Jump to content

Future conjointe de militaire & santé


Recommended Posts

Bonjour. Mon conjoint et moi sommes âgés de dix-huit ans et en couple depuis quelques années déjà. Il m'a toujours dit qu'il voulait être militaire et je l'ai toujours soutenu dans son rêve. Aujourd'hui, il est en attente de sa commission pour devenir technicien armement bord et sol dans l'armée de l'air. 

Je me pose de nombreuses questions, certaines très classiques d'autres plus spécifiques à notre situation. 

- Pour être reconnue comme conjointe de militaire, faut-il que nous soyons mariés / pacsés depuis deux ans ou le statue de concubin suffit-il ?

- J'ai la ferme intention de continuer mes études et je les prévois longues. Je sais qu'il existe des aides pour les conjoints à trouver du travail (si mariés ou pacsés) : en est-il de même pour les études ? Les conjoints de militaires sont-ils prioritaires pour intégrer les formations sélectives lorsque la sélection n'est pas sur dossier (fac, certaines écoles...) ? Ont-ils des "dérogations" pour poursuivre leur licence dans une autre fac d'une année à l'autre ?

- Toujours dans mes projets d'études : quel est, la première année de formation passée, les temps qui s'écoule en général avant la première mutation (que ce soit en France ou à l'étranger) ? Peut-il recevoir un ordre de mutation / d'opex dans les premiers mois suivant la fin de sa formation ? 

- J'anticipe un peu, mais comment se passe concrètement un ordre de mutation ? Combien de temps le reçoit-on avant le jour du départ ? Comment est-ce que cela se passe pour le conjoint lorsqu'il peut suivre ?

- Une question plus spécifique maintenant : j'ai de graves problèmes de santé et seuls quelques spécialistes connaissent bien ma maladie. Il est donc plus prudent pour moi de rester à proximité des quelques hôpitaux spécialisés ou habitués, pour ne pas avoir des heures de routes à faire en cas d'urgence. Ce fait peut-il influencer les ordres de mutation de mon conjoint ? Peut-il refuser une mutation si elle l'envoi à plusieurs heures des hôpitaux capables de m'accueillir ? Ou existe-t-il au moins une sorte de mention "attention conjoint malade" qui le rende prioritaire pour certaines affectations à proximité des hôpitaux donnés, voir qui réduise la fréquence des mutations ? 

- Pour les logements de couples attribués au militaire et à leur conjoint, quelles sont les possibilités d'adaptation ? Mon handicap nécessite quelques ajustements des meubles / des pièces. Il est possible de les faire soi-même dans un logement loué à un particulier mais qu'en est-il des logements de fonctions ? 

Je vous remercie de vos réponses à mes très nombreuses questions. 

Link to comment
Share on other sites

il y a 36 minutes, Tervilles a dit :

Bonjour. Mon conjoint et moi sommes âgés de dix-huit ans et en couple depuis quelques années déjà. Il m'a toujours dit qu'il voulait être militaire et je l'ai toujours soutenu dans son rêve. Aujourd'hui, il est en attente de sa commission pour devenir technicien armement bord et sol dans l'armée de l'air. 

bonjour , félicitation pour sa vocation et pour votre soutien

il y a 36 minutes, Tervilles a dit :

- Pour être reconnue comme conjointe de militaire, faut-il que nous soyons mariés / pacsés depuis deux ans ou le statue de concubin suffit-il ?

il me semble qu'il faut un papier de signer ( pacs,mariage ) mais pas de condition de temps , il me semble que l'armée ne reconnaît pas le statue de concubin ( à voir cependant je ne suis pas sure )

il y a 38 minutes, Tervilles a dit :

- J'ai la ferme intention de continuer mes études et je les prévois longues. Je sais qu'il existe des aides pour les conjoints à trouver du travail (si mariés ou pacsés) : en est-il de même pour les études ? Les conjoints de militaires sont-ils prioritaires pour intégrer les formations sélectives lorsque la sélection n'est pas sur dossier (fac, certaines écoles...) ? Ont-ils des "dérogations" pour poursuivre leur licence dans une autre fac d'une année à l'autre ?

il me semble pas mais :

pour la fac , si il y a ta mention tu peux de droit t'y inscrire avec tes crédit ects  ( en justifiant le changement d'académie avec la mutation de ton conjoint )

- pour les écoles non sauf si ton école de départ et d'arrivé sont sur le même groupe d'école ( mais ça m'étonnerai qu'il te mute pour une raison de ce genre)

il y a 41 minutes, Tervilles a dit :

- Toujours dans mes projets d'études : quel est, la première année de formation passée, les temps qui s'écoule en général avant la première mutation (que ce soit en France ou à l'étranger) ? Peut-il recevoir un ordre de mutation / d'opex dans les premiers mois suivant la fin de sa formation ? 

