Jump to content

L'officier sur le terrain ?


Théo17

Recommended Posts

Bonjour à tous, 

 

J'ai 16 ans et souhaite, après un master en Histoire, intégrer la Gendarmerie Nationale.

Cependant depuis bien longtemps je me pose une question, j'ai beaucoup de mal à choisir entre la carrière de sous-officier et celle d'officier de Gendarmerie.

J'ai envie d'une carrière qui bouge, avec de l'action et sur le terrain, d'être au contact direct de la population pour l'aider. Je pense que la carrière de sous-officier me l'offrirais largement mais le prestige et les missions de l'officier m'attirent aussi.

Ainsi je voudrais savoir :

  1. Quelle est la vie quotidienne d'un officier (tâches quotidiennes par rapport à un sous-off. , horaires par rapport à un sous-off. et autres contraintes ou avantages par rapport à sous-off.) ?
  2. L'officier est il obligé (comme on dit) de changer de poste tout les deux ans ? Se résout-il durant toute sa carrière au domaine (sécurité publique générale, police judiciaire, ...) qu'il a choisi en fin d'école ?
  3. Est-ce que "plus l'officier monte en grade, moins il voit le terrain" ?
  4. Un officier de Gendarmerie Maritime peut-il choisir de patrouiller constamment avec le personnel navigant ?

Merci d'avance pour votre précieuse aide, 

Bien cordialement, 

Théo17

Link to comment
Share on other sites

  • Administrateur

Salut,

N' étant pas gendarme je ne répondrai pas à toutes tes questions.

Il y a 3 heures, Théo17 a dit :

Un officier de Gendarmerie Maritime peut-il choisir de patrouiller constamment avec le personnel navigant ?

Déjà il faut bien comprendre que tous les gendarmes maritime ne sont pas embarqués, bon nombre travail à terre, ils ont les mêmes prérogatives que leurs collègues départementale... hormis qu' ils travail principalement dans les enceintes militaires de la Marine Nationale et le long du littoral à la demande du préfet maritime.

Bien sur quelque un sont affectés sur des patrouilleurs de la Gendarmerie maritime, qui comme un bâtiment de la Marine est commandé ( pour les plus gros ) par des officiers.

Donc l' officier commandant le patrouilleur et les autres officiers du bord naviguent effectivement en permanence avec leurs bâtiments.

Il y a 3 heures, Théo17 a dit :

Est-ce que "plus l'officier monte en grade, moins il voit le terrain" ?

Oui bien sur mais c' est aussi valable pour les sous officier, un adjudant, un adjudant chef, un major sont plus des gestionnaires ( ils diriges ) bien sur ils peuvent aussi aller sur le terrain mais moins qu' un " simple " gendarme.

 

  • Thanks 1
Link to comment
Share on other sites

  • 2 weeks later...

Bonjour, 

Merci infiniment pour vos deux réponses, elles m'ont été et mes seront d'une très grande aide.

Je comprends maintenant mieux les missions de l'officier de gendarmerie.

Merci encore !

Bien cordialement, 

Théo17

Link to comment
Share on other sites



  • Posts

    Bouchon-Gras 49

    Posted

    Bonsoir, J'ai vu un collègue, lieutenant colonel de réserve de la Gendarmerie hier soir et je lui ai posé la question, une PMG c'est 15 jours. Une PMGA, ça ne lui parle pas, peut être le rajout de l'APJA, ce qui expliquerai ce rallongement de temps. 

    Bouchon-Gras 49

    Posted

    Une journée type "bureau" où tu arrive le matin et repart le soir, ça peut être une mise en place pour un événement type fête du village, où tu patrouilleras toute la journée, la fête terminée, tu rentre chez toi. 

    berogeitabi

    Posted

    Bonjour.  Connaissez vous l'opération "FRANKTON"?  Cette opération a eu lieu pendant la seconde guerre mondiale. Elle est plutôt méconnue. Des kayakistes d'un commando anglais, emmenés par un sous marin à l'embouchure de l'estuaire de la Gironde on remonté cet estuaire pour aller miner et couler des bateaux allemands dans le port de Bordeaux, ceci entre le 7 et le 11  décembre 1942. Pour commémorer les 80 ans de cette formidable et périlleuse opération des kayakistes du club de Mérignac vont refaire l'itinéraire parcouru par ces commandos. 5 équipages de kayakistes du SAM (sport athlétique mérignacais) dont un équipage féminin tenteront cette folle aventure. Demain 8 décembre, ils partiront depuis l'océan pour quatre jours en autonomie, en bivouaquant aux mêmes endroits où les anglais ont bivouaqués.  Ils prévoient d'arriver à Bordeaux ce dimanche 11 décembre où une cérémonie commémorative sera organisée. Voici un lien à consulter pour comprendre cette tentative réalisée par ces kayakistes en mémoire de ceux qui se sont sacrifiés pour que l'on vive libre aujourd'hui. Des kayakistes refont le parcours de l'opération Frankton en Gironde.  Source: 20minutes.fr Puis un autre lien vers le récit de cette opération et le sacrifice des commandos anglais. L'opération Frankton.    Source: 20minutes.fr Ici la carte de l'opération.  Source: 20minutes.fr         A l'occasion d'un passage au Verdon, j'avais publié les photos du monument du souvenir lié à cette opération. Je vous les remets ici.  

    Bouchon-Gras 49

    Posted

    Bonjour, Pour la plaque dans certain surplus, le bon coin, eBay... 05 pour le centre de recrutement de Toulon (seul et unique pour nous) les deux chiffres suivant correspondent à ton année d'incorporation puis les chiffres suivant aux nombre où tu te trouver dans la file. Ex : 05 92 48521 donc 05 pour Toulon, 92 pour incorporation à Hourtin ou Querqueville en 1992 et l'incorporé était le 48 521 -ème à passé.  

    Milites

    Posted

    Merci beaucoup bouchon gras, J’ai eu la chance de croiser une personne qui a travailler à saint mandrier, et qui a pus me préciser les périodes,  La semaine d’evaluation et soi en juin soi en septembre, pour septembre ont enchaîné directement le Plg de bord en temp Qmf jusqu’au début de l’année suivante pour faire maistrance en janvier/février et faire l’école de spécialisation derrière Merci à toi et bonne continuation   
×
×
  • Create New...