Jump to content

La mission anti-pollution de la Marine Nationale.


Bouchon-Gras 49

Recommended Posts

  • Administrateur
Link to comment
Share on other sites

  • 9 months later...
  • Administrateur

Un exercice anti-pollution, c' est déroulé le 26 novembre 2013 en Charente Maritime.

 

 

 

exercice-de-lutte-contre-une-pollution-m

La préfecture maritime de l’Atlantique a organisé le 26 novembre 2013 un exercice de lutte contre une pollution maritime par hydrocarbure en Charente Maritime. Ce type d’exercice est mené régulièrement dans le but de conforter le savoir-faire des unités de la Marine, de parfaire la formation du personnel et de valider les différents plans d’intervention. Ce type de mission est confiée au préfet maritime qui coordonne les moyens de l’action de l’État en mer.

exercice-de-lutte-contre-une-pollution-m

Le scénario réaliste a mis en œuvre une intervention sur une nappe de pollution repérée au large du Pertuis d’Antioche. Sur alerte du centre régional opérationnel de surveillance et de sauvetage (CROSS) Etel et du centre opérationnel de la marine nationale (COM), le préfet maritime a décidé d’envoyer sur zone le bâtiment de soutien, d’assistance et de dépollution (BSAD)  Alcyon et d’affréter des navires de pêche, un remorqueur portuaire et des navires conchylicoles pour intervenir aux côtés de ce dernier.

Tous les moyens sur zone étaient sous la coordination du centre d’expertises pratiques de luttes antipollution (CEPPOL). La pollution par hydrocarbure était simulée par le déversement d’écorce de riz mise à l’eau depuis l’Alcyon. Les chalutiers et mytiliculteurs étaient gréés pour la lutte anti-pollution avec l’assistance du personnel du CEPPOL afin d’être opérationnels lors de l’exercice.

Les deux objectifs ont été atteints. Tout d’abord, former des professionnels de la pêche à l’utilisation du matériel anti pollution avec l’utilisation des chaluts Thomsea, Nautil, Seynip, puis d’assurer la coordination à la mer des moyens de lutte contre une pollution par hydrocarbure par l’utilisation de plusieurs moyens nautiques et aériens.

Ce type d’exercice intense permet de disposer à terme d’un réseau bien réparti sur l’ensemble de nos côtes qui en cas de pollution peut être rapidement affrété par le préfet maritime de région pour renforcer les moyens étatiques.

 

Link to comment
Share on other sites

Nous avions eu des cours sur l'AEM (Action de l'Etat en Mer), mais je ne savais pas que la Marine nationale formait des civils dont le domaine de travail n'est pas la dépollution pour renforcer son action. C'est là une riche idée, et comme il est dit à la fin de l'article, on pourrait à terme avoir un réseau coordonné sur l'ensemble des côtes françaises pour des militaires et civils qualifiés prennent rapidement en charge le sinistre avec une grande efficacité !

Merci pour l'info Bouchon-Gras =)

Link to comment
Share on other sites



  • Posts

    berogeitabi

    Posted

    Bonjour.  Une amélioration et une confirmation de l’existant. Je note qu’il est bien d’anticiper l’ouverture à la concurrence du réseau ferroviaire pour que les réductions s’appliquent également sur les lignes nouvelles gérées par d’autres entreprises que la SNCF.  il est à souhaiter que tout cela ne traîne pas dans les cartons et soit effectif au plus vite et au plus bas niveau. 

    Heïdi

    Posted

    Bonjour, Le ministre dévoile le " Plan Famille 2 ". source.. https://www.defense.gouv.fr/actualites/ministre-devoile-plan-famille-2  

    berogeitabi

    Posted

    Oui c’est un sujet préoccupant. Les chinois sont assez provocateurs et jouent les étonnés lorsqu’on décide d’être ferme vis à vis de leurs provocations.  moi je pense que les américains ont eu raison de descendre l’un des deux ballons qui était au dessus de l’eau à ce moment là.  je pense que la Chine a clairement une ambition d’hégémonie mondiale en vue d’imposer au monde sa doctrine de contrôle permanent des populations. et d’imposer son modèle économique bâti sur une exploitation sans limites des ouvriers, des petites gens et cela sans aucun respect de normes environnementales. C’est très insidieux et nous devons, nous les occidentaux être très très vigilants vis à vis de ce que fait et décide Xi Jinping. Notamment par rapport à sa façon de pénétrer l’économie des pays se situant sur le trajet ou au terminus des nouvelles routes de la soie. Je pense au Sri Lanka, à la Grèce, à l’Afrique mais aussi chez nous. Il n’y a qu’à voir les prises de participation, voire l’achat total de ports, d’aéroports, de territoires, autant de sites où les chinois s’installent et «  virent » les habitants du lieu pour s’approprier le tout (Sri Lanka).  Bref, bravo aux américains d’avoir «  descendu » ce ballon.   

