Jump to content

Reportage - Les Parachutistes


Heïdi

Recommended Posts

  • Membre réputé

Bonjour,

La 23 continue sa série sur l'armée dans ces " Grands Documents ".

Elle a diffusé le samedi 3 mars à 20h55 le reportage " L'Armée, à l'école de l'engagement - Les Parachutistes ".

On suit à l'ETAP - L'Ecole des Troupes Aéroportées de Pau, les recrues du 35eme RAP lors de leur formation pour obtenir leur Brevet Para.

A voir ou revoir sur le net.

J'ai été étonné de voir qu'il n'y avait qu'un seul saut de nuit, c'est suffisant pour apprendre ? Ou alors, c'est une question de restriction de budget vu que - avion+carburant - ce n'est pas donné ?

Link to comment
Share on other sites

  • Administrateur

J'ai vu ce reportage ainsi que le suivant sur le CECAD à Djibouti.  Ce n'était pas trop mal fait, pas trop dans le sensationnel type "super héros". 

Pour le brevet para, il me semble qu'il n'ya toujours eu qu'un seul saut de nuit pour valider son brevet.

Link to comment
Share on other sites

  • Administrateur

Dans le reportage, celui de nuit s'est fait aussi avec gaine.

Il me semble que samedi prochain , toujours sur la 23 , il y aura un reportage sur le centre d'aguerissement en montagne à Modane en Haute Savoie puis un second reportage sur le CEFE en Guyane. A confirmer.

Link to comment
Share on other sites

  • Membre réputé

Bonjour,

Oui, reportage sympa sur les paras.

En effet, dans le reportage = 1 saut jour avec gaine et 1 saut nuit avec gaine.

D'ailleurs celui de nuit leur posait le problème de ne pas savoir juger la distance pour larguer leur gaine. C'est là que je me suis dit que peut-être un 2eme saut la nuit histoire d'être ok, serait bien.

Mais si 1 seul saut de nuit alors d'accord !

Merci Fred689 et Berogeitabi.

J'ai aussi regardé le doc sur le CECAD à Djibouti, sympa.

Il y a la séquence ou une fille hésite pour sauter et attraper la barre en fer ( style barre de pompier ) et ensuite elle se laisse glisser. Je l'ai fait ( trop long a expliquer) et sans être attachée. Là 1ere fois, l'hésitation vient du fait que tu as peur que la barre en fer, blesse comment dire " ton intimité fille/garçon ".

Et oui, le prochain doc, c'est en effet sur le centre d'aguerrissement montagne et je vais regarder.... Of course ;)!

Link to comment
Share on other sites

  • Administrateur
Il y a 13 heures, Heïdi a dit :

Là 1ere fois, l'hésitation vient du fait que tu as peur que la barre en fer, blesse comment dire " ton intimité fille/garçon ".

Sur cet obstacle (l'asperge) la jeune fille en question s'y prends très mal. Elle subit l'obstacle, ne saute pas vers le haut et surtout saute avec une jambe de chaque côté de l'asperge. Pour l'intimité fille/garçon c'est en effet rédhibitoire. Il faut attaquer l'asperge avec le coup de pied et rangers en avant contre la barre (le coup de pied, pas le tibia, hein!) et en sautant vers le haut pour aller chercher l'asperge. Quand on a acquis cette technique simple, l'asperge est un obstacle assez facile..

 

Link to comment
Share on other sites

  • Moderator

Saut légèrement en hauteur , légèrement de travers avec le coup de pied, droit par exemple, qui vient au contact de l'asperge en premier, un peu comme si on "shootait" celle-ci, c'est le premier contact qui permet de préserver ses bijoux de famille.

Link to comment
Share on other sites

  • Moderator

gaine.jpg.51a56bcdd57c6317655c239d3e3ceeb3.jpgLa gaine est le sac qui permet de mettre le necessaire pour continuer l'opération après le parachutage.

En effet l'équipement para fait que le dos est pris par le parachute principal et l'abdomen, le ventral d'où cette gaine qui renferme, effets d'habillement, vivres, munitions, etc...

A 50m sol on la largue et elle pend 5 m plus bas afin de soulager le para lors de sa réception au sol, de nuit elle permet d'entendre le sol faute de le voir arriver.

