, c'est surtout de devoir gérer seul ce qu'on fait normalement à 2. ça occupe mais en même temps on a moins de temps pour soi même.

 

N'étant pas une femme, je ne m'avancerai pas trop pour dire à leur place ce qu'elle ressente ;)

Link to comment
Share on other sites

  • 3 weeks later...
  • 3 years later...

Bonjour,
je suis maman et femme de sous-marinier et j'ai trouvé un livre super pour les enfants. Il s'appelle mon papa est sous-marinier et est disponible sur thebookedition. Il est vraiment génial pour les enfants et explique bien les missions qui sont parfois dur a vivre. Je vous le conseille!

  • Like 1
Link to comment
Share on other sites

  • Administrateur
il y a 21 minutes, keleana a dit :

j'ai trouvé un livre super pour les enfants. Il s'appelle mon papa est sous-marinier et est disponible sur thebookedition. Il est vraiment génial pour les enfants et explique bien les missions qui sont parfois dur a vivre.

Merci pour ce partage.

Effectivement, si la femme se fait une raison ( pas toujours d' ailleurs ) il est difficile d' expliquer aux enfants pourquoi papa est parti si longtemps.

Link to comment
Share on other sites



  • Posts

    Sophia42

    Posted

    Bonjour ! Ce sujet s'adresse surtout aux femmes, mais je prends toutes les réponses J'ai effectué une réduction mammaire de ma poitrine il y a quelques années car elle était handicapante.  Je me demandais si cela pouvait être un souci pendant la visite médicale, car je compte le préciser évidemment. Et aussi, est-ce que le médecin palpe / regarde la poitrine ? Merci beaucoup !

    berogeitabi

    Posted

    Bonjour. Vos années de service débutent le jour où vous avez été incorporé. Donc pas forcément le jour de la signature du contrat. Mais vous avez forcément votre contrat avec vous, il suffit de le lire.

    Trydore

    Posted

    Bonjour, Je suis entrée à l'école de Maistrance il y a maintenant un an (j'ai signé mon contrat de 10 ans, à l'entrée, le 23 aout 2021), et j'ai une question concernant la comptabilisation des années de services au sein de l'armée : est-ce que l'année que j'ai passé (jusque mai 2022) en formation à Maistrance, puis à mon BAT, est comptabilisée comme année de service au sein de l'institution (c'est à dire : est-ce qu'officiellement, cela fait bien un an que je suis Marin), ou faut-il compter à partir du début de mon affectation, Mai 2022 donc (et donc que j'ai fais un an du contrat signé) ? En vous remerciant par avance pour vos réponses,

    HernanF

    Posted

    Le trois-mâts ARA Libertad, navire-école de la Marine argentine, dans la rade du Toulon , troisième escale européenne dans son 50e Voyage de formation.   Ici hier au large de Bormes-Les-Mimosas, dans le Var, lieu de naissance du marin argentine Hippolyte Bouchard.  

    frmepervine

    Posted

    Hello !  J'ai une petite question à poser à une féminine qui aurait passé les examens au cso dernièrement  Merci ! 
×
×
  • Create New...