Aller au contenu
berogeitabi

enquête sur le harcèlement moral de jeunes filles au lycée militaire de St Cyr

Messages recommandés

Issu du site "lemonde.fr"     L'article ici:    enquête de harcèlement moral au lycée militaire de St Cyr  

Issu du site  "libération.fr"         L'article ici:     harcèlement au lycée militaire de St Cyr.

Ou comment un groupe de lycéens garçons a cherché à détruire psychologiquement des élèves filles en vue de leur faire abandonner leurs études.

Quant mai 68 a permis de faire sauter quelques verrous archaïques dans la société d'alors, il serait chouette que 50 ans plus tard (!) 2018 permette enfin de supprimer de façon définitive tous ces harcèlements sexistes, moraux, sexuels vis à vis des femmes.   La femme est l'avenir de l'homme (Jean Ferrat)

Ce qui me pousse aussi à dire que dans l'exercice du commandement, que l'on soit sergent, lieutenant ou colonel, nous devons avoir un oeil vigilant et une oreille attentive pour lutter contre toutes ces turpitudes. 

Un extrait édifiant qui laisse imaginer ce qu'il peut arriver ensuite en corps de Troupe. Le rôle des sous--officiers anciens (les vieux chibanis disait on autrefois) prend ici tout son sens pour prévenir et protéger de ces comportements déviants.

"Les témoignages recueillis décrivent des jeunes hommes « prêts à tout » pour éliminer toute forme de concurrence pour l’entrée à l’Ecole spéciale militaire de Saint-Cyr – le graal pour ces étudiants. Si bien qu’il n’est pas rare de voir arriver « les pires » à Coëtquidan (Morbihan), et par conséquent de les retrouver parmi les officiers de l’armée."
 

L'article de Libé est encore plus précis et détaillé. 

et on peut aussi y rajouter ces articles toujours issus du site "libération.fr"    confession d'un repenti    et    désordre dans les rangs

  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

J'ai souvenir d'un témoignage qui disait que même, un fois  admises en école militaire, certains essayaient de pousser les élèves-filles à démissionner afin de pouvoir laisser la place aux candidats en liste d'attente.

  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 18 minutes, Fred689 a dit :

J'ai souvenir d'un témoignage qui disait que même, un fois  admises en école militaire, certains essayaient de pousser les élèves-filles à démissionner afin de pouvoir laisser la place aux candidats en liste d'attente.

D'après ce que j'ai lu, en fait, tous les élèves provenant de lycées civils, garçons et filles, sont concernés par cette pratique. Je vous mets le lien dès que je le retrouve.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Eh oui, nous retrouvons " le bon état d' esprit " que l' on a presque partout dans la société civil, qui consiste ( pas forcément à être le meilleur ) mais a éliminer ceux  qui pourrait l' être ( en clair ceux qui  pourraient prendre la place viser ou ceux l' ayant déjà).

La question importante est : Devons nous lutter contre ses jeunes ( bien sur il faut combattre cette mentalité de m...de et sanctionner ceux qui l' appliquent ) ou nous battre contre la société qui fabrique et encourage cette vision de l' avancement, le dépassement de soit par la destruction des autres.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 5 heures, Cne Caesar a dit :

D'après ce que j'ai lu, en fait, tous les élèves provenant de lycées civils, garçons et filles, sont concernés par cette pratique. Je vous mets le lien dès que je le retrouve.

J'ai entendu aussi parlé de ça 

Malheureusement je vois cette mentalité ( dans une moindre mesure bien sûre ! ) un peu tout les jours ...

Bon après c'est St Cyr l'école , c'est comme le peut c'est des malades :lol:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Oui, le problème est que c' est la mentalité ( poussée et promulguée ) de la société actuelle et que cette mentalité infiltre le monde militaire qui se défend en mettant en avant l' esprit de corps, d' équipage, d'équipe... un des seul bastion où persiste la cohésion.

Je vous invite tous, militaires d' active, de réserve, anciens militaires, élèves, candidats et futur candidats à défendre cette valeur, à la préserver.

Et ne surtout pas croire que c' est uniquement chez les autres.

