Jump to content

Montrez nous vos documents, photos, objets etc... en lien avec l'histoire militaire


berogeitabi

Recommended Posts

  • Administrateur

Nous avons tous bien rangés au fond d'un placard ou d'une boite à chaussures, des objets, des documents, des photos, des décorations ayant appartenu à des pères, grand pères, oncles. De ces documents qui relatent la petite histoire militaire au sein de la grande histoire de notre pays.

Ravivez le souvenir de ceux qui ont participé à différents conflits sur le territoire français ou dans ces colonies et possessions, voire à l'étranger, serait très certainement très intéressant pour nombre d'entre nous. il suffit pour celà de nous présenter l'objet en question accompagné d'un mot d'explication.

Il faut bien sûr respecter la charte du forum et ne rien dévoiler qui pourrait porter préjudice à quiconque.

C'est SGT Hartman qui m'a donné l'idée de ce post, lorsqu'il a présenté sur un autre lien du forum un document très intéressant. Je le reproduis ici et vous propose de continuer et faire vivre ce post avec vos contributions.

Exact, la photo est prise en haut de la tour dont la forme symbolise un obus.

J'en profite pour vous montrer un document familial daté de 1924, reçu d'une souscription d'un grand-oncle à la mémoire de 2 de ses frères Mort pour la France

A toi la main.

Link to comment
Share on other sites

  • Administrateur

je vous présente la barrette de décoration de mon arrière grand-père.

de gauche à droite et de haut en bas:

Legion d'honneur

Croix de guerre 14/18

Croix du combattant

Médaille coloniale

Médaille de la victoire (interalliée)

Commémorative 14/18

Médaille du Levant (ou de Syrie-Cilicie) (année 1920/1930)

Médaille de la Paz (Pacification du Maroc)

Mérite libanais

Mérite syrien

Link to comment
Share on other sites

Legion d'honneur

Au grade d'officier, reconnaissable à la rosette sur la barette.

Pour compléter mon premier document, on trouve sur le site "Memoire des hommes" de nombreux documents notamment les fiches individuelles numérisées de militaires décédés au cours de la Grande Guerre et ayant obtenu la mention "Morts pour la France".http://www.memoirede...uv.fr/index.php

Ce qui m'a permis d'obtenir ceci :

Deces_Lenglard_Adolphe.jpgDeces_Lenglard_Marcel.jpg

Link to comment
Share on other sites

DSCF5072.JPG

Voici les décorations d'un de mes arriéres grand-père par ordre de préséance:

La Légion d’Honneur au rang de Chevalier

La médaille militaire

La croix de guerre 14-18 avec deux citations :

à l'ordre du régiment N°72 du 27 mars 1917

"Se trouvait à Frelinghen le 3 octobre 1914 au moment de l'arrivée des troupes ennemies. A réussi à quitter cette localité le 11 octobre 1914, à travers Armentières qui était encore occupée par les allemands et à rejoindre ensuite les lignes françaises"

à l'ordre du régiment N°238 du 2 octobre 1918

"Excellent mitrailleur, malgré une fatigue extrême, a fait preuve de la plus grande énergie en mettant sa pièce en batterie sous le feu ennemi pour assurer l'intégrité du terrain conquis"

La croix du combattant

La médaille commémorative de la bataille de Verdun

J'ai obtenu les citations en demandant à la Grande Chancellerie de la Legion d'Honneur une copie du mémoire de proposition

Link to comment
Share on other sites

DSCF5076.JPGSM_Danes.jpg

Médaille de la déportation et de l'internement politique d'un autre ailleul qui lui a passé plus de 4 ans en camp de détention, fait prisonnier en octobre 1914, relaché en janvier 1919.

Le document associé est l'État signalétique trouvé aux archives départementales grâce à 2 documents :

Les tables alphabétiques : qui permettent de rechercher les informations concernant les jeunes hommes ayant été enregistrés, à leurs 20 ans, dans un des bureaux de conscription du département du Nord. Les tables permettent d'obtenir, le numéro de volume, le numéro de matricule indispensables pour rechercher la fiche détaillée des états de service d'un conscrit.

Le matricule militaire : souvent dénommé « fiche matricule » ou « dossier militaire », synthétise les états signalétiques et des services militaires d’un individu. Les matricules sont rassemblés dans des volumes reliés dénommés registres matricules.

Ils sont répertoriés séquentiellement par classe d'âge (c'est à dire l'année durant laquelle l'individu appelé sous les drapeaux a eu ses 20 ans, âge légal du service militaire), par bureau de recrutement (au nombre de 5 ou 6 selon les années), puis par numéro de registre. Chaque registre comporte environ 500 fiches matricules, classées par ordre de numéro de matricule.

