Aller au contenu
Hugo16

OSC PBF: admissibilité, missions et évolution

Messages recommandés

Bonjour à tous, 

Je souhaiterais obtenir des renseignements sur les contrats spécialistes que l'armée offre au titulaire de bac+3. J'ai 23 ans et je serai diplômé de l'Université McGill située à Montréal en avril 2019. Ma formation est type école de commerce, avec des cours généraux en management et une spécialisation en finance, et ce pour un durée d'étude de 4 ans. C'est ce pourquoi je crois n'être qu'éligible pour les contrats PBF, et non ceux RH ou Logistiques qui pourraient néanmoins potentiellement m'intéresser. Mon armée de prédilection serait celle de Terre

À priori mon diplôme ne se traduira qu'en une équivalence de Licence ici, bien que je me demande si le fait qu'il dure 4 ans et que j'ai également fait un an de prépa en france avant de partir puisse potentiellement me permettre de négocier une équivalence Master 1, mais j'en doute. À cela  près que ce diplôme me donne également l'avantage d'être presque parfaitement bilingue, mais je ne sais pas à quel point l'armée donne de l'importance à ce facteur. 

N'hésitez pas à me répondre par d'autres questions afin de mieux comprendre mes motivations et en savoir plus sur mon profil. Voici les 3 axes sur lesquels j'aimerais en savoir un peu plus:

En premier lieu, je désirais évaluer mes chances d'être accepté à l'issue des sélections. D'un point de vue du dossier, je voulais avoir si j'étais quelque peu désavantagé en ne présentant qu'une licence alors que beaucoup de gens sont pris au niveau master. Dans cette optique, mon bilinguisme et le fait que mon université soit parmi les meilleures du Canada et soit très bien reconnu internationalement peut-il jouer en ma faveur? 
Pour tout ce qui est de la dimension sportive je ne me fais pas de soucis, un major m'a dit que le test Luc Léger était arrêté au palier 12 et j'ai toujours été un bon coureur et peux atteindre palier 14-15 avec un peu d'entraînement. Il en va de même pour les tractions et le parcours du combattant/motricité qui m'ont été présenté comme des tests assez basiques pour mon poste. 
En revanche je ne sais trop à quoi m'atteindre pour les tests psychologiques mais j'imagine que cela devrait aller. Côté médical, aucun pépin physique notoire donc pas d'inquiétude de ce côté là. 
J'ai du mal à me représenter la concurrence qu'il existe pour ces postes et seraient heureux si quelqu'un pouvait également m'éclairer là dessus.
Enfin, je n'ai malheureusement jamais passé le permis. Cela pourrait-il être un frein et devrais-je tenter de l'avoir avant de postuler ou bien puis-je simplement le passer à l'armée?

Venons-en à la deuxième salve de questions: 
Les tâches quotidiennes de l'OSC PBF me semblent assez claires: s'occuper du bon fonctionnement financier de son régiment et s'assurer que les opérations sont correctement budgetées. Dans ce cadre, les offres d'emploi PBF mentionnent la participation à la reflexion pour l'élaboration et réalisation des objectifs ainsi que la réalisation d'études budgétaires spécifiques. L'armée étant réputée pour sa rigueur voire sa rigidité, quelle place est accordée à l'innovation et à l'initiative personnelle dans nos tâches? Une fois bien familiarisé avec les pratiques et le fonctionnement interne de l'armée, avons nous l'opportunité de proposer de nouvelles choses? 
Grosse autre interrogation: Si nous en faisons la demande et montrons beaucoup de motivation, avons nous une réelle chance d'être envoyé en OPEX? J'imagine que beaucoup d'OSC PBF doivent en exprimer le désir, y a t'il donc une forme de concurrence pour ces départs et si oui sur quels critères la sélection est-elle faîte? 
De plus, sommes-nous cantonnés à n'officier que pour notre régiment ou bien y a t'il d'autres missions à caractère plus large (régional, national) qui pourraient nous être incombées? 

Ma troisième et dernière zone d'interrogation porte sur l'évolution potentielle que nous est offert. 
Pouvons-nous, selon nos désirs et besoins de l'armée, être amenés à passer des brevets ou suivre d'autres formations? Ici, rien de précis en tête donc des exemples seraient les bienvenus! 
Pouvons-nous nous diriger à l'issue du premier contrat vers des postes dans des organismes internationaux ou bien suivre ce genre de parcours au sein de l'armée, à l'issue d'un deuxième contrat par exemple et la participation à des missions avec l'OTAN ou l'ONU? Ou bien encore vers des positions plus "européennes" avec des organismes interétatiques?  
Enfin, a quel point est-il aisé d'acquérir un master 2 via une VAE après ce premier contrat de 5ans ? L'état français facilite t-il la démarche pour les militaires? 

