Aller au contenu
stomie

identification

Messages recommandés

Merci de ne pas ouvrir un post par insigne, essaie de les regrouper, croyant à une triplette, j'ai supprimé le premier.

Edite ce post, puis tu rajoutes l'insigne manquant.

essaie de chercher là

http://www.passioninsigne.fr/25-armee-de-terre

le premier avec l'aigle me semble être celui du 1° Régiment étranger

 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 3 heures, stomie a dit :

c 'est pas bientôt fini ce racisme dans l'armée bon sang 

Généralité...  dont on se passe volontiers sur le forum, qui n'est pas le lieu pour se laisser aller à ses rancoeurs. Ici, on aide les gens dans la mesure de nos possibilités, point à la ligne.

Il y a 17 heures, stomie a dit :

Bonjour,

Je cherche à identifier cette médaille, insigne, unité ?

Merci

39.png

Il s'agit du 39ème Régiment d'Infanterie, un temps basé à Rouen. La Normandie étant symbolisée par le drakkar  et Rouen étant à l'époque des vikings, une ville administrée par le chef viking Rollon.

39 ème régiment d'infanterie 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 3 heures, stomie a dit :

 

528.png

 

528ème GT  (groupe de transport ), faisant partie de l'arme du "train".  Peu d'infos sur ces groupes d transport. Je n'ai trouvé que cela et sur wikipédia, (peut donc être source d'erreur) :" En 1940, est recréé le premier escadron du train au sein des FFL dont les compagnies sont séparées puis réunies de nouveau en 1943 avant de redevenir indépendantes en 1944. Les diverses unités du train sont disséminées au sein des forces combattantes du corps expéditionnaire français (CEF) en Italie, puis de la première armée sous des formes et appellations diverses : régulations routières, groupes de transport et compagnies muletières." 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour,

Il y a 6 heures, stomie a dit :

j'étais le petit fils du colonel qui commander et était instructeur de la base militaire de Toulon entre autres.

Euh... la base de Toulon, est une base navale, commandé par un capitaine de vaisseau, il y a bien quelques unité de l'armée de terre ( 519 e  Groupe de Transit Maritime ), le 54 e régiment d'artillerie à Hyères.

Il y a bien eu le 4e Régiment d'Infanterie de Marine qui est devenu en 1901 4e Régiment d'Infanterie Coloniale, puis en 1923 devient 4e Régiment de Tirailleurs Coloniaux jusqu'à sa dissolution en 1956.

A Toulon réaparaitra en 1962 le 4 RIMa...

https://fr.wikipedia.org/wiki/4e_régiment_d'infanterie_de_marine

en bas la liste des chefs de corps :

Période   Chef de corps
1855   CB Reybaud (provisoirement)
Mars à juin 1855   Colonel de Cendrecourt
1855   CB Reybaud (pvt)
1855-1858   Colonel Brunot
1859   Colonel de Cappe
1864-1866   Colonel Reboul
1869   Colonel Bossant
1869   Colonel d'Arbaud
1872   Colonel de Trentinian
1877   Colonel de Maission
1878   Colonel Bégin
1881   Colonel Bouët
1883   Colonel Bourchet
1884   Colonel Ligier
1886   Colonel Voyron
1886   Colonel Billès
1887   Colonel Dodds
1888   Colonel Gallieni
1890   Colonel de Badens
1892   Colonel Terrillon
1892   Colonel Pernot
1896   Colonel Le Camus
1896   Colonel Pujol
1897   Colonel de Beauquesne
1898   Colonel Amar
1900   Colonel Charles Henri Vimard
1902   Colonel Lalubin
1902   Colonel Dain
1903   Colonel Marchand
1908-1910   Colonel Spitzer
1910-1912   Colonel Blondlat
1912-1914   Colonel Reymond
Septembre 1914   Colonel Pruneau
Août 1916   Colonel Thiry
février 1917   CB Peres(pvt)
Juin 1917   Lt Col Quinque
Septembre 1918   CB Peres
Fin sept 1918   Colonel Reverce
Décembre 1918   CB Peres
Mai 1919   Lt Col Durand
1939   Colonel Larbaletrier
1940   Lieutenant-colonel Jouanet
1944   Lieutenant-colonel Gouzy (4e RICR)
1947   Chef-de-bataillon Moullet (Briançon)
1956-1958   Colonel Charles-Jean Grimaldi
1958-1959   colonel Duault
1959-1961   chef-de-bataillon Hogard (I/4)
1961-1962   Lieutenant-colonel Braquet
1962-1963   Lieutenant-colonel Cames (CI du 4e RIMa à Toulon)
1963-1964   colonel Le Flahec
1964-1965   colonel Gérard
1965-1967   colonel Jeanblanc
1967-1969   colonel Deschênes
1969-1971   colonel Robédat
1971-1973   colonel Marion
1973-1975   colonel Paillard
1975-1977   colonel de Buyer
1977-1979   colonel Gautier Jean-Claude à Fréjus
1979-1980   colonel Metayer à Fréjus
1980-1981   colonel Metayer à Perpignan
1981-1983   colonel Pelletier Alain à Perpignan
1983-1985   colonel Paveau Gérard à Perpignan
1985-1987   colonel Pirson à Perpignan puis Fréjus
1987-1989   colonel Messaoudi
1989-1991   colonel Ronde André
1991-1993   colonel Trélaün Michel
1993-1995   colonel Moreau Jean-Loup
1995-1997   colonel Robert Gilles
1997-1998  