la 1er année de formation est à Rochefort , après il part en affectation généralement en France pour une durée de 4 ans ( a vérifier , ça me semble l'on mais en tout cas c'est au moins 2 ans et moins de 5) . il peut recevoir un ordre d'opex après sa premier affectation mais de mutation se serai bizarre ...

il y a 44 minutes, Tervilles a dit :

- J'anticipe un peu, mais comment se passe concrètement un ordre de mutation ? Combien de temps le reçoit-on avant le jour du départ ? Comment est-ce que cela se passe pour le conjoint lorsqu'il peut suivre ?

alors la c'est la rigolade :) en théorie les préavis et de minimum 3 mois , dans la pratique si tu as un préavis de 1 mois c'est déjà bien par contre je ne sait pas comment ça se passe pour le conjoint ...

 

il y a 46 minutes, Tervilles a dit :

- Une question plus spécifique maintenant : j'ai de graves problèmes de santé et seuls quelques spécialistes connaissent bien ma maladie. Il est donc plus prudent pour moi de rester à proximité des quelques hôpitaux spécialisés ou habitués, pour ne pas avoir des heures de routes à faire en cas d'urgence. Ce fait peut-il influencer les ordres de mutation de mon conjoint ? Peut-il refuser une mutation si elle l'envoi à plusieurs heures des hôpitaux capables de m'accueillir ? Ou existe-t-il au moins une sorte de mention "attention conjoint malade" qui le rende prioritaire pour certaines affectations à proximité des hôpitaux donnés, voir qui réduise la fréquence des mutations ? 

si il est bien classé , il peut choisir sa 1ere affectation près d'une grande ville , après il ne peut pas refuser ses nouvelles mutations, après il y toujours moyen de négocier avec la direction du personnelle militaire de l'armée de l'air mais bon ...

après la majorité des base son près de ville ''moyenne'' donc a voir

il y a 49 minutes, Tervilles a dit :

- Pour les logements de couples attribués au militaire et à leur conjoint, quelles sont les possibilités d'adaptation ? Mon handicap nécessite quelques ajustements des meubles / des pièces. Il est possible de les faire soi-même dans un logement loué à un particulier mais qu'en est-il des logements de fonctions ? 

ba déjà tu peux dans tout les cas te loger dans le civil au qu'elle cas vous toucherai une prime d'aide au logement ( att , la 1ere année par contre tu pourras pas loger avec ton homme vu qu'il sera interne en école pendant la semaine et certain week-end)

après il me semble que tu peux quand même aménage ton appartement comme tu le souhaite quitte a demandé une autorisation , la encore à voir

voila j'espère que j'ai pu répondre a tes question et n'hésite pas si il y a encore des points sombres.

Link to comment
Share on other sites



  • Posts

    Benitovv

    Posted

    Bonjour à tous j’ai était marin en 2007 mais voilà j’ai perdu ma plaque identité oval j’aimerai savoir si quelqu’un serait où il serai possible d’en retrouver une et le dire à quoi correspond le matricule svp 

    Bregat

    Posted

    Que d'infos, merci beaucoup. Ça ne va pas être simple pour mettre un nom sur ce soldat. Si j'ai bien compris (j'espère ) à cette époque ils devaient faire 7 ans de service actif après tirage au sort ?

    berogeitabi

    Posted

    Bonjour.  Vraiment un beau témoignage. J’aime ces petites histoires qui ont fait la grande histoire. Grande histoire qui n’est que la succession d’événements, vécus au plus profond de l’âme de chacun de ceux qui ont contribué à écrire, par leur action anonyme, les pages d’histoire de notre pays.  ce document est une petite à conserver précieusement.  merci à vous.   

    Fred689

    Posted

    Je vois que tu as su ouvrir un post dans la bonne rubrique sans pour autant t'être PRESENTE! Merci de satisfaire à cette demande.

    necroshive

    Posted

    Merci pour ce retour. Les formations PRV/AP sont très proche (voir exclusive pour les PRV) des sapeurs pompiers civils et militaires.  Je vais continuer à fouiller pour trouver les homologations.   Il y avait des passerelles entre les niveaux de PRV et les SSIAP. Mais, il me semble, que ces dernières n'existent plus. Dans tous les cas, si le PRV est réservé aux SP, l'équivalent civil est l'AP. Avec la même progression entre le niveau 1 et le 3. La différence entre les deux relève du module "instruction de dossiers". Ne peuvent organiser ces formations que les SDIS, BSPP, BMPM et ENSOSP me semble t-il. Même pour le diplôme civil. Les SSIAP sont orientés vers "l'exploitation" des ERP, établissements ou événements. Ils sont organisés par des entreprises de formations et les jurys comprennent des PRV.
×
×
  • Create New...