Jump to content

Musée des troupes de montagne à Grenoble.


Recommended Posts

  • Administrateur

logo_m_troupes.png

 

Soldat-Expo-2.jpg

Musée des Troupes de montagne

Créé le 1er février 1988 par décision du Chef état-major de l’armée de Terre, le Musée de tradition des troupes alpines, projet culturel initié et porté par les anciens alpins, naquit dans l’effervescence commémorative du Centenaire des Troupes de montagne.

Le Musée de tradition est rapidement confié à l’Association des Amis du Musée des Troupes de montagne pour assurer sa gestion et son développement, sous l’oeil du commandement.

Le noyau des collections fut constitué à partir d’objets collectés dans les salles d’honneur des unités de montagne. Il s’enrichit depuis 30 ans de nombreuses acquisitions et de dons faits par les anciens Alpins ou leurs familles. La commémoration du 80e anniversaire de la Première Guerre mondiale et surtout du 50e anniversaire de la Libération contribue à renforcer ce projet culturel

Situé dans les salles casematées du fort de la Bastille, le Musée des Troupes de montagne accueille les visiteurs pour découvrir l’histoire et le patrimoine des troupes alpines.

Le Musée des Troupes de montagne entend conserver, restaurer, enrichir ses collections pour les rendre accessible à tous. Leur diffusion auprès du public passe par des actions culturelles et éducatives. Le musée a aussi vocation à contribuer à la recherche et au savoir grâce à ses expositions mais aussi à ses fonds d’archives et documentaires.

Faire rayonner les troupes de montagne en mettant en valeur leur patrimoine et leurs actions sur le terrain est aussi l’une des missions du musée. La valorisation de leurs traditions contribue à la promotion des ces unités spécialisées dans le milieu montagnard

Pour cela, le Musée est dirigé par un directeur de musée nommé parmi les officiers supérieurs brevetés de l’Etat-major. Un conservateur, officier des armes formé à l’Institut national du Patrimoine, a en charge la valorisation des collections, la médiation culturelle, les expositions et la recherche scientifique lié à la gestion de la Bibliothèque patrimoniale de la 27 E BIM et de son centre d’archives.

Musée_des_Troupes_de_Montagne.JPG3133774472_1_4_VuqlCV6Q.jpgdsc00115.jpgmusee-des-troupes-de-montagne.jpg

Le musée des Troupes de montagne invite le visiteur à se plonger dans l’univers des soldats de montagne. En plus d’exposer une collection et une culture particulière, cet espace culturel de 600 m2 porte également un regard sur les enjeux et les engagements internationaux de notre pays. C’est un véritable lieu de rencontres et d’échanges entre les Troupes de montagne et le public. Son parcours est entièrement audio-guidé (français, anglais, italien et allemand).

Intégré au site historique de la Bastille, devenu le premier site touristique du département, le musée des Troupes de montagne s’adresse à un large public et plus particulièrement au public familial. Dans un cadre privilégié, au cœur de la forteresse, le musée présente à ses visiteurs un espace unique en France qui associe l’homme et la montagne. C’est bien cette alliance qui a participé au fondement des Troupes de montagne. La visite du musée est le prolongement naturel de celle du site de la Bastille. Surplombé 200 mètres plus haut par le mémorial dédié aux soldats de montagne, ce musée rappelle aussi que l’histoire de la Bastille et de Grenoble est étroitement imbriquée à celle des Troupes de montagne

Parcours de la visite
À travers une riche collection, une muséographie innovante, le musée propose aux visiteurs un circuit attractif présentant l'histoire des Troupes de montagne de ses origines à nos jours. C’est une voix qui vous contera cette aventure humaine des Alpins grâce à un audio-guide multilingue.
Le parcours s’appuie sur une muséographie résolument moderne qui s’écarte du modèle du musée militaire classique et qui met en valeur des objets d’exception. Une scénographie spectaculaire et réaliste immerge totalement le visiteur dans l'épopée des soldats de montagne par la reconstitution, à échelle réelle, de scènes poignantes telles une tranchée de la Première Guerre mondiale ou une salle de la ligne Maginot. Outre l’aspect historique abordée en toile de fond, c’est une approche humaine des Troupes de montagne qui est mise en avant : tous ces thèmes mettent au centre l’homme, le soldat de montagne dans son environnement. Le parcours muséographique aborde successivement : « les troupes de montagne dans l’histoire », « conquérir, vivre et combattre en montagne », « intégration aux territoires et à la population », « identité et culture », « le métier de soldat de montagne aujourd’hui »…

582182_PNmKRlI.jpg.1200x900_q70.jpg582186-diaporama.jpgmusee-des-troupes-de.jpg

Tarifs

 
  • Plein tarif : 3 €.
  • Tarif réduit : 1,50 € (étudiants, + 65 ans, chômeurs, familles nombreuses, enseignants).
  • Gratuité : pour les scolaires, – 18 ans, personnes à mobilité réduite et militaires.

