Jump to content

OPEX armée de l'air, sur la base du volontariat ?


Maxime199

Recommended Posts

Bonjour à toutes et tous,

Un ami capitaine dans l'armée de terre m'a dit que les OPEX dans l'armée de l'air se font sur la base du volontariat, pourtant j'ai pu lire d'autres témoignages disant apparemment le contraire. Peut-être cela diffère t-il selon les spécialités ? je prépare les tests pour devenir sous-officier exploitant renseignement ou gestionnaire RH pour ma part. J'ai demandé au capitaine qui m'a reçu au CIRFA s'il y a des OPEX, il m'a dit oui, qu'il était parti à plusieurs reprises et qu'il aurait pu partir davantage mais qu'il ne l'a pas fait car il voulait rester vers ses enfants (j'en ai déduit que les OPEX sont effectivement sur la base du volontariat mais cela reste flou...).

Quelqu'un peut-il m'en dire plus ?

Merci de vos réponses !

Link to comment
Share on other sites

  • Administrateur

Salut,

Déjà tout dépend des besoins, donc des spécialités,  des divers niveaux de grade homme du rang, sous officier,  sous officier supérieur,  officier subalterne  et supérieur,  donc ça peut être variable suivant où l'on ce situe. 

C'est aussi le but d'un militaire,  daller en mission et au combat. 

Link to comment
Share on other sites

Comme dans toute Entreprise, l'Armée décide de qui doit partir en mission extérieure.

Les critères pris en compte par les états-majors concernés dépendent du besoin effectif lié à l' importance de la mission :

- efficacité/urgence, - quantité de l'effectif mis en place, - type de personnel à déployer lié au type de matériel mis en œuvre, - niveau et qualification des équipes, - durée estimée de la mission, - relève éventuelle à prévoir selon la durée définie,  ….

En principe le personnel sélectionné est volontaire. Il a été mis en place dans les unités selon sa spécialité, sa qualification et en tenant compte de sa capacité de réaction, selon le niveau de disponibilité opérationnelle, afin d'assurer les missions dans l'urgence.

Il faut être conscient du fait que le militaire, comme tout employé civil devant assurer des déplacements doit le vouloir.

La particularité du militaire et également l'état d'esprit de sa famille est le critère lié au sacrifice de la mission avant de privilégier le confort de la vie de famille.

Avec une mentalité légèrement dépassée et des mots employés par nos anciens, "la famille, la femme et les enfants font partie du paquetage" (les  effets et équipements reçus à l'engagement).

Link to comment
Share on other sites



  • Posts

    s.thomas

    Posted

    J'ai eu l'occasion d'expliquer dans ma présentation que je suis la maman d'un élève sous-officier à Rochefort, et d'un élève de terminale qui prépare le concours pour entrer en école de médecine militaire. N'ayant pas d'autres militaires actuellement dans la famille, je pense naturellement aux photos de mon arrière grand-père et grand-père, et je vous serais très reconnaissante de bien vouloir me dire si cela vous évoque quelque chose. Je suis une véritable inculte en la matière. Dans la vie civile, mon arrière grand-père était directeur d'école primaire. Et mon grand-père était ingénieur. Il avait fait l'école des Arts et Métiers. Il a travaillé dans l'ancienne Indochine au début de sa carrière. Il est à droite, sur la photo des 2 hommes en uniformes blancs. Je sais qu'il a été fait prisonnier par les japonais. À son décès, une veuve de militaire a contacté notre famille pour raconter que son mari lui avait dit avoir été sauvé par lui. Il avait été rendu aveugle par les tortures de leurs geôliers et mon grand-père se serait enfui avec lui sur son dos.  Encore une fois, merci de l'attention que vous portez à ces archives. Je lis vos réponses au sujet des photos qu'on vous soumet, et c'est passionnant et très émouvant.

    Dev.Pntac

    Posted

    D'accord, merci love

    nonorex

    Posted

    Merci pour ton message qui me réconforte un peu ! J'ai envoyé une demande à l'école du Génie, sur le site il est indiqué qu'ils recrutent pour le "poste" de Sapeur de combat (idem 6RG). Si ça ne fonctionne pas, je pense tenter le 2è RMAT de Bruz, et le 2è RD dont j'apprécie la spécialité, mais qui est à presque 2h de chez moi. J'aurais aimé aller voir du côté du 13è RDP où mon frère est dans l'active, mais ils ne cherchent visiblement pas de réservistes actuellement. Suite à plusieurs retours positifs dans mon entourage sur la réserve en gendarmerie, je prends aussi des informations de ce côté-là. Les missions ont l'air assez diversifiées. Bref, je découvre tout ça petit à petit, et c'est très intéressant.

    Fred689

    Posted

    @Conti 6422, merci de passer par la case "Présentation".

    Bouchon-Gras 49

    Posted

    Pas simple d'essayer de savoir où l'on risque d'être classé, seul un médecin militaire après avoir vu les résultats te classeras. Imaginer ou essayer de se classer n'est que pour supposition qui ne donne rien, sauf te donner un faux espoir ou au contraire te décourager, le mieux est d'attendre la visite. Tiens nous au courant du verdict, merci 
×
×
  • Create New...