Jump to content
×
×
  • Create New...

Histoire du commando Kieffer


Recommended Posts

  • Membre réputé

Bonjour,

En ce moment, je lis "Commando Kieffer - La Campagne Oubliée - Pays-Bas 1944-1945 "

source ... https://www.defense.gouv.fr/marine/magazines/horizons/commando-kieffer-la-campagne-oubliee

Source Benjamin Massieu auteur du livre explique que .....

L'autre grand fait d'armes du Commando Kieffer, c'est Flessinge, le 1er novembre 44. 

Ils doivent débarquer sur l'Ile de Walcheren à Flessinge, l'un des formidables points de défense mis en place par les nazis.

L'enjeu est crucial pour la poursuite de la guerre. Sans le contrôle de l'Escaut, les Alliées ne pourront pas utiliser le port d'Anvers dont ils se sont emparés intact grâce à l'action de la résistance belge.

Sans Anvers, c'est tout l'approvisionnement du front et donc la poursuite de la guerre et l'invasion de l'Allemagne qui se trouveront compromis.

Au terme de violents combats, l'opération " Infatuate " abouti à ce que le général Eisenhower qualifiera d' " un des faits d'armes les plus courageux et les plus audacieux de toute la guerre " !

Dans le livre beaucoup de photos.

Il y est aussi question des combattants étrangers interalliés comme les 25 Bérets Verts Néerlandais, les belges du Capitaine Danloy ( l'insigne actuel des Bérets Verts Commandos Belges est la dague commando et la devise britanique " United We Conquer "), la Troop Norvégienne et la Troop Germanophone Antinazis.

A la fin du livre, il y a les photos et identités des Commandos débarqués à Flessinge et aussi les photos des Commandos morts aux Pays-Bas.

Il y est dit aussi que l'un d'eux Félix Kerboas, toujours en vie n'a jamais reçu la Légion d'Honneur !

 

  • Like 1
Link to post
Share on other sites
  • Replies 58
  • Created
  • Last Reply

Top Posters In This Topic

Top Posters In This Topic

Popular Posts

Hommage à Saint Malo :   et à Ouistreham :

Bonjour Heidi, Le général de Gaulle ne voulait pas commémorer ce moment du débarquement qu'il ne considérait pas comme dépendant de la France. Les Français du commando ( N° 4 commando ) avaient

La cérémonie d’hommage à Jean Morel s’est tenue à 9 h, ce mardi 3 décembre, dans la cour de l’hôtel-de-ville de Saint-Malo (Ille-et-Vilaine). Une cérémonie religieuse s’est ensuite tenue da

Posted Images

  • Administrateur
Il y a 3 heures, Heïdi a dit :

Il y est dit aussi que l'un d'eux Félix Kerboas, toujours en vie n'a jamais reçu la Légion d'Honneur !

 

Devenu en 1949, sujet Britannique, cela, explique peut être cela...

http://ecole.nav.traditions.free.fr/cdo_autres_kerboas.htm

D'ailleurs, pas de croix de guerre, de médaille militaire.

Link to post
Share on other sites
  • Membre réputé

Bonjour,

Durant le conflit le 1er BFMC  ( Bataillon Français Commando Marine ) a reçu 4 citations dont deux lors de Flessingue et Walcheren et à la demande de Kieffer le n°4 Commando est cité à l'ordre de l'armée de mer + croix de guerre avec plame.

Sur les 106 Commandos envoyés aux Pays-Bas, il y a les 95 des 177 du Jour J, 10/11 " nouveaux " en fait les blessés/malades qui n'avaient pas pu débarquer + 3 survivants du Raid de Gravelines + 2 résistants FFI intégrés durant la campagne de Normandie ( sans formation commando ) +1 réel nouveau commando.

  • Like 1
Link to post
Share on other sites
  • Membre réputé

Bonjour,

source ... toujours le livre que je site plus haut ....

Le 1er BFMC, serait il un bataillon fantôme ?

Il est courant de dire que le 1erBFMC aurait été dissous le 1er avril 46. Mais cette date ne correspond en réalité à rien à l'échelle du bataillon. Elle semble avoir été choisie arbitrairement parce qu'elle correspond au jour de la remise au ministre de la Marine du rapport de la commission pour la réforme de la spécialité de fusiliers marins qui débouche sur l'arrêté du 6 avril  créant le certificat commando.

Aucun ordre de dissolution officiel  du 1er BFMC n'est toutefois parvenu jusqu' a nous. Il est même pas possible d'en connaître le numéro... si bien sûr celui-ci existe..

Il est tout à fait probable que la dissolution du 1er BFMC n'ait jamais été officiellement prononcée et qu'il fut considéré comme n'existant plus de fait lorsque ses derniers membres ont été démobilisés ou entamé la formation des premiers commandos marine de l'après guerre au centre Siroco.

