Jump to content

Les escadrons de Rafale se spécialisent


Torrens

Recommended Posts

  • Moderator

L'armée de l'Air a décidé de spécialiser trois escadrons équipés de Rafale. Il s'agit:

- 1/7 Provence (Saint-Dizier): équipé de Rafale monoplaces, il sera voué à la défense aérienne et au combat air-air

- 1/91 Gascogne (Saint-Dizier): équipé de biplaces, il se spécialisera dans le bombardement stratégique

- 2/30 Normandie-Niemen (Mont-de-Marsan): avec ses monoplaces, il effectuera des frappes au sol conventionnelles et de la reconnaissances.

En opposition, la Marine nationale ne spécialise pas ses flottilles 11F et 12F, qui évoluent dans toutes les missions: chasse, attaque au sol, reco...

Source: http://www.marianne.net/blogsecretdefense/Rafale-a-chaque-escadron-son-metier_a838.html

Link to comment
Share on other sites

  • Spécialiste

D'ailleurs, la spécialisation Rafale Marine pose des problèmes aux riverains

Je ressors l'article de opex360.com

(...)Cela étant, pour les voisins de la base aéronavale (BAN) de Landivisiau, ces séances d’ASSP provoquent des nuisances sonores et environnementales. Ainsi, nous apprend Ouest France, l’Association des Riverains de la base, qui regroupe 500 familles, a entrepris des démarches pour que l’entraînement des pilotes de Rafale et autres Super Etendard Modernisés soit délocalisé sur la base d’Istres, qui dépend de l’armée de l’Air.(...)

http://www.opex360.com/2012/02/17/les-riverains-de-la-base-aeronavale-de-landivisiau-se-plaignent-de-nuisances/

Je vois pas trop l'intérêt de garder une base aéronavale en Bretagne pour déployé les flottilles sur un Porte Avion basé en Méditerranée, que les avions doivent s'expatrier à Hyères ( netmarine.com ) pour les entraînements avec les bâtiments de la Marine si c'est en plus pour devoir aller à Istres pour les simulations d'appontages.

Bref, du gâchis de temps, de potentiel, d'usure des cellules et de fric pour faire suivre la logistique à chaque fois.

Link to comment
Share on other sites

Concernant les Rafales-Sem à Landi. Les rapatrier à Hyères poserai pas mal de problèmes. Je ne sais pas si il y a assez de hangars libres. D'autre part les habitant se sont habitués au trafic actuel alors que les avions de chasse sont à Landi depuis un certain temps.

Il y a ensuite un problème politique. Une grande partie de la flotte est sur Toulon et les "bretons qui sont les seuls à savoir ce que c'est vraiment la mer*" ont vraiment mal pris la vidange du port de Brest.

Il y a des velléités de rassembler tous les sous-marins à Brest par exemple.

Alors un autre transfert vers le sud me semble un peu difficile.

Sur un plan opérationnel, une des justifications du transfert vers la Bretagne avait été que le temps est trop beau dans le sud et que les avion perdaient beaucoup de temps à aller chercher des condition d'entraînement plus sévères en Atlantique et franchement un gars qui dit qu'il faut beau en Bretagne après ça ... :marinlol:

* pardon, l'océan ;)

Link to comment
Share on other sites

  • 3 weeks later...

Je vois pas trop l'intérêt de garder une base aéronavale en Bretagne pour déployé les flottilles sur un Porte Avion basé en Méditerranée, que les avions doivent s'expatrier à Hyères ( netmarine.com ) pour les entraînements avec les bâtiments de la Marine si c'est en plus pour devoir aller à Istres pour les simulations d'appontages.

Bref, du gâchis de temps, de potentiel, d'usure des cellules et de fric pour faire suivre la logistique à chaque fois.

Je vous trouve bien dur. Un transfert a un coût, et vise un gain potentiel. Si la retabilité de la chose se compte en dizaines d'années, alors il convient de se poser les bonnes questions : est-ce que cela vaut vraiment le coup, étant donné qu'on est susceptible de faire la version inverse quelque temps après? En effet, combien de temps le porte-avion restera-t-il basé à Toulon? Fut une époque où les portes-avions français étaient basés à Brest, qui sait quelle sera le déploiement le mieux adapté à la situation géopolitique dans 20 ans?

