Jump to content
Search In
  • More options...
Find results that contain...
Find results in...

Recommended Posts

Bonjour, 

Après de nombreuses difficulté rencontrer pour avoir une formation de developpeur/concepteur financé par ma région ou par Pôle Emploi, je recherche activement une formation ou un stage qualifiante dans l'armée me permettant d'accéder à la réserve oppérationnelle de Cyberdefense. 

Quelqu'un par hasard, aurait des informations sur ce sujet ?

Share this post


Link to post
Share on other sites
Admin

Salut,

Je sais que le pôle des Écoles de Saumur à une école en cyberdefense.

Je ne suis pas chez moi actuellement pour chercher, voir si tu trouve, sinon je verrai ça dans huit jours.

Tiens nous au courant si tu trouve quelque chose ( avant moi ).

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.


  • Similar Content

    • By Delta29
      Salut à tous.
      J'ai intégré la réserve officiellement en avril dernier.
      Cependant étant issu d un recrutement direct(donc sans formation) bien que j'ai appris les rouages de la vie militaire dans mon unité je n'ai pas passe le CATI or je considère que c'est important pour un militaire d'active comme de réserve de l'avoir.
      Pourriez vous me renseigner sur comment pourrai je le passer?
      Merci d'avance
    • By Ezeq
      Bonjour à tous, 
      j’ai été retenu à l’entretien pour être réserviste au 24eme RI, je passe ma visite médicale le lundi 6 mai et j’ai ma FMIR en juillet.
      J’avais quelques questions : 
      - le paquetage va mettre fourni après la visite médicale ou juste avant la FMIR ?
      - concernant la FMIR, le 24 RI me dit qu’il faut être très bon physiquement « il faut être très sportif », qu’est-ce qui sera demandé  ? 
      - j’ai compris que la FMIR est une formation mais est-elle évaluée ? Mise à part le tire il y a t-il d’autres épreuves « éliminatoires » ? 
      - suite à la signature de mon contrat de réservistes quelles seront les missions qui me seront confiées ? 
       
