Jump to content
Sign in to follow this  
Torrens

La Gendarmerie prévôtale

Recommended Posts

Composée de gendarmes départementaux, officiers de police judiciaire, la Gendarmerie prévôtale remplit des missions de police générale (constatation des infractions, circulation routière, etc...) au profit des militaires des autres armées projetés à l'étranger.

On trouve des détachements temporaires et des unités permanentes (Allemagne, Gabon, Djibouti...).

Placée sous la direction du procureur de la République de Paris, la Gendarmerie prévôtale a réalisé 1600 procédures en 2011, qui ont abouti à un peu plus d'un millier de condamnation. Ces procédures ont principalement été réalisées en Allemagne, à Djibouti et en Afghanistan.

L'année 2013 devrait voir la création d'un commandement de la Gendarmerie prévôtale, ainsi que la création de brigades de recherches. Ces unités spécialisées en police judiciaire devront répondre au mieux aux attentes des magistrats, d'autant plus que les actions de nos armées sont de plus en plus judiciarisées.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Merci Torrens !

Je me posais des questions sur la Gendarmerie prévôtale.

Maintenant, je sais ! Je serais moins sot !

Janmary

Share this post


Link to post
Share on other sites

C'est vrai que seuls les militaires ont des liens, souvent mauvais d'ailleurs, avec les Prévôts. Ils est à noté qu'un service d'enquête scientifique était projeté en Afghanistan pour analyser les restes d'EEI afin de trouver leurs poseurs ou fabricants. Ils restent là bas ou ils font partis des troupes qui rentrent?

Share this post


Link to post
Share on other sites

C'est vrai que seuls les militaires ont des liens, souvent mauvais d'ailleurs, avec les Prévôts.

Un vieil héritage de la Première guerre mondiale...

Ils est à noté qu'un service d'enquête scientifique était projeté en Afghanistan pour analyser les restes d'EEI afin de trouver leurs poseurs ou fabricants. Ils restent là bas ou ils font partis des troupes qui rentrent?

Les techniciens en identification criminelle (TIC), chargés notamment de ces constatations, ne dépendent pas de la prévôté. Ils forment les policiers afghans, et à ce titre, ne sont pas considérés comme des troupes combattantes. Ils restent donc sur le théâtre.

Des TIC avaient précédemment été projetés en ex-Yougoslavie pour procéder à des identifications de victimes sur des charniers.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Oui concernant la présence des Gengens en Afgha par exemple, ils ne sont pas encore partis de ce que j'ai pu comprendre.

Les relations ne sont pas souvent évidentes avec les autres militaires en opération il est vrai. Certains n'étant plus sur le territoire Français aimeraient un peu faire ce que bon leur semble à l'étranger sans avoir les bleus sur le dos, manque de bol :vertrire:

Share this post


Link to post
Share on other sites

Oui concernant la présence des Gengens en Afgha par exemple, ils ne sont pas encore partis de ce que j'ai pu comprendre.

Oui, les gendarmes étant détachés au sein des POMLT, ils ne sont pas des unités combattantes.

Certains n'étant plus sur le territoire Français aimeraient un peu faire ce que bon leur semble à l'étranger sans avoir les bleus sur le dos, manque de bol :vertrire:

Les gendarmes ne sont pas là pour surveiller les militaires. Ils constatent les infractions dont ils peuvent être victimes ou auteurs, constatent les décès, etc...

Share this post


Link to post
Share on other sites

C'est vrai que seuls les militaires ont des liens, souvent mauvais d'ailleurs, avec les Prévôts.

Un vieil héritage de la Première guerre mondiale...

Et qui a largement perduré à l'époque des FFA. Car je me rappelle bien que la "prévôté" comme on disait, était bien assez souvent sur notre dos... en plus de la Polizei, et alors que nous étions facilement repérables avec nos plaques bleues.

Les gendarmes ne sont pas là pour surveiller les militaires.

Ah bon? Ce n'était pourtant pas l'attitude qu'ils avaient avec nous. Et ils savaient bien nous le faire remarquer.