  • Like 3

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour,

Si ce genre de mentalité aujourd'hui est pitoyable et qu'on on ne doit pas, en effet, la laisser passer quel que soit le milieu , il y aussi dans la société d'aujourd'hui des hommes, des pères, g-pères, fils, oncles, petit-fils, frères, mari, amoureux ....etc, etc...  qui ont comme valeur " Qu'on ne touche pas a un cheveux des filles " !!!  

Qui les encouragent, soutiennent ...etc... Fier de ce qu'elles réussissent, entreprennent, réalisent .... etc ... Fier tout simplement d'avoir une fille  !!!!  

  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 50 minutes, Heïdi a dit :

Qui les encouragent, soutiennent ...etc... Fier de ce qu'elles réussissent, entreprennent, réalisent .... etc ... Fier tout simplement d'avoir une fille  !!!!  

Oh que oui. Et même deux!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour,

Le 23/03/2018 à 14:06, berogeitabi a dit :

Quant mai 68 a permis de faire sauter quelques verrous archaïques dans la société d'alors, il serait chouette que 50 ans plus tard (!) 2018 permette enfin de supprimer de façon définitive tous ces harcèlements sexistes, moraux, sexuels vis à vis des femmes.   L

L'abolition de l'esclavage, c'était il y a encore plus longtemps, et pourtant...

Le 23/03/2018 à 14:06, berogeitabi a dit :

Ou comment un groupe de lycéens garçons a cherché à détruire psychologiquement des élèves filles en vue de leur faire abandonner leurs études.

J'aimerais concentrer vos attentions sur le terme "un groupe" qui a manqué à une récente inscrite qui en parlait, à qui je n'ai pu adresser de réponse (le temps que je tape, Fred avait bloqué les réponses au sujet ;) ). Il faut évidemment dénoncer et arrêter tous ces comportements, mais éviter de dire que les garçons discriminent les filles. Premièrement, ce n'est pas tout le monde, et ensuite, ça marche aussi dans l'autre sens. Attention, je ne dédouaner pas le comportement de ces sal****, mais j'invite à ne pas généraliser, comme le fait Cne Caesar (petit tacle amical B)) : 

Le 28/03/2018 à 19:24, Heïdi a dit :

D'après ce que j'ai lu, en fait, tous les élèves provenant de lycées civils, garçons et filles, sont concernés par cette pratique. Je vous mets le lien dès que je le retrouve.

:Gasp@2x: Je n'ai jamais assisté, entendu parler, subi ou incité telle sorte de discrimination, peu importe les établissements dans lesquels j'étais (ou suis) et leur contexte. Il faut bien différencier harcèlement volontaire violent avec intention de moralement détruire la personne, de la remarque lourde (qui n'est guère mieux), des mots en l'air incités par les émotions instantanées des gens. Ce n'est pas parceque quelqu'un qui s'est fait larguer lâche «les filles sont des [ce que vous voulez]» au milieu de la cour, que c'est de la discrimination. 

Le 23/03/2018 à 19:49, Bouchon-Gras 49 a dit :

ou nous battre contre la société qui fabrique et encourage cette vision de l' avancement, le dépassement de soit par la destruction des autres.

Ça c'est l'image qu'a la France de ladite "société". Certes, de nombreuses situations poussent inconsciemment les jeunes (nous) à ce genre de choses, mais dans un même temps, j'ai surtout l'impression que c'est en dénonçant ça qu'on le provoque. Les gens disent alors : «oui, mais la société veut ça, pourquoi je ne le ferai pas ?». Pour avoir discuté plusieurs avec des gens de tous âges, et surtout des lycéens, en Allemagne, je pense pouvoir dire qu'ils se comporte.t comme nous : tout aussi tapageurs, pas tous à l'heure en cours, pas tous font leurs devoirs... Et pourtant, aucun ne m'a dit qu'il lui faudrait marcher sur les autres pour s'en sortir. :debile2:.

Le 28/03/2018 à 19:24, Heïdi a dit :

Qu'on ne touche pas a un cheveux des filles "

Enfin, si on a le droit de taper les garçons, il faut bien qu'on tape les filles, pour l'égalité ;) (humour, bien sûr).