colonel Fugier Gilles

Il y a 6 heures, stomie a dit :

Merci , j'apprends maintenant grâce à vous, qu'il a fait partie de la LE si cela correspond à la guerre d'Algerie, je penses  par rapport à la signalétique des services que cela peux correspondre (commandant de quartier .?! ) Les troupes de marines et la guerre d'Algerie + légion étrangere, je n'arrive pas à mettre la chronologie du temps, il était au rtsm  4ric 9 ric et 9 rima. 

Je ne comprend pas, si tu veux connaitre le déroulé militaire de ton grand père, pourquoi ne pas demander ses état signalétique des services militaires. Parce-que te fier à des insignes trouvés dans les affaires familiales, n'est pas forcément une bonne source.

Souvent les militaires " récupères " des insignes pour divers raisons ( don d'un copain, souvenir d'un lieu, échange entre militaires... )

https://www.defense.gouv.fr/actualites/memoire-et-culture/le-centre-des-archives-du-personnel-militaire-de-pau-capm

et au fort de Vincennes pour les officiers.

https://www.nithart.com/s.h.a.t.htm

Et si détenteur de la Légion d'Honneur :

http://www.legiondhonneur.fr/fr/page/recherche-de-decore/102

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Si tu lis la description Wikipedia que j'ai mis en lien, tu y verra qu'il parle du groupe d'instruction n°4 , il me semble que cette caserne qui est au dessus la gare de Toulon, près du Zénith,  et qui refermé actuellement le CIRFA.

Je vais regarder ça demain. 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour,

Il y a 9 heures, stomie a dit :

 La caserne Grignan, il me semble que c 'est celle qui est à côté de l'hôpital des armées St Anne.

Effectivement j'ai confondu avec une autre caserne.

L’hôpital st Anne ayant envahi l'autre coté de la rue il a remplacé la caserne Grignan, dont il ne reste que l'entrée.

normal.jpg

L'entrée de la caserne Grignan dans les années 50.

2660396.jpg

normal.jpg

normal.jpg

Les bâtiments de la caserne que l'on devine derrière l'entré.

2018-05-23-lp-0052.jpg

L'entré tel-qu’elle est aujourd'hui, le grand bâtiment à colonnes ( caserne ) au second plan a disparu pour laisser place aux nouveau bâtiments de l’hôpital.

Désiré_bianco_toulon.jpg

Le monument à la mémoire de Désiré Bianco qui ce trouve devant le palmier.

HIA_2011.jpg

Le nouvel hôpital St Anne, qui se trouve sur l'emplacement de la caserne ( l'ancien hôpital se trouve de l'autre coté de la rue ).

image016.jpg

Sur le plan du nouvel hôpital, on distingue bien les deux pavillons restant de l'ancienne caserne Grignan.

http://www.sainteanne.org/presentation/construction/construction.htm

Et pour trouver des photos de la caserne :

https://www.google.fr/search?hl=fr&tbm=isch&source=hp&biw=1464&bih=936&ei=zHAmXPi8LbGxrgT25ZKoCg&q=caserne+grignan+toulon&oq=caserne+gri&gs_l=img.1.2.0l3j0i5i30j0i24l6.540.5431..10442...0.0..1.171.1610.0j11......1....1..gws-wiz-img.....0..35i39j0i30j0i8i30.pNarxJVZ96o#imgrc=_

 

Il y a 9 heures, stomie a dit :

Le problème est que sur internet les informations sont très minces, je cherches à rencontrer des personnes de ce temps là,.