Share this post


Link to post
Share on other sites

J'emploie le verbe "surveiller", pour ne pas utiliser le terme familier que je n'aime pas: "fliquer". Je voulais dire que les prévôts ne doivent pas considérer les militaires comme des délinquants potentiels.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Oui Torrens j'entends bien. Mais je dois avouer que entre eux et nous, ce n'était pas l'entente cordiale.

Au mess de garnison, pas de rapprochement, mais plutôt des regards de travers.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Oui Torrens j'entends bien. Mais je dois avouer que entre eux et nous, ce n'était pas l'entente cordiale.

Au mess de garnison, pas de rapprochement, mais plutôt des regards de travers.

C'est justement ce que je déplore.

Share this post


Link to post
Share on other sites

oh, Farrenheit (là je vais étre H.S : mais ta titine, me rappelle mes 20 ans : R5 alpine tubo...j'en ai eu 2, une bleue et une noire... et une autre que j'ai retapé pour m'occuper, mais bon: çà, c'était avant ;-) :vertsiffle:

Share this post


Link to post
Share on other sites

L'année 2013 devrait voir la création d'un commandement de la Gendarmerie prévôtale, ainsi que la création de brigades de recherches. Ces unités spécialisées en police judiciaire devront répondre au mieux aux attentes des magistrats, d'autant plus que les actions de nos armées sont de plus en plus judiciarisées.

 

C'est désormais chose faite. Le commandement de la Gendarmerie prévôtale a été créé le 19 mars 2013, sous les ordres du colonel Kim.

 

http://www.marianne.net/blogsecretdefense/Prevot-le-plus-vieux-metier-du-monde-pour-les-gendarmes-_a994.html

Share this post


Link to post
Share on other sites

Entretien avec le colonel Kim, extrait de GendInfo de mai 2013.

 

Saint-Cyrien, le colonel Kim a servi en gendarmerie mobile avant de commander en second le GIGN, unité avec laquelle il a notamment participé à l'assaut de l'Airbus à Marignane. Il a commandé le groupement de gendarmerie de Haute-Savoie avant d'être affecté comme conseiller d'un général afghan.

 

"La prévôté devra concilier deux missions en apparence contradictoires: conseiller en toute objectivité le chef militaire sur le terrain et à Paris, mais aussi exécuter de façon indépendante les actes de police judiciaire aux armées sous la direction des magistrats du Parquet de Paris et des chambres spécialisées".

 

On compte désormais cinq brigades prévôtales permanentes (Allemagne, Djibouti, EAU, Gabon, Sénégal) et cinq brigades prévôtales de théâtre (Afghanistan, RCA, RCI, Mali, Tchad, Kosovo, Liban).

 

Une brigade de recherches a également été créée, compétente pour tous les faits graves impliquant nos armées.

 

Le commandement de la gendarmerie prévôtale compte également des officiers de liaison de l'armée de terre et des magistrats spécialisés.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Excusez moi d'actualiser ce sujet, mais j'aimerai avoir plus d'informations sur le recrutement de cette unité?

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 04/01/2017 à 19:41, RyanC a dit :

Excusez moi d'actualiser ce sujet, mais j'aimerai avoir plus d'informations sur le recrutement de cette unité?

Un peu beaucoup de retard 😁 je sais pas si tu liras ce message, le recrutement est en soi simple

1. Concours Sous-officier ou officier

2. Réussite à l'un des deux

3. Passage obligé dans la gendarmerie départementale, et quasi obligation de passer le diplôme Officier de police judiciaire

4. Soit poster une candidature au commandement de la gendarmerie prévôtale, soit avoir la chance de voir passer l'appel à volontaire (bien sur, satisfaire d'un temps minimum de service total et dans l'unité, être d'un certain grade, être apte OPEX...)

Si tu repasse un jour...😁

Share this post


Link to post
Share on other sites
Sign in to follow this  

×
×
  • Create New...

Important Information