      Merci d’avance pour vos réponses  
       
    • By Bouchon-Gras 49
      Voici un article intéressant,
        28-01-2019 Cyberdéfense/Télécoms : La France se méfie (aussi) de l’équipementier chinois Huawei
      Posté dans Chine, Cyberguerre par Laurent Lagneau Le 28-01-2019      
      Depuis plusieurs mois, les autorités américaines ont les équipementiers télécoms chinois Huawei et ZTE dans le collimateur pour des raisons liées à la sécurité nationale et, plus précisément, à des risques d’espionnage. Sur ce point, la semaine passée, Dan Coats, le directeur national du renseignement américain, a estimé que la Chine avait réussi à rattraper son retard technologique dans le domaine militaire grâce à « sa capacité à voler notre propriété intellectuelle ».
      En mai 2018, le Pentagone a ainsi annoncé sa décision de bannir les téléphones portables commercialisés par les deux industriels chinois. Et, alors que le déploiement de la norme 5G se prépare aux États-Unis, le président Trump envisagerait de signer un décret visant à interdire aux entreprises américaines d’acquérir des équipements à des groupes télécoms étrangers susceptibles de porter atteinte à la sécurité nationale. Une manière de viser ZTE et Huawei sans le dire.
      En outre, toujours outre-Atlantique, la justice s’intéresse plus particulièrement à Huawei. Ainsi, le 16 janvier, le Wall Street Journal a révélé qu’une enquête fédérale avait été ouverte contre l’équipementier chinois pour des « vols de technologie » ayant visé la branche américaine de T-Mobile. Et cela, alors qu’une autre avait été lancée en avril pour déterminer si le géant des télécoms avait ou non enfreint les sanctions américaines visant l’Iran.
      C’est d’ailleurs dans le cadre de cette affaire que, à la demande de leurs homologues américaines, les autorités canadiennes ont interpellé Wanzhou Meng, la directrice financière de Huawei. Et, depuis, Ottawa et Pékin sont à couteaux tirés. Deux ressortissants canadiens ont dépuis été interpellés en Chine pour avoir « mis en danger la sécurité nationale » tandis qu’un troisième a été condamné à mort pour trafic de drogue à l’issue d’un procès express.
      La suspicion à l’endroit de Huawei s’explique en grande partie par le fait que ce groupe a été fondé à la fin des années 1980 par un ancien colonel de l’armée populaire de libération [APL]. D’où les soupçons de collusion avec le gouvernement chinois et les craintes que les équipements utilisés pour les infrastructures télécoms puissent présenter des « portes dérobées » logicielles et matérielles, susceptibles d’être exploitées à des fins de renseignements ou de cyberattaques. Ce qui n’est pas nouveau…
      Dans un rapport publié en 2012, le sénateur Jean-Marie Bockel avait recommandé de bannir les routeurs de coeur de réseau proposés par les industriels ZTE et Huawei, justement en raison de doutes sur leur intégrité et de menace d’atteinte à la sécurité nationale.
      En juillet dernier, le Government Communications Headquarters [GQHQ, renseignement électronique britannique] a indiqué qu’il n’avait qu’une « assurance limitée » sur le fait que les équipements de Huawei, principal fournisseur de composants pour les réseaux au Royaume-Uni, ne représentaient « aucune menace pour la sécurité nationale. »
      Or, avec le déploiement à venir de la norme 5G, qui permettra d’accélérer les transferts de flux de données toujours plus importants [ce qui fera augmenter le nombre d’objets connectés et les volumes échangés], Huawei a la capacité de prendre une place prépondérante étant donné qu’il propose des équipements qui passe pour être performants et efficaces tout en étant moins chers que ceux de ses concurrents.
      D’après le quotidien Les Échos, l’opérateur SFR aurait eu le projet d’installer des équipements fabriqués par Huawei en région parisienne, ce qui serait allé à l’encontre de règles non écrites qui bannissent Huawei du coeur du réseau télécom et d’Île-de-France. « C’est l’étincelle qui a déclenché le feu, jusqu’à l’Elysée », a raconté un « acteur du secteur » au journal.
      Ce qu’a confirmé Jean-Yves Le Drian, le ministre des Affaires étrangères, lors d’une audition au Sénat, le 23 janvier. « Nous sommes tout à fait conscients des risques […], à la fois sur la place de Huawei dans les réseaux centraux, sur les risques que peut entraîner le fait que Huawei intervienne largement sur la 5G. Nous sommes tout à fait conscients de cela et le gouvernement prendra les dispositions nécessaires quand il le faudra », a-t-il assuré.
      Il n’aura pas fallu attendre longtemps. Deux jours plus tard, le gouvernement a déposé un amendement au projet de loi PACTE [Plan d’action pour la croissance et la transformation des entreprises] visant à élargir la liste des équipements de télécommunications [les antennes-relais 5G, notamment, ndlr] devant faire l’objet d’un contrôle formel par l’Agence nationale de sécurité des systèmes d’information [ANSSI] avant leur déploiement.
      « Les réseaux mobiles deviennent de plus en plus critiques, connectent des véhicules, des objets. Ce sera de plus en plus le cas avec la 5G. Ce changement était indispensable », assure un porte-parole du ministère de l’Économie au journal Les Échos. Évidemment, il n’est pas question de cibler plus nommément Huawei, même si ces nouvelles dispositions ont été imaginées alors que l’équipementier chinois suscite de la méfiance dans la plupart des pays européens, dont l’Allemagne, où le quotidien Handelsblatt assure que Berlin réfléchit à l’exclure de la 5G, ou encore en Pologne, où l’un de ses cadres a été arrêté pour… espionnage. Le Japon et l’Australie ont pris des dispositions similaires.
      « Les lois chinoises imposent aux sociétés privées ayant leur siège en Chine de coopérer avec les services de renseignement. Par conséquent, les introduire dans des systèmes clés d’un État pourrait constituer une menace », a résumé l’agence tchèque de cybersécurité.
      Cela étant, les mesures envisagées en Europe favoriseront Nokia et Ericssson, c’est à dire les concurrents de Huawei. [À noter que le groupe Orange a annoncé avoir exclu l’équipementier chinois au profit de ses homologues européens]. D’où l’agacement de Zhang Ming, l’ambassadeur chinois auprès de l’Union européenne.
      « Aujourd’hui, on ne ménage aucun effort pour inventer une histoire de sécurité sur Huawei. […] Je ne pense pas que cette histoire ait quoi que ce soit à voir avec la sécurité », a estimé le diplomate dans les colonnes du Financial Times, avant de parler de « lourdes conséquences » sur la coopération économiqie et scientifique mondiale. Plus tôt, le ministre chinois des Affaires étrangères, Wang Yi, avait dénoncé une campagne contre Huawei, la qualifiant « d’injuste » et « d’immorale ».
      ( Source : Zone militaire / OPEX 360 )
       
