Jump to content

Monuments (stèles, sépultures...) commémoratifs parfois oubliés


berogeitabi

Recommended Posts

  • Administrateur

Bonjour. Au point de St Cloud, côté paris, cette plaque du souvenir.

58A13145-B252-4328-A983-43768995E236.jpeg

E3D20C62-DEF8-42D4-B399-D7777987FAB7.jpeg

31CCAA5B-785D-45F9-A781-C152814F5E25.jpeg

Dans le 7eme arrondissement, rue de Saxe, cette pierre gravée. 
Il faut noter que cette fois, il ne s’agit pas d’une plaque mais d’une pierre de construction de cet hôtel particulier qui a été gravée en souvenir de ce jeune combattant.

65071330-9C19-4781-98FA-617D0DDA36DF.jpeg

3F25F394-38ED-4FC5-9420-7B733EF097A8.jpeg

Link to comment
Share on other sites

  • 2 weeks later...
  • Administrateur

Je vous propose ici ce qui pourrait ressembler à un monument aux morts puisqu'y figurent les noms des héros tombés pour la France.

Pourtant il ne s'agit pas de cela puisque ces plaques ne sont pas à côté du monuments aux morts de la ville d'Evreux en Normandie, mais seulement dans un des quartiers de la ville. En l'occurence le quartier de Navarre. Visiblement ces plaques ont été apposées par le quartier et non par la ville. Etonnant, tant les monuments étaient érigés par les communes, probablement pour éviter les doublons au sein d'une même ville. Est ce un comité de quartier qui a oeuvré? Ou une association d'anciens combattants du quartier? Je ne sais. 

Voici ces plaques. 

 

IMG_8485.jpeg

IMG_8484.jpeg

IMG_8483.jpeg

  • Like 1
Link to comment
Share on other sites

  • 1 month later...
  • Administrateur

267497152_1326228394494257_8292871359997358165_n.jpg

La butte de la Maltière fut construit en 1937 à Saint-Jacques de la Lande par les militaires français afin d'y réaliser un stand de tir. Le 18 juin 1940, les Allemands envahirent le lieu et y resteront jusqu'au 4 août 1944, jour de la Libération de Rennes.

265178307_1326228194494277_133537143423564766_n.jpg

Les allemands utilisèrent ce lieu principalement pour fusiller les résistants. Le 30 décembre 1942, 25 personnes y seront tués.

  • Like 1
Link to comment
Share on other sites

  • 2 months later...
  • Administrateur

Je relance un peu ce sujet avec cette plaque vue aujourd’hui sur le mur d’entrée d’un immeuble d’habitation à St Cloud dans les hauts de Seine. 
 

Louis-Hugues Citroen était le neveu d’Andre Citroen, créateur des automobiles du même nom. 

AB2ED79E-AE20-493D-92A0-F7BC4D57E58E.jpeg

  • Like 1
Link to comment
Share on other sites

  • 4 months later...
  • Administrateur

Bonjour.  Bien sûr, on trouve en France de nombreuses occasions de rendre hommage à des soldats, civils, parfois anonymes qui se sont battus et ont disparus au service de la patrie.

 Mais nous ne sommes pas le seul pays concerné et nous ne sommes pas le seul pays à avoir subi les atrocités nazies.

De mes connaissances m’ont envoyé ces photos de Norvège.
A hauteur du cercle polaire arctique le long de la E9 qui fait rejoindre bodo à trondheim, ils ont pu remarquer ceci. Un monument à la mémoire de prisonniers russes et yougoslaves contraint par les nazis à construire la voie de chemin de fer reliant les deux villes précitées. Nul doute qu’ils furent nombreux à mourir lors de ce chantier, de faim, de froid ou d’épuisement. 

24290605-4DC9-45FB-9ADF-706A4665E242.jpeg

1DE5A623-EC90-491D-AA26-D42C86AE8B4E.jpeg

F9FBE36B-53EC-41AD-8F90-7EEA5E96DA91.jpeg

915AAC3B-16C1-49F1-A7F8-33F3F3DF0BBB.jpeg

9BB159A9-1521-4791-87DF-FA4E25819317.jpeg

2621F554-5D87-4F6A-B215-06FFDB50CC9A.jpeg

Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.




