Jump to content

Les Français préfèrent les gendarmes...


Torrens

Recommended Posts

  • Moderator

Un sondage IFOP réalisé en octobre auprès de plus d'un millier de personnes indique que les Français préfèrent les gendarmes aux policiers.

83% des personnes sondées ont une bonne opinion des gendarmes et des policiers (67%).

35% des personnes considèrent les gendarmes proches de la population, motivés (24%) et efficaces (23%).

Seuls 6% des sondés trouvent les policiers motivés et surtout 2% les trouvent honnêtes, contre 31% pour les gendarmes.

Source: http://lci.tf1.fr/france/societe/en-france-les-gendarmes-ont-plus-la-cote-que-les-policiers-7747642.html

Link to comment
Share on other sites

  • Staff

Je pense que c'est surtout dû à leurs maintiens, à leurs présentations, à leurs politesses et à leurs tenues en général, lors de contrôle comme les conducteurs de véhicules par exemple.

Et puis, les unités spécialisés sont connus et appréciés de la population, comme le GIGN ou le PGHM.

A titre personnel, en tant qu'ingénieur technico-commercial avec 40.000 km par an (sans compter l'avion), j'ai pu voir la différence lors des contrôles.

Ce qui ne veut pas dire qu'il n'y à pas de gendarmes arrogants et plein de superbes.

Janmary

Link to comment
Share on other sites

  • Spécialiste

Il est vrai que le Gendarme, connait un peu mieux son village et ses habitants que le Policier avec son agglomération.

Le Gendarme est également un peu plus "tout terrain" que ses camarades fonctionnaires, servant ainsi de renseignement pour la pharmacie de garde, les routes ouvertes ou non etc... C'est pour cela qu'il est un peu plus connu et apprécié de ses concitoyens à mon avis :mobile:

Link to comment
Share on other sites

  • Moderator

La perception des Gendarmes vient aussi à mon avis du fait que leur environnement initial, les campagnes et les relations privilégiées avec les gens. Tout le monde se connait et connait le Maréchal des Logis "Albert" qui est dans la brigade depuis 15 ans et qui rend service dés qu'il le peut.

Les films des Gendarmes de St Tropez ont donné un capital sympathie à nos camarades en bleu.

Il y a quelques années ma porte a été fracturée (et moi coincé dehors...), habitant en ville je contacte immédiatement le commissariat de Police pour avoir un dépôt de plainte et le n° d'un serrurier. Réponse du standard "consultez un annuaire" puis biip, biip, biip pas terrible dans la rue... J'en appelle donc à la brigade du coin qui me donne le renseignement avec rapidité et précision (le serrurier de service)

Comme quoi le goût du service ça n'a pas de prix!

Link to comment
Share on other sites

  • Moderator

La police s'interroge d'ailleurs en ce moment sur la nécessité de renforcer l'enseignement de l'éthique et de la déontologie. Matière qui représente quatre heures dans la formation des commissaires.

La police dispose d'un code de déontologie propre à cette institution, ainsi que de la charte de l'accueil commun police-gendarmerie. La gendarmerie n'a pas de code de déontologie, mais les dispositions du code de la défense lui sont appliquées.

Link to comment
Share on other sites

  • Spécialiste

La police s'interroge d'ailleurs en ce moment sur la nécessité de renforcer l'enseignement de l'éthique et de la déontologie. Matière qui représente quatre heures dans la formation des commissaires.

(...)

Seulement 4 heures pour ça ???? de plus, l'éthique est une matière qui s'enseigne par le développement d'une réflexion personnelle et se construit au long d'une carrière si ce n'est une vie.

J'avoue par expérience personnelle me sentir plus proche de la gendarmerie. Une fois cambriolé dans une zone de gendarmerie, je me suis senti accompagné par les gendarmes. Une autre fois 2 ans plus tard en zone de police, c'était plutôt genre "c'est dommage pour vous mais comme on n'y peut rien, on ne va pas perdre de temps là dessus".