 

Évident, dans le cas de St Cyr, ici,  c'est une toute autre mesure et cela doit être condamné au plus haut niveau.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 20 minutes, Archerlite a dit :

mais j'invite à ne pas généraliser, comme le fait Cne Caesar (petit tacle amical B)

Non, loin de moi l'idée de généraliser et de dire que tous les militaires adoptent le même comportement. Ce que je voulais dire dans un post précédent, c'était que lors de leur arrivée à Saint-Cyr (Coëtquidan, pas le lycée militaire), beaucoup d'élèves provenant de prépas civiles sont "invités" à quitter l''école par quelques élèves provenant des lycées militaires, qui essaient de libérer des places pour leurs amis restés en liste d'attente. Là aussi, il ne faut pas généraliser : ces élèves sont peu nombreux, et en plus ce sont peut-être les mêmes qui avaient ce même comportement répréhensible à Saint-Cyr l'Ecole, avant de réussir le concours.

C'est ce que je disais dans ma phrase, pour faire écho au post de Fred :

Le 23/03/2018 à 16:47, Cne Caesar a dit :

D'après ce que j'ai lu, en fait, tous les élèves provenant de lycées civils, garçons et filles, sont concernés par cette pratique. Je vous mets le lien dès que je le retrouve.

Que l'on pourrait reformuler :

Le 23/03/2018 à 16:47, Cne Caesar a dit :

D'après ce que j'ai lu, en fait, tous les saint-cyriens provenant de lycées civils, garçons et filles, sont concernés par cette pratique dans les premiers mois de leur scolarité à Coëtquidan. Je vous mets le lien dès que je le retrouve.

Le mot "tous" est peut-être exagéré (quoique...), mais ça reste beaucoup.

Sinon, je suis d'accord avec toi sur le reste.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 17 minutes, Cne Caesar a dit :

Non, loin de moi l'idée de généraliser et de dire que tous les militaires adoptent le même comportement. Ce que je voulais dire dans un post précédent, c'était que lors de leur arrivée à Saint-Cyr (Coëtquidan, pas le lycée militaire), beaucoup d'élèves provenant de prépas civiles sont "invités" à quitter l''école par quelques élèves provenant des lycées militaires, qui essaient de libérer des places pour leurs amis restés en liste d'attente. Là aussi, il ne faut pas généraliser : ces élèves sont peu nombreux, et en plus ce sont peut-être les mêmes qui avaient ce même comportement répréhensible à Saint-Cyr l'Ecole, avant de réussir le concours.

oui enfin faut pas non plus trop généraliser , la majorité des éleves officier vienne de prepa civil quand même

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a une heure, Alsur a dit :

oui enfin faut pas non plus trop généraliser , la majorité des éleves officier vienne de prepa civil quand même

On est donc tous d'accord : il ne faut pas généraliser !

Toutefois, je reconnais quelque chose : comme ça fait longtemps que j'ai lu l'article traitant de ce problème (celui de mon post, pas celui de St-Cyr l'ecole), j'ai peut-être retenu qu'il concernait la quasi-totalité des élèves au lieu d'une minorité, parce qu'avec un peu de recul, Alsur a raison, la majorité des élèves-officiers viennent de prépas civiles, ce serait bizarre qu'ils aient tous eu ce problème. D'autant plus que les sites des promotions semblent refléter une bonne ambiance.

Donc je vais attendre d'avoir revu mes sources avant d'argumenter à nouveau sur ce point particulier (pour info, je cherche toujours le lien en question).

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour,

il y a 52 minutes, Cne Caesar a dit :

Donc je vais attendre d'avoir revu mes sources avant d'argumenter à nouveau sur ce point particulier (pour info, je chercher toujours le lien en question).

On verra quand tu y seras ;) !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 10 minutes, Archerlite a dit :

On verra quand tu y seras ;) !

Hein ? Où ça ? A Saint-Cyr ou quand j'aurai retrouvé l'article ? Dans les deux cas, ça risque de prendre un moment ;)...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour,

Le ‎01‎/‎04‎/‎2018 à 21:01, Archerlite a dit :
Le ‎28‎/‎03‎/‎2018 à 19:24, Heïdi a dit :

D'après ce que j'ai lu, en fait, tous les élèves provenant de lycées civils, garçons et filles, sont concernés par cette pratique. Je vous mets le lien dès que je le retrouve.

Et non, Archerlite, ce n'est pas moi qui est dit ça ! Relisez :Nerd@2x: bien mes propos !

Allez, un petit coup de fatigue sans doute :Angel@2x:!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour,

Désolé, c'est le logiciel qui a bugué je pense.