Alors ... a moins qu'un document curieusement oublié ressurgisse, le 1er BFMC existe encore aujourd'hui officiellement, sans aucun membre ni activité, tel un bataillon fantôme.

:vertclope: !

 

Link to post
Share on other sites
  • 3 weeks later...
  • Membre réputé

Bonjour,

Dans le livre, il y a aussi le témoignage de René de Naurois l'aumonier des commandos. " Dans leurs barges, les commandos français sont toujours accroupis, entendant les balles s'écraser sur la coque. Nous y étions. Soudain, les hommes saisirent leurs armes s'agenouillèrent le longs des barres, prêts a courir vers l'avant où la coque allait s'ouvrir pour leur livrer passage ".

Plus loin, Kieffer s'inquiète de sort de son ami René de Naurois qui a disparu et que personne n'a plus vu depuis le débarquement.

Le commando Gourio va le retrouver, à bout de force, bloqué derrière la haute rangée de pieux lisses plantés en haut de la digue et qu'il ne parvenait pas à escalader.

Donc, l'aumonier était tout le temps avec les commandos et il avançait avec eux au fur et à mesure qu'ils s'emparaient des positions allemandes.

  • Like 1
Link to post
Share on other sites
  • Administrateur
Il y a 22 heures, Heïdi a dit :

Donc, l'aumonier était tout le temps avec les commandos et il avançait avec eux au fur et à mesure qu'ils s'emparaient des positions allemandes.

Oui, les aumoniers ne sont pas des hommes de l'arrière, ils participent souvent en tant qu'infirmier

Link to post
Share on other sites
  • Membre réputé

Bonjour,

Comme là, il n'est pas question d'être aussi infirmier, j'étais étonnée que l'amonier, en effet, suive les commandos partout.

Link to post
Share on other sites
  • Administrateur
Il y a 16 heures, Heïdi a dit :

Comme là, il n'est pas question d'être aussi infirmier,

Pendant le débarquement il remplace volontairement le médecin tué dès les premières heures du combat et se dépense sans compter pour soigner les blessés. Ce seul 6 juin 1944, l'unité du Père de Naurois, qui réussit à prendre son objectif, le casino de à Ouistreham, comptera 40% de pertes.

https://www.ordredelaliberation.fr/fr/compagnons/rene-naurois-de

  • Thanks 1
Link to post
Share on other sites
  • Membre réputé

Bonjour,

Merci Bouchon-Gras 49 pour la biographie de René de Naurois.

Dans le livre, il n'est pas précisé donc qu'il remplace le médecin tué. 

Link to post
Share on other sites



  • Posts

    • Bonjour à tous,   Je m'apprête à passer tous les tests nécessaires à l'affection dans la marine nationale, afin de devenir fusilier marin. J'aimerai savoir quel est le niveau de difficulté moyen (ou général) des tests psychotechniques et savoir si ils peuvent porter préjudice au candidat, si ce dernier n'obtient pas les résultats escomptés ?   Merci d'avance.
    • Pour ma part le train décolle à 7h30, n'hésites pas à me dire quand tu as des nouvelles.    Complètement !  Bonsoir ! Je crois qu'ici tout le monde rentre la semaine prochaine mais échange avec plaisir, évidemment. 
    • Bonjour à tous,   J'ai récemment pris rendez-vous avec un conseiller afin d'ouvrir un dossier de candidature et tenter ma chance en tant que jeune fusilier marin. J'ai jusqu'à fin Mars, début Avril pour me remettre en forme par l'intermédiaire du sport et avoir une chance de répondre aux attentes du barème des tests sportifs qui m'attendent. J'aimerai savoir si certains d'entre vous, ici, sont membres de l'unité FUSIL ou si vous connaissez des personnes qui le sont. Si oui, serait-il possible de savoir quels sont les résultats SIGYCOP minimums (ou la moyenne) à obtenir pour être déclaré apte à devenir fusilier marin ? Sauriez-vous également quelles sont les conditions physiques ou psychologiques qui pourraient faire d'un candidat un déclaré inapte temporairement ou définitivement ?   Merci d'avance !
    • Saumur. Francis Delesalle, l’un de deux derniers survivants des combats des Cadets est décédé Il avait participé aux combats des Cadets en juin 1940. Francis Delesalle vient de s’éteindre à l’âge de 100 ans.     https://www.ouest-france.fr/pays-de-la-loire/saumur-49400/saumur-francis-delesalle-l-un-de-deux-derniers-survivants-des-combats-des-cadets-est-decede-a7ab72ce-7ddd-11eb-9c3f-b9704434ca3f?fbclid=IwAR33PN2Qi4tQRNglQVNj6e0r7DfpCApLW2_lXLTYLUR7jm1jiEgRqCpJOgE ( Voir le sujet "cadets de Saumur" dans "Histoire")