Jump to content

Recommended Posts

Bonjour,

J'ai postulé il y a un certain temps à la réserve de la Gendarmerie Nationale mais pour le moment je n'ai pas eu de PMG ou de FORT. Le problème est que j'atteindrais bientôt la limite de validité de mes tests psychotechniques. Ma question est donc, que faire si jamais je n'ai toujours pas de stage après la date anniversaire de mes tests et comment les refaire pour accéder à un stage ?

Merci 🙂

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.


  • Similar Content

    • By FloksGN
      Bonjour, j'ai 16ans et je me projette en post-bac dans des études de droit, étant assez dynamique, sportif et surtout motivé, aimant les sports de combat, je souhaiterai intégrer la gendarmerie mais plus particulièrement le corps des Officiers de la Gendarmerie Nationale en Sécurité Publique Générale pour les multiples avantages qu'offrent cette branche tels que la Rémunérationet les Responsabilités de Supervision.
      Je souhaiterai donc réaliser du terrain pur, tel que : 
      - Des patrouilles, des contrôles routiers, des opérations anti-stupéfiants, des escortes à haut risque -> Par exemple j'aimerai à la fois superviser ces escortes, mais aussi les vivre par exemple en étant dans un véhicule avec une G36 pour être prêt à défendre le convoi en cas d'attaque et pas observer ou entendre la mission depuis mon bureau via un simple Talkie-Walkie.
      Enfin j'aimerai vraiment superviser comme je dis plus haut mais être au plus près de l'action, j'ai vraiment pas envie de rester dans un bureau pendant 30ans de carrière.
      Et pourquoi pas gérer un PSIG ? 😂
       
      Donc si quelqu'un qui s'y connait réellement pourrait m'aiguillier là-dessus et me dire quelles sont les missions variées d'un Officier de Gendarmerie en Dominante Sécurité Publique Générale, merci beaucoup !
    • By FloksGN
      Bonjour à tous
       
      Je suis en Lycée Général et je passe en première l'année prochaine (Maths/SES/Informatique).
      Je fais beaucoup de sport (Judo/Karaté en club six entraînements par semaine) et Course à Pieds/Musculation en temps libre, puis je réalise tous mes déplacements à vélo, donc j'ai une très bonne condition physique.
      Plus-tard je souhaiterai devenir Officier de Gendarmerie pour commander une unité type PSIG ou Police Judiciaire mais je veux surtout pas rester dans mon bureau, j'espère que dans mon futur métier je pourrai : 
      * Gérer un effectif tout en étant avec eux sur le terrain.
      * Réaliser des grosses opérations de police (OP Anti-Stups, Contrôles Routiers, Surveillances, Filatures)
      * Aller sur le terrain pour l'action réelle et aussi commander.
      * etc..
      De ce fait deux choix de parcours s'offrent à moi : 
       
      1.L'École Spéciale Militaire de Saint-Cyr :
       A l'issu de mon Baccalauréat, j'intégrerai sûrement une CPGE, parcontre je ne sais pas la quelle choisir..
      Puis si je réussi, j'essaierai d'intégrer l'École Spéciale Militaire de Saint-Cyr, pour tenter de devenir Officier de Gendarmerie.
      Hélas ce parcours m'effraye un peu car l'ESM de Saint-Cyr n'offre que très peu de places pour devenir Officier de Gendarmerie et ainsi j'en conclue que si je ne suis pas dans les premiers au classement je deviendrai Officier en Armée de Terre, et je n'en ai pas envie, si quelqu'un peut m'éclairer là-dessus.
       
      2.L'Université de Droit : 
      Sinon, je peux faire un parcours de 5ans d'études pour obtenir un BAC+5 et tenter le concours des Officiers de Gendarmerie, mais je me demande si la FAC est difficile, compliquer de s'y imaginer quand on y est pas.
       
       
      J'espère que ce forum pourra ainsi m'éclairer sur toutes mes interrogations.
      Merci de m'avoir lu.
       
