Jump to content

Accident d'hélicoptère sur le Dixmude.


Bouchon-Gras 49

Recommended Posts

  • Administrateur

La presse n'en a que très brièvement parlé, mais un hélicoptère c'est craché cette semaine sur le pont du BPC Dixmude.

accide10.jpg

( Source : article Ouest France du 20 octobre 2018, édition de La Baule / Guèrande )

44358210.jpg

44414510.jpg

Link to comment
Share on other sites

  • Administrateur

Quelques nouvelles...

22.10.2018

Le BPC Dixmude reprend la mer en direction de la Scandinavie (actualisé)

IMG_3954.jpg

C’est ce lundi après-midi que le bâtiment de projection et de commandement Dixmude a quitté Brest et repris la mer en direction de la Norvège où se tient l'exercice Trident Juncture. La photo ci-dessus a été prise à 17h45 par un journaliste d'Ouest-France de Brest.

Le BPC avait regagné Brest après le crash d’hélicoptère qui a eu lieu sur son pont d'envol, le 17 octobre, vers 22h30, blessant grièvement un marin et légèrement trois autres.

Samedi, le NH-90 du 1er RHC a été gruté par une barge de la base navale de Brest. Cette manoeuvre a ainsi permis de dégager le pont d’envol sur lequel l'hélicoptère était couché sur le flanc. Des expertises ont aussi eu lieu.

Comme la Marine l'a confirmé à mes collègues du marin, "le pont d'envol a été endommagé par le choc mais superficiellement, et l’intégralité des plots hélicoptères restent donc utilisables pour l’exercice de l’Otan à venir".

Le groupement tactique embarqué de la 9e BIMa comprend, notamment, des éléments du 126e RI, une section du 6e régiment de génie d’Angers et des artilleurs du 11e Rama de La Lande d’Ouée. Deux Tigre sont également du périple.

 

( Source : Ligne de Défense )

 

 
 

L’hélicoptère Caïman qui s’est abîmé mercredi dernier sur le pont du Dixmude, blessant quatre marins dont un grièvement, a été débarqué ce week-end du bâtiment de projection et de commandement. Minutieusement préparée, l’opération s’est déroulée dans la base navale de Brest, où le BPC est arrivé vendredi. L’appareil, appartenant à l’armée de Terre et qui était couché sur le flanc, a d’abord été remis sur son train. Il a ensuite été soulevé par la grue flottante Alpaga et posé sur son pont, avant de gagner le quai des flottilles.

 

(© : MICHEL FLOCH)

(© : MICHEL FLOCH)

 

 

 

 

Le Caïman de l'ALAT a été déposé sur le pont de la grue flottante Alpaga (© : MICHEL FLOCH)

Le Caïman de l'ALAT a été déposé sur le pont de la grue flottante Alpaga (© : MICHEL FLOCH)

 

La manœuvre a été placée sous haute surveillance et a impliqué le déploiement de moyens de lutte contre la pollution et les incendies. Des boudins absorbants avaient en effet été déployés sur le côté bâbord du pont d’envol et d’autres étaient prêts à être mis à l’eau par une embarcation de la cellule antipollution de la base navale. De plus, la vedette Avel Aber des marins-pompiers de Brest se tenait à proximité. Cela pourrait indiquer qu’il restait du combustible dans les réservoirs de l’appareil, dont l’accident est intervenu au moment du décollage alors que le BPC se trouvait au large de Dunkerque.

En dehors du débarquement de la machine accidentée de l’ALAT, l’envoi à Brest du Dixmude a permis de recueillir les premiers éléments nécessaires aux investigations. Plusieurs enquêtes ont en effet été déclenchées afin de connaître les causes de cet accident.

Le BPC fait également l’objet d’expertises sur son pont d’envol et ses superstructures. De sources militaires, les dégâts seraient minimes, seul le revêtement du pont étant apparemment touché. Le Dixmude devrait donc appareiller en ce début de semaine (sans doute ce lundi après-midi) et rejoindre avec un peu de retard Trident Juncture, exercice majeure de l’OTAN qui va débuter en Norvège.

