Jump to content

La médaille d' honneur pour acte de courage et de dévouement


Bouchon-Gras 49

Recommended Posts

  • Administrateur

Médaille bien connu des pompiers, entre autres...

La médaille d’honneur pour acte de courage et de dévouement a été décernée et organisée le sous Louis XVIII.

large_86226_112095.jpg

Elle est décernée pour des actes de dévouement et faits de sauvetage.

 

Outre la lettre de félicitations et la mention honorable, il existe cinq degrés de récompense :

  • bronze : décernée lorsque le sauveteur a réellement risqué sa vie, ou lorsque, s’il a couru des risques moindres, il est déjà titulaire d’une lettre de félicitations ou d’une mention honorable ;
  • argent de 2e classe : la médaille d’argent est décernée exclusivement aux titulaires de la médaille de bronze qui ont, à nouveau, fait preuve de courage et d’abnégation ;
  • argent de 1re classe ;
  • vermeil : est décernée, avec une grande réserve, pour les actes d’une grande intrépidité, ainsi qu’aux titulaires d’au moins deux médailles d’argent ;
  • or : est attribuée aux personnes ayant rendu, à plusieurs reprises, des services exceptionnels à ses concitoyens. Elle n’est cependant généralement accordée qu’à titre posthume.

 

En 1833, la médaille était décernée par trois ministères :

Actuellement, l'attribution de cette médaille est régie par l'instruction no 3918 du 18 septembre 1956 et la circulaire du 14 avril 1970.

Le dossier est constitué d'un procès-verbal d'enquête établi par la police ou la gendarmerie, qui comprend les divers témoignages recueillis, mais également l'extrait no 2 du casier judiciaire.

Il comporte également un avis des chefs hiérarchiques, lorsque le sauveteur appartient à une administration publique.

Selon le ministère d'origine, trois médailles distinctes sont attribuées :

Ministère de l’Intérieur

courdeva_imagelarge.jpg

  • Ruban : C'est un ruban tricolore bleu, blanc et rouge de 30 mm dont les bandes sont verticales et égales de 10 mm, avec une rosette tricolore de 20 mm sur la médaille d’or.
  • Médaille : La médaille est ronde de 27 mm.
  • Avers : palmes et couronnes tenues par une femme debout, entourée de trois scènes de sauvetage et surmonté du mot « DÉVOUEMENT ».
  • Revers : cartouche rectangulaire nominatif, surmonté de « MINISTÈRE DE L’INTÉRIEUR » et « RÉPUBLIQUE FRANÇAISE ».
  • Bélière : feuillage de chêne.
  • Barrettes, sont ajoutées pour :
    • la médaille d'argent de 2e classe, une étoile d'argent ;
    • la médaille d'argent de 1re classe, deux étoiles d'argent ;
    • la médaille de vermeil, une étoile de vermeil ;
    • la médaille d'or, une petite rosette tricolore de 10 mm.

 

Ministère de la Défense (Marine nationale)

Eremedaille_voor_Handelingen_van_Toewijding_en_Redding_in_Brons_van_de_Franse_Marine.jpg

( photo de Par Robert Prummel — Travail personnel, CC BY-SA 3.0, https://commons.wikimedia.org/w/index.php?curid=30734347 )

  • Ruban : C'est un ruban tricolore bleu, blanc et rouge de 30 mm dont les bandes sont verticales et égales de 10 mm avec ancre rouge sur la bande blanche, ainsi que rosette tricolore et ancre d'or sur la médaille d’or.
  • Médaille : La médaille est ronde.
  • Avers : effigie de la République regardant à gauche avec inscription « RÉPUBLIQUE FRANÇAISE ».
  • Revers : attributs marins avec cartouche rectangulaire nominatif, surmonté de « MINISTÈRE DE LA MARINE » et « COURAGE ET DÉVOUEMENT ».

 

Ministère des Transports (Marine marchande)

4.jpg

  • Ruban : C'est un ruban tricolore bleu, blanc et rouge de 30 mm dont les bandes sont verticales et égales de 10 mm avec ancre rouge sur la bande blanche, ainsi que rosette tricolore et ancre d'or sur la médaille d’or.
  • Médaille : La médaille est ronde.
  • Avers : effigie de la République regardant à droite avec inscription « RÉPUBLIQUE FRANÇAISE ».
  • Revers : attributs marins avec cartouche rectangulaire nominatif, surmonté de « MARINE MARCHANDE » et « COURAGE ET DÉVOUEMENT ».

