Aller au contenu

Messages recommandés

Bonjour, j'ai besoin de conseils pour mon orientation.

L'année derniere j'ai voulu m'engager en sous off infanterie, on me l'a refusé car trop anxieux en situation de stress d'apres les tests de personnalité. J'ai contourné cette interdiction en allant à l'EMHM, mais j'ai vite compris que j'étais pas à ma place (la montagne je m'en cogne un peu, et puis je voulais faire infanterie pour être para à la base..). Bref, je dénonce et cède ma place à quelqu'un de plus intéressé que moi, rien de plus normal..

6 mois plus tard, je signe dans l'armée de l'air en sous off fusilier para. Et la c'est la débandade absolue. J'ai pas l'impression d'être à l'armée. En 10 semaines on a toujours pas appris à nettoyer nos FAMAS, notre seule semaine de terrain on l'a faite dans des tentes déjà montées et chauffées, on a tiré à balles réelles qu'une seule fois et à 50m maximum.. et les collègues fusiliers qui font des paliers 10 au VAMEVAL ou moins de 30 abdos aux évals pompes-abdos... c'est un vrai scandale.


Sans parler de l'absence d'esprit de corps, d'esprit combattant (forcément, c'est une armée de techniciens, pas de soldats..) et de traditions, qui sont pour moi très importants.
Bref voila je suis deg. Et en plus j'ai compris que j'avais quasi aucune chance d'aller en CPA à l'issue de ma formation, et être vigile ça me dit pas trop. Oui être sous off m'intéresse, mais pas à n'importe quel prix.  

Du coup maintenant je considère plusieurs options, et je compte sur votre aide pour m'aider à choisir :

1 => Rester la ou je suis malgré tout et prendre le risque de finir en escadron de protection à diriger des patrouilles, ce qui ne m'intéresse pas DU TOUT.
2 => Demander à passer en militaire technicien de l'air, et signer pour aller direct en CPA (contrat "ab initio")
3 =>Dénoncer mon contrat dans l'armée de l'air, repartir dans l'AdT et prendre un régiment d'infanterie en militaire du rang (152e RI, super garnison et proche de la ou j'ai fait mes études et à 2h30 de Parisou j'habite, ou bien un régiment para parce qu'ils sont mieux payés et bien réputés).
4 =>Dénoncer mon contrat dans l'armée de l'air et tenter la légion. Quitter l'EMHM m'a laissé une tache noire sur mon dossier AdT. La légion c'est un peu l'école de la 2nde chance. Et puis au moins je suis sur de pas tomber avec des peintres et de ramasser.
5 =>Dénoncer mon contrat dans l'armée de l'air et m'engager au 2e RH. Régiment spécialisé dans le rens : infiltration, observation... ça appartient à la cavalerie mais dans leur emploi les gars du 2e RH sont plutot des fantassins qui vont chercher le rens au final. 

Pour ce qui est de ma personne j'ai un profil correct on va dire.
J'ai 22 ans, bientot 23. J'ai une licence d'anglais, au DEA j'ai fait 30 tractions et 12 au Luc Léger. Au VAMEVAL je suis palier 18, et j'ai 15,9 de moyenne dans l'armée de l'air pour l'instant. Et j'ai fait 2 ans de réserve au cours desquels j'ai fait 2 sentinelles.

Je compte sur vos avis, merci d'avance.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Salut,

Effectivement c'est un peu la zone.

Je comprends ta déception, qui est celle de beaucoup de jeunes engagés qui s'imagine que tous les corps dit " combattant " sont des " Marius ", bref un manque de bon renseignement lors de l'orientation, ce que je reproche aux CIRFA qui doivent faire du chiffre...

 

Bon effectivement tu as tout de même plusieurs issus...que tu as décrite.

il y a 55 minutes, petit_nuag3 a dit :

Je compte sur vos avis

Comme le dit si joliment ce proverbe militaire " les avis c'est comme les trous du c.., chacun a le sien ".

La bonne question est de savoir ce que toi, tu veux faire !

il y a 59 minutes, petit_nuag3 a dit :

je considère plusieurs options, et je compte sur votre aide pour m'aider à choisir

Car dans l'absolue tu peux effectivement tous tenter.

Après il est toujours possible de te donner les avantages et les inconvénients de ton éventuel projet mais on ne peut pas faire le choix à ta place.

  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 5 minutes, Bouchon-Gras 49 a dit :

Salut,

Effectivement c'est un peu la zone.

Je comprends ta déception, qui est celle de beaucoup de jeunes engagés qui s'imagine que tous les corps dit " combattant " sont des " Marius ", bref un manque de bon renseignement lors de l'orientation, ce que je reproche aux CIRFA qui doivent faire du chiffre...

 

Bon effectivement tu as tout de même plusieurs issus...que tu as décrite.

Comme le dit si joliment ce proverbe militaire " les avis c'est comme les trous du c.., chacun a le sien ".