      Eh oui, tous nos équipement ( PC, téléphones, téléviseurs, photocopieurs, faxes... ) proviennent principalement d'Asie. Ces appareils capable d'avertir notre fournisseur du moment de venir changer le tonner ou la cartouche...
      Souriez, on vous espionne !
       
    • By Eforce
      Bonjour à tous et à toutes,
      Excusez-moi d’ouvrir un sujet qui concerne encore les « CPA » mais après avoir scruté le forum de fond en comble, je ne trouve pas réellement réponse à mes questions car certains avis ce contredisent sur certaines discussions ou encore autre forum.. 
      Je vous explique en premier temps l’historique :
      Mon copagnon de 24 ans issue dans BTS c’est engagé dans l’armée de l’air en MAI-Juin et est partie faire ses classes à l'EFSOAA de Rochefort début Septembre. Son intégration c’est relativement bien passé, et se déroule toujours bien. Je ne vous cacherais pas qu’il s’est engagé un peux comme ça sur un certain « coup de tête » voulant a mon sens sortir d’un cadre de vie où il se sentait perdus d’un point de vue socioprofessionnelle ou encore privée. (Avant notre rencontre) Mon compagnon souhaiterais si possible intégré les CPA 20 ou 30.
      Voila pour l’historique, mes questions vous paraîtront peut-être un peux bêtes, mais quant on a des questions  en tête et bien on l’es poses  ! 😉
      1 - Une fois les classes finis, il intègrera donc le CEPOCCA Orange, et enchaînerais le MATOU notamment en arrivant ( sachant que le maquis est déjà validé car c’est un Sou-off ) ma question est la suivant : Y’a t’il un temps d’attente ou une anciennetés ou expérience particulière à acquérir pour pouvoir faire suite à tout les stage pour entrer dans les CPA. 
      2 - Un CPA peut-il faire dû sentinelle ?
      3 - En cas de non réussite d’un stage à plusieurs reprise que ce passe t’il ?
      4 - Y’a t’il une action constante dans c’est Spé ?
      Merci à ceux qui prendront  le temps de me répondre, et soyons dans le partage des expériences, des connaissances et surtout de l’indulgence. 😇
      Bon week-end 
  • Recent Status Updates

    • Dyverside  »  Bouchon-Gras 49

      Bonsoir !
       
      J'ai eu vent d'une possibilité de faire un stage d'une semaine dans l'armée ( Sur youtube : https://www.youtube.com/watch?v=GaG0nagMqP8 ). J'aimerai savoir si cela est toujours d'actualité; Personnellement, je suis au lycée, en seconde.
       
      Cordialement, dyverside
      · 0 replies
    • Val@  »  Bouchon-Gras 49

      Bonjour 
      je me permets de vous écrire car je suis complet perdu. J’ai rencontré un Legionnaire via le biai d’un site de rencontre, il sait passer beaucoup de choses depuis et j’ai des questions !!! Nous nous sommes jamais vu et il me demande des choses 
      il m’a dit des choses qui me semble tellement impossible pour moi civile.
       Je vous demande de l’aide afin de comprendre et savoir si cela est possible au sein de la LE 
      Merci de votre compréhension et de vos conseils 
      val@
      · 0 replies
    • Fayet  »  bobdu18

      Bonjour,
      Je suis gendarme avec plus de 17 ans de service et moins de 25 ans. Je souhaiterais savoir les conditions de rémunération dans le cadre d'un détachement selon l'article L4138-8 du code de la défense catégorie B en préfecture. Il me semble que c'est la préfecture qui rémunère le militaire détaché. Par contre si il y a une différence entre le salaire net du militaire et celui de l'emploi en préfecture, le temps du détachement, a-t-on droit à une indemnité pour compenser cette différence? Je vois que tu es dans ce cas là? c'est pour cela que je m'adresse à toi. ...
      Merci par avance.
      Cdt
      · 0 replies
    • Heïdi