      PS : Je vais sûrement faire une PMD en Octobre (j'attends d'avoir mes 16ans, je suis né en fin d'année) 😉
       
    • By mataflic
      Bonjour, avant d'appeler les administrations concernées, je vous sollicite afin de savoir si je peux cumuler un ESR dans la Marine (30 jours bloqués), mon ancienne armée avec mon actuel ESR en gendarmerie. En effet, à fin mai, je n'aurai été employé que 9 jours par la Gendarmerie (restrictions budgétaires et faute de place pour mon recyclage au tir). Ca risque de coincer pour la visite médicale car mon dossier médical est physiquement à la Région de Gendarmerie. Merci
    • By Bouchon-Gras 49
      Voici une nouvelle mission pour nos camarades réservistes de la Gendarmerie.
      14.02.2019
      Plus de 1 000 gendarmes déployés pour sécuriser les bus d'Ile-de-France (actualisé)

      Des patrouilles de gendarmes réservistes seront déployées, à partir du mois d'avril, dans les bus des quatre départements de la grande couronne parisienne, selon le syndicat des transports Ile-de-France Mobilités. Selon l'AFP, la mesure a été votée à l'unanimité lors du conseil d'administration d'Ile-de-France mobilités, présidée par Valérie Pécresse (LR), la présidente de la Région. 
      Les premières patrouilles seront menées, à partir d'avril, dans le Val-d'Oise et la Seine-et-Marne, puis dans l'ensemble des départements de grande couronne (Yvelines et Essonne en plus), comme me l'a confirmé le patron des gendarmes d'IdF (dont 2 000 réservistes), le général Georges Strub, qui rappelle qu'une convention identique associé déjà la SNCF et la gendarmerie nationale.
      Dans chaque département, 1 000 gendarmes seront déployés à bord et à proximité des transports en commun, sur un financement de la Région de plus de 500 000 €. Ce financement servira à financer les ESR des réservistes de la gendarmerie d'IdF dont, actuellement, la disponibilité est plus importante que le niveau d'engagement "et qui pourront donc s'inscrire dans ce dispositif". 
      Chaque patrouille (250 par département) sera normalement constituée de trois réservistes de la Garde nationale et un gendarme d'active. Ils pourront procéder à des fouilles de bagages et des contrôles d'identités.
      Une expérimentation a été menée entre octobre et fin décembre dans le Val-d'Oise, avec trois patrouilles par semaine, avec pour conséquences un "effet immédiat constaté dans la lutte contre la fraude" et l'absence d'incidents recensés lors des patrouilles. Mais hors des créneaux de présence des gendarmes, une dizaine d'incidents a été recensée (jets de projectile, vols, rixe...), précise IDF Mobilités qui ajoute que "du 22 octobre au 31 décembre, 30 patrouilles de gendarmes ont été effectuées. Sur cette période, et en présence des militaires, aucun incident n’a été recensé. Sur cette même période, mais hors des créneaux de présence des gendarmes, une dizaine d’incidents a été recensée (jets de projectile, vols, rixe…)".
      Ces patrouilles s'ajoutent à plusieurs mesures déjà votées par la région Ile-de-France: déploiement de la vidéo-surveillance dans les transports, recrutements d'agents de sécurité et de médiation, etc. Valérie Pécresse a par ailleurs confirmé sa volonté d'expérimenter la reconnaissance faciale "pour la sécurité anti-terroriste", avec des caméras installées dès maintenant à l'entrée de gares. 
       
      ( Source : Ligne de Défense )
    • By MsMaverick34
      Bonjour, 
      Actuellement militaire du rang (QM2) dans la Marine et pacsée à un Second-Maître affectée au Bataillon des Marins Pompiers de Marseille, je souhaiterais passer le concours SOG afin d'intégrer la Gendarmerie. 
      Je sais qu'en "inter-armée" le rapprochement de conjoint est possible même si extrêmement compliqué à faire valoir auprès de la hiérarchie, mais effectivement tout de même possible. 
      J'ai contacté un recruteur du CIR afin de savoir si ce même rapprochement était possible ou non entre un gendarme et un marin… Tout en sachant que mon conjoint ne peut pas être muté, puisqu'un marin pompier de Marseille… Ca bosse forcément à Marseille. Ce dernier m'a expliqué qu'il ne fallait compter là dessus, puisque cette mesure semble déjà compliquée à mettre en place entre deux gendarmes, "alors imaginez entre un gendarme et un militaire d'une autre arme, n'y pensez même pas !"
      Est-ce le cas ? 
      Et si ce n'est pas le cas, quelles peuvent être les démarches que je serais amenée à entamer afin de parvenir à me faire affecter dans une brigade pas trop loin de notre domicile ? Quel serait le délai d'attente ? 
      Il y a bien-sûr le facteur "chance" en sortie d'école et une place tout prête pour moi dans le 13. Mais on ne peut pas faire une vie sur des "peut-être que"... 
      Merci par avance pour vos réponses qui je l'espère, pourront m'éclairer  
×
×
  • Create New...

Important Information