Jump to content

Entretien psy


ellilio

Recommended Posts

Bonjour à tous , 

Je voulais savoir comment se passait ce fameux entretien avec le pshychologue , afin de me préparer au mieux . 
 

Et surtout , comment bien répondre à cette fatidique question qui a chaque fois me laisse bête : “ présentez vous...  ??” 
 

merci 

  • Like 1
Link to comment
Share on other sites

Bonjour Ellilio,

Redouté, l'entretien psy est en fait assez "personnel", ou plutôt "personnalisé". Il va dépendre de la manière dont tu as répondu aux tests psychotechniques, des éléments qui lui semblent importants dans ton dossier (échec scolaire, réorientation, année de césure...), ta manière de voir les choses sur ton engagement, des éléments personnels qui ont pu t'atteindre et ta manière d'y faire face. Comment s'y préparer au mieux ? l'introspection. Il faut que tu saches avec sincérité qui tu es, ce que tu vaux, tes points forts et tes points perfectibles. Mon conseil serait de potasser cela comme un gros entretien de motivation. La clef est la sincérité... sans se mettre une balle dans le pied non plus, il y a souvent plusieurs manières de voir les choses ;) 

Sans mettre la pression, savoir se présenter, c'est important. Lorsque cette question est posée (en fait elle l'est tout le temps), il est vu immédiatement si le candidat a bossé son truc ou pas. Pour se présenter, il y a plusieurs écoles. Certains vont présenter un parcours chronologique (en 2010 j'ai eu mon bac, après j'ai fait ceci, puis j'ai fait cela...). C'est carré, mais c'est aussi chiant à mourir à écouter (on va pas se mentir ;) ). Quelques pistes, tu ajustes en fonction de ton parcours et de ta personnalité : d'abord, nom, prénom, âge et ton statut actuel (étudiant en tel domaine, travail dans tel domaine...), ensuite tu présentes sans entrer dans les détails un premier pilier scolaire (pour sortir d'une énumération de formation, tu peux aérer en expliquant pourquoi tu as fait cette formation et ce qu'elle t'a apportée), un second pilier plus professionnel / associatif (tes stages, boulots, activités de bénévolat...), et ensuite tu peux terminer sur un troisième pilier plus perso, qui es-tu ? qu'aimes-tu ? Le tout en 5/6 minutes. 

Et n'écris pas ton texte ! tu te fais juste un plan, et tu t'entraînes devant un miroir, des collègues.

En espérant t'avoir éclairé, bon courage à toi !

  • Thanks 1
Link to comment
Share on other sites

23 hours ago, Kermoco said:

Bonjour Ellilio,

Redouté, l'entretien psy est en fait assez "personnel", ou plutôt "personnalisé". Il va dépendre de la manière dont tu as répondu aux tests psychotechniques, des éléments qui lui semblent importants dans ton dossier (échec scolaire, réorientation, année de césure...), ta manière de voir les choses sur ton engagement, des éléments personnels qui ont pu t'atteindre et ta manière d'y faire face. Comment s'y préparer au mieux ? l'introspection. Il faut que tu saches avec sincérité qui tu es, ce que tu vaux, tes points forts et tes points perfectibles. Mon conseil serait de potasser cela comme un gros entretien de motivation. La clef est la sincérité... sans se mettre une balle dans le pied non plus, il y a souvent plusieurs manières de voir les choses ;)

Sans mettre la pression, savoir se présenter, c'est important. Lorsque cette question est posée (en fait elle l'est tout le temps), il est vu immédiatement si le candidat a bossé son truc ou pas. Pour se présenter, il y a plusieurs écoles. Certains vont présenter un parcours chronologique (en 2010 j'ai eu mon bac, après j'ai fait ceci, puis j'ai fait cela...). C'est carré, mais c'est aussi chiant à mourir à écouter (on va pas se mentir ;) ). Quelques pistes, tu ajustes en fonction de ton parcours et de ta personnalité : d'abord, nom, prénom, âge et ton statut actuel (étudiant en tel domaine, travail dans tel domaine...), ensuite tu présentes sans entrer dans les détails un premier pilier scolaire (pour sortir d'une énumération de formation, tu peux aérer en expliquant pourquoi tu as fait cette formation et ce qu'elle t'a apportée), un second pilier plus professionnel / associatif (tes stages, boulots, activités de bénévolat...), et ensuite tu peux terminer sur un troisième pilier plus perso, qui es-tu ? qu'aimes-tu ? Le tout en 5/6 minutes. 