      Bon Anniversaire Noémie  !
      · 0 replies
    • Piedmousse  »  Lnthr-19

      Bonjour je ne sais pas comment répondre directement à ton message concernant le délai d'attente d'incorporation mais le premier maitre de mon cirfa (Amiens) m'a dit que c'est la session février 2020 qui accueille les candidats pour marpo et moi j'ai passé mes tests le 15 octobre (pour marpo justement et je n'ai toujours pas eu de réponses mais il me semble qu'il faut attendre environ 1mois et demie voir plus... (Peut être le double) donc... Il faut être patient 
      · 15 replies
  • Posts

    • bonjour alors, j'aimerai bien intégrer les fusiliers marins dans la marine, je me suis renseigné et je sais que j'ai déjà le niveau physique (mis a part le cardio ou je dois encore progresser un peu mais c'est en cours 👍). Et je me disais que j'aimerai également passer le brevet commando après ça. Ma question est donc la suivante : est-il nécessaire de maitriser un sport de combat avant de m'engager si je desire faire les commandos, ou y aura-t-il un apprentissage dans la formation initiale et a l’école des fusiliers ? Merci d'avance pour l'attention portée a mon post.
    • Bien je vais essayer de retravailler ca pour que je donne moins l’impression de parler de moi 😬   merci de ton aide j’essaie de te retenir au courant si possible avant jeudi 😅  
    • Je reprends ce sujet, avec un Héros de la seconde guerre mondiale, le commandant Roland de LA POYPE. Roland Paulze d'Ivoy de La Poype, né le 28 juillet 1920 aux Pradeaux et mort le 23 octobre 2012 à Saint-Tropez, Il naît le 28 juillet 1920 au château de la grange fort aux Pradeaux, fils de Xavier Paulze d'Ivoy de La Poype, né en 1887, ingénieur agronome, colonel de réserve, tué sur le front en mai 1940, et de Victoire de Saint-Genys (1890-1942). Âgé de 19 ans, il s'engage en décembre 1939 comme élève-pilote pour décrocher son brevet en février 1940, peu avant la ruée allemande de la campagne de France. Il réussit avec ses camarades de l'École principale d'aviation d'Étampes à rejoindre Saint-Jean-de-Luz au pays basque et il s'embarque pour l'Angleterre. Après un passage en Afrique-Équatoriale française entre juillet 1940 et janvier 1941 avec les Forces aériennes françaises libres (FAFL), il intègre en Angleterre le 602 (City of Glasgow) Squadron de Supermarine Spitfire de la Royal Air Force (RAF) avec le grade de sergent. Preuve de ses qualités, le chef du squadron britannique, l'as irlandais aux 23 victoires Paddy Finucane, le choisit comme équipier. Il obtient sa première victoire le 22 août 1942 contre un Messerschmitt 109. Apprenant la formation d'un groupe de volontaires français pour le front soviétique, le jeune pilote s'inscrit au groupe de chasse « Normandie » et fait partie du premier contingent de pilotes qui débarquent à Ivanovo en Russie le 28 novembre 1942. Il obtient sa première victoire homologuée en Russie, sa deuxième de la guerre, le 31 août 1943 sur un Stuka. Son palmarès compte au total 16 victoires confirmées, obtenues pour beaucoup en tandem avec son camarade du groupe Normandie-Niémen, Marcel Albert. Début 1945, avec le grade de capitaine, il commande la 1re escadrille du groupe de chasse. Présent en Union soviétique jusqu'au 20 juin 1945, « le marquis », ou « Pohype » comme le surnommaient ses camarades, devient attaché de l'air en Belgique, puis en Yougoslavie avant de quitter l'armée en 1947, à seulement 27 ans, auréolé des titres de héros de l'Union soviétique et de compagnon de la Libération. Affecté au 2e Bureau de l'Etat-major de l'Armée de l'Air en mars 1946, Roland de la Poype quitte l'armée en 1947. Le commandant de réserve Roland de la Poype, redevenu civil exercera après la guerre, plusieurs fonctions. Il est nommé membre du Conseil de l'Ordre de la Libération en septembre 2002.   