Jump to content

Recommended Posts

  • Administrateur

Bon d'abord pour remettre les chose dans le bon ordre, je remets la photo dans le bon sens :

DFCAA12E-EF66-492B-B47F-6AEBE167C971.jpeg.fe5591f0aa47ab74f8af333b6b614296 rectifié.jpeg

Que voit on ?

Un militaire posant devant l'haubanage d'un avion, dont on aperçoit le fuselage et un bout de la pale d’hélice ( à l'horizontale ).

Ça situe tout de suite la période de la Grande Guerre ( 14-18 ).

Je ne suis pas un spécialiste en avion, mais c'est un aéronef style Farman :

Farman_Shorthorn_MF11.jpgFarmanF40-1.jpg

Ce type d'avion avait un équipage de deux personnes, un pilote et un membre d'équipage qui à de multiples taches, d'observation, de lâchage de fléchettes, puis de bombes, de mitrailleur...

Revenons à la Grande Guerre qui a vu apparaitre une arme nouvelle l'aviation, qui dépendait à cette époque de l'armée de terre.

Elle était composée de pilotes ( des premiers temps, les premiers grands brevetés ) et de volontaires issus des différentes armes, lesquelles les détachaient, ces personnels conservaient l’uniforme de leurs arme d'origine, ce qui explique la diversité des uniformes de cette nouvelle arme ( l'armée de l'air sera crée dans les années 20 ).

062_groupe_11.1918.jpg

aiptk2e8.jpg

D’ailleurs sur cette photo le personnage debout le quatrième en partant de la gauche est vetue de la meme manière que le militaire de votre photo.

Pour en revenir à votre personnage,

DFCAA12E-EF66-492B-B47F-6AEBE167C971.jpeg.fe5591f0aa47ab74f8af333b6b614296 rectifié - Copie.jpeg

On voit un homme coiffé d'un béret assez important, sur lequel figure un insigne de cor de chasse.

Sous la III eme République le béret est l'apanage des troupes dite d'élite et plus particulièrement des troupes de montagne ( artillerie de montagne, infanterie de montagne, sapeur de montagne et chasseurs alpin ).

chasseur.jpg

Durant la première guerre l'intendance a tenté de faire adopter le béret comme coiffure de " repos " à la place du képi ou du bonnet de police mais les hommes des troupes de montagne ont fait remonter leurs mécontentement et l’essai échoua.

8192023693_08a491d182_b.jpg

Groupe de chasseurs alpin.

 

Sur ce béret on distingue un cor de chasse.

post-14-0-58974100-1362325316.jpg

Le cor de chasse est l'insigne des chasseurs, chasseurs à pieds, chasseurs d'Afrique et chasseurs alpin.

Donc votre personnage est un chasseur alpin détaché dans l'aviation.

Maintenant regardons de plus prés sa tenue :

DFCAA12E-EF66-492B-B47F-6AEBE167C971.jpeg.fe5591f0aa47ab74f8af333b6b614296 rectifié - Copie (2).jpeg

Ses manches ne comportent aucun galon, c'est donc un simple chasseur, pas de chevrons de présence au front en haut de la manche gauche, donc soit nous sommes dans les première années de guerre, soit notre chasseur n'a jamais été au front.

DFCAA12E-EF66-492B-B47F-6AEBE167C971.jpeg.fe5591f0aa47ab74f8af333b6b614296 rectifié - Copie - Copie.jpeg

On distingue une empreinte sur les boutons de sa vareuse, certainement l'empreinte de la nouvelle arme qu'est l'aviation, comme sur la photo qui suit ( ou alors deux canons croisés de l'artillerie des troupes de montagne ) :

Gros_plan_tenue.jpg

Sur la poitrine à gauche ce ruban,

DFCAA12E-EF66-492B-B47F-6AEBE167C971.jpeg.fe5591f0aa47ab74f8af333b6b614296 rectifié - Copie - Copie (2).jpeg

Est un rappel de décoration, appelé également barrette ou dixmude.