 

( Source : http:// Publié le 22/10/2018 par Vincent Groizeleau L’hélicoptère Caïman qui s’est abîmé mercredi dernier sur le pont du Dixmude, blessant quatre marins dont un grièvement, a été débarqué ce week-end du bâtiment de projection et de commandement. Minutieusement préparée, l’opération s’est déroulée dans la base navale de Brest, où le BPC est arrivé vendredi. L’appareil, appartenant à l’armée de Terre et qui était couché sur le flanc, a d’abord été remis sur son train. Il a ensuite été soulevé par la grue flottante Alpaga et posé sur son pont, avant de gagner le quai des flottilles. (© : MICHEL FLOCH) (© : MICHEL FLOCH) Le Caïman couché vendredi @ MICHEL FLOCH Débarquement @ MICHEL FLOCH @ MICHEL FLOCH @ MICHEL FLOCH @ MICHEL FLOCH Le Caïman de l'ALAT a été déposé sur le pont de la grue flottante Alpaga (© : MICHEL FLOCH) Le Caïman de l'ALAT a été déposé sur le pont de la grue flottante Alpaga (© : MICHEL FLOCH) La manœuvre a été placée sous haute surveillance et a impliqué le déploiement de moyens de lutte contre la pollution et les incendies. Des boudins absorbants avaient en effet été déployés sur le côté bâbord du pont d’envol et d’autres étaient prêts à être mis à l’eau par une embarcation de la cellule antipollution de la base navale. De plus, la vedette Avel Aber des marins-pompiers de Brest se tenait à proximité. Cela pourrait indiquer qu’il restait du combustible dans les réservoirs de l’appareil, dont l’accident est intervenu au moment du décollage alors que le BPC se trouvait au large de Dunkerque. En dehors du débarquement de la machine accidentée de l’ALAT, l’envoi à Brest du Dixmude a permis de recueillir les premiers éléments nécessaires aux investigations. Plusieurs enquêtes ont en effet été déclenchées afin de connaître les causes de cet accident. Le BPC fait également l’objet d’expertises sur son pont d’envol et ses superstructures. De sources militaires, les dégâts seraient minimes, seul le revêtement du pont étant apparemment touché. Le Dixmude devrait donc appareiller en ce début de semaine (sans doute ce lundi après-midi) et rejoindre avec un peu de retard Trident Juncture, exercice majeure de l’OTAN qui va débuter en Norvège.  )

Link to comment
Share on other sites



  • Posts

    Tonymecan83

    Posted

    bonjour à tous  je suis actuellement en reconversion après 19 ans de service. J ai eu ma demande d agrément 41 39 2, entre temps j' ai effectué un entretien à la préfecture près de chez moi. la RH de la préfecture m'ont proposé de postuler avec la 41 38 8. Personnellement  ainsi que mon conseiller reconversion et ma RH ne connaissent cette agrément. Je voulais savoir les avantages et inconvénients  et de m éclairé sur  la 41 38 8 merci  a vous , très bonne journée à bientôt

    Fred689

    Posted

    Mon conseil est e finir ton Master pour avoir un diplôme en poche au cas où, donc session de novembre, ce qui te laisse plus de temps pour te préparer. Pour le sport, mieux vaut avoir un bon fond sportif, ne serait-ce que pour avoir une bonne hygiène de vie. Je crois que l'anglais se passe sous forme de QCM; Bon courage.

    dkx

    Posted

    donc si il n'y a pas de trace il n'y a aucun problème, mon ancienne consommation ne va pas les déranger ?  

    okripton

    Posted

    Bonjour à tous, Actuellement en 2ème année de Master en mathématiques, je compte postuler pour PNTAC spé HELAE. Sauf que voilà le dilemme,  le CIRFA m'a indiqué qu'il y avait une rentrée en février et en novembre 2023. Le soucis est tel que le master ne me plaît pas (donc à savoir aucunes motivations pour le finir) et cela m'incite donc à tenter de passer les tests pour février, mais par conséquent j'ai peur de ne pas pouvoir me préparer assez et de ne pas pouvoir me donner autant à fond que si je passais les tests en juillet. Le CIRFA m'a aussi indiqué que l'on pouvait retenter les tests en cas d'échec, les questions sont donc les suivantes : - Que ça soit par expérience ou avis personnel, que me conseillez-vous ? Février ou novembre ?  - Cela serait mal vu de faire les tests pour février en se disant que dans tout les cas on compte faire les test pour novembre ? J'ai également quelques questions sur les épreuves de recrutement : - Au CIRFA on m'a dit qu'il n'y avait pas visiblement pas de sport mais ils n'étaient pas en capacité de me le confirmer avec certitude, donc il y a t il du sport ? - Savez-vous  si l'épreuve d'anglais est un QCM ou un oral ? Merci pour vos éventuelles réponses ! (PS : si quelqu'un a passé les test en 2021 ou 2022 un petit RETEX ne serait pas de refus !)

    Bouchon-Gras 49

    Posted

    La Musique des Troupes de Marine recrute des sous-officiers dans les pupitres suivants : - Saxophone - Percussion - Trompette - Trombone - Clarinette Les auditions se dérouleront les 25 et 26 janvier 2023, clôture des inscriptions le 10 janvier 2023 À vous de jouer !!!
×
×
  • Create New...