C'est également un industriel pionnier en création ; Visionnaire et inventeur, Roland de La Poype comprend que le plastique et les emballages jetables vont se développer. À la tête de la Société d'études et d'applications du plastique (revendue plus tard à DuPont), il monte sa première usine dès le mois de mai 1947 et se lance, en 1952, dans la fabrication d'un produit novateur : le berlingot DOP pour le groupe L'Oréal. Il développe une véritable industrie de l'emballage plastique, qui touche à tous les domaines, de l'agro-alimentaire au loisir. Il est également l'inventeur de la carrosserie de la Citroën Méhari. Mais également le fondateur du Marineland d'Antibes ; En 1970, passionné du monde marin, il crée le Marineland d'Antibes sur la Côte d'Azur avec pour mission de faire connaître la vie du milieu difficilement accessible des grands animaux marins et de la mer à un large public. Il prend sa retraite en 1985 et reste propriétaire du Marineland jusqu'en 2006. et Il est également maire de Champigné (Maine-et-Loire) et est propriétaire d'un golf, qu'il a créé en 1989, près d'Angers. Il meurt le 23 octobre 2012 à Saint-Tropez. Ses obsèques ont eu lieu le 30 octobre 2012, en la cathédrale Saint-Louis des Invalides, à Paris, en présence d'une délégation de l'armée de l'air et des Chœurs de l'Armée rouge, de ses anciens compagnons d'armes et de ses amis. Les honneurs militaires ont été rendus par un détachement de la base aérienne 123 d'Orléans et en présence d'une délégation du régiment de chasse 2/30 Normandie-Niemen. La mémoire de ce compagnon de la Libération, ancien pilote des forces aériennes françaises libres (FAFL) a été saluée au cours d’une cérémonie religieuse suivie d’une cérémonie militaire, présidée par le colonel Fred Moore, chancelier de l’ordre de la libération. Le général Denis Mercier, chef d’état-major de l’armée de l’air, était également présent pour rendre hommage à Roland de La Poype .       Décorations Rubans Intitulés des décorations françaises Grand-croix de la Légion d'honneur, décret du 31 janvier 2008 Compagnon de la Libération, décret du 29 décembre 1944 Croix de guerre 1939-1945 (12 citations) Intitulés des décorations étrangères Croix de Guerre Tchécoslovaque ( Tchécoslovaquie) Héros de l'Union soviétique ( Union soviétique) Ordre du Drapeau Rouge ( Union soviétique) Ordre de Lénine ( Union soviétique) Mérite de la Guerre pour la Patrie ( Union soviétique) Médaille de la Victoire ( Union soviétique)   ( Source : Wikipédia  https://fr.wikipedia.org/wiki/Roland_de_La_Poype    )  
    • je dit ça parce que avec 9 ans expériences en info , si il a un bac+5 il pourra surement prétendre un poste d'officier spécialiste.
    • Bonjour à toutes et à tous, Mon compagnon envisage de s'engager dans la Légion étrangère. Il y a de nombreuses questions que je me pose, mais en premier lieu je m'interroge sur le rythme que nous pourrons mettre en place pour nous voir. Je sais que nous n'aurons aucun contact jusqu'à l'obtention de son képi blanc, mais par la suite (mis à part les appels téléphoniques) j'aimerais comprendre comment nous pourrons nous voir. Les permissions sont à hauteur de 45 jours par an, mais comment sont-ils répartis ? Peut-il poser une demande spécifique ou doit-il juste accepter ce que sa hiérarchie décidera pour lui ? De même, comment sont organisés les quartiers libres ? S'agit-il juste de quelques heures ou peut-il s'absenter pour une nuit ? Est-il tenu de rester dans un périmètre autour de sa base ou peut-il se rendre dans une autre ville ? Je voudrais mettre en place un système de fonctionnement entre nous dans lequel je peux le rejoindre là où il est en métropole ou en Corse pour ses quartiers libres. Merci à vous de m'aider à y voir plus clair. Naya  
×
×
  • Create New...