Jump to content

Inspection Générale de la Gendarmerie Nationale (IGGN)


Recommended Posts

  • Spécialiste

Présentation de l'IGGN

L'organe d'inspection de la gendarmerie nationale a connu d'importantes évolutions durant ces dernières années.

Constitué au départ de la seule inspection technique (I.T.), il avait pour unique mission de conduire les enquêtes judiciaires portant sur les personnels de la gendarmerie.

L'année 2002 a marqué un premier tournant avec la création de l'inspection de la gendarmerie nationale (IGN). L'IGN se composait de l'IT et de l'inspection pour l'administration et le service de la gendarmerie (IASG). Les missions de cette nouvelle entité s'étendent alors : elle devient compétente non seulement pour les enquêtes judiciaires et administratives mais aussi pour l'inspection et le contrôle du service. De plus, un bureau audit voit le jour au sein de l'IGN.

 

En 2009, le rattachement organique de la gendarmerie nationale au ministère de l'Intérieur donne naissance à l'organisation actuellement en vigueur. L'Inspection générale de la gendarmerie nationale (IGGN) se structure de manière à s'inscrire dans le dispositif d'inspection du ministère de l'Intérieur. Cette intégration et la nature des missions à conduire amènent en effet l'IGGN a travailler en collaboration avec l'Inspection générale de l'administration (IGA) et l'Inspection générale de la police nationale (IGPN). D'un point de vue organique, l'IGGN est directement rattachée au directeur général de la gendarmerie nationale.

Deux principes

À la disposition du directeur général de la gendarmerie nationale, l'inspection générale de la gendarmerie nationale appuie son action sur deux principes essentiels, gages de sa crédibilité et de sa légitimité :

- le principe d'indépendance par rapport aux formations qui composent la gendarmerie nationale;

- le principe d'impartialité tant dans la réalisation de ses enquêtes, audits et études que dans l'expression de ses recommandations.

 

Deux objectifs

L'IGGN poursuit deux objectifs principaux :

- éclairer le directeur général de la gendarmerie nationale dans ses décisions en lui donnant une vision la plus objective possible de l'état de l'institution ;

- entretenir la confiance des citoyens et de leurs élus envers la gendarmerie et garantir la capacité de cette dernière à concourir à l’État de droit.

Quatre fonctions

Pour atteindre ses objectifs, l'IGGN exerce quatre fonctions :

Elle répond au cas par cas aux saisines extérieures (particuliers ou autorités administratives indépendantes) ou internes (enquêtes administratives), et contribue à mettre en œuvre des mesures de portée plus générale relatives à la déontologie. Cette action préventive ou corrective se traduit par un retour d'expérience intégré aux programmes de formation ou par des recommandations à la chaîne de commandement qui décline ces dernières en mesures ou directives.

Elle réalise les enquêtes judiciaires, lorsqu'un des personnels de la gendarmerie, militaire ou civil, est mis en cause ou susceptible de l'être. Participant au bon fonctionnement de la justice, elle contribue également à la formation des personnels de la gendarmerie en matière de déontologie, en intervenant dans les écoles et en apportant un retour d'expérience sur le sujet.

 

Elle assure des missions de contrôle indispensables à une organisation de près de 100 000 hommes. Elle vérifie l'application des lois, règlements et directives. Elle identifie les risques qu'encourt la gendarmerie dans son organisation, son administration et sa logistique. Elle formule les recommandations appropriées.

Elle conduit des études à la demande du directeur général de la gendarmerie nationale ou conjointement avec les inspections générales et inspections du ministère et des autres administrations de l'Etat. Elle est associée aux réflexions de l'administration centrale sur la modernisation et les réformes des dispositifs de l'Etat relatifs à la sécurité.

Link to comment
Share on other sites



  • Posts

    Bouchon-Gras 49

    Posted

    Vétéran du jour J et ambassadeur du Memorial Trust Britannique, Frank Baugh, titulaire de la Légion d'Honneur est décédé à l'âge de 98 ans, lundi 20 juin. Engagé auprès de l'Association des Vétérans de Normandie, il avait participé à la campagne de dons pour l'édification du Memorial. Frank Baugh, photographié lors de sa visite au Memorial, avait déclaré "qu'il était honoré de pouvoir aider "d'une certaine manière" à se souvenir des hommes et des femmes qui ne sont jamais rentrés chez eux". - Memorial trust Il avait assisté à son ouverture officielle, le 6 juin 2021 au National Memorial Arboretum, puis avait pu le visiter en octobre avec un petit groupe d'anciens combattants. Julie Verne, directrice du développement du Memorial Trust, le décrit comme "un homme chaleureux, calme et digne avec un beau sens de l'humour". En mémoire de Frank, le site du Memorial diffuse un film où il raconte son D-Day. Il y explique notamment, qu'ayant débarqué sur Sword Beach parmi les premiers de son unité, ils ont "été touchés par un obus assez lourd qui est arrivé à bâbord". Sept à huit d'entre eux furent grièvement blessés. (Source : La Manche Libre)

    Semmerade

    Posted

    Bonjour, je recherche d’où vient l’insigne sur le col de cette photo avec le numéro 3 ? Je ne retrouve pas cette forme de feuille avec la barre ailleurs. Normalement il y a une grenade ou une étoile  merci ! Photo

    Bouchon-Gras 49

    Posted

    Nous apprenons avec tristesse le décès soudain en service d’un Gendarme mobile de l’escadron 32/3 de Luçon en Guyane. Cet adjudant-chef de 50 ans, a succombé à une embolie pulmonaire le 19 juin alors qu’il était détaché en Guyane avec son unité. Mickaël Desbois était marié et père de trois enfants. (Source : la voix du gendarme)   L'équipe et les membres du forum-militaire.fr s'associent pour exprimer leurs sincères condoléances à la famille, aux proches et à ses frères d'armes.

    HernanF

    Posted

    L’escadron Normandie-Niemen fête ses 80 ans avec un Rafale C aux couleurs uniques pour marquer l’occasion.

    Bouchon-Gras 49

    Posted

    Oui, et l'intérêt c'est que les militaires ou anciens militaires souffrants de stress post-traumatique sachent vers qui ce tourner et ne surtout pas rester seul face à ces blessures.
×
×
  • Create New...