    OLIDEC

    Posted

    Salut Je pense que je vais galérer à trouver la fourragère et rajouter des olives.... J'ai bien envie de la laisser comme cela. Merci pour ton aide   Olivier  

    Janmary

    Posted

    C'est très précis B.G. Depuis de longues années, les budgets militaires furent limités pour diverses raisons, tel le rectificatif du budget, la fin du mur de Berlin et de l'URSS, etc. etc. Pourtant "Quand on baisse l'échine, on trouve toujours quelqu'un pour monter sur son dos". Jamais les effectifs de nos armées furent si bas en niveau. Voila longtemps que nous des défaillances dans le renseignement satellitaire.  La encore ce furent les USA qui nous assistent en ce domaine dans le manque criant de drones (appelés en France "Avions sans pilote" et conçu en carton et plastique dans les premiers projets) en Afrique. L'exemple le plus caractéristique de manque de logistique fut l'intervention en Libye. Apres avoir tiré une salve de Missiles de croisière, plus de stock. Obligé de faire appel aux USA. Nous avons un vaste territoire marin (eaux territoriale)  de par nos Départements et territoires d'Outre -Mer et cela nécessite de gros moyens pour en assumer la sécurité. Nous avons fermés des bases aériennes et limités le nombre d'appareils de combat, limité aussi la Marine dans ses effectifs et bâtiments et l'Armée de Terre se trouve démunie de nombres de ses moyens. La guerre électronique est très largement en dessous des capacités nécessaire à un pays comme le notre. Bref, le réveil est brutal de par le conflit en Ukraine, ou, du reste ,nous n'avons rien vu venir. Nous avons vendu nos usines d'armement et achetons notre matériel en tout azimut ou confions des éléments de fabrication de notre char Leclerc à la Chine (les "rotary ou systèmes de moteurs tournant par incrémentations).  Une question me chagrine en temps que passionné d'économie ! Ou sont passées les sommes dédiés à nos Armées puisque ces derniers furent mises à la portion congrue ? Enfin, dernier élément "voyant" à savoir le manque de coopération de nos voisins Allemands dans des projets communs comme jadis l'Alpha Jet, le Transall. Aujourd'hui le futur avion de combat Franco-Allemand qui intéresse aussi l'Espagne est un compromis qui ne tient peu compte du coté aéronavale. DE plus les Allemands veulent connaitre la partie électronique et Informatique des systèmes et la firme Dassault s'y oppose. Le Président à tranché et nous allons renouvelle l'expérience ou nous avons mis en commun l'Aérospatiale qui allait devenir AIRBUS Industrie (Européen) en fournissant 50%des actions aux seuls Allemands. Pour nous remercier, ils ont construit SEUL l'avion de transport ATLAS développé par nos deux pays. Le futur char de combat Franco-Allemand est géré exclusivement par les Allemands qui impose leurs désirata et décisions. Reste le drone dont on ne connait pas les détails sur l'avancement. Quand à l'Armée Européenne, une politique commun européenne, une économie Européenne, il est trop tôt pour en parler. Quand aux propos du Président concernant  d'avoir une guerre en avance, je me suis pris de rire quand même. En 1870 si il ne manquait pas un bouton de guêtre, le reste des équipements étaient obsolète à commencer par le fusil. En 1914, il semble que personne n'avait étudié la guerre de sécession aux USA avec l'utilisation de tranchées couvertes  de barbelés (Imprenable autre que par la surprise), les ballons d'observations, le transport ferroviaire, etc. En 1939, la tactique de la Guerre des blindés développé par Liddell Hart et le général Fuller en Grande Bretagne (dans les années 1933) et développé en Allemagne par le colonel puis général Guderian qui furent entendues et furent superbement ignorée malgré un certain colonel de Gaulle. La seule réalisation fut la Force de Dissuasion mis en œuvre par le Président Charles de Gaulle. Espérons la réalisation de ce budget avant d'autre conflits à venir ou celui de l'Ukraine pouvant dégénérer par "accident".
×
×
  • Create New...