Aller au contenu

Messages recommandés

Bonjour à tous, je recherche désespérément l'unité de l'uniforme de mon oncle, à gauche sur la photo. Nous sommes en 1936 et je pense qu'il était dans son service militaire car né en 1914.

Par avance merci pour votre aide car je suis en train de retracer le passé de cet oncle qui reste une énigme pour la famille.

yves lacape.jpg

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour,

Le militaire de l'armée de terre à gauche sur la photo ( les deux autre étant eux de l'armée de l'air et sous réserve au vu de la qualité de la photo, deux pilotes ). Donc pour en revenir à votre oncle, il porte une vareuse d'infanterie des années 30 à col saxe dit également " aiglon " de teinte moutarde / kaki.

1113_1-721x1080.jpg

( vareuse d'un lieutenant d'artillerie coloniale vers 1940 )

Juste pour information, le col demi saxe dit " aiglon " est la transition et l'évolution entre les patte de col en triangle de la fin de la première guerre et le col ouvert des années 40 à aujourd'hui.

vareuse-bleu-horizon-sous-officier-63ième-ra-1917-1918.jpg.png

14-18, col droit.

imgp0014.jpg

vareuse-de-commandant-d-infanterie-coloniale-1918-1928.jpg.png

Fin de guerre les pattes de col changent de forme pour devenir triangulaire.

vareuse-toile-cachou-officier-artillerie-coloniale-1930.jpg.png

Pour prendre la forme d'un losange.

tenue-uniforme-de-sous-officier-de-l-infanterie-coloniale-modele-annees-30-veste-et-culotte.jpg

Le col s'étire mais reste fermé.

wp_20179.jpg

En 1940 il s'ouvre...

 

vous remarquerez qu'il aborde sur la poitrine, sous la pointe du col un ruban de rappel de décoration. Notez également le turban du képi de couleur clair, peut être bleu ciel ???

Le seul indice qui pourrez définir le régiment serait de pouvoir distinguer ses pattes de col.

Donc si c'est une photo que vous possédez, essayez de la scanner puis d'agrandir, peut être aurez vous une qualité nous permettant d’identifier son régiment ou unité.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je rajouterai ces petits détails ;

269259744_yveslacape.thumb.jpg.a4b43c83c0d03b161cc71d730e1aa64f - Copie.jpg

Le plateau de son képi ne comporte aucun nœud hongrois, donc il n'était au moment de la photo, ni officier, ni sous officier supérieur.

On distingue néanmoins un galon légèrement oblique sur la manche droite, peut être sergent ???

Si il effectue son service militaire, pour avoir obtenu une décoration, on peut imaginer qu'il n'était pas en métropole, Afrique, Asie ???

Il me semble distinguer le chiffre 1 sur ses pattes de col.

Peut être 1er régiment de spahis ???

Il y a 21 heures, collectrant a dit :

je suis en train de retracer le passé de cet oncle qui reste une énigme pour la famille.

Si vous possédez le nom, prénom, date et lieux de naissance vous pouvez consultez sa fiche matricule ;

Année de classe = année de naissance ( 1914 ) + 20 donc classe 1934.

Si vous connaissez son lieu de résidence vers cette période, consultez les registres en ligne des archives départementales, vous devriez trouver.

Sinon aux archives militaires de Pau.

  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Merci pour toutes ces informations. Cette photo a été prise lors du mariage de son frère (Le pilote de gauche) et dans la mémoire transmise on disait qu'il avait une cape au moment du mariage, ce qui conforterait l'idée du 1er Saphi que l'on lit effectivement sur le col. En 1940, au moment où il a été prisonnier en Allemagne, il était sergent. Maintenant il faut que je retrouve son parcours militaire pour en savoir plus. Un grand merci pour votre aide.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour.

la couleur claire du képi nous oriente d'ailleurs plutôt vers une unité de cavalerie, qu'une unité d'infanterie. Et le 1er spahis  est effectivement une unité de cavalerie. En 1936, il s'agissait du 1er régiment de spahis marocains. (1er RSM) .

Dommage que l'on ne puisse voir s'il y a port d'une fourragère. Ce qui nous aiderait.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

IMG_3202.thumb.JPG.77cca826e7480718231b7cdfa9bb9490.JPG

Sur cette photo on ne voit pas de fourragère.

Ce pantalon est-il règlementaire pour un régiment de cavalerie ?

Je n'ai malheureusement pas accès à sont livret matricule car la ville de Saintes ne l'a pas encore publié (classe 34).

Peut-on déterminer avec cette photo le type de décoration qu'il aurait obtenu ?

Merci pour votre aide précieuse. Je vais faire des recherches sur le 1er RSM entre 1934 et 1936 ...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour,

Merci pour la photo qui est de meilleur qualité mais ne nous donne pas tous.

il y a 41 minutes, collectrant a dit :

Peut-on déterminer avec cette photo le type de décoration qu'il aurait obtenu ?

On ne peut que supposer, on ne distingue pas le ruban ( qui est néanmoins monté sur " boule " comme ça ce faisait couramment durant 14-18 et jusqu'aux années 40 ).

index.jpgbarette-attache-pour-medaille-n-3.jpg

La barrette est maintenue par de petites brides cousues sur la veste.

 

Pour en revenir à la médaille, certainement la médaille coloniale :

produit_image1_7606_1332936301.JPG

( Qui est l’ancêtre de la médaille Outre Mer d'aujourd'hui )

il y a 55 minutes, collectrant a dit :

Ce pantalon est-il règlementaire pour un régiment de cavalerie ?

Les cavaliers possédaient plusieurs tenues, de combat, de travail,  de gala, de cérémonie appelée grande tenue, elle comporte les épaulettes à franges, le burnous, le ceinturon d’apparat avec le sabre... et de ville appelé également " petite tenue ", où la culotte d'équitation et les botte laissaient la place à un pantalon et des soulier " bottine ".

