Jump to content

Conditions de vie, famille... En tant que technicien informatique


Niriel

Recommended Posts

Bonjour, 

J'enchaîne les posts (je suis désolée) car j'ai besoin d'avis, d'informations, de personnes travaillant ou connaissant des personnes travaillant dans les transmissions (j'espère que c'est comme ça qu'on dit) 

Je souhaite travailler dans la cybersécurité. À la base, à la fin de mes études, je comptais voir entre l'État ou les entreprises privées de quel côté j'allais me tourner. Malheureusement pour moi, le système universitaire ne me convient plus (ou ne m'a jamais convenu...) et travailler dans un domaine aussi pointu sans qualification est juste impossible. Mais après diverses recherches, j'ai vu que l'armée de terre propose des postes dans ce domaine (chose qui m'a surprise car je fais partie de ces gens qui pensent naïvement que l'armée ne recrute que des "hommes de terrain") et de plus propose une formation. À ce moment-là, j'ai eu l'impression d'avoir découvert le plus beau des trésors (d'être face au One Piece). Le secteur qui est sans doute le plus à la page dans le domaine propose une formation ?!!?! 

J'ai commencé à me renseigner, à me préparer des programmes pour perdre du poids tout en me préparant pour les épreuves, je suis allée à une réunion d'information... On peut dire que je me prépare 

Seule ombre au tableau ? Je ne suis pas célibataire... Ça va bientôt faire 2 ans que je suis avec mon copain (pour certains c'est une éternité alors que pour d'autres c'est à peine si les préliminaires ont été faits) et clairement Monsieur ne voit pas d'un bon oeil que je parte à l'armée. Le poste que je convoite est celui de technicien en cybersécurité. De ce que j'ai compris, à l'issue des épreuves (si je les réussis), je partirai pour 8 mois à Saint Maixent, puis à Rennes pour au maximum 6 mois (ces temps sont je suppose pour des élèves normaux). Ma grande interrogation est sur l'après. Lors de la réunion d'information, j'ai bien compris qu'on est soldat avant tout et que du coup, on alterne entre la France et un autre pays. 

Lorsqu'on est en France, est-on toujours affecté au même régiment ? Est-ce que l'on tourne dans les différents régiments sans aucun contrôle dessus ? 

Mon envie de rejoindre l'armée est assez tardive et avec mon copain, on pensait à se poser, à fonder une petite famille... Est-ce que je dois tout abandonner ? Est-ce que je peux me permettre de tomber enceinte ? Est-ce que vouloir fonder une famille est mal vu ? Est-ce que je dois reporter mes plans pour plus tard ? Si oui, de combien de temps ? 

Enfin mon copain est autant inquiet au fait que je puisse me retrouver en Libye ou au Mali que de ne pas pouvoir me voir du tout pendant 1 an et demi / 2 ans. Lors des mois de formation, j'ai cru comprendre que les cours étaient en semaine mais le week-end ? Je ne pense pas qu'on ait quartier libre... Si ? Est-ce que je peux lui dire que je pourrais le voir le week-end ? Désolée pour cette question débile mais est-ce que je peux lui assurer que je pourrais l'appeler et/ou lui envoyer des messages de temps en temps ? 

Voilà pour les quelques questions qui me traversaient l'esprit. Pour récapituler ma situation "Je préfère être pauvre et amoureuse que riche et seule" dans le sens où ça sert à rien d'avoir le job de ses rêves si tu peux le partager avec personne. 

J'espère avoir quelques retours. Qu'ils aillent dans le sens qui m'arrange ou pas n'est pas la question, j'ai juste besoin de plus de clarté pour prendre ma décision sereinement. 

Niriel

  • Like 1
Link to comment
Share on other sites

  • Moderator

Si tu rejoins une unité Cyber, ce sera certainement sur Paris... après tes formations à St Maixent puis Rennes.

Pour St Maix, oublie les WE le rythme sera assez soutenu tu n'auras que les permissions de 48H, 72ou 96h puis les plus longues comme à Noël.

Pour les mails, pas de souci je pense lors de périodes creuses.

Une fois en régiment, tu devrais rester au même endroit de 3 à 5 ans, c'est la moyenne, selon les spé, puis si mutation, tu émets des désidérata qui seront ou pas actés par la Direction RH de l'AdT.

Pour les Opex en Lybie, je n'y cois pas la France n'y est pas, plus de possibilités pour le Sahel mais pas avant quelque temps en Métropole le temps d'acquérir l'expérience nécessaire.

  • Like 1
  • Thanks 1
Link to comment
Share on other sites

  • Spécialiste
Il y a 22 heures, Niriel a dit :

j'ai bien compris qu'on est soldat avant tout et que du coup, on alterne entre la France et un autre pays. 

Non. Vous êtes affecté(e) à un endroit, et de temps en temps vous pouvez partir en opération extérieure.

Il y a 22 heures, Niriel a dit :

Lorsqu'on est en France, est-on toujours affecté au même régiment ? Est-ce que l'on tourne dans les différents régiments sans aucun contrôle dessus ? 

Cf réponse Fred

Il y a 22 heures, Niriel a dit :

Mon envie de rejoindre l'armée est assez tardive et avec mon copain, on pensait à se poser, à fonder une petite famille... Est-ce que je dois tout abandonner ? Est-ce que je peux me permettre de tomber enceinte ? Est-ce que vouloir fonder une famille est mal vu ? Est-ce que je dois reporter mes plans pour plus tard ? Si oui, de combien de temps ? 