  • Posts

    ArmandT

    Posted

    Bonjour, La semaine prochaine je me rends au CSO de Lyon dans la spécialité Officier Sous-Contrat Pilote et je suis en train de réfléchir si je reporterai où non la date des sélections  en raison de mon niveau physique. En effet je réalise 14 tractions complète et 54 squats en 60 secondes, le bémol est pour le luc-leger où je n'arrive pas à dépasser le palier 8. Je me dis que sur le moment ma motivation et mon dépassement de soi sera extrême donc je pourrai surement arriver au palier 9. Que pensez-vous de mes statistiques sachant je me présente en tant que futur OSC-P. Cordialement.

    Thierry7402

    Posted

    Un officier du 91e RI de Charleville   Un autre des troupes coloniales Bonne soirée et encore merci pour votre aide       

    Thierry7402

    Posted

    Merci beaucoup pour ces premières identifications. Pour le soldat allemand ça confirme mon appréciation. Il s'agit pourtant de la photo utilisée et communément admise pour illustrer le père d'Arthur Rimbaud, Frédéric Rimbaud dont j'ai écris justement la biographie (l'Honneur du Capitaine Rimbaud). Les raisons du choix de cette photo sont toujours un mystère même si ce personnage a un visage très particulier.  Bonne soirée 

    Bouchon-Gras 49

    Posted

    Bonjour, Je lis Rimbaud père sur le descriptif de la photo. Hors : Frédéric Rimbaud entre dans l'infanterie, comme simple recrue, en 1832. Il est alors âgé de 18 ans. Doté d'une bonne instruction et d'une intelligence certaine, il est presque aussitôt promu sergent-major. En 1841, il obtient le grade de lieutenant et est envoyé à Oran, en Algérie, où il participe à la conquête du pays, ainsi qu'à l'expédition du Maroc, en 1844, contre les troupes d'Abd el-Kader, soutenant les Algériens dans leur lutte contre la domination française. En 1850, Frédéric Rimbaud est rapatrié, promu capitaine en 1852, et affecté à la garnison de Mézières, dans les Ardennes. En 1854, il reçoit, pour les postes occupés en Algérie, la distinction de Chevalier de la Légion d'honneur. Jusqu'en 1856, il participe épisodiquement à la guerre de Crimée, opposant le Royaume-Uni et la France à la Russie, et pour laquelle il reçoit la médaille de Crimée. De retour de Crimée, le capitaine est affecté à Grenoble. En 1859, il participe à la campagne d'Italie, guerre d'indépendance opposant la France et le royaume de Piémont-Sardaigne à l'empire d'Autriche, pour laquelle il reçoit la médaille de la valeur militaire sarde. En 1864, Frédéric Rimbaud quitte l'armée pour se retirer près des racines paternelles, à Dijon, en Côte-d'Or. (Source : Wikipédia) Le personnage en photo porte un uniforme de style allemand, en tout cas pas français. Sergent chef (à l'époque ; un chevron = sergent, deux chevrons = sergent chef, trois chevrons = sergent major) du 91ème régiment d'infanterie dans les années 1880 (entre 1870 et 1910) Ce militaire du 71 -ème régiment d'infanterie (empreinte de la grenade sur les bouton en laiton) porte une épaulette à franges et contre épaulette en canetille (broderie d'or) qui nous indique un lieutenant ou sous-lieutenant, malheureusement les galons en bas de ses manches ne sont pas visible. Période 1870-1890. Cavalier du 15ème régiment de Hussards, reconnaissable à son dolman bleu azur.   Sur la photo on aperçoit également sur la gauche de la photo, les plumes de casoar que l'on voit en entier ci dessus. Photo de conscription IIIème République (1870-1910).   Pour les autres, je regarderai demain.  
×
×
  • Create New...