Jump to content
Search In
  • More options...
Find results that contain...
Find results in...
  • Recent Status Updates

  • Posts

    • Bonjour, La photographie a été prise en 1923-1924 à Paris. Que pouvez-vous me dire de cet uniforme? Que représentent  -les chiffres sur le col (31) -les 6 traits sur la manche gauche  -les décorations attachées à l'épaule gauche? Pouvez-vous en tirer des conclusions sur l'historique de ce soldat? Tout détail sera apprécié!
    • Bonjour, Je me pose des questions sur la spécialité cyno des fusiller marins. Tout d'abord puis-je exercer ce métier après le BAC avec une entrée a maistrance ? Ensuite quels sont les perspectives d'évolutions possibles en tant que fusiller marin spé cyno? La seul chose qui me pose problème avec un possible engagement dans la marine est est ce que je peut y faire carrière toute ma vie sans reconversion ? N0ah
    • Oui, en effet Alsur. Cela rappelle les trains sanitaires et médicaux durant les deux guerres mondiales. Les TGV ayant la vitesse, peu de fréquences oscillatoires mécaniques, donc plus fluide que les hélicoptères, une hauteur de plafond de taille humaine et peuvent opérer dans la ville même, alors que les aérodromes peuvent être plus éloignés des villes. Pourtant, j'ai entendu à la TV un professeur en réanimation critiquer ce système pour deux raisons = 1° - Nécessite trop de personnel par malade transporté. 2° - Pendant ces transferts, ce personnel manque et les services dont ils sont issus sont en flux tendu. Mais je pense que cela est positif que d'évacuer ainsi des malades dans des régions pouvant les accepter, alors qu'iis resteraient une quinzaine de jours  au moins dans les hôpitaux de l'Est ou de la région Parisienne. En particulier avec la vague attendu de nouveaux contaminés.
    • pour suivre la surcharge des services de réanimations https://www.esrifrance.fr/coronavirus-ressources.aspx à noter aussi les évacuations par TGV qui sont une prouesse technique et humaine . 
    • Oui, la réalité est là, l’hôpital publique est passé avec les gouvernements de ses dernières dizaines d'années avec l'appui du publique, un hôpital à fric, de la rentabilité, de la rentabilité voila le maitre mot de nos ministres de la santé.   Aujourd'hui, les gens applaudissent les soignants ! ( dans l'entre fait je souligne qu'un hôpital ce sont des médecins, chirurgiens, professeurs, des infirmières, des aides soignantes mais aussi des agents de salubrité, des agents logistique, du personnel administratif et des agents technique... ) Mais ces soignants vénérés aujourd'hui, ce sont des fonctionnaires hospitalier, c'est soit disant nantis, que le gouvernement cherche à tout pris à éteindre.   Je pense que l’après Covid-19 sera source à des remises en question, notamment sur l’hôpital publique.  
×
×
  • Create New...