Ça va être très difficile, tout ce qui touche l'Indochine, l'Algérie reste " sensible " et peu étudier en comparaison de 14-18 ou 39-45.

J'ai moi même chercher des informations sur les affectations de mon grand père en Algérie et... rien 😯

Il y a 9 heures, stomie a dit :

Je vais faire des avis de recherche, pensez vous que cela soit possible et ou serait ce le mieux de les déposer ?

Il est possible de déposer des avis de recherches sur la revue " La Charte ", qui est une revue de la fédération nationale André Maginot, dont des ancien combattants. Il y a une page d'avis de recherche concernant souvent des gens de ces période.

https://www.federation-maginot.com/contact/

Quelques revues :

https://www.federation-maginot.com/pour-relire-la-charte-n1-2016-cliquez-sur-limage-ci-dessous/

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Le SHD de Toulon, concerne essentiellement les marins et inscrits maritimes,  il se trouve dans l'enceinte de la base navale donc en zone militaire avec un accès direct extérieur il me semble. 

Le dossier de ton grand père est soit à Pau, soit à Vincennes. 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Jusqu'à qques années en arrière, le matricule était formé par:

- XX année de naissance + 20, exp si né en 50, donc 70 xx

- xx YYZ numéro du département de recrutement , YY + Z , exp si 09, 70 090

- xx YYZ ZZZZZ, numéro dans l'ordre du bureau de recrutement;

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

C’est l’insigne du BTC , bataillon des tirailleurs du Cameroun. Probablement un des bataillons du 1er RTC , regiment des tirailleurs du cameroun. 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 13 heures, stomie a dit :

D'autre part, l'on me met en garde sur les recherches que je fais, qu'il existerait des fanatiques qui recherche des descendant pour "régler les comptes " et qu'en fouillant le passé et par les services du Colonel, j'aurais tout intérêt à cacher mes motivations ? 

Jamais entendu parler de ce genre d'histoire !

Personnellement j'ai effectué des recherches militaires sur mes arrières grands pères, leurs frères, mon grand père ainsi que su un médecin militaire de la grande guerre qui eu par la suite un passé trouble sous l'occupation et je n'ai jamais eu de soucis.

D'autre part j'ai déjà vu ton insigne avec les deux dragons, provient de la période Indochine.

insigne-militaire-guerre-d%u2019Indochine-instructeur-français-gendarmerie-Vietnam.jpg

Celui-ci est tout en broderie de cannetille sur fond bleu très marine, avec le drapeau du Vietnam de 1948-1954 ( bao dai) entouré de deux dragons !!! Il s'agit d'une barrette d'instructeur français auprès de l'armée vietnamienne et de leur gendarmerie( regime ami anti-viet-cong ) pendant la guerre d’Indochine.

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

La deuxième :

index.jpg

661.jpg

est l'ordre national du Vietnam  Tô Quôc Tri An.. Étoile de Chevalier.

Créé le 15 août 1950 par le gouvernement du Vietnam, cet Ordre était destiné à récompenser les services civils exceptionnels et les mérites militaires.

L'inscription du centre "TO QUOC TRIAN" signifie "la Patrie reconnaissante".

L'Ordre comporte cinq classes. Ruban rouge à deux raies jaune, une sur chaque bord.

 

Quand à la première :

R6-Belle-médaille-ancienne-vietnamienne-croix-de-la.jpg

C'est la croix de la bravoure Vietnamienne.

Créée en 1950, cette croix était destinée à récompenser les actes de bravoure au combat. Ses modalités d'attribution étaient exactement les mêmes que celles de la Croix de Guerre française.

 

Quand à la troisième et dernière, je dirai que c'est une croix de la bravoure Vietnamienne mais avec un ruban de crois de guerre TOE ( théâtre des opérations extérieurs ).

 

Il y a 3 heures, stomie a dit :

je crois que la LH lui a était décerné à titre exceptionnel en Indochine.

Il faut voir sur le site Léonore :

http://www.legiondhonneur.fr/fr/page/recherche-de-decore/102

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

×