Jump to content
Search In
  • More options...
Find results that contain...
Find results in...
Maxime199

OPEX armée de l'air, sur la base du volontariat ?

Recommended Posts

Bonjour à toutes et tous,

Un ami capitaine dans l'armée de terre m'a dit que les OPEX dans l'armée de l'air se font sur la base du volontariat, pourtant j'ai pu lire d'autres témoignages disant apparemment le contraire. Peut-être cela diffère t-il selon les spécialités ? je prépare les tests pour devenir sous-officier exploitant renseignement ou gestionnaire RH pour ma part. J'ai demandé au capitaine qui m'a reçu au CIRFA s'il y a des OPEX, il m'a dit oui, qu'il était parti à plusieurs reprises et qu'il aurait pu partir davantage mais qu'il ne l'a pas fait car il voulait rester vers ses enfants (j'en ai déduit que les OPEX sont effectivement sur la base du volontariat mais cela reste flou...).

Quelqu'un peut-il m'en dire plus ?

Merci de vos réponses !

Share this post


Link to post
Share on other sites
Admin

Salut,

Déjà tout dépend des besoins, donc des spécialités,  des divers niveaux de grade homme du rang, sous officier,  sous officier supérieur,  officier subalterne  et supérieur,  donc ça peut être variable suivant où l'on ce situe. 

C'est aussi le but d'un militaire,  daller en mission et au combat. 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Comme dans toute Entreprise, l'Armée décide de qui doit partir en mission extérieure.

Les critères pris en compte par les états-majors concernés dépendent du besoin effectif lié à l' importance de la mission :

- efficacité/urgence, - quantité de l'effectif mis en place, - type de personnel à déployer lié au type de matériel mis en œuvre, - niveau et qualification des équipes, - durée estimée de la mission, - relève éventuelle à prévoir selon la durée définie,  ….

En principe le personnel sélectionné est volontaire. Il a été mis en place dans les unités selon sa spécialité, sa qualification et en tenant compte de sa capacité de réaction, selon le niveau de disponibilité opérationnelle, afin d'assurer les missions dans l'urgence.

Il faut être conscient du fait que le militaire, comme tout employé civil devant assurer des déplacements doit le vouloir.

La particularité du militaire et également l'état d'esprit de sa famille est le critère lié au sacrifice de la mission avant de privilégier le confort de la vie de famille.

Avec une mentalité légèrement dépassée et des mots employés par nos anciens, "la famille, la femme et les enfants font partie du paquetage" (les  effets et équipements reçus à l'engagement).

Share this post


Link to post
Share on other sites

  • Recent Status Updates

    • Miimiir  »  Bouchon-Gras 49

      Bonjour, je souhaiterai vous contacter par Mp comment faire ?
      · 1 reply
    • ManGokui  »  Heimdall

      Salut je me demandais étant en terminale S et souhaitant rejoindre l'efsoaa doit je attendre d'obtenir mon bac pour postuler ? Je souhaite intégrer l'école des l'année prochaine si possible.
      Merci d'avance pour les futurs réponse
      · 0 replies
    • Archerlite  »  Janmary

      Mais c'est que j'ai raté votre anniversaire dis donc ! Bien désolé. Joyeux anniversaire !
      · 1 reply
    • Heïdi  »  Janmary

      Bon Anniversaire Janmary ! 🎂! 🍹!
      🐱!
      · 0 replies
    • Bouba000  »  Cerf-tifie

      Bonjour ça va ? En faite j'ai une question que je me pose souvent,  est ce que les légionnaire étrangers ont le droit d'avoir un passeport militaire ? Et la deuxième question s'était de savoir quand les légionnaire vont en opex ils prennent des avion militaires et des avions de voyage classiques comme ( air France) merci de me répondre s'il vous plaît 
      · 0 replies
  • Posts

