Jump to content
Heïdi

Julien - 13 ans dans les Commandos Marine

Recommended Posts

Bonjour,

Témoignage de Julien

source ...

 

 

 

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

:vertsuper: !

1 heure et quelques pour pouvoir rentrer dans la pièce !

Et " la cuve " est vraiment plus que redoutable ! !

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour. Oui j’ai déjà vu un reportage avec cette fameuse cuve. En effet c’est du costaud. 

Interview interessant. 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour,

Les cuves ( il y en a deux, une "sèche" et une pleine d'eau ) j'ai pu les voir de prés lors de mon passage à l'école des fusiliers.

74886450.jpg

On les distingue bien sur cette photo "ancienne ", ces cuves étaient des cuves à carburant pour les U-boot lors de la seconde guerre.

balao-forces-armees-10-680x452.jpg

( source https://www.balao.fr/production/commandos/  )

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour,

Elles sont bien les photos du lien " commandos " !

Quand à la cuve d'eau, c'est la pluie qui l'alimente. Donc, je suppose une eau stagnante voire visqueuse et si en plus comme le dit Julien il faut nager avec parfois des animaux morts ... j'espère qu'ils sont à jour de leurs vaccinations ;) ! 

Aaaah ... Les joies du bivouac sauvage agrémenté de quelques activités en plein air par tout les temps ! Bon, ça manque un peu de dénivelé tout ça :Angel@2x:!

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a une heure, Heïdi a dit :

Quand à la cuve d'eau, c'est la pluie qui l'alimente. Donc, je suppose une eau stagnante voire visqueuse et si en plus comme le dit Julien il faut nager avec parfois des animaux morts ... j'espère qu'ils sont à jour de leurs vaccinations ;) !

C'est ni plus ni moins qu'un trou d'eau.

Les commandos dans leurs missions peuvent être amener à trouver ce genre de point d'eau "pas très propre", il faut donc qu'ils y préparent, c'est le but de cette cuve.

il y a une heure, Heïdi a dit :

Aaaah ... Les joies du bivouac sauvage agrémenté de quelques activités en plein air par tout les temps ! Bon, ça manque un peu de dénivelé tout ça :Angel@2x:!

Le parcours est situé dans l'école est il est donc limité en espace mais l'ile St Michel complète ce parcours.

0709130538251222877.jpg

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour,

Le ‎27‎/‎06‎/‎2019 à 20:32, Bouchon-Gras 49 a dit :

Les commandos dans leurs missions peuvent être amener à trouver ce genre de point d'eau "pas très propre", il faut donc qu'ils y préparent, c'est le but de cette cuve.

Oui !

Le ‎27‎/‎06‎/‎2019 à 20:32, Bouchon-Gras 49 a dit :

Le parcours est situé dans l'école est il est donc limité en espace mais l'ile St Michel complète ce parcours.

Le dénivelé, c'est pour taquiner ;) !

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 02/07/2019 à 19:23, Heïdi a dit :

Bonjour,

Témoignage de Julien B.

source ... https://livre.fnac.com/a13266633/Julien-B-Homme-d-action

 

Bonjour,

J'ai lu ce livre il y a quelques jours et je suis un peu partagée. Le contenu est intéressant (récit de certaines opérations, explication du processus de sélection, etc.) cependant, pour 16,50 €, je suis un peu restée sur ma faim. Les parties "conseils" renforcent l'intérêt du livre, bien qu'elles soient assez brèves et générales.

Certains passages qui constituent des "chapitres" peuvent également sembler répétitifs si l'ont a déjà vu ou lu des reportages/documentaires/articles à ce sujet. Je pense notamment à la sélection des commandos ou à l'opération HK35...

Mais dans l'ensemble, j'ai passé un bon moment à la lire ce livre !

 

  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour,

Perso, il n'y a jamais trop de témoignages !

Merci pour ton avis Noémie ^_^ !

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonsoir,

il est vrai que je n'en ai pas lu beaucoup pour le moment, mais je compte bien le faire histoire d'avoir des éléments de comparaison !

et puis je vais rapidement relire le bouquin, il est quand même très sympa ;)

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Dans le même style, je suis en train de lire " Philippe B. GIGN confession d'un Ops "

index.jpg

gign-confessions-d-un-ops.jpg

Le terrain, il connaît : Guinée, Libye, Jordanie, Irak, mais aussi la France, où le GIGN (Groupe d'intervention de la Gendarmerie nationale) intervient régulièrement. Philippe B. (par sécurité, il refuse de dévoiler son nom) a le regard vif et la parole sincère. A 40 ans, cet ancien chef de groupe d'une section opérationnelle a décidé de quitter ses fonctions. Comme nombre de ses anciens collègues, il revient de loin et ne dira jamais tout de ses missions que cette unité spécialisée, forte d'environ 400 hommes dont 150 « opérationnels », mène dans le plus grand secret.

Philippe B. dévoile à notre magazine un pan de cette vie pleine de dangers, souvent loin de sa famille. Depuis peu, il renoue avec un rêve de gosse : le cinéma. Celui qui se fait désormais appeler Aton en a franchement l'envergure.

A 16 ans, vous rêvez d'être acteur. Mais, en regardant des images à la télé, vous allez changer d'avis…

PHILIPPE B. Oui, celles de la prise d'otages du vol Air France 8969 à Marignane, en 1994, au lendemain de Noël, lorsque des hommes du GIGN donnent l'assaut. Face aux images, je m'interroge : « Qu'est-ce qui les pousse à rentrer dans l'Airbus rempli d'otages, avec quatre terroristes à l'intérieur ? Sont-ils suicidaires ? Puis j'ai compris : heureusement qu'ils existent. C'est là que la voca­tion est née. J'avais envie de me sentir utile à la société. A Marignane, le GIGN a donné de sa chair, de son sang mais, au retour, quelle satisfaction de se dire qu'ils ont sauvé des vies, qu'ils ont contribué à ce que des familles restent entières et puissent encore fêter Noël.

A l'époque, vous êtes dans une mauvaise passe. Violent au lycée, rétif aux ordres. Vos profs vous traitent même de « psychopathe ». Vous auriez pu passer de l'autre côté du miroir ?

A l'adolescence, j'avais un souci de positionnement dans la société. Je déteste l'injustice, la violence gratuite mais, en effet, à cette époque, je répondais par la violence. C'était un cercle sans fin. Je me sentais incompris par mes parents, mais je voulais leur prouver qu'ils pouvaient être fiers de moi. J'avais le sentiment de faire le bien. En revanche, toujours avec ces principes, oui, j'aurais pu devenir délinquant. Mais de façon « propre » : j'aurais braqué des braqueurs ! C'est dangereux mais, quelque part, c'est loyal. Je ne m'en suis jamais pris à des innocents.

( Source : Le Parisien )

philippe-b-ne-dira-jamais-tout-des-missions-qu-il-a-menees_4412390.jpg

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour,

Le ‎27‎/‎07‎/‎2019 à 01:40, Noémie_ a dit :

et puis je vais rapidement relire le bouquin, il est quand même très sympa ;)

Et bien, je vais emmener Julien avec moi en montagne et voir ce qu'il vaut ^_^ ! :Angel@2x:!

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 2 heures, Heïdi a dit :

Bonjour,

Et bien, je vais emmener Julien avec moi en montagne et voir ce qu'il vaut ^_^ ! :Angel@2x:!

Je vous souhaite une bonne lecture alors ! Et j'attends votre avis avec impatience :)

Share this post


Link to post
Share on other sites

×
×
  • Create New...

Important Information