Link to comment
Share on other sites

Le_Guilcher.JPG

Photo d'un grand oncle par alliance, en tenue de premier maître daté vers 1905-1910, il porte 4 décorations

DSCF5074.JPG

La médaille militaire

La médaille commemorative de Madagascar

La médaille commemorative de l'expedition du Tonkin

La médaille de Chevalier de l'Ordre du Dragon d'Annam (ordre colonial)

J'ai changé les rubans, les décorations ayant subi quelques outrages du temps.

Link to comment
Share on other sites

  • Administrateur

Bravo. C'est exactement ce que j'attendais de ce post.

Continuons à le faire vivre, car je suis persuadé qu'il y a encore bien des trésors cachés à nous présenter, chez les contributeurs du forum.

Link to comment
Share on other sites

  • Administrateur

Bonjour.

je te renvoie vers ce lien http://igor.hagondok...r.fr/index.html où tu trouveras une mine de renseignements sur les tcherkess, au travers de l'histoire d'une famille.

Tu y apprendras aussi pourquoi et comment des cavaliers Tcherkess furent incorporés dans l'armée française en Syrie dans les années 20, pour combattre les rebelles dans le djebel Druze (qui marque aujourd'hui la frontière entre Syrie et Jordanie.

Et au passage ce sont des Caucasiens, venus d'une région qu'on appelle la Circassie

Bonne lecture.

Link to comment
Share on other sites

  • Administrateur

Il faut noter que les tcherkess servent encore aujourd'hui en tant que garde rapprochée (garde royale) du roi de Jordanie.

En voci une illustration avec la visite de Poutine (à sa gauche le roi Abdallah II de Jordanie).

Link to comment
Share on other sites

  • Administrateur

Mais à la différence de notre garde républicaine, je ne pense pas que la garde royale de Jordanie ait d'autres missions que d'être affectée au service du roi.

Sinon, je voulais vous présenter ce bouquin que je possède. Edité à 1000 exemplaires et imprimé à Stuttgart en 1946, dans l'Allemagne occupée par les alliés. Il retrace l'épopée des TMAPC, Les transports Militaires Automobiles pour les Populations Civiles.

Ces transports furent créés en août 1944, pour assurer une logistique de ravitaillement des populations au fur et à mesure de l'avancée des alliés après le débarquement. La responsabilité en fut confié au commandant Dunat (un grand oncle). Au fil du temps, les missions des TMAPC se sont diversifiées entre ravaitaillement en nourriture, carburant, mais aussi dans l'évacuation des blessés et le rapatriement des prisonniers de guerre et des déportés.

A l'origine sont crées les MTC (Military transport Compagny) en zone anglaise, puis les FTG (French Truck Group) en zone américaine. Ensemble ces unités formeront les TMAPC, fortes, après quelques mois de 5 régiments, 8000 hommes, 3000 camions. En décembre 1944, apparaitront les rames ferroviaires dites "rames DUNAT" (4 rames de 35 wagons). Les régiments étaient les suivants:

1er régiment automobile "Bretagne"

2ème Rgt automobile "Normandie"

3ème Rgt automobile "Anjou"

4ème Rgt automobile "Maine"

5ème Rgt automobile "Paris"

Il sera crée ensuite un service social, puis un service de santé pour venir en aide à tous ceux qui seront rapatriés vers la France, ainsi que leur famille.

Les TMAPC iront ainsi jusqu'en Belgique, Hollande, Allemagne, Autriche, Tchécoslovaquie, que ce soit en zone anglaise, américaine ou en zone d'occupation soviétique.

Ces unités disparaitront en 1945.

Les zones d'actions de ces unités

Différents types de véhicules utilisés

Les débuts à Omaha Beach

Un atelier de réparation

L'arrivée en Hollande

En zone russe et à Berlin

L'entrée en Allemagne.

  • Like 1
Link to comment
Share on other sites

Mais à la différence de notre garde républicaine, je ne pense pas que la garde royale de Jordanie ait d'autres missions que d'être affectée au service du roi.

La garde républicaine reste quand même assez cantonnée dans cette mission, hormis des surveillances lors d'évèvements ou en forêt

Link to comment
Share on other sites

  • Moderator

La garde républicaine reste quand même assez cantonnée dans cette mission, hormis des surveillances lors d'évèvements ou en forêt

La mission principale de la GR reste les services de garde et d'honneur dans les palais nationaux. Néanmoins, elle assure d'autres missions comme:

- police judiciaire: interpellation de malfaiteurs, transfèrements judiciaires...

- maintien de l'ordre: dans la capitale, pour des matches de foot ou des événements d'ampleur

- OPEX: la GR a été projetée en Haïti lors du tremblement de terre et outre-mer: peloton de surveillance et d'intervention à cheval de Nepoui (Nouvelle-Calédonie)

- Harpie: la GR participe à la lutte contre l'orpaillage clandestin

Link to comment
Share on other sites

  • Moderator

Ah très bien merci Torrens. Mais c'est vrai qu'il y a plusieurs escadrons !