    • Bonjour, Réserviste j'ai été classé ( à mon grand désarroi ) G3 il y a un an lors de ma dernière visite suite à un " problème " cardiaque, dont inapte à tout sport et activité physique. Après un troisième examen cardiaque, dont un test à l'effort, je fut déclaré apte sans aucune restriction et je me suis empressé de demandé à retrouver mon classement initial. Des emplois sédentaire, de bureau, sans sport ni activité physique. Non avec G3 on ne peux pas être apte à embarquer, comme dit plus haut, seulement des emplois " sédentaire ". Seul le médecin militaire peut répondre à ta question, nos avis ne serait que de la pure spéculation. Garde espoir, montre toutes les pièces médicales que l'on t'as demandé. Courage, tiens nous au courant, merci.
    • Je viens d'envoyer une demande de renseignement, je te transmet la réponse si j'en obtiens une.
    • Le groupe aéronaval largue les amarres pour la mission Foch. Le porte-avions Charles De Gaulle et ses escortes prendront part à la Coalition Internationale dans la lutte contre Daech dans la Méditerranée orientale. Photo: Etat-Major des Armées
    • Merci pour ta réponse 👍 
    • Moralement, nous sommes dans un embarras, nous Français et Européen,  et le mot est très faible face à cette situation Heïdi. La solution vous apparait être des nouvelles Conventions Internationales Or, dans tous nos propos que nous avons échangés au vue des situations se posant aux pays concernés il y a pourtant les solutions définis par les Lois Nationales et Conventions de Genève. 1° - Les Djihadistes, qu'ils soient locaux ou extérieurs aux pays concernés sont passible de la peur de mort du fait qu'ils ne sont pas issus d'un pays représentatif reconnu, en uniforme, d'un pays et du fait d'actes de guérillas et de terrorisme. Ils peuvent et doivent être abattus dans le cadre de guerre insurrectionnelle ou asymétrique. C'est clair et net. Or, les Kurdes ont jugés bon de faire nombre de prisonniers pour deux raisons essentielles = > Obtenir du renseignement par interrogatoire. > Avoir un moyen de pression qui leurs permettent de tenir tète à la Turquie du fait qu'ils ne possèdent pas de territoires eux mêmes (menace d'ouvrir les camps vers la Turquie). Conclusion = Ils y a des camps de prisonniers pleins et pouvant être libérés à tout moment du fait que les opérations dans cette région peuvent se modifier rapidement comme l'Intervention Turc aux frontières avec la création d'une zone tampon, Interventions de Forces Spéciales de la coalition, etc.  En Indochine, au Vietnam, en Algérie, il y avait des zones "calmes" permettant de garder des prisonniers....qui était relâchés (en Algérie) ....parce qu' exécutés par leurs frères d'armes qui pensaient de façon doctrinal qu'ils avaient trahis ! 2° - Le problème nouveau sont les femmes dites Djihadistes avec enfants de surcroit dans les pays concernés. Pourtant cela n'a rien d'exceptionnel puisque les Armées Napoléonienne se déplaçaient avec femmes, enfants, blanchisseuses, cuisinières, etc. Voir la campagne de Russie. Mais dans ce cas, ce sont des femmes et enfants de combattants Djihadistes illégaux (se livrant aux pires excès) et épousant la doctrine du Dhihad ! > Les problèmes sont donc définis et doivent être résolus par la législation des pays concernés dans le respect du cadre des "Droits de l'Homme" = Prisons pour les femmes ayant du sang sur les mains sans enfants, Camps appelés "Villages de détentions" pour les autres, > Malheureusement aussi,  lapidations dans le cas de femmes adultères par le fait de la Loi Coranique des pays concernés. car les Conventions Internationales sont étrangères aux pays en cause qui ne les appliquent pas tel l'Afghanistan, l'Iran, les pays du Golf,du Moyen-Orient, etc. Nous sortons là du cadre des Droit de l'Homme  > Solutions également d'expulsions et  retour vers les pays d'origine,  donc la France.  Et pour cette pratique, plus d'images ni de sons de la part de nos gouvernants. La Turquie a fait pression et obtenu un accord avec la France et les pays Européens pour renvoyer ces femmes et enfants Djihadistes vers l'Europe, Sinon, ouverture des vannes pour 3 millions de réfugiés en Turquie vers notre continent. Messages reçu 5 sur 5. D'autant que nous nous étions engagés à fournir aide et assistance pour les réfugiés et que nous ne sommes pas pressés de faire le nécessaire.  D’où grosses menaces Turque ! Le retour de ces femmes et enfants en France, d'une part, et d'autre part les Djihadistes condamnés et qui sortent de nos prisons après leurs peines sont explosifs à souhait et traités de façon totalement inconsciente par les responsables de notre pays. Toutes les leçons apprises durant le conflit  d'Algérie et les attentats du FLN (Forces de Libération Nationale) et après (Rue des Rosiers, Charlie Hebdo)  sont oubliées ! Nous ne sommes pas en capacité de "Suivre" tous ces éléments dans leurs vies en France ! Le problème est donc Français.... pour nous ! Janmary
×
×
  • Create New...