Aller au contenu
Player

Mes droit à cause de blessures

Messages recommandés

Bonjour à tous, il y a 1 ans et demi je me suis tordu le cheville sur le terrain avec l'armée.

J'ai n'ai pas eu de PATC, juste un arrêt de sport. Ensuite vu que j'ai enchaîné les terrains et que je n'ai pas pu récupérer progressivement, mon genou à compensé et je me suis re-blessé à la cheville. Pendant 1 ans et demi j'ai eu une entorse et problème au genoux. Du coup 7/8 mois après ma première entorse, j'ai fait une radio radio et une IRM. Résultat. J'ai une dysplasie rotulienne. Je n'ai pas fait d'infiltration à ce moment là car ça allait mieux(j'ai également fait de la rééducation mais pendant ces 7/8 mois j'en ai fait peu à cause des terrains). Pas de problème jusqu’à octobre. Dès fin octobre je commence à sentir mon genou. Plus les semaines passe, plus j'ai mal aux efforts physique. Ensuite j'ai mal rien qu'en marchant. J'ai un arrêt de sport jusqu'au début janvier 2019. Résultat du rhumatologue. Je vais surement avoir une dysplasie à vie et je vais devoir vivre avec. Mes genoux sont fragile et je vais devoir attendre au moins 2 ans si je suis patient pour être bien. Mon contrat ce termine fin 2019. Je comptais enchaîner mon concours en gendarmerie en externe. Mais avec cette mauvaise nouvelle je peux pas le faire avant 2 ans pour avoir des jambes solides.

Pensez-vous que je peux avoir une indemnité (ou quelque chose à toucher)à cause de ça, car j'ai pas pu récupéré.

Si j'avais su, je me serais mit en PATC mais je l'ai pas fait.

Actuellement je suis en arrêt de sport et j'évite de marcher les moins possible car j'ai toujours mal après l'infiltration.

Merci à l'avance.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour,

Si ton accident, n'a pas été déclaré comme un accident, je ne pense pas que tu es le droit à grand chose.

Tu pourras toujours essayer de faire reconnaitre ça comme une invalidité et peut être obtenir une pension.

A voir comment ça a été géré par ton unité.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

A priori non. il faut aussi que la blessure ait été constatée et inscrite sur le registre des constatations.

extrait du guide du militaire blessé (édition décembre 2015) 

Vérifier l’inscription au registre des constatations

En vue de préserver vos droits éventuels à une pension militaire d’invalidité, doit être constatée toute blessure ou maladie survenue pendant le service – quelle qu’en soit l’origine – qui, par sa nature ou sa gravité, est susceptible d’entraîner des séquelles.

La constatation d’une blessure ou maladie résulte de la rédaction d’un rapport circonstancié par l’autorité militaire et de pièces médicales établissant le plus parfaitement possible la description de la lésion ou le diagnostic de la maladie. Ces divers documents sont retranscrits ou mentionnés sur le registre des constatations.

Un extrait du registre des constatations doit vous être transmis. Ce document est à conserver sans limite de temps.

 

Le rapport circonstancié est l’un des documents essentiels à partir duquel s’apprécie l’imputabilité au service. Sa rédaction, qui est un acte de commandement, revêt donc une importance de premier ordre pour la protection des intérêts de l’individu et de l’État.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

A quel moment avez-vous fait ce CR ? Comme l'a dit bero avant d'obtenir quoi que ce soit il faut que votre blessure soit inscrite sur le registre de constatation, et pour cela l'une des pièces les plus importantes (mais pas la seule) est le rapport circonstancié. Voyez avec le médecin-chef, faites-vous aider par le représentant de catégorie. 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

×