 

Unités militaires

La médaille d'honneur pour acte de courage et de dévouement a été attribuée aux unités militaires suivantes :

 

Particularités

Contrairement à la règle générale concernant le port des médailles, les différents échelons de la médaille d'acte de courage et de dévouement sont portés simultanément.

images.jpgmaxresdefault.jpg

Comme on peut le voir sur la poitrine de ses pompiers

poncelin-de-raucourt.jpg

Ou sur le " placard " du général gaëtan poncelin de raucourt, secrétaire général de la Garde nationale et ancien commandant de la brigade des sapeurs pompiers de Paris ( 2013 - 2015 ).

 

( Source : Wikipédia )

 

  • Thanks 1
Link to comment
Share on other sites

Bonjour,

Aprés avoir reçu dans l'ordre et en plusieurs années bien sur, 2 lettres de félicitations ACD, puis une médaille de bronze ACD, je viens de recevoir, une nouvelle lettre de félicitations ACD, puis une mention honorable ACD (remises le même jour pour 2 actes différents).

En lisant les textes réglementaires, on trouve cette ligne que vous avez reprise ci-dessus:

"argent de 2e classe : la médaille d’argent est décernée exclusivement aux titulaires de la médaille de bronze qui ont, à nouveau, fait preuve de courage et d’abnégation"

 N'aurais je pas du être décoré de la médaille d'argent puisque déjà titulaire de la médaille de bronze et de nouveau destinataire d'une lettre et d'une mention honorable ?

Cordialement

Djé

Link to comment
Share on other sites

  • Administrateur

Bonjour dje. Il eut été sympathique de faire comme tous les nouveaux arrivants ur le forum, c'est à dire de passer par la case "présentation" avant de poster.

Ce qui inciterait sans doute ceux qui en ont la connaissance de répondre à votre question! Alors merci de vous présenter dans la rubrique "présentation" 

Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.



  • Posts

    Bouchon-Gras 49

    Posted

    Nous apprenons le décès du Premier Maître fusilier Pierre-Yves LE PEUCH, combattant de la Guerre 39/45, en Indochine et en Algérie; prisonnier de guerre des japonnais en 1945, titulaire d'une citation de la Médaille Militaire et de la Légion d'Honneur, le PM LE PEUCH fut l'un dès tous premiers instructeurs de la Préparation Militaire Marine de Grenoble à l'ouverture du centre en 1971. (Source : PMM Grenoble)

    Bouchon-Gras 49

    Posted

    Vétéran du jour J et ambassadeur du Memorial Trust Britannique, Frank Baugh, titulaire de la Légion d'Honneur est décédé à l'âge de 98 ans, lundi 20 juin. Engagé auprès de l'Association des Vétérans de Normandie, il avait participé à la campagne de dons pour l'édification du Memorial. Frank Baugh, photographié lors de sa visite au Memorial, avait déclaré "qu'il était honoré de pouvoir aider "d'une certaine manière" à se souvenir des hommes et des femmes qui ne sont jamais rentrés chez eux". - Memorial trust Il avait assisté à son ouverture officielle, le 6 juin 2021 au National Memorial Arboretum, puis avait pu le visiter en octobre avec un petit groupe d'anciens combattants. Julie Verne, directrice du développement du Memorial Trust, le décrit comme "un homme chaleureux, calme et digne avec un beau sens de l'humour". En mémoire de Frank, le site du Memorial diffuse un film où il raconte son D-Day. Il y explique notamment, qu'ayant débarqué sur Sword Beach parmi les premiers de son unité, ils ont "été touchés par un obus assez lourd qui est arrivé à bâbord". Sept à huit d'entre eux furent grièvement blessés. (Source : La Manche Libre)

    Semmerade

    Posted

    Bonjour, je recherche d’où vient l’insigne sur le col de cette photo avec le numéro 3 ? Je ne retrouve pas cette forme de feuille avec la barre ailleurs. Normalement il y a une grenade ou une étoile  merci ! Photo

    Bouchon-Gras 49

    Posted

    Nous apprenons avec tristesse le décès soudain en service d’un Gendarme mobile de l’escadron 32/3 de Luçon en Guyane. Cet adjudant-chef de 50 ans, a succombé à une embolie pulmonaire le 19 juin alors qu’il était détaché en Guyane avec son unité. Mickaël Desbois était marié et père de trois enfants. (Source : la voix du gendarme)   L'équipe et les membres du forum-militaire.fr s'associent pour exprimer leurs sincères condoléances à la famille, aux proches et à ses frères d'armes.

    HernanF

    Posted

    L’escadron Normandie-Niemen fête ses 80 ans avec un Rafale C aux couleurs uniques pour marquer l’occasion.
×
×
  • Create New...