Au risque de faire hurler Belle, j'y ai retrouvé la nonchalance de la fonction publique qui prend en charge une population générale plutôt qu'un cas dans son individualité.

Et si j'avais encore un doute, me suis fait arrêter en moto par un policier il y a peu car je faisais du bruit en dépassant des véhicule à l'arrêt.

Vu que j'étais en tort, j'ai fais profile bas mais le fonctionnaire n'a pas trouvé mieux que de me pourrir bien fort comme un gosse de 16 ans (j'en ai bien plus) devant tout le monde.

Le plus comique a été au moment de me restituer mon permis, 3 fois il me tend les papier en me sermonnant et 2 fois il les retire juste au moment ou mes mains arrivent sur mon permis....bref, j'ai plus vu un homme en tenu qui s'excitait sur un motard par vengeance personnelle qu'un policier rappelant à l'ordre un conducteur faisant de la nuisance sonore.

Au moins, il a eu la sympathie de ne pas me coller une contredanse.

Mais ce qui rend cette anecdote un peu plus agaçante, c'est le fait d'avoir été arrêté en bordure de la zone de police (de l'autre coté de l'intersection, ça devient une zone de gendarmerie) et qu'en ville, je ne les vois pratiquement jamais et pourtant, j'y vais souvent vu que j'y travail.

Je ne ferai pas une généralité de ces expériences. Ce que font les fonctionnaires de police, je n'aimerais pas le faire et je leur suis reconnaissant qu'ils le fassent.

Mais les gendarmes ont véritablement une touche supplémentaire à mon sens et le statut militaire doit fortement influencer cette différence.

Link to comment
Share on other sites

ou peut-être le niveau de recrutement.......

Sinon, pour ce qui est des "gendarmettes", j'ai eu le plaisir de rencontrer la cdt de la presqu'ile de Crozon..... 25~30 ans, très intelligente (Sciences po puis Melun), sportive et ...... des yeux à tomber.....

Je ne sais pas pourquoi mais j'avas du mal à suivre la progression du "scarabée"......

Sinon effectivement, (vision professionelle sans doute) je trouve aussi que la GN a quand même plus de tenue, de prestance, de représentation des forces de l'ordre....

J'ai manqué de m'arrêter un jour en ville pour enguirlander une patrouille de la PN, blouson ouvert, calot sur l'épaule... bref quelle "respectabilité"??

Link to comment
Share on other sites

  • Spécialiste

Niveau recrutement je ne sais pas si réellement c'est ce qui fait la différence : quand on voit le nombre de places au concours GPX chaque année, ça fait peur et ça donne même un côté élitiste à ce concours ! (beaucoup réussissant la voie GN en finissant parmi les premiers du concours et pourtant n'étant pas retenus pour les phases d'admissions du concours PN)

La différence doit probablement se faire sur le côté militaire du Gendarme : même si en école on ne forme pas des aussi bons militaires que dans les autres institutions, ça y fait beaucoup je pense.

Concernant l'éthique, on bouffe pas mal de DEM (Déontologie et Ethique Militaire) en ESOG. Même si ce n'est pas un cours qui passionne le plus grand nombre (ça commence par la simple politesse, jusqu'à l'assistance aux victimes et j'en passe), il semblerait que ça ait son effet une fois sur le terrain.

Link to comment
Share on other sites

  • Moderator

Le facteur fondamental est, à mon avis, le fait que le gendarme vive où il travaille. Il peut donc croiser au supermarché ou à la boulangerie la victime d'un cambriolage comme le dernier délinquant qu'il a placé en garde à vue. Cette proximité implique donc un comportement plus respectueux envers les gens.

Le gendarme participe également à la vie associative locale, renforçant ainsi ses liens avec la population.