Je sais en plus que ce n'est pas vous qui avez dit ça, mais Cne Caesar.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Le 01/04/2018 à 22:07, Cne Caesar a dit :

Toutefois, je reconnais quelque chose : comme ça fait longtemps que j'ai lu l'article traitant de ce problème (celui de mon post, pas celui de St-Cyr l'ecole), j'ai peut-être retenu qu'il concernait la quasi-totalité des élèves au lieu d'une minorité, parce qu'avec un peu de recul, Alsur a raison, la majorité des élèves-officiers viennent de prépas civiles, ce serait bizarre qu'ils aient tous eu ce problème. D'autant plus que les sites des promotions semblent refléter une bonne ambiance.

Voilà, je me souviens de ce que j'ai voulu dire quand j'ai écrit que tous les élèves civils étaient concernés. Je ne voulais pas dire que tous les élèves non-originaires de lycées militaires étaient incités à démissionner par une poignée de leurs camarades, mais que, étant jusque-là civils, et pour peu qu'ils soient jugés un peu plus faibles que les autres mentalement, ils sont des cibles potentielles.

Et c'est beaucoup plus compréhensible maintenant quand j'écris qu'ils sont tous concernés. Plus qu'à retrouver ce fameux article et ce sera confirmé. 

J'en profite pour rappeler, comme le fait Archerlite (petit clin d'oeil amical B)), qu'il n'est jamais bon de généraliser, ni de tirer des conclusions hâtives. Certes, les élèves de Saint-Cyr l'Ecole dont nous parlons ont un comportement scandaleux qui je l'espère leur vaudra de lourdes sanctions, mais ne casons pas tous les élèves de lycées militaires dans la même case. Comme partout, il y en a des bons et des mauvais, des intelligents et des plus bêtes, des honnêtes, des altruistes, et leur contraire. 

 

--------

J'avais rédigé ici, il y a peu, un petit texte (disponible plus bas d'ailleurs) pour prendre la défense de Saint-Cyr et de nos armées, mais je viens de tomber sur une lettre écrite par des officiers qui, j'en suis certain, sauront bien mieux que moi appeler à prendre du recul sur cette affaire

https://www.valeursactuelles.com/societe/sexisme-et-racisme-dans-larmee-francaise-des-officiers-repondent-liberation-et-au-jdd-94457

(modifié 26/05/2018)

---------

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Suite à une question à l'Assemblée Nationale d'une députée au sujet du harcèlement des filles à St Cyr, Florence Parly prend des sanctions et répond " Une minorité qui salit notre institution ".

Les élèves impliqués dans les harcèlements sont exclus et certains cadres remplacés +  mesures disciplinaires. 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Le 03/04/2018 à 21:03, Cne Caesar a dit :

Voilà, je me souviens de ce que j'ai voulu dire quand j'ai écrit que tous les élèves civils étaient concernés. Je ne voulais pas dire que tous les élèves non-originaires de lycées militaires étaient incités à démissionner par une poignée de leurs camarades, mais que, étant jusque-là civils, et pour peu qu'ils soient jugés un peu plus faibles que les autres mentalement, ils sont des cibles potentielles.

Et c'est beaucoup plus compréhensible maintenant quand j'écris qu'ils sont tous concernés. Plus qu'à retrouver ce fameux article et ce sera confirmé. 

J'en profite pour rappeler, comme le fait Archerlite (petit clin d'oeil amical B)), qu'il n'est jamais bon de généraliser, ni de tirer des conclusions hâtives. Certes, les élèves de Saint-Cyr l'Ecole dont nous parlons ont un comportement scandaleux qui je l'espère leur vaudra de lourdes sanctions, mais ne casons pas tous les élèves de lycées militaires dans la même case. Comme partout, il y en a des bons et des mauvais, des intelligents et des plus bêtes, des honnêtes, des altruistes, et leur contraire. 

 

Voilà donc ce que je dirais à un jeune, garçon ou fille, rêvant d'intégrer l'ESM ou toute autre école d'officiers, mais en proie au doute suite à ces révélations, une déception que j'aurais moi-même pu connaître aux premiers instants de ma vocation, alors qu'elle n'était pas encore solide.