Et n'écris pas ton texte ! tu te fais juste un plan, et tu t'entraînes devant un miroir, des collègues.

En espérant t'avoir éclairé, bon courage à toi !

Merci beaucoup cela m’aide je prends note !

Link to comment
Share on other sites



  • Posts

    Bakoua

    Posted

    Bonjour, Je m'interroge sur les modalités me permettant de devenir réserviste opérationnel ou citoyen. Concernant la réserve citoyenne, je découvre plusieurs liens sur votre forum ou ailleurs, mais les liens sont cassés ou obsolètes. A priori on me redirige sur ce site, mais je ne vois que des missions en réserve opérationnelle : https://www.reservistes.defense.gouv.fr/ La réserve citoyenne n'existe peut être plus ? Merci  

    Bakoua

    Posted

    Je suis également intéressé, ce n'est pas évident de prendre position ne connaissant pas l'envers du décors de ces différentes entités.

    Marie111222

    Posted

    Bonjours , jais dénoncer mon contrat car la spécialité me plaisait pas jais voulue contacter directement mon cirfa mais celui-ci m’a dit que ne peut pas me reprendre car jais une FGI donc ses a moi d’aller démarcher l’es régiment  mais jais que des refus et a coter de ça d’autre cirfa me dise que ses possible de re ouvrir un dossier en cirfa donc je suis un peut perdu 

    Bouchon-Gras 49

    Posted

    Bonjour, Effectivement, mais bon c'est une histoire de temps et de passience. Bon attention, partir dans les DOM-TOM, se nomme partir en "campagne", l'OPEX ce sont des opérations extérieur, façon douce de dire partir dans une zone de combat et donc à risque et personne n'est prêt a envoyer des "enfants" dans une zone de combat avec ce que ça sous-entend. Son SIGYCOP indique un 2 dans la partie G, "état Général" c'est large, une scoliose, du surpoids... Dommage qu'elle ne sache pas la cause, afin de solutionner le soucis. Mécanicienne, elle partira forcément, le rôle d'un marin est d'embarquer et avec cette spécialité, peu de chance de rester à terre. Il faut qu'elle garde le morale, qu'elle s'accroche, qu'est ce que, quelques mois dans une vie... bon pour un jeune je sais la vision n'est pas la même mais cependant il lui faut savoir être patiente, s'accrocher, ça va venir !

    Tintinduweb

    Posted

    Elle dort dans une chambre isolée des autres filles majeures, elle a même interdiction de se rendre dans leur chambre pour "papoter" ! A Paris pour le 14 juillet, ça ne posait pas de problèmes, mineures et majeures étaient "ensemble"... Bon après, ce n'est pas bien grave mais du coup, ça la marginalise encore un peu... Et bien sûr, les garçons sont logés à l'étage en dessous ! Concernant sa période de probation prolongée de 6 mois, ses instructeurs se demandent si ce n'est pas lié avec son inaptitude de 11 mois aux opex, mais sans en être sûrs. Ce qui ne rassure pas, ou en tout cas ce qui contrarie, c'est que cette période a été prolongée pour "raison de santé", sans autre explication... 🤔 Pour en revenir au fait que les mineurs ne partent pas en opex, personne ne lui a dit, même pas à la PMM ! Et pourtant, la Marine recrute dès 17 ans (16 pour les mousses)... On a même signé en tant que parents une autorisation pour partir aux DOM-TOM !? Bon maintenant, ma fille l'accepte et va prendre son mal en patience. Elle l'aurait su avant n'aurait pas entamé sa détermination ! Et sinon, elle a choisi MOMACHINE !      
×
×
  • Create New...