Jump to content

Elbor Falcon 50


Amtrac

Recommended Posts

Bonjour/Bonsoir à tous! 

Je cherche un elbor (spé getbo) sur Falcon 50, dans la Marine, pour lui poser quelques questions car c'est exactement le métier que je veux exercer, et, comme il n'y a vraiment pas grand chose sur Internet là dessus, j'aimerais vraiment trouver une personne qui exerce cette fonction afin qu'il/elle m'éclaire. 

Je vous remercie ! 

Link to comment
Share on other sites

  • Administrateur

Salut,

Il y a 20 heures, Amtrac a dit :

Je cherche un elbor (spé getbo) sur Falcon 50, dans la Marine, pour lui poser quelques questions

Malheureusement, il n' y en a pas. Il y a quelques personnels de l' aéro.

Je te conseille de poser directement  tes questions et si ils passent par là, ils pourront peut être t' aiguiller.

Link to comment
Share on other sites

  • Moderator

A ma connaissance, les Falcon ne sont pas déployés en OPEX sauf en cas d'Evasan et je pense même que c'est ceux de l'Estérel qui s'en chargent.

Je les ai vus surtout en outre-mer car la rayon d'action lors d'une patrouille est plus étendu que celui d'un navire en un minimum de temps.

Link to comment
Share on other sites

  • Administrateur
Il y a 1 heure, Cne Caesar a dit :

il te reste toujours la solution du CIRFA : tu pourras poser tes questions aux professionnels de la Marine qui auront plus d'éléments que nous pour te répondre...

Pas forcément, les " recruteurs " des CIRFA maitrisent bien leurs spécialité et on une information de base sur les métiers de la Marine.

Donc si tu veux faire cuisinier et que ton conseillé CIRFA est un fusilier, il aura du mal à te donner des détails de même si tu veux être commando et que tu tombe sur un détecteur sous marinier, ça va être dur pour lui.

 

Lorsque j' étais sur SNLE, notre " Pontus " ( maitre de pont, équivalent d' un " Bidel " ( capitaine d' arme ) ) qui avait la spécialité manœuvrier et le grade de maitre principal avait choisi pour terminer sa carrière et de finir comme conseillé CIRFA ( d' ailleurs ça avait un autre nom ).

Link to comment
Share on other sites

  • Administrateur
Il y a 12 heures, Fred689 a dit :

A ma connaissance, les Falcon ne sont pas déployés en OPEX sauf en cas d'Evasan et je pense même que c'est ceux de l'Estérel qui s'en chargent.

Je les ai vus surtout en outre-mer car la rayon d'action lors d'une patrouille est plus étendu que celui d'un navire en un minimum de temps.

Les Falcon sont également utilisés pour le déplacement des hautes autorités.

Lorsque j' étais à la BAN de Nîmes Garons, nous avions eu la visite du ministre de la Défense, du Chef d' État Major des Armées et du Chef d' État Major de la Marine ( le meme jour ;) ), chacun avait son Falcon.

D' ailleurs la version civil est un avion d' affaire.

Pour en revenir au Falcon 50, il est utilisé par la flottille 24F,

Réactivée le 10 mars 2000, elle met alors en oeuvre, à partir de la BAN de Lann Bihoué, 10 avions de 3 types : le Xingu, le Nord 262, et le Falcon 50M. La 24F assure par ailleurs les missions de l'escadrille 2S, dissoute le même jour.

Au 1er juillet 2004, la flottille 24F disposait de quatre Falcon 50M (dont un affecté à l'année aux Antilles), qui réalisent des missions de service public (SAR, anti-drogue, anti-immigration , contrôle des pêches, anti pollution, soutien aux zones aérospatiales de Guyane), et quatre Xingu déployés en Manche, Atlantique et Méditerranée, dans le cadre de diverses missions de service public. Le 30 septembre 2005, la flottille 24F a fêté les 10 000 heures de vol de ses quatre avions Dassault Falcon 50M.

En 2010, la marine prévoit de verser à la 28F les quatre Xingu de la flottille 24F, cette dernière ne conservant que des Falcon 50M.

dont les missions sont :

 

1- Missions de défense

  • Recueil de renseignements : les capacités cinématiques de l'aeronef permettent de travailler 6 h30 à 100 nautiques des côtes, 4h à 500 nautiques, et 1h30 à 1000 nautiques des côtes ;
  • Sûreté des approches maritimes : Missions ayant pour but d'assurer la présence du pavillon dans la zone économique exclusive, de localiser et identifier les forces navales étrangères et les bâtiments suspects. Les aéronefs sont employés sur l'ensemble des zones economiques: M"tropole , Outre-Mer (La Réunion, Antilles, Guyane) pour des missions en zone côtière jusqu'à 200Nq ;
  • Missions au profit du Centre d'Essais des Landes : Surveillance et la police dans les zones réservées du champ de tir du centre d'essais des Landes (CEL) ;
  • Liaisons et soutien logistique : Missions de transport de passagers et de petits matériels (Xingu);
  • Soutien du Centre d'Entraînement et d'instruction : La flottille soutient ponctuellement le Centre d'Entraînement et d'Instruction (C.E.I.) de Lann- Bihoué en lui prêtant des aéronefs.
  • Contrôle de l'immigration en France et en coopération avec les pays européens (Italie , Malte, ...)
  • Lutte contre le narcotrafic ;

2 - Missions de sauvegarde maritime

  • Police des pêches : L'unité effectue des vols de surveillance des pêches. En collaboration avec les CROSS, elle s'assure que les bateaux étrangers présents dans la zone économique exclusive y sont autorisés. Ces missions peuvent permettre d'anticiper et d'éviter tout conflit entre pêcheurs ;
  • Lutte antipollution : En cas de pollution supposée ou réelle, les avions de la flottille peuvent être sollicités afin de collecter les renseignements nécessaires à la mise en place d'une lutte efficace (nature, déplacement, origine ... ) ;
  • Recherche en mer : La flottille est engagée dans des opérations de recherche (naufragés, canots de survie, ...). 45 missions de secours en mer par an, soit 2850 heures de vol pour le service.

 

( Source : http://www.netmarine.net/aero/unites/24f/index.htm )

 

  • Like 1
Link to comment
Share on other sites



  • Posts

    Semmerade

    Posted

    Bonjour, je recherche d’où vient l’insigne sur le col de cette photo avec le numéro 3 ? Je ne retrouve pas cette forme de feuille avec la barre ailleurs. Normalement il y a une grenade ou une étoile  merci ! Photo

    Bouchon-Gras 49

    Posted

    Nous apprenons avec tristesse le décès soudain en service d’un Gendarme mobile de l’escadron 32/3 de Luçon en Guyane. Cet adjudant-chef de 50 ans, a succombé à une embolie pulmonaire le 19 juin alors qu’il était détaché en Guyane avec son unité. Mickaël Desbois était marié et père de trois enfants. (Source : la voix du gendarme)   L'équipe et les membres du forum-militaire.fr s'associent pour exprimer leurs sincères condoléances à la famille, aux proches et à ses frères d'armes.

    HernanF

    Posted

    L’escadron Normandie-Niemen fête ses 80 ans avec un Rafale C aux couleurs uniques pour marquer l’occasion.

    Bouchon-Gras 49

    Posted

    Oui, et l'intérêt c'est que les militaires ou anciens militaires souffrants de stress post-traumatique sachent vers qui ce tourner et ne surtout pas rester seul face à ces blessures.

    Heïdi

    Posted

    Bonjour,   Grâce a eux, cela mets aussi en lumière ces différentes associations d'aides .
×
×
  • Create New...