Ces personnes ne sont en rien représentatives des corniches, de Saint-Cyr, ou du corps des officiers. Si, comme le déclare un ex-tortionnaire à la fin des articles pré-cités,  vous vous dites : "alors voilà le genre de personnes que l'on trouve à Saint-Cyr; je n'ai aucune envie de côtoyer ces gens-là", alors ils auront gagné; ils auront réussi à imposer leur vision à l'Armée Française. Au contraire, si jusque-là vous rêviez de devenir officier, persévérez ! Ce sera à vous de vous battre pour montrer que Saint-Cyr n'est pas devenue celles de ces individus, ce sera à vous de vous battre pour préserver la Saint-Cyr des De Gaulle, Leclerc, De Lattre, Lyautey, De Foucauld, et bien d'autres figures illustres qui comptèrent dans leurs rangs un nombre incalculable de héros. La "spéciale" est une des rares écoles à avoir su préserver ses valeurs à travers les siècles, il faut continuer à les défendre et ne pas céder la place à de méprisables personnages qui n'ont rien de commun avec les véritables saint-cyriens. Si vous n'en êtes pas convaincus, je vous invite à jeter un coup d'oeil aux sites des différentes promotions.  Vous n'y verrez que bonne humeur, humour, panache et fierté tant de servir la France que d'être Saint-Cyrien, tout l'opposé de la mentalité dont nous parlons.

Les révélations qui sont à l'origine de ce sujet ne doivent rien changer à votre vocation, si ce n'est la faire redoubler d'intensité, en ajoutant une nouvelle dimension à votre engagement. 

Alors, continuez à vous investir dans votre travail et à y croire : Saint-Cyr et nos écoles d'officiers sont trop profondément ancrées dans notre patrimoine pour ne pas être indémodables. 

Chic à Cyr !

 

Caesar 

 

Chic à baille , supo cy ( non quand même pas )

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 18 heures, Alsur a dit :

Chic à baille , supo cy ( non quand même pas )

Normalement, l'inverse de "chic à" est "hure à" ;)... Les Polytechniciens disent d'ailleurs traditionnellement : "hure à Centrale !".

Je ne connaissais pas ta version : c'est toi qui l'as inventée, ou c'est du jargon de bordache ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 13 minutes, Cne Caesar a dit :

Normalement, l'inverse de "chic à" est "hure à" ;)... Les Polytechniciens disent d'ailleurs traditionnellement : "hure à Centrale !".

Je ne connaissais pas ta version : c'est toi qui l'as inventée, ou c'est du jargon de bordache ?

Ha non , chez les bordaches mais apparamment aussi chez les biffi...à st Cyr , l'inverse de'' Chica'' c'est ''supo'' ( =>(chose à supo<=) .

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 59 minutes, Alsur a dit :

Ha non , chez les bordaches mais apparamment aussi chez les biffi...à st Cyr , l'inverse de'' Chica'' c'est ''supo'' ( =>(chose à supo<=) .

Ah bon, je l'ignorais. En tout cas la version "hure à" marche aussi... ;) 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Tiens, une information subsidiaire pour venir enrichir ce débat : le colonel Beltrame, mort en héros en mars dernier et qui méritait le "respect et l'admiration de la nation toute entière" selon le président Macron, était catholique et avait étudié au lycée militaire de Saint-Cyr... 

Comme quoi, quand on dit qu'il ne faut pas généraliser...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 53 minutes, Cne Caesar a dit :

le colonel Beltrame, mort en héros en mars dernier et qui méritait le "respect et l'admiration de la nation toute entière" selon le président Macron, était catholique et avait étudié au lycée militaire de Saint-Cyr... 

Oui, je ne voit pas la subtilité...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 36 minutes, Bouchon-Gras 49 a dit :

Oui, je ne voit pas la subtilité...

Eh bien, à en croire les articles de Libération au sujet du harcèlement à Saint-Cyr l'Ecole, les lycées militaires sont un repaire de mysogynes et de bourreaux de la pire espèce. Le journal s'est même interrogé sur la suppression des lycées des Armées.  

Certes, ces problèmes existent indéniablement et il est important de les régler au plus tôt, mais je tenais à rappeler qu'il peut sortir de ces lycées de bons éléments, comme le colonel Beltrame, et que, comme nous l'avions à peu près tous dit plus tôt dans le débat, il ne faut pas mettre tous les élèves des corniches dans le même sac.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

×