Pour ce troisième volet de questions veuillez note que je me pose ces questions car je suis intéressé par les questions de politiques publiques, la géopolitique et le développement international et me demande donc si mon expérience dans l'armée (départ en OPEX par ex) peut être valorisé pour ce genre de fonction. 

J'espère avoir été assez clair et pas trop long à lire, et je remercie d'avance quiconque m'apportera des éléments de réponses, qu'ils soient complets ou partiels, car n'importe quoi m'aidera à prendre une décision finale!

Hugo.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour.

Je remonte votre sujet en "tête de gondole".

Beaucoup de questions pertinentes. La réserve n'étant pas du tout ma spécialité, je ne suis pas en capacité de vous répondre.

Cependant des réservistes plus impliqués vont certainement passer et pouvoir éclairer certains points. Dans la mesure où nous sommes tous des bénévoles, avec des activités professionnelles, de réserve, ou de .... retraités 😉 ,  il arrive que nous ne puissions être tous les jours présents sur les différents fils de conversation. C'est pourquoi je vous demande un peu de patience. Nul doute que quelqu'un passera répondre, en partie tout au moins, à quelques interrogations qui sont les vôtres.

Le 09/02/2019 à 23:29, Hugo16 a dit :

Enfin, je n'ai malheureusement jamais passé le permis. Cela pourrait-il être un frein et devrais-je tenter de l'avoir avant de postuler ou bien puis-je simplement le passer à l'armée?

Un frein, non sur un emploi de ce type. Mais n'espérez pas passer votre permis à l'armée. 

Le 09/02/2019 à 23:29, Hugo16 a dit :

pour les contrats PBF

Je précise pour ceux qui viendraient à nous lire. PBF: pilotage - comptabilité - budget - finances.

 

 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

La spé PBF est plus tourné vers le SCA, service du commissariat, soit dans un régiment soit en état-major ou à la direction centrale, pour les projets dans ces 2 derniers postes.

Les départs en Opex sont possibles mais aussi cela dépend de son affectation, de son chef qui voudra ou non laisser partir son spécialiste finances.

Des postes "internationaux" sont possibles aussi (OTAN, Ambassades) après quelques années d'expérience en France.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour,

Le 09/02/2019 à 23:29, Hugo16 a dit :

Ma formation est type école de commerce, avec des cours généraux en management et une spécialisation en finance, et ce pour un durée d'étude de 4 ans. C'est ce pourquoi je crois n'être qu'éligible pour les contrats PBF, et non ceux RH ou Logistiques qui pourraient néanmoins potentiellement m'intéresser. Mon armée de prédilection serait celle de Terre

Comme l'a précisé Fred, tes compétences s'identifient à celles d'un commissaire, donc Service du Commissariat des Armées, après tu seras affecté suivant les besoins et ta situation géographique.

Le 09/02/2019 à 23:29, Hugo16 a dit :

Pour tout ce qui est de la dimension sportive je ne me fais pas de soucis

La réserve, n'est pas l'active, on ne va pas te demander des efforts insurmontables, quand aux coté psychologie, il faut juste etre équilibré " normal ".

Le 09/02/2019 à 23:29, Hugo16 a dit :

je n'ai malheureusement jamais passé le permis. Cela pourrait-il être un frein et devrais-je tenter de l'avoir avant de postuler ou bien puis-je simplement le passer à l'armée?

Comme dit Bero, l'Armée ne te le fera pas passer.

Le 09/02/2019 à 23:29, Hugo16 a dit :

Pouvons-nous nous diriger à l'issue du premier contrat vers des postes dans des organismes internationaux ou bien suivre ce genre de parcours au sein de l'armée, à l'issue d'un deuxième contrat par exemple et la participation à des missions avec l'OTAN ou l'ONU? Ou bien encore vers des positions plus "européennes" avec des organismes interétatiques?  

Cela dépend essentiellement des besoins, de tes notations...

Le 09/02/2019 à 23:29, Hugo16 a dit :

Enfin, a quel point est-il aisé d'acquérir un master 2 via une VAE après ce premier contrat de 5ans ? L'état français facilite t-il la démarche pour les militaires? 

