Jump to content
Search In
  • More options...
Find results that contain...
Find results in...
LowLau

Dénonciation de contrat après blessure

Recommended Posts

Bonjour,

Je voulais avoir des avis sur ma situation et sur la démarche à suivre... c'est pourquoi je post ce sujet.

J'ai incorporé l'armée de l'air le 11 juin pour la spécialité secrétaire rh, je devais finir mon CAM le 16 novembre

Je pense être en arrêt de travail ( j'en suis même pas sur mais je pense ) parce que je touche toujours ma solde et je suis en maladie depuis début septembre. J'ai une blessure au pied que je me suis faite pendant ma formation à la base aérienne de Rochefort.

j'ai eu un plâtre et je suis actuellement en séances de kiné.

Je souhaiterais dénoncer mon contrat pour pouvoir reprendre mes études, je pense que l'armée c'est fini pour moi après ma blessure ( rupture aiguë de l'aponévrose plantaire) je ne veux pas risquer ma santé en reprenant ma formation depuis le début ( ce qui est prévu ).

Tant que je suis en maladie je ne peux pas retourner à la base pour dénoncer, je dois donc patienter le temps d'aller mieux ?

J'aimerais avoir des conseils , et savoir si j'ai des droits que je ne connais pas.

merci d'avance

Share this post


Link to post
Share on other sites

C'est bien dommage... Je t'ai connue sur le forum pendant l'attente de ton incorporation, tu avais l'air très motivée et impatiente d'intégrer ce nouveau monde.

Je te souhaite un bon rétablissement et une bonne continuation.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Author of the topic Posted

MERCI beaucoup, en effet j'étais hyper motivée, j'ai adoré les quelques mois passés en formation.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Admin

Et là tu n' est plus motivée, tu baisse les bras ou c' est l' Armée qui t' as dit que c' était terminée pour toi ?

Share this post


Link to post
Share on other sites

le mieux serait d'en parler avec le medecin militaire (au moins au téléphone) pour savoir si ton mal peut géner ta carrière ou pas.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Author of the topic Posted

merci pour vos réponses. en réalité je suis en maladie donc je n'ai pas encore eu de discussions sur mon aptitude ou non à pouvoir reprendre la formation militaire.

j'en ai juste parlé avec mon médecin du sport qui me dit d'être patiente, et j'ai toujours une sensibilité à l'endroit où je me suis blessée donc je pense pas pouvoir assurer les quatre mois de formation.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Admin

Bonjour. Si les soins sont bien menés et la rééducation également, cela devrait pouvoir vous permettre de redémarrer la formation.

Après accord bien entendu du médecin militaire.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Admin

Tu as raison de te renseigner avant. ( une femme avertie, en vaut deux ! )

Sinon garde le moral et bas toi !

Rien n' est perdu !

Courage. :)

Share this post


Link to post
Share on other sites
Author of the topic Posted

merci pour votre soutient

Berogeitabi comme t'as dit j'espère que je vais bien récupérer, et je verrais pas la suite =)

Share this post


Link to post
Share on other sites
Modérateur

Bonjour,

je suis d'accord avec les différentes réponses: finis ta rééducation et vois ce que cela donne. ça se trouve tu pourras reprendre ta formation.

Toubib

Share this post


Link to post
Share on other sites
Author of the topic Posted

c'est ce que je vais faire alors =) j'étais un peu déçu d'être blessée mais faut pas que j'abandonne , merci à vous tous

Share this post


Link to post
Share on other sites
Admin

Aller un peu de motivex et ça repart ! :muscu:

Je te souhaite bon courage, donne ce que tu as et réussi ta formation et une fois en affectation, ça ira beaucoup mieux.

Tiens nous au courant. ;)

Share this post


Link to post
Share on other sites

  • Recent Status Updates

    • Tmapc  »  berogeitabi

      Bonjour j'aimerais échanger avec vous sur les tmapc. Je recherche des infos photo etc pour un panneaux explicatif. Merci
      · 1 reply
    • Nenette

      Bonjour ,
      incorporé le 25 mai à Brest après avoir fait QMF à Lorient, je voulais savoir comment se passe la demande de stage de plongeur du bort, auprès de qui faut il faire la demande et surtout si c’était possible avec la formation FUS.
      Merci de votre réponse 
      Bonne journée 
      · 0 replies
    • Issam13  »  Heïdi

      Bonjour Heidi J'ai une question à vous poser 
      · 3 replies
    • NINO62  »  Fred689

      Bonjour
      pour revenir sur l'envoi des colis pour le Mali, auriez vous le texte à opposer au personnel de la poste qui ne sont pas au courant de cet accord avec les armées ?
      Merci de votre retour
      Bien cordialement
      · 3 replies
    • Clnbds  »  15mael