Les couleurs du ruban ne nous permette pas d'identifier la médaille, qui peut être la médaille militaire, la croix de guerre ou l'insigne des blessé ( qui bien plus tard deviendra la médaille des blessés de guerre ).

s-l300.jpg

Ruban de la croix de guerre 14-18

Barette-De-Decoration-De-La-Medaille-De.jpg

Ruban de l'insigne des blessés.

Au dessus de la poche droite,

DFCAA12E-EF66-492B-B47F-6AEBE167C971.jpeg.fe5591f0aa47ab74f8af333b6b614296 rectifié - Copie.jpeg

Le macaron d'observateur.

Panomi_Brevet_Obs.jpg

Insigne de poitrine d'observateur militaire en aéroplane n° B 1013 du soldat André Ravisé, observateur de l'escadrille de Panomi - Photo Jean-Jacques Moulin .

Le macaron de pilote comporte lui deux ailes.

 

Voila je pense que tout est dit, c'est une belle photo, témoin de cette guerre et de l’innovation de l'aviation.

Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.



  • Posts

    Fred689

    Posted

    Attention à ton âge car il y a aussi des limites d'âge pour un engagement dans la régulière. Sur Intradef, tu devrais trouver les infos sur le 132 et avec Annudef, trouver le chef de RH du régiment et lui poser directement tes questions en lui expliquant ton parcours.

    Fred689

    Posted

    Voici quelques renseignements sur le 214 RI https://fr.wikipedia.org/wiki/214e_régiment_d'infanterie Il faut attendre les lumières de Bouchon Gras... Je pense que sa médaille est une croix de guerre avec 1 citation ( étoile) mais je ne distingue ni les rayures du ruban ni ses couleurs (bande orange sur fond vert).

    s.thomas

    Posted

    J'ai eu l'occasion d'expliquer dans ma présentation que je suis la maman d'un élève sous-officier à Rochefort, et d'un élève de terminale qui prépare le concours pour entrer en école de médecine militaire. N'ayant pas d'autres militaires actuellement dans la famille, je pense naturellement aux photos de mon arrière grand-père et grand-père, et je vous serais très reconnaissante de bien vouloir me dire si cela vous évoque quelque chose. Je suis une véritable inculte en la matière. Dans la vie civile, mon arrière grand-père était directeur d'école primaire. Et mon grand-père était ingénieur. Il avait fait l'école des Arts et Métiers. Il a travaillé dans l'ancienne Indochine au début de sa carrière. Il est à droite, sur la photo des 2 hommes en uniformes blancs. Je sais qu'il a été fait prisonnier par les japonais. À son décès, une veuve de militaire a contacté notre famille pour raconter que son mari lui avait dit avoir été sauvé par lui. Il avait été rendu aveugle par les tortures de leurs geôliers et mon grand-père se serait enfui avec lui sur son dos.  Encore une fois, merci de l'attention que vous portez à ces archives. Je lis vos réponses au sujet des photos qu'on vous soumet, et c'est passionnant et très émouvant.

    Dev.Pntac

    Posted

    D'accord, merci love

    nonorex

    Posted

    Merci pour ton message qui me réconforte un peu ! J'ai envoyé une demande à l'école du Génie, sur le site il est indiqué qu'ils recrutent pour le "poste" de Sapeur de combat (idem 6RG). Si ça ne fonctionne pas, je pense tenter le 2è RMAT de Bruz, et le 2è RD dont j'apprécie la spécialité, mais qui est à presque 2h de chez moi. J'aurais aimé aller voir du côté du 13è RDP où mon frère est dans l'active, mais ils ne cherchent visiblement pas de réservistes actuellement. Suite à plusieurs retours positifs dans mon entourage sur la réserve en gendarmerie, je prends aussi des informations de ce côté-là. Les missions ont l'air assez diversifiées. Bref, je découvre tout ça petit à petit, et c'est très intéressant.
×
×
  • Create New...