02.jpg

Voici les différentes tenues d'un officier du 4e régiment de spahis Marocain en 1914.

https://tenue31.fr/spahis-et-compagnies-sahariennes/

La petite tenue, dite tenue de ville sert au militaire qui à l'époque ne se déplace pas en civile, d’être reçu pour des diner, invitation souvent privée.

Il y a 6 heures, berogeitabi a dit :

il s'agissait du 1er régiment de spahis marocains. (1er RSM)

Petit détail qui me dérange, les spahis et tirailleurs Marocains porte une étoile chérifienne sur le képi les pattes de col, plaques de ceinturon... Les Spahis et tirailleurs Tunisiens porte quand à eux un croissant. Or là il ne porte ni l'un ni l'autre.

12eRST_Sous-Off.jpg

Exemple d'un sous officier du 12e régiment de spahis tunisien.

Donc rien de sur...pas si facile.

 

Il y a 1 heure, collectrant a dit :

Je n'ai malheureusement pas accès à sont livret matricule car la ville de Saintes ne l'a pas encore publié (classe 34).

C'est bien dommage car la solution est là.

Vous pouvez toujours tenter d'écrire, j'avais réussi à obtenir une copie ( payante ) des fiches matricule de mon arrière grand père de cette manière, il suffit d'une personne gentille...ce n'est pas gagné.

Sinon tenter auprès de quelqu'un qui serait sur Saintes.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 16 heures, Bouchon-Gras 49 a dit :

Petit détail qui me dérange, les spahis et tirailleurs Marocains porte une étoile chérifienne sur le képi les pattes de col, plaques de ceinturon... Les Spahis et tirailleurs Tunisiens porte quand à eux un croissant. Or là il ne porte ni l'un ni l'autre.

C'est bien ce qui m'avait chagriné. En l'occurence aujourd'hui, il s'agit de l'étoile cherifienne. 

En fait les éléments pouvant nous aider ne sont pas nombreux. Déjà le fait qu'il n'y ait pas de fourragère pourrait nous amener à exclure cette unité du 1er spahis.  Faut il alors remettre en cause le numéro 1 que l'on croit apercevoir sur les pattes de col?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 6 heures, berogeitabi a dit :

En fait les éléments pouvant nous aider ne sont pas nombreux. Déjà le fait qu'il n'y ait pas de fourragère pourrait nous amener à exclure cette unité du 1er spahis.  Faut il alors remettre en cause le numéro 1 que l'on croit apercevoir sur les pattes de col?

Le fait qu'il ne porte pas de fourragère n'est pas forcément une assurance, car j'ai déjà vu des photos ancienne de soldats de régiment ayant cette citation et...ne la portant pas.

Ce qui est sur, c'est que sont képi est bleu ciel avec le dessus rouge ( bien plus foncé que sa tenue ) on y devine également le chiffre 1.

Alors quelles unités portaient ce type de coiffure ?

Le 07/01/2019 à 17:57, collectrant a dit :

Je n'ai malheureusement pas accès à sont livret matricule car la ville de Saintes ne l'a pas encore publié (classe 34).

Après avoir réfléchis cette nuit ( je dors tout de même... ) mon grand père était de ces années et j'ai obtenu ses états signalétique auprès des archives militaires de Pau.

Pour cela vous écrivez en fournissant le maximum d'information ( nom, prénoms, date et lieu de naissance, la classe, le matricule si vous l'avez... ) et surtout un petit arbre généalogique déterminant votre parenté.

 

Si vous obtenez ces documents, merci de nous faire partager son parcours.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 4 heures, Bouchon-Gras 49 a dit :

Ce qui est sur, c'est que sont képi est bleu ciel avec le dessus rouge

Cavalerie, dont font partie les spahis. 

Spahis 
Le bandeau est bleu ciel, le turban rouge garance et les passements dorés

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

J'ai trouvé cette uniforme :

fbd60310.jpg

Tenue du Capitaine Henry de Bournozel des spahis vers 1933, détache aux affaires indigènes.

La tenue n'est pas la même puisque veste blanche des colonies mais le col est du même modèle col demi saxe dit aiglon, les pattes comporte l'étoile et le croissant certainement au vu de ses fonctions.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Le 07/01/2019 à 17:57, collectrant a dit :

IMG_3202.thumb.JPG.77cca826e7480718231b7cdfa9bb9490.JPG

Sur cette photo on ne voit pas de fourragère.

Ce pantalon est-il règlementaire pour un régiment de cavalerie ?

Je n'ai malheureusement pas accès à sont livret matricule car la ville de Saintes ne l'a pas encore publié (classe 34).

Peut-on déterminer avec cette photo le type de décoration qu'il aurait obtenu ?

Merci pour votre aide précieuse. Je vais faire des recherches sur le 1er RSM entre 1934 et 1936 ...

Bonjour,

Le délai de communicabilité de certaines archives étant de 100 ans, voire 120 ans, pour tout ce qui concerne les personnes (75 ans dans certains cas), la classe 34 ne devrait être numérisée qu'en 2034... Si vous avez donc l'occasion de passer aux Archives départementales, cela peut être une solution ; il sera, néanmoins, sans doute nécessaire d'apporter la preuve de votre filiation avec l'individu (livret de famille, etc.). 

Vous pouvez tenter de lancer une recherche nominative sur le site suivant dans l'espoir d'avoir des retours (ce n'est pas garanti...) http://www.memoiredeshommes.sga.defense.gouv.fr/fr/arkotheque/client/mdh/recherche_transversale/bases_nominatives.php

 

Bonnes recherches ! 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

×