La GR est organisée en 3 régiments.

--> 1er régiment d'infanterie: sa mission principale est les services de garde et d'honneur à l'Elysée. Il est composée de CSH (compagnies de sécurité et d'honneur), elles-mêmes divisées en sections, dont un peloton d'intervention. Il comprend aussi l'escorte motocycliste présidentielle.

--> 2ème régiment d'infanterie: mêmes missions que le 1er RI, mais au bénéfice des palais nationaux, des ministères, du palais de justice de Paris...

--> Régiment de cavalerie: divisé en escadron et en pelotons.

Link to comment
Share on other sites

La GR est organisée en 3 régiments.

--> 1er régiment d'infanterie: sa mission principale est les services de garde et d'honneur à l'Elysée. Il est composée de CSH (compagnies de sécurité et d'honneur), elles-mêmes divisées en sections, dont un peloton d'intervention. Il comprend aussi l'escorte motocycliste présidentielle.

--> 2ème régiment d'infanterie: mêmes missions que le 1er RI, mais au bénéfice des palais nationaux, des ministères, du palais de justice de Paris...

--> Régiment de cavalerie: divisé en escadron et en pelotons.

Voilà ! ;)

Link to comment
Share on other sites

  • 3 weeks later...


  • Posts

    Bouchon-Gras 49

    Posted

    Bonsoir, J'ai vu un collègue, lieutenant colonel de réserve de la Gendarmerie hier soir et je lui ai posé la question, une PMG c'est 15 jours. Une PMGA, ça ne lui parle pas, peut être le rajout de l'APJA, ce qui expliquerai ce rallongement de temps. 

    Bouchon-Gras 49

    Posted

    Une journée type "bureau" où tu arrive le matin et repart le soir, ça peut être une mise en place pour un événement type fête du village, où tu patrouilleras toute la journée, la fête terminée, tu rentre chez toi. 

    berogeitabi

    Posted

    Bonjour.  Connaissez vous l'opération "FRANKTON"?  Cette opération a eu lieu pendant la seconde guerre mondiale. Elle est plutôt méconnue. Des kayakistes d'un commando anglais, emmenés par un sous marin à l'embouchure de l'estuaire de la Gironde on remonté cet estuaire pour aller miner et couler des bateaux allemands dans le port de Bordeaux, ceci entre le 7 et le 11  décembre 1942. Pour commémorer les 80 ans de cette formidable et périlleuse opération des kayakistes du club de Mérignac vont refaire l'itinéraire parcouru par ces commandos. 5 équipages de kayakistes du SAM (sport athlétique mérignacais) dont un équipage féminin tenteront cette folle aventure. Demain 8 décembre, ils partiront depuis l'océan pour quatre jours en autonomie, en bivouaquant aux mêmes endroits où les anglais ont bivouaqués.  Ils prévoient d'arriver à Bordeaux ce dimanche 11 décembre où une cérémonie commémorative sera organisée. Voici un lien à consulter pour comprendre cette tentative réalisée par ces kayakistes en mémoire de ceux qui se sont sacrifiés pour que l'on vive libre aujourd'hui. Des kayakistes refont le parcours de l'opération Frankton en Gironde.  Source: 20minutes.fr Puis un autre lien vers le récit de cette opération et le sacrifice des commandos anglais. L'opération Frankton.    Source: 20minutes.fr Ici la carte de l'opération.  Source: 20minutes.fr         A l'occasion d'un passage au Verdon, j'avais publié les photos du monument du souvenir lié à cette opération. Je vous les remets ici.  

    Bouchon-Gras 49

    Posted

    Bonjour, Pour la plaque dans certain surplus, le bon coin, eBay... 05 pour le centre de recrutement de Toulon (seul et unique pour nous) les deux chiffres suivant correspondent à ton année d'incorporation puis les chiffres suivant aux nombre où tu te trouver dans la file. Ex : 05 92 48521 donc 05 pour Toulon, 92 pour incorporation à Hourtin ou Querqueville en 1992 et l'incorporé était le 48 521 -ème à passé.  

    Milites

    Posted

    Merci beaucoup bouchon gras, J’ai eu la chance de croiser une personne qui a travailler à saint mandrier, et qui a pus me préciser les périodes,  La semaine d’evaluation et soi en juin soi en septembre, pour septembre ont enchaîné directement le Plg de bord en temp Qmf jusqu’au début de l’année suivante pour faire maistrance en janvier/février et faire l’école de spécialisation derrière Merci à toi et bonne continuation   
×
×
  • Create New...