Jump to content

Recommended Posts

Voilà ma lettre de motivation. Vos critiques et avis sont les bienvenus.

Objet: technicien hospitalier supérieur de réserve                     
Madame, Monsieur,
Je suis actuellement étudiante en DFGSM2 et passionnée par le domaine militaire. Je suis honorée de vous présenter ma candidature dans la réserve du Service de Santé des Armées car je suis depuis longtemps attirée par le milieu militaire.
 Le Service de Santé met la médecine au service de ceux qui défendent la France et des populations démunies. Cet engagement ne se limite pas aux opérations extérieures et se continue sur le territoire avec le soutien médical des forces, les hôpitaux militaires et la recherche. 
 Un engagement à servir dans la réserve serait pour moi un moyen de m’associer à cette mission. De plus, j’envisage un engagement d’active, la réserve m’aidera à confirmer ce choix et à découvrir d’autres pratiques du soin. Je suis aussi attirée par les valeurs de discipline, d’engagement et de cohésion qui caractérisent le monde militaire. Je suis convaincue que ces valeurs qui représentent un savoir-être inestimable, mais aussi l’enseignement “technique” comme le secourisme et le travail en équipe, me seront bénéfiques pour mes études et mon exercice futur quel qu’il soit.
 J’aspire pour ma part à donner le meilleur de moi-même dans les tâches qui me seront confiées, tout comme je l’ai fait pour réussir médecine. Mes deux premières années de médecine ne m’ont pas laissé le temps de faire du sport mais l’idée de faire une préparation militaire m’a motivée et un entraînement quotidien me permet de retrouver une condition physique Ma pratique débutante de l’aïkido m’ont permis d’acquérir la patience, un dynamisme à la fois physique et intellectuel et une meilleure gestion du stress qui m’aident au quotidien. 
Je me tiens à votre disposition pour tout renseignement complémentaire. Je vous prie Madame, Monsieur d’agréer l’expression de mes respectueuses salutations.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour,  comme je te répond de mon téléphone,  c'est beaucoup moins facile pour moi, donc je cite ton message que je modifierait directement. 

il y a une heure, carlie94 a dit :

 

Objet: candidature dans la réserve operationelle du service de santé des armées. 

                 
                      Madame, Monsieur,
           Je suis actuellement étudiante en DFGSM2 ( ne pas mettre d'acronyme que personne ou peu de monde comprend )et passionnée par le domaine militaire. Je suis honorée de vous présenter ma candidature dans la réserve du Service de Santé des Armées car je suis depuis longtemps attirée par le milieu militaire.
 Le Service de Santé met la médecine au service de ceux qui défendent la France et des populations démunies. Cet engagement ne se limite pas aux opérations extérieures et se continue sur le territoire avec le soutien médical des forces, les hôpitaux militaires et la recherche. 
 Un engagement à servir dans la réserve serait pour moi un moyen de m’associer à cette mission. De plus, j’envisage un engagement d’active, la réserve m’aidera à confirmer ce choix et à découvrir d’autres pratiques du soin. Je suis aussi attirée par les valeurs de discipline, d’engagement et de cohésion qui caractérisent le monde militaire. Je suis convaincue que ces valeurs qui représentent un savoir-être inestimable, mais aussi l’enseignement “technique” comme le secourisme et le travail en équipe, me seront bénéfiques pour mes études et mon exercice futur quel qu’il soit.
 J’aspire pour ma part à donner le meilleur de moi-même dans les tâches qui me seront confiées, tout comme je l’ai fait pour réussir médecine. Mes deux premières années de médecine ne m’ont pas laissé le temps de faire du sport mais l’idée de faire une préparation militaire m’a motivée et un entraînement quotidien me permet de retrouver une condition physique Ma pratique débutante de l’aïkido m’ont permis d’acquérir la patience, un dynamisme à la fois physique et intellectuel et une meilleure gestion du stress qui m’aident au quotidien. 
Je me tiens à votre disposition pour tout renseignement complémentaire. Je vous prie Madame, Monsieur d’agréer l’expression de mes respectueuses salutations.