Il y a aussi le fusil qui est brêlé le long du dorsal bien souvent.

Link to comment
Share on other sites

  • Membre réputé

Bonjour,

Le ‎06‎/‎03‎/‎2018 à 20:50, Razorx a dit :

Si c'est suffisant pour le brevet d'ailleurs dans le reportage certains sont dans ma section actuellement

Merci Razorx !

Le ‎07‎/‎03‎/‎2018 à 08:59, berogeitabi a dit :

Elle subit l'obstacle, ne saute pas vers le haut

Oui, il faut regarder la barre en face et sauter face à elle.

Aprés le petit plus que j'ai peut-être par rapport à certains/aines c'est que je fais de l'escalade et la chute fait partie de la pratique de l'activité. Du coup, tu appréhendes moins de tomber.

Link to comment
Share on other sites

  • 4 years later...


  • Posts

    Bouchon-Gras 49

    Posted

    Bonsoir, J'ai vu un collègue, lieutenant colonel de réserve de la Gendarmerie hier soir et je lui ai posé la question, une PMG c'est 15 jours. Une PMGA, ça ne lui parle pas, peut être le rajout de l'APJA, ce qui expliquerai ce rallongement de temps. 

    Bouchon-Gras 49

    Posted

    Une journée type "bureau" où tu arrive le matin et repart le soir, ça peut être une mise en place pour un événement type fête du village, où tu patrouilleras toute la journée, la fête terminée, tu rentre chez toi. 

    berogeitabi

    Posted

    Bonjour.  Connaissez vous l'opération "FRANKTON"?  Cette opération a eu lieu pendant la seconde guerre mondiale. Elle est plutôt méconnue. Des kayakistes d'un commando anglais, emmenés par un sous marin à l'embouchure de l'estuaire de la Gironde on remonté cet estuaire pour aller miner et couler des bateaux allemands dans le port de Bordeaux, ceci entre le 7 et le 11  décembre 1942. Pour commémorer les 80 ans de cette formidable et périlleuse opération des kayakistes du club de Mérignac vont refaire l'itinéraire parcouru par ces commandos. 5 équipages de kayakistes du SAM (sport athlétique mérignacais) dont un équipage féminin tenteront cette folle aventure. Demain 8 décembre, ils partiront depuis l'océan pour quatre jours en autonomie, en bivouaquant aux mêmes endroits où les anglais ont bivouaqués.  Ils prévoient d'arriver à Bordeaux ce dimanche 11 décembre où une cérémonie commémorative sera organisée. Voici un lien à consulter pour comprendre cette tentative réalisée par ces kayakistes en mémoire de ceux qui se sont sacrifiés pour que l'on vive libre aujourd'hui. Des kayakistes refont le parcours de l'opération Frankton en Gironde.  Source: 20minutes.fr Puis un autre lien vers le récit de cette opération et le sacrifice des commandos anglais. L'opération Frankton.    Source: 20minutes.fr Ici la carte de l'opération.  Source: 20minutes.fr         A l'occasion d'un passage au Verdon, j'avais publié les photos du monument du souvenir lié à cette opération. Je vous les remets ici.  

    Bouchon-Gras 49

    Posted

    Bonjour, Pour la plaque dans certain surplus, le bon coin, eBay... 05 pour le centre de recrutement de Toulon (seul et unique pour nous) les deux chiffres suivant correspondent à ton année d'incorporation puis les chiffres suivant aux nombre où tu te trouver dans la file. Ex : 05 92 48521 donc 05 pour Toulon, 92 pour incorporation à Hourtin ou Querqueville en 1992 et l'incorporé était le 48 521 -ème à passé.  

    Milites

    Posted

    Merci beaucoup bouchon gras, J’ai eu la chance de croiser une personne qui a travailler à saint mandrier, et qui a pus me préciser les périodes,  La semaine d’evaluation et soi en juin soi en septembre, pour septembre ont enchaîné directement le Plg de bord en temp Qmf jusqu’au début de l’année suivante pour faire maistrance en janvier/février et faire l’école de spécialisation derrière Merci à toi et bonne continuation   
×
×
  • Create New...