C'est vous qui voyez. Vous savez que vous partez en formation pour une durée d'un an minimum (St Maixent + Rennes). Si vous tombez enceinte en plein milieu, cette formation s'arrête et est reportée à la session suivante, ce qui retardera tout votre début de carrière. Si vous attendez la fin de la formation à Rennes, là par contre vous pouvez bien entendu mettre à bien vos projets familiaux.

Il y a 22 heures, Niriel a dit :

Enfin mon copain est autant inquiet au fait que je puisse me retrouver en Libye ou au Mali que de ne pas pouvoir me voir du tout pendant 1 an et demi / 2 ans. Lors des mois de formation, j'ai cru comprendre que les cours étaient en semaine mais le week-end ? Je ne pense pas qu'on ait quartier libre... Si ? Est-ce que je peux lui dire que je pourrais le voir le week-end ? Désolée pour cette question débile mais est-ce que je peux lui assurer que je pourrais l'appeler et/ou lui envoyer des messages de temps en temps ? 

Tout dépendra de votre affectation. Je ne vois pas par contre pourquoi il a peur de ne pas vous voir pendant 1 an et demi. Pendant St Maixent vous aurez peu de week-end mais vous en aurez, et vous aurez loisir de l'appeler assez souvent (quand vous serez en état, c'est une formation très intense et le soir vous dormirez !). Pendant Rennes vous aurez presque tous vos week-ends. Et une Opex c'est 6 mois maximum, et il est très peu probable que vous soyez envoyée en Opex tout de suite après Rennes.

Il y a 22 heures, Niriel a dit :

Pour récapituler ma situation "Je préfère être pauvre et amoureuse que riche et seule" dans le sens où ça sert à rien d'avoir le job de ses rêves si tu peux le partager avec personne. 

j'espère que ce n'est qu'une expression, parce que question richesse ce n'est certainement pas à St Maixent que vous l'obtiendrez.

  • Like 1
Link to comment
Share on other sites



  • Posts

    Bouchon-Gras 49

    Posted

    Bonsoir, J'ai vu un collègue, lieutenant colonel de réserve de la Gendarmerie hier soir et je lui ai posé la question, une PMG c'est 15 jours. Une PMGA, ça ne lui parle pas, peut être le rajout de l'APJA, ce qui expliquerai ce rallongement de temps. 

    Bouchon-Gras 49

    Posted

    Une journée type "bureau" où tu arrive le matin et repart le soir, ça peut être une mise en place pour un événement type fête du village, où tu patrouilleras toute la journée, la fête terminée, tu rentre chez toi. 

    berogeitabi

    Posted

    Bonjour.  Connaissez vous l'opération "FRANKTON"?  Cette opération a eu lieu pendant la seconde guerre mondiale. Elle est plutôt méconnue. Des kayakistes d'un commando anglais, emmenés par un sous marin à l'embouchure de l'estuaire de la Gironde on remonté cet estuaire pour aller miner et couler des bateaux allemands dans le port de Bordeaux, ceci entre le 7 et le 11  décembre 1942. Pour commémorer les 80 ans de cette formidable et périlleuse opération des kayakistes du club de Mérignac vont refaire l'itinéraire parcouru par ces commandos. 5 équipages de kayakistes du SAM (sport athlétique mérignacais) dont un équipage féminin tenteront cette folle aventure. Demain 8 décembre, ils partiront depuis l'océan pour quatre jours en autonomie, en bivouaquant aux mêmes endroits où les anglais ont bivouaqués.  Ils prévoient d'arriver à Bordeaux ce dimanche 11 décembre où une cérémonie commémorative sera organisée. Voici un lien à consulter pour comprendre cette tentative réalisée par ces kayakistes en mémoire de ceux qui se sont sacrifiés pour que l'on vive libre aujourd'hui. Des kayakistes refont le parcours de l'opération Frankton en Gironde.  Source: 20minutes.fr Puis un autre lien vers le récit de cette opération et le sacrifice des commandos anglais. L'opération Frankton.    Source: 20minutes.fr Ici la carte de l'opération.  Source: 20minutes.fr         A l'occasion d'un passage au Verdon, j'avais publié les photos du monument du souvenir lié à cette opération. Je vous les remets ici.  

    Bouchon-Gras 49

    Posted

    Bonjour, Pour la plaque dans certain surplus, le bon coin, eBay... 05 pour le centre de recrutement de Toulon (seul et unique pour nous) les deux chiffres suivant correspondent à ton année d'incorporation puis les chiffres suivant aux nombre où tu te trouver dans la file. Ex : 05 92 48521 donc 05 pour Toulon, 92 pour incorporation à Hourtin ou Querqueville en 1992 et l'incorporé était le 48 521 -ème à passé.  

    Milites

    Posted

    Merci beaucoup bouchon gras, J’ai eu la chance de croiser une personne qui a travailler à saint mandrier, et qui a pus me préciser les périodes,  La semaine d’evaluation et soi en juin soi en septembre, pour septembre ont enchaîné directement le Plg de bord en temp Qmf jusqu’au début de l’année suivante pour faire maistrance en janvier/février et faire l’école de spécialisation derrière Merci à toi et bonne continuation   
×
×
  • Create New...