Et bien souvent le gain réel est plus faible qu'escompté dans les entreprises et les précédentes réorganisations du ministère, je ne vois pas pourquoi il n'en serai (malheureusement) pas de même pour l'Aéronavale. Donc encore moins d'économies que prévu.

Quid des régiments de l'ALAT qui sont basés en majorité dans l'est, alors qu'ils partent en mission la moitié du temps avec des portes-hélicoptères de la Marine ces dernières années? N'y a-t-il pas un gâchis là aussi, pourtant mis en avant par très exactement personne sur la palce publique.

Quand les Rafales de l'Armée de l'Air partent de Saint-Dizier (ert y retournent) pour aller bombarder la Lybie, personne ne trouve cela étrange, alors qu'il y a des bases dans le sud de la France qui auraient pu les réceptionner...

Link to comment
Share on other sites

  • 1 year later...
  • 2 weeks later...
  • Moderator

En vidéo la mission des FAS, forces aériennes stratégiques, chargées de la composante aéroportée de la dissuasion nucléaire,

ici le 1/91 Gascogne à la manœuvre :vertsuper:

http://www.defens-aero.com/2014/12/video-declenchez-le-feu-nucleaire-a-bord-d-un-rafale-b-de-l-armee-de-l-air.html

  • Like 1
Link to comment
Share on other sites

J'ignore si c'est volontaire, mais dans la vidéo de la mission FAS du Rafale, la première phase "basse altitude" se termine par le survole de Colombey-les-deux-églises juste avant

l'interception des deux Mig 29. On distingue nettement la grande croix de Lorraine prés de Colombey. 

 

Donc, peut être, un hommage volontaire où pas à l'initiateur des FAS.

  • Like 1
Link to comment
Share on other sites

  • 1 month later...
  • 3 months later...
  • 1 month later...
  • 1 month later...
  • 6 months later...
  • 1 month later...
  • 1 month later...
  • 3 months later...
  • Moderator
  • 6 months later...
  • 4 weeks later...
  • 2 years later...
  • Staff

Un Rafale C de l'armée de l'Air "escorté" par deux Su-30MKI de la force aérienne indienne lors de l'exercice Garuda 2019 sur la base aérienne 118 de Mont-de-Marsan.

0TOudCf.jpg

Link to comment
Share on other sites



  • Posts

    Fred689

    Posted

    Comme BG, j'aurais tendance à croire que ce sont là dans ces 2 centres que la formation initiale se fait puis affectation sur base, au choix selon classement ou bien selon le lieu du domicile, je ne le sais pas.

    Bouchon-Gras 49

    Posted

    Dans un premier temps. Il me semble avoir lu que c'est une collègue qui t'a aiguillée vers la réserve, tu peux lui poser la question. Tiens nous au courant, merci.

    LITCHEEZIA

    Posted

    Bonjour avez-vous obtenu une réponse ? Je suis ds la même situation ? Merci beaucoup  Bonne soirée 

    Yoan

    Posted

    Justement j'ai été pas mal étonné 🤔 Je comprends que tu ne sois pas sûr, c'est gentil de m'avoir donné ton avis. En l'état, j'ai contacté le CIRFA en demandant le bureau Air et l'accueil ne me les a pas transmis sous prétexte qu'ils ne s'occupent que des personnels d'active... Il ne me reste plus qu'à y aller en personne je suppose ahah !

    Bouchon-Gras 49

    Posted

    Bonjour, Je répète ce que je t'ai expliqué dans le flux : L'enquête consiste a consulter ton casier, un œil peut être jeté sur internet et les réseaux sociaux. Puis ton entourage proche, tes amis et ta famille, le risque étant d'avoir un "mouton noir" un oncle, un neveu ayant ou ayant eu des soucis avec la loi.  
×
×
  • Create New...