Link to comment
Share on other sites

pendemonium j'adore la comparaison du policier a "un homme en tenue qui s’excitait sur un motard "

sa me rappel un jour en été je discutait avec une amie et une voiture de police se gare freine sec et un policier

sort de la voiture va voire une femme et lui demande son numéro trop fort il c'est pris un râteaux y'avait pas penser

a prendre un stylo :tescon: mais c'est choquant il était en service :vertchoc:

Link to comment
Share on other sites

  • Spécialiste

pendemonium j'adore la comparaison du policier a "un homme en tenue qui s’excitait sur un motard "

sa me rappel un jour en été je discutait avec une amie et une voiture de police se gare freine sec et un policier

sort de la voiture va voire une femme et lui demande son numéro trop fort il c'est pris un râteaux y'avait pas penser

a prendre un stylo :tescon: mais c'est choquant il était en service :vertchoc:

Ben j'ai bien été content qu'il m'oublie ce policier.

Une pensée pour ce gendarme qui a utilisé son tazer.

Je n'en dis pas plus pendant cette enquête mais je n'en pense pas moins.

Link to comment
Share on other sites

bonjour. Je me permets de m'interrogé aussi si les dernières années politiques n'ont pas influencé l'image qu'on avait du policier, indépendemment de son image "propre". De plus, les derniers évènement médiatiques, notamment sur la BAC de Marseilles ne me semblent pas étrangers. La population est très (trop) sensible aux média et peut rapidement changer d'avis. M'intéressant aussi au cas des magistrats, je sais qu'on le trouve trop souvent "trop dur" ou "trop gentils" selon les évènements médiatiques et/ou les sensibilités personelles alors que finallement ils sont assez "constants"

Link to comment
Share on other sites

c'est vrai que les média ont tendance a influencer

mais je pense que l'on oublie pas que le métier de policier peut être difficile malgré l'image qu'il peut parfois renvoyer.

ps: t'as trouvais ou ta signature marsouin-para ?

Link to comment
Share on other sites

Eurêka...Tout s'explique :

La citation proviendrait de René Quinton : René Quinton, né le 15 décembre à Chaumes-en-Brie et mort le 9 juillet 1925 à Grasse, est un savant naturaliste, physiologiste et biologiste français. Autodidacte, il élabora une théorie sur l’origine et la nature marine des organismes vivants. Ses travaux eurent en son époque des répercussions considérables dans les domaines scientifique, thérapeutique et philosophique.

Link to comment
Share on other sites



  • Posts

    Fred689

    Posted

    Comme BG, j'aurais tendance à croire que ce sont là dans ces 2 centres que la formation initiale se fait puis affectation sur base, au choix selon classement ou bien selon le lieu du domicile, je ne le sais pas.

    Bouchon-Gras 49

    Posted

    Dans un premier temps. Il me semble avoir lu que c'est une collègue qui t'a aiguillée vers la réserve, tu peux lui poser la question. Tiens nous au courant, merci.

    LITCHEEZIA

    Posted

    Bonjour avez-vous obtenu une réponse ? Je suis ds la même situation ? Merci beaucoup  Bonne soirée 

    Yoan

    Posted

    Justement j'ai été pas mal étonné 🤔 Je comprends que tu ne sois pas sûr, c'est gentil de m'avoir donné ton avis. En l'état, j'ai contacté le CIRFA en demandant le bureau Air et l'accueil ne me les a pas transmis sous prétexte qu'ils ne s'occupent que des personnels d'active... Il ne me reste plus qu'à y aller en personne je suppose ahah !

    Bouchon-Gras 49

    Posted

    Bonjour, Je répète ce que je t'ai expliqué dans le flux : L'enquête consiste a consulter ton casier, un œil peut être jeté sur internet et les réseaux sociaux. Puis ton entourage proche, tes amis et ta famille, le risque étant d'avoir un "mouton noir" un oncle, un neveu ayant ou ayant eu des soucis avec la loi.  
×
×
  • Create New...