Oui, si tes activités et leurs durées répondent aux facteurs demandés, donc à voir.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour, 

Merci pour vos réponses! 

J'ai cependant du mal à comprendre une chose: les officiers sous contrats spécialistes sont-ils dont considérés comme des officiers de réserves et non pas de l'armée active? Je n'ai jamais vu mentionné le fait que nous soyons considérer comme réserviste dans cette position, mais j'ai peut-être simplement loupé l'info! 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Euh, désolé,  mon camarade berogeitabi ayant parlé de réserve, j'ai foncé tête baissée.  Il faut donc que tu postule pour le SCA, puis tu choisirais ton affectation  ce service étant interarmées. 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Selon l'équivalence de ton diplome reconnu en France, si c'est Bac+5, tu peux tenter l'intégration sur titre aussi.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a une heure, Bouchon-Gras 49 a dit :

Euh, désolé,  mon camarade berogeitabi ayant parlé de réserve, j'ai foncé tête baissée

Oui j'ai commis une bourde! Pan sur les doigts, ça m'apprendra à lire trop vite! 😉  

Oui OSC est bien d'active. 

Le 09/02/2019 à 23:29, Hugo16 a dit :

Enfin, a quel point est-il aisé d'acquérir un master 2 via une VAE après ce premier contrat de 5ans ? L'état français facilite t-il la démarche pour les militaires?

Pour l'heure, la VAE est accessible avec 1 an d'expérience dans la spécialité désirée. Mais il est évident qu'il s'agit là de textes généraux, et qu'ensuite, cela varie au cas par cas, en fonction du niveau d'exercice de la spécialité considérée et en fonction du diplôme que l'on souhaite obtenir par ce biais. 

Je ne pense pas que l'armée facilite les démarches en ce sens. Tout au plus informe t'elle sur cette possibilité et oriente t'elle vers les organismes compétents par le biais de Défense mobilité, quand vient l'heure de la reconversion. Il s'agit plus d'une démarche personnelle à préparer en dehors de ces activités professionnelles. 

Vous connaissez probablement le portail de la VAE ici:    vae.gouv 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

@Bouchon-Gras 49: Suis-je obligé de postuler pour le SCA? J'ai rencontré un conseiller qui ne m'a pas du tout évoqué le SCA, d'ou ma surprise. Il me semblait que la procédure était la suivante: candidature déposée à l'armée de terre, test de sélection, résultat, entretien avec les régiments ou des postes sont ouverts et ensuite travail en régiment. Le SCA est-il donc une autre option ou bien désirez simplement me faire comprendre que les officiers PBF répondent du SCA

@Fred689: En effet j'y ai pensé, mais j'ai bien peur que mon diplôme ne passe pas en bac+5... Bien que j'ai effectivement accompli 5 ans d'études et que mes cours à McGill de finance sont les mêmes que ceux dispensés en master de finance dans les écoles de commerce française. À ce sujet, pour combien d'année les OST s'engagent-ils? J'ai lu que c'était un contrat à durée indéterminée mais cela signifie t-il que nous pouvons partir après 10 ans par exemple?

@berogeitabi: Ah d'accord merci pour la précision! D'après ce que je vois il ne devrait ainsi pas poser de problème de valider un Master 2 en Finance/Gestion après 5 ans en tant qu'officier pbf de l'armée.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

La durée maxi d'un contrat OSC est de 20 ans, pendant laquelle des contrats à durée déterminée sont signés au fur et à mesure de la carrière.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 4 heures, Hugo16 a dit :

Ah d'accord merci pour la précision! D'après ce que je vois il ne devrait ainsi pas poser de problème de valider un Master 2 en Finance/Gestion après 5 ans en tant qu'officier pbf de l'armée.

Le seul problème réside dans la constitution du dossier très détaillé qu'il faut présenter au jury pour obtenir cette validation. Validation accordée en tout ou partie par le jury après consultation du dossier et entretien avec le candidat.

Si votre objectif de VAE se concrétise pour l'avenir, je ne saurais trop vous conseiller de noter sur un cahier ouvert à cet effet, les fonctions, les dates, les missions très précises et détaillées, les résultats obtenus et éventuellement chiffrés. Toutes choses que vous serez amené à accomplir, ainsi que les partenaires avec qui vous devrez oeuvrer. En effet tout cela vous est demandé dans le dossier à construire et 5 ans après, il est parfois difficile de reconstituer son parcours avec précision.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

×