Dans l'ensemble ta lettre est bien, soigne la présentation,  afin qu'elle soit agréable à l'oeil,  separer les trois grands paragraphes,  bien aligner à gauche mais aussi à droite, décaler le début de paragraphe. 

C'est bête mais ça compte énormément,  une lettre pas agréable à l'oeil,  à de grande chance d'être survolé voir pas lu et d'être directement classe verticalement  ( poubelle ).

Tient nous au courant de la suite. 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je ne corrige que la forme:

" Objet: candidature dans la réserve opérationelle du Service de Santé des Armées. 

                 
                      Madame, Monsieur,
           Je suis actuellement étudiante en DFGSM2 ( ne pas mettre d'acronyme que personne ou peu de monde comprend ) et passionnée par le domaine militaire. Je suis honorée de vous présenter ma candidature dans la réserve du Service de Santé des Armées car je suis depuis longtemps attirée par le milieu militaire.
 Le Service de Santé met la médecine au service de ceux qui défendent la France et les populations démunies. Cet engagement ne se limite pas qu' aux opérations extérieures et se continue/prolonge  sur le territoire avec le soutien médical des forces, les hôpitaux militaires et la recherche. 
 Un engagement à servir dans la réserve serait pour moi un moyen de m’associer à cette mission. De plus, j’envisage un engagement d’active, la réserve m’aidera à confirmer ce choix et à découvrir d’autres pratiques du soin. Je suis aussi attirée par les valeurs de discipline, d’engagement et de cohésion qui caractérisent le monde militaire. Je suis convaincue que ces valeurs qui représentent un savoir-être inestimable, mais aussi un enseignement “technique” comme le secourisme et le travail en équipe, me seront bénéfiques pour mes études et mon exercice futur quel qu’il soit.
 J’aspire pour ma part à donner le meilleur de moi-même dans les tâches qui me seront confiées, tout comme je l’ai fait pour réussir médecine. Mes deux premières années de médecine ne m’ont pas laissé le temps de faire du sport mais l’idée de faire une préparation militaire m’a motivée et un entraînement quotidien me permet de retrouver une condition physique Ma pratique débutante de l’aïkido m'a permis d’acquérir la patience, un dynamisme à la fois physique et intellectuel et une meilleure gestion du stress qui m’aident au quotidien. 


Je me tiens à votre disposition pour tout renseignement complémentaire.

Je vous prie Madame, Monsieur d’agréer l’expression de mes respectueuses salutations."

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.


  • Similar Content

    • By carlie94
      Bonjour,
      Souhaitant moi-même intégrer la réserve du SSA, je souhaite savoir ce que la Réserve vous apporté au plan humain et technique? Avez-vous pu le transposer dans le monde civil?
      Cet engagement a-t-il été apprécié ou encouragé par vos chefs ou vos responsables pédagogiques?
      Merci d'avance de vos réponses
    • By Bouchon-Gras 49
      Le Service de santé des armées vient de compléter ces effets d'uniforme par le port du bonnet de police ( dit " calot " )  interarmées. Une instruction de 2015 avait introduit ce calot interarmées mais l'insigne n'est disponible que depuis quelques semaines.


      Le port du calot de tradition "Terre santé modèle 1957" reste autorisé de port uniquement pour les activités de cohésion.
    • By Bouchon-Gras 49
      Voici les catégorie actuellement demandé en réserve ( du moins pour la Marine Nationale ) en 2019 :

    • By Bouchon-Gras 49
      Voici une nouvelle mission pour nos camarades réservistes de la Gendarmerie.
      14.02.2019
      Plus de 1 000 gendarmes déployés pour sécuriser les bus d'Ile-de-France (actualisé)

