Jump to content
Sign in to follow this  
Heïdi

Témoignage - Tireur D'Elite

Recommended Posts

Bonjour,

Témoignage d'un tireur d'élite. 

" Pour nous le civil c'est la jungle. Tu arrives à l'ANPE et la dame te demande tes diplômes. Tu lui donnes ton CV...tireur d'élite, des compétences en dehors des clous !"

source .... 

http://archives.limprevu.fr/articles/03-09-2015/tireur-delite-le-libre-arbitre-au-bout-du-doigt/

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Article intéressant, bien mené. On suit bien la chronologie de son parcours. Ce n'est pas un récit pour faire de la retape. C'est sobre. J'aime bien.

Quelques remarques cependant.

"L’armée c’est bien, on peut envisager une belle carrière, profiter d’une retraite confortable relativement tôt. "

A ne surtout pas prendre au pied de la lettre. Les variations entre individus, en fonction du grade, de l'ancienneté, des missions réalisées sont telles que l'on ne peut être affirmatif à ce sujet. Commentaires à éviter auprès des civils béotiens de la chose.

 

"Le désormais ex-soldat redécouvre une vie loin de l’armée de Terre. Une perte de repères totale : « Quand on se dit que l’on a arrêté, on est perdu. Perdu. Qu’est-ce qu’on va devenir ? Pour nous, le civil, c’est la jungle. Ce sont des choses qu’on se dit entre nous d’ailleurs : « Tu retournes dans la jungle. » On est des gaillards, débrouillards, mais on se sent mal, on a presque peur. »" 

Je confirme totalement. Le départ peut parfois correspondre à un deuil.... mais pas davantage que la personne licenciée de son usine après 25 ans de boulot. A méditer pour relativiser les difficultés des militaires en reconversion.

 

"Comme une page qui se tourne, il faut se mettre en quête d’un travail, trouver une voie pour se reconvertir. « Tu arrives à l’ANPE, la dame te demande tes diplômes, tu lui donnes ton CV… » Tireur d’élite, un profil et des compétences en dehors des clous. "

D'où l'absolue nécessité de préparer son départ en amont. De 18 à 24 mois avant. Surtout pour ceux qui ont des spécialités spécifiquement militaires. 

 

"Cet après-midi-là, assis sur un carré d’herbe, une seule question est restée en suspens : la dernière. En mars 1999, a-t-il fait le bon choix en quittant l’armée ? Après un long silence seulement troublé par le souffle du vent, il se contente de quelques mots : « Ce n’était pas le bon choix. C’était UN bon choix. »"

Ne jamais avoir de regrets. C'était de toutes les façons le bon choix, à ses yeux, quand il l'a fait. Et nul ne peut présager du futur. Donc, à ce moment, c'était le bon choix.

  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

La face cachée des militaires serait elle que se sont des  " gaillards .... sentimentaux "  ? :vertsourire::Angel@2x:! '( être sentimental ce n'est pas un défaut !).

Livre ...

Histoire, Armes et Techniques, école de tir à la française. 

https://livre.fnac.com/a4059429/Daniel-Casanova-Histoire-armes-et-technique-des-snipers-francais

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour,

Intéressant et d'accord avec " c'est peut-être -sexy- sur le papier, mais on travaille dans des conditions difficiles " et " On voit l'ennemi dans la lunette et on le voit tomber. Ce n'est pas anodin ".

Oui et parfois on ramène des fantômes qui peuvent être encore là jusqu'à ces 97 ans et plus ...  

Merci Fred689 !

Share this post


Link to post
Share on other sites

Challenge annuel des TE dans un camp du Sud et TE du ciel chez les commandos parachutistes de l'air.

https://www.defense.gouv.fr/actualites/articles/jdef-tireurs-d-elite-a-decouvert

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Sign in to follow this  

×
×
  • Create New...

Important Information