Tarif réduit et gratuité appliqués sur présentation d’un justificatif.

Contact

Tél : +334 76 00 92 25
Tél : +334 76 00 93 41
Courriel : contact@museedestroupesdemontagne.fr

Accès

Par le téléphérique de Grenoble, quai Stéphane Jay, rive gauche de l’Isère

fe7158-1526386906.jpg

http://www.bastille-grenoble.fr/

À pied, par les sentiers pédestres de la Bastille

En voiture, avec un stationnement possible sur le parking du glacis de la Bastille (par le Chemin de la Bastille). Les accès sont aménagés et les équipements adaptés aux personnes à mobilité réduite.

Link to comment
Share on other sites

  • 3 weeks later...
  • 1 year later...

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.



  • Posts

    Bakoua

    Posted

    Bonjour, Je m'interroge sur les modalités me permettant de devenir réserviste opérationnel ou citoyen. Concernant la réserve citoyenne, je découvre plusieurs liens sur votre forum ou ailleurs, mais les liens sont cassés ou obsolètes. A priori on me redirige sur ce site, mais je ne vois que des missions en réserve opérationnelle : https://www.reservistes.defense.gouv.fr/ La réserve citoyenne n'existe peut être plus ? Merci  

    Bakoua

    Posted

    Je suis également intéressé, ce n'est pas évident de prendre position ne connaissant pas l'envers du décors de ces différentes entités.

    Marie111222

    Posted

    Bonjours , jais dénoncer mon contrat car la spécialité me plaisait pas jais voulue contacter directement mon cirfa mais celui-ci m’a dit que ne peut pas me reprendre car jais une FGI donc ses a moi d’aller démarcher l’es régiment  mais jais que des refus et a coter de ça d’autre cirfa me dise que ses possible de re ouvrir un dossier en cirfa donc je suis un peut perdu 

    Bouchon-Gras 49

    Posted

    Bonjour, Effectivement, mais bon c'est une histoire de temps et de passience. Bon attention, partir dans les DOM-TOM, se nomme partir en "campagne", l'OPEX ce sont des opérations extérieur, façon douce de dire partir dans une zone de combat et donc à risque et personne n'est prêt a envoyer des "enfants" dans une zone de combat avec ce que ça sous-entend. Son SIGYCOP indique un 2 dans la partie G, "état Général" c'est large, une scoliose, du surpoids... Dommage qu'elle ne sache pas la cause, afin de solutionner le soucis. Mécanicienne, elle partira forcément, le rôle d'un marin est d'embarquer et avec cette spécialité, peu de chance de rester à terre. Il faut qu'elle garde le morale, qu'elle s'accroche, qu'est ce que, quelques mois dans une vie... bon pour un jeune je sais la vision n'est pas la même mais cependant il lui faut savoir être patiente, s'accrocher, ça va venir !

    Tintinduweb

    Posted

    Elle dort dans une chambre isolée des autres filles majeures, elle a même interdiction de se rendre dans leur chambre pour "papoter" ! A Paris pour le 14 juillet, ça ne posait pas de problèmes, mineures et majeures étaient "ensemble"... Bon après, ce n'est pas bien grave mais du coup, ça la marginalise encore un peu... Et bien sûr, les garçons sont logés à l'étage en dessous ! Concernant sa période de probation prolongée de 6 mois, ses instructeurs se demandent si ce n'est pas lié avec son inaptitude de 11 mois aux opex, mais sans en être sûrs. Ce qui ne rassure pas, ou en tout cas ce qui contrarie, c'est que cette période a été prolongée pour "raison de santé", sans autre explication... 🤔 Pour en revenir au fait que les mineurs ne partent pas en opex, personne ne lui a dit, même pas à la PMM ! Et pourtant, la Marine recrute dès 17 ans (16 pour les mousses)... On a même signé en tant que parents une autorisation pour partir aux DOM-TOM !? Bon maintenant, ma fille l'accepte et va prendre son mal en patience. Elle l'aurait su avant n'aurait pas entamé sa détermination ! Et sinon, elle a choisi MOMACHINE !      
×
×
  • Create New...