      Des patrouilles de gendarmes réservistes seront déployées, à partir du mois d'avril, dans les bus des quatre départements de la grande couronne parisienne, selon le syndicat des transports Ile-de-France Mobilités. Selon l'AFP, la mesure a été votée à l'unanimité lors du conseil d'administration d'Ile-de-France mobilités, présidée par Valérie Pécresse (LR), la présidente de la Région. 
      Les premières patrouilles seront menées, à partir d'avril, dans le Val-d'Oise et la Seine-et-Marne, puis dans l'ensemble des départements de grande couronne (Yvelines et Essonne en plus), comme me l'a confirmé le patron des gendarmes d'IdF (dont 2 000 réservistes), le général Georges Strub, qui rappelle qu'une convention identique associé déjà la SNCF et la gendarmerie nationale.
      Dans chaque département, 1 000 gendarmes seront déployés à bord et à proximité des transports en commun, sur un financement de la Région de plus de 500 000 €. Ce financement servira à financer les ESR des réservistes de la gendarmerie d'IdF dont, actuellement, la disponibilité est plus importante que le niveau d'engagement "et qui pourront donc s'inscrire dans ce dispositif". 
      Chaque patrouille (250 par département) sera normalement constituée de trois réservistes de la Garde nationale et un gendarme d'active. Ils pourront procéder à des fouilles de bagages et des contrôles d'identités.
      Une expérimentation a été menée entre octobre et fin décembre dans le Val-d'Oise, avec trois patrouilles par semaine, avec pour conséquences un "effet immédiat constaté dans la lutte contre la fraude" et l'absence d'incidents recensés lors des patrouilles. Mais hors des créneaux de présence des gendarmes, une dizaine d'incidents a été recensée (jets de projectile, vols, rixe...), précise IDF Mobilités qui ajoute que "du 22 octobre au 31 décembre, 30 patrouilles de gendarmes ont été effectuées. Sur cette période, et en présence des militaires, aucun incident n’a été recensé. Sur cette même période, mais hors des créneaux de présence des gendarmes, une dizaine d’incidents a été recensée (jets de projectile, vols, rixe…)".
      Ces patrouilles s'ajoutent à plusieurs mesures déjà votées par la région Ile-de-France: déploiement de la vidéo-surveillance dans les transports, recrutements d'agents de sécurité et de médiation, etc. Valérie Pécresse a par ailleurs confirmé sa volonté d'expérimenter la reconnaissance faciale "pour la sécurité anti-terroriste", avec des caméras installées dès maintenant à l'entrée de gares. 
       
      ( Source : Ligne de Défense )
    • By Bouchon-Gras 49
      02.12.2018
      Le 41e RT a déployé ses réservistes lors de l'exercice Maréchal Lannes

      Les réservistes de l'ECER (escadron de circulation et d'escorte de réserve) du 41e régiment de transmissions ont participé à la manœuvre "Maréchal Lannes" de la 2e brigade blindée, en cette fin de mois de novembre, en région nord-est, sur le camp de Mourmelon en Champagne (photos 41E RT).
      Aux côtés de la dizaine de militaires d'actives, près de 30 réservistes ont été engagés dans cet exercice qui a rassemblé 1 400 militaires qui ont été déployés pour un entraînement au combat de haute intensité, avec près de 200 véhicules dont des chars Leclerc, des VBCI, des canons AUF1.

      Parmi les réservistes, le lieutenant de réserve Ludivine a exercé les fonctions de DL (détachement liaison) et a apporté son expertise en tant que spécialiste circulation au PC (poste de commandement) de la 2e brigade blindée.
      Le lieutenant de réserve Maxime a assuré quant à lui les fonctions de chef de peloton de circulation.
      Son peloton a dû "reconnaître" les itinéraires de nuit, assurer l’escorte des rames de véhicules blindés, déterminer des itinéraires "viables" en termes de tonnage et de gabarit et, en outre, déterminer avec les éléments de l’Arme du Génie, la zone d’emplacement d’installation d’un SPRAT (Système de Pose Rapide de Travures), permettant de déployer un pont modulaire d'assaut pour le franchissement d’un cours d’eau par des chars Leclerc.
       
      ( Source : Ligne de Défense )
×
×
  • Create New...

Important Information