Jump to content

ECHEC CIAPT


Recommended Posts

Bonjour,

J'ai besoin de votre aide, du moins de conseils svp. Très prochainement je dois passer la formation APJA à Angers en vue d'intégrer la réserve opérationnelle de la gendarmerie nationale. Or il y a une semaine j'ai passé le CIAPT qui fut un désastre : Très mauvaise manipulation de l'arme alors qu'il ne s'agissait que du PAMAS G1, hésitations pour le CQP et échec au test.. Le commandant directeur de tir m'a réinscrit d'office pour la prochaine session estimant qu'avec de la pratique et un MIP du PSIG à mes côtés ça le fera sans problème, sauf que je suis un ancien militaire, je n'ai donc pas eu de stage à passer en amont et j'ai directement passé le CIAPT. J'ai quitté l'institution en janvier 2011 soit 7 ans et je n'ai manipulé le PA qu'une fois sans les procédures de sécurités du CQP car dans l'armée de terre les instructeurs ne donnent les muns réelles qu'au dernier moment. Ma question est : Selon vous est-il pertinent que je maintienne ma candidature pour intégrer la réserve de la gendarmerie alors que ma reprise en main d'une arme à feu au après 7 ans à été pour le moins hasardeux??

 

Par avance, merci de m'avoir lu et le cas échéant d'avoir pris le temps de me répondre.

 

Sylvain.

Link to comment
Share on other sites

  • Administrateur
Il y a 20 heures, SylvainChtit a dit :

Ma question est : Selon vous est-il pertinent que je maintienne ma candidature pour intégrer la réserve de la gendarmerie alors que ma reprise en main d'une arme à feu au après 7 ans à été pour le moins hasardeux??

Salut,

Bon, connaissant bien un officier supérieur de réserve de la Gendarmerie, je vais lui poser la question.

Link to comment
Share on other sites

  • Administrateur

Bonsoir Sylvain,

Je te transmet sa réponse :

" tu peux lui répondre que ce n'est pas le seul en gendarmerie issu de l'armée de terre, il y a plusieurs réservistes
et que la gendarmerie et la réserve a besoin aussi de militaires pour avoir un autre regard et une approche aussi parfois plus militaire.
C'est normal qu'il ne soit pas à l'aise avec les CPS au début, mais qu'il se rassure ce n'est pas le seul, y compris des réservistes jeunes sortant de formation, et aussi qui manque pour certains de maturité. La technique ça s'apprend rapidement, le savoir être c'est plus long.
Tu peux lui dire aussi de prévenir le cadre active ou réserve présent avant, du contexte, il comprendra sans le juger.
Tu peux aussi l'inviter à rejoindre l'UNOR Anjou en qui est bien implanté, et accompagne ses membres (mdr, sous off ou officiers), y compris sur les parcours exotiques, en faisant des modules et des entraînements en dehors
des convocations et de façon bienveillante.
 
Il ne faut pas qu'il abandonne, ce serait dommage.
 
Il peut aussi demander à faire quelques jours bénévoles ou pas, pour découvrir la gendarmerie dans différentes unités."

 

Donc, rien de perdu.

Link to comment
Share on other sites



  • Posts

    Fred689

    Posted

    Il a pleins de posts qui traitent de cà. Fouille un peu dans le forum avec "Rechercher".

    SergeP

    Posted

    Bonjour ou bonsoir !  J'ai pour ambition de rentrer dans l'armée de terre et plus particulièrement poser mes bagages dans le régiment de cavalerie des Hautes Alpes, cependant je porte des lunettes et j'ai prévu de faire une opération de corrections laser, je voulais savoir si cette dite opération pouvait me fermer cette porte ou si elle ne me portait pas préjudice pour ce métier? Si l opération n est pas un problème, j ai le choix entre le lasik et le pkr et je voudrais aussi savoir si y en a une meilleur que l autre? Puisque j ai entendu dire qu avec l une des deux, les coups aux visages étaient a éviter pour prémunir le décollement de la rétine... J ignore si c est vrai pour le coup  Merci a vous pour vos réponses!

    Bouchon-Gras 49

    Posted

    Nous vous annoncer le décès de Henri BAUDINA, à l'âge de 95 ans. Il était Chevalier de la Légion d'Honneur depuis 2019, et faisait partie du Comité de la Drôme des Collines et du Vercors. Le 26 août 1944, âgé de 17 ans, alors qu'il avait rejoint les FTPF des FFI et participait aux violents combats contre les troupes nazies au-dessus de Nice, il est grièvement blessé par l'explosion d'un obus de mortier et laissé pour mort sur le champ de bataille à LEVENS. Récupéré par les troupes US, il est soigné dans un hôpital de campagne à GRASSE . Il est réformé en septembre 1946 et rejoint sa famille comme commerçant. Médaillé militaire, Croix de guerre avec étoile de bronze, Croix du combattant volontaire 39/45, il était Grand invalide de guerre. (Source : Gal. Christian Van Duynslager - Président de la SMLH, section de la Drôme)

    Bouchon-Gras 49

    Posted

    Bonsoir, Toi, je ne dis pas, mais ton conseillé, c'est un peu dommage... Je te mets un lien, je pense que tu y découvriras les avantages et les éventuels inconvénients, suivant tes attentes et demandes : https://www.defense-mobilite.fr/candidats/offre-de-service/travailler-dans-le-public/le-dispositif-derogatoire-de-reconversion-4139

    Bouchon-Gras 49

    Posted

    Bonsoir, Oui, mais attention pour certaines spé, il faut attendre un an, pour retenter. Mon avis (qui reste qu'un avis), fini ton master, ça ne te seras que positif pour la suite et en parallèle prépare toi pour les tests et épreuves. Et comme disait Monsieur de La Fontaine "un tient vaut mieux que deux tu l'auras"   
×
×
  • Create New...