      Salut, j’ai vu que tu devais intégrer Rochefort le 30 mars, moi également c’est à priori reporté au 11 Mai (toujours dans l’attente de la convocation officiel pour être sûr) si c’est le cas pour toi aussi j’ai vu que tu avait créer un groupe whatsapp, si possible de l’intégrer histoire de discuter un peu si on rentre en même temps ça peut être sympa ! Merci bonne soirée 😊
      · 1 reply
  • Posts

    • ok merci FRED689
    • L'histoire de La villa du commandant. Vous connaissez probablement tous le lac de Lacanau. Voici l'histoire d'un monument, un bâtiment plutôt, restauré il y peu de temps et basé dans un lieu dit au bord du lac, précisément au Moutchic.  Source: mavieengazelle.fr En 1917, les américains se sont installé à Bordeaux où ils ont créé le port en eau profonde de Bassens. Ils s’implantent également à Lacanau où il y installent une base d'instruction "the Moutchic Air Station 001"  Le lieutenant (JG) Callan, premier commandement de la base du Moutchic s’installe dans la Tour des Pins. De cet événement, la villa prendra la désignation de « Villa du commandant ». Le départ définitif des américains le 10 février 1919 laisse la villa vacante.   En effet le potentiel des grands lacs de Gironde pour l'hydratation a été vite identifié. Le lac d'Hourtin Carcans (où fût basé longtemps une unité d'instruction de la Marine nationale)  est occupé dès le début du XX ème siècle par un centre de formation des escadrilles d'hydravion. En 1917, c'est le lac de Lacanau qui est retenu par l'armée américaine pour y installer un centre d'instruction, au Moutchic. « The Moutchic Naval Air Station 001 » accueille des pilotes déjà formés aux Etats-Unis à partir de juillet 1917. Le premier commandant, le lieutenant Callan prend ses fonctions le 17 juillet 1917 et s’installe dans l’ancienne villa Tour des Pins. On y assure la formation autour de différentes activités comme la navigation, la photographie aérienne, la balistique (tir, bombardement) ou l’observation. Cette dernière formation conclue le cycle de préparation des pilotes qui sont ensuite intégrés dans des escadrilles d’active. La base n’est opérationnelle que le 27 Septembre 1917 (premier vol d’hydravion). Plusieurs vols se succèderont mais les premières instructions en vol n’auront lieu qu’à partir du 24 octobre 1917. Les instructions vont progressivement se mettre en place mais il faudra attendre plusieurs mois pour que le programme soit complet (bombardement & renseignement) La base accueille près de 500 hommes sans les officiels et comprend 24 avions en opération (Avions français Tellier, Donnet-Donkaut et 11 bimoteurs Curtiss H-1). L’escadrille de l’unité côtière française fonctionnera pendant neuf mois de service actif. Ses résultats sont honorables avec 27 sous-marins repérés, 12 endommagés et 4 coulés. Les missions ont également permis de réduire à néant nombre de mines dérivantes. Le jour de l’armistice, la station du Moutchic comprenait 23 officiers permanents, 34 officiers en instruction, et 493 hommes de troupe. Il y avait 24 avions en opération, dont 11 H-1. Le reste étaient des avions Français Donnet-Donkaut et Tellier Le fonctionnement de l’unité côtière française pour une durée effective de 9 mois de service actif, a repéré 27 sous-marins, attaqué 25, endommagé 12, et probablement coulé 4. En outre les hydravions ont découvert et détruit un grand nombre de mines dérivantes. L’unité sera démobilisée en totalité le 10 Février 1919. Il reste quelques vestiges de baraquements, une stèle du souvenir et la "maison du commandant" connue et toujours nommée ainsi par les habitants du coin, maison très récemment rénovée. Place aux photos. Les cartes postales anciennes en premier et les photos d'aujourd'hui avec ce qu'il reste des baraquements, la stèle et la maison. Puis la maison après travaux et avant restauration et enfin la stèle.  
    • La vie militaire n'est pas aussi réglée que dans la vie civile, a fortiori si vous êtes tous les 2 militaires. Quid si départ en OPEX au pied levé, sur très court préavis? Pour les  permissions c'est selon le planning des activités et les besoins du régiment.
    • A mon avis, cela ne sera pas possible mais seuls la visite médicale et un médecin militaire pourront confirmer ou non mon avis.
    • Bonjour  Bonne nouvelle ! Je dois rentrée en école lundi 8 juin à St mandrier pour suivre la formation Formation initiale.   y a-t-il des personnes qui font leur Entrée le 8 juin a St mandrier ?  Merci à vous 😁
×
×
  • Create New...