La bonne question est de savoir ce que toi, tu veux faire !

Car dans l'absolue tu peux effectivement tous tenter.

Après il est toujours possible de te donner les avantages et les inconvénients de ton éventuel projet mais on ne peut pas faire le choix à ta place.

Oui je me suis mal exprimé, le choix il n'y a que moi qui est en capacité de le faire bien entendu. 
Du coup je ré-écris les choses plus clairement : Je ne suis pas ici pour qu'on choisisse à ma place, mais pour récolter des avis et des points positifs/négatifs pour chaque option considérée pour être sur de faire le bon choix sur cette 3e, et j’espère, dernière tentative.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 30 minutes, petit_nuag3 a dit :

Je ne suis pas ici pour qu'on choisisse à ma place, mais pour récolter des avis et des points positifs/négatifs pour chaque option considérée pour être sur de faire le bon choix sur cette 3e, et j’espère, dernière tentative.

C'est déjà plus concis.

Il y a 1 heure, petit_nuag3 a dit :

1 => Rester la ou je suis malgré tout et prendre le risque de finir en escadron de protection à diriger des patrouilles, ce qui ne m'intéresse pas DU TOUT.

C'est aller à l'échec, à un moment ou un autre, ça ne va pas aller.

Il y a 1 heure, petit_nuag3 a dit :

2 => Demander à passer en militaire technicien de l'air, et signer pour aller direct en CPA (contrat "ab initio")

Pourquoi pas puisque tu visais plus les CPA ( si tu en as les capacités ) tu as déjà un pied dans la maison.

Il y a 1 heure, petit_nuag3 a dit :

3 =>Dénoncer mon contrat dans l'armée de l'air, repartir dans l'AdT et prendre un régiment d'infanterie en militaire du rang (152e RI, super garnison et proche de la ou j'ai fait mes études et à 2h30 de Parisou j'habite, ou bien un régiment para parce qu'ils sont mieux payés et bien réputés).

Il ne faut pas rêver, ton dossier et ses commentaires va ressortir, sauf si tu as dépassé ton " stress ".

Il y a 1 heure, petit_nuag3 a dit :

4 =>Dénoncer mon contrat dans l'armée de l'air et tenter la légion. Quitter l'EMHM m'a laissé une tache noire sur mon dossier AdT. La légion c'est un peu l'école de la 2nde chance. Et puis au moins je suis sur de pas tomber avec des peintres et de ramasser.

Faut il en avoir les capacités, ce n'est pas facile, ni gagné d'avance.

Il y a 1 heure, petit_nuag3 a dit :

5 =>Dénoncer mon contrat dans l'armée de l'air et m'engager au 2e RH. Régiment spécialisé dans le rens : infiltration, observation... ça appartient à la cavalerie mais dans leur emploi les gars du 2e RH sont plutot des fantassins qui vont chercher le rens au final. 

Ça revient à la proposition N° 3, aller dans l'Armée de terre.

 

Mon avis et ça reste le mien en tout premier je tenterai les CPA, si refusé tenter l'Armée de terre et en dernier recours la Légion.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 29 minutes, Bouchon-Gras 49 a dit :

C'est déjà plus concis.

C'est aller à l'échec, à un moment ou un autre, ça ne va pas aller.

Pourquoi pas puisque tu visais plus les CPA ( si tu en as les capacités ) tu as déjà un pied dans la maison.

Il ne faut pas rêver, ton dossier et ses commentaires va ressortir, sauf si tu as dépassé ton " stress ".

Faut il en avoir les capacités, ce n'est pas facile, ni gagné d'avance.

Ça revient à la proposition N° 3, aller dans l'Armée de terre.

 

Mon avis et ça reste le mien en tout premier je tenterai les CPA, si refusé tenter l'Armée de terre et en dernier recours la Légion.

Vous pensez que mon dossier est "grillé" dans l'AdT ? parce qu'au final si je suis parti de l'EMHM c'est pas par abandon face à la difficulté, c'est pour laisser ma place à quelqu'un de plus motivé que moi, qui l'avait intégré par dépit. Alors bon je comprends qu'administrativement ça les ait emmerdés de me voir faire demi-tour quelques semaines apres une incorpo, mais une place en mil du rang au 152 c'est pas ce qu'il y a de plus demandé non plus, enfin je suppose.

En sous off à la limite ça doit faire tache mais en militaire du rang aussi vous pensez ? 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 5 minutes, petit_nuag3 a dit :

Vous pensez que mon dossier est "grillé" dans l'AdT ? parce qu'au final si je suis parti de l'EMHM c'est pas par abandon face à la difficulté, c'est pour laisser ma place à quelqu'un de plus motivé que moi, qui l'avait intégré par dépit. Alors bon je comprends qu'administrativement ça les ait emmerdés de me voir faire demi-tour quelques semaines apres une incorpo, mais une place en mil du rang au 152 c'est pas ce qu'il y a de plus demandé non plus, enfin je suppose.

Non, je ne pense pas que tu sois " grillé " juste que ton dossier va ressortir, tu n'arriveras pas " vierge " et que si le psychologue t'avait écarté de l'infanterie pour " stress ", il faut bien ce douter que ça va réapparaitre.

Maintenant tu avais demandé un avis, je t'ai donné le miens.

Ce qui ne t’empêche pas de mettre en œuvre tes projets N° 3 et 5, comme je te l'ai dit ça restera ton choix.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

  • Contenu similaire

    • Par Nexlys
      Bonjour à vous,
       
      Voilà j'avais une question ou plusieurs à poser. En gros mon projet actuel est de m'engager dans l'Armée de Terre.
      Mon projet final est de rentrer dans les CPA 10. Donc grosse différence, mais comme je suis Y4, les CPA 10 c'est pas pour tout de suite.
      Je m'étais renseigner auprès d'un médecin militaire des spécialités disponibles dans l'Armée de Terre avec Y4, malheureusement, j'ai oublier et je ne trouve plus le fameux tableau.
      J'aurais aimer savoir, si il était possible en étant dans l'Armée de Terre après quelques années, par exemple 5ans de contrat, tenter les concours CPA 10, et en cas d'échec, retentez ma chance dans l'Armée de Terre? Quels sont les risques?
       
      Merci à vous.
    • Par Zarphy
      Bonjour tout le monde,
      Déjà je suis désolée si le topic est pas dans la bonne section. 
      Ensuite voilà. La commission pour les candidats officiers sous contrat à lieu le 4 avril. Je me demandais juste si quelqu'un avait une idée du temps qu'il faut pour que la réponse arrive jusqu'à nous, et sous quelle forme elle doit arriver (mail, courrier?)
      Je sais que c'est absolument inutile de le savoir ce genre de choses, mais bon ça fait passer le temps. 
      Merci pour vos réponses. 
       
    • Par Paco1011
      Bonjour, il y a encore a peine un mois j’etait totalement perdu par rapport à ma vie professionnelle et je me poser beaucoup de questions se qui m’a mit dans une total déprime. Mais j’ai par hasard pencais au métier de Militaire et à l’heure d’aujourd’hui je le sais, je veut être militaire! C’est pas une décision prise sur un coup de tête elle est longuement réfléchi. J’ai donc quelques questions, j’espère que vous pourais m’aider: je souhaite intégré l’armée de terre, mais je suis une femme et je souhaite savoir si cela crain au niveau des hommes? Puis je souhaite faire l’ENSOA pour devenir sous-officier, est ce que je vivrais sur base ou pas? Si non, je serai logé ou? (Se sont des questions que je ne voulais pas poser au CIRFA) Merci, j’espère une réponse 
    • Par Niskop
      Bonjour à tous,
      Je suis journaliste indépendant et je travaille actuellement avec un collègue sur l'évolution du recrutement dans l'armée de terre depuis la remontée des effectifs de 2015. Cela fait déjà près de deux mois que nous prenons des renseignements et des notes, basées, entre autres, sur les rapports du HCECM. Nous avons rencontré également à Vincennes les officiers en charge du recrutement. Bien sûr, ils nous assurent que tout va bien, même si des rapports officiels font part d'inquiétudes. Notre interrogation est la suivante : la politique du chiffre, en termes de RH et pas de moyens matériels, peut-elle influer sur la qualité des effectifs formés ? Des hommes conservés dans le rang aujourd'hui auraient-ils pu l'être il y a de cela seulement quelques années ? Nous posons la question surtout lorsque l'on voit, après la dépyramidalisation voulue dans le Livre blanc de 2012, une montée des effectifs du rang couplée à une baisse des effectifs de sous-officiers censés les encadrer...
      Un de mes amis d'enfance, sous-officier dans l'armée de terre, m'a parlé d'une évolution au sein du rang. Il m'a assuré avoir été très surpris de voir le niveau de certaines recrues. Et, plus grave, s'être senti en danger lors d'une opération de sécurisation au Mali par la faiblesse physique de ce soldat. Il a ajouté beaucoup d'autres exemples, expliquant également "marcher sur des oeufs", au moment de faire remonter certains comportements répréhensibles, au point que, de dépit il est en passe de quitter l'armée. Sur ce forum, j'ai noté que beaucoup d'entre vous émettent des réserves sur le recrutement.
      Indépendants, nous souhaitons publier ce papier à un magazine sérieux d'investigation. Nous avons le temps et ne cherchons pas le "buzz", bien au contraire. Je connais vos contraintes liées au devoir de réserve, et les comprends tout à fait. C'est pourquoi l'anonymat des personnes qui acceptent de nous répondre est bien entendu garanti.
      J'espère que cette publication ne dérange pas. D'avance je vous remercie pour vos retours.
       
      NS
×