Jump to content

Médaille de la reconnaissance de la nation et la médaille d' Afrique du nord.


Bouchon-Gras 49

Recommended Posts

  • Administrateur

Voici deux décorations donc l' une a succédé à l' autre.

Médaille de reconnaissance de la Nation

Elle a été créée par décret du de Jacques Chirac, président de la République. Elle est décernée à tous les militaires et à tous les civils s'étant vu attribuer le titre de reconnaissance de la Nation.

Le titre de reconnaissance de la Nation a été créé par l'article 77 loi n° 67-1114 du 21 décembre 1967 portant loi de finances pour 19681 afin de récompenser les militaires ayant pris part, pendant 90 jours aux opérations en Afrique du Nord entre 1952 et 1962. Ce titre a été étendu aux civils et aux opérations menées par l'armée française depuis le début de la Première guerre mondiale3 tout en gardant la condition d'avoir participé pendant au moins 90 jours aux opérations

Pour accompagner ce titre de reconnaissance de la Nation, il a été décidé de créer, en 1997, une décoration appelé médaille d'Afrique du Nord afin de récompenser ceux l'ayant reçu pour les opérations d'Afrique du Nord. Cette médaille a été remplacée par la médaille de reconnaissance de la Nation, le 12 avril 2002, afin de récompenser tous les titulaires du titre de reconnaissance de la Nation.

Les conflits, opérations ou missions ouvrant le droit à l'attribution du titre de reconnaissance de la Nation sont les suivants :

  • la Première Guerre mondiale ;
  • les opérations menées entre 1918 et 1939 ;
  • la Seconde Guerre mondiale ;
  • la guerre d'Indochine ;
  • la guerre de Corée ;
  • les combats en Tunisie entre le 1er janvier 1952 et le 2 juillet 1962 ;
  • les combats au Maroc entre le 1er juin 1953 et le 2 juillet 1962 ;
  • la guerre d'Algérie entre le 31 octobre 1954 et le 2 juillet 1962 ;
  • les opérations militaires sur le territoire de l'Algérie entre le 3 juillet 1962 et le 1er juillet 1964 ;
  • les conflits armés et opérations et missions menées conformément aux obligations et engagements internationaux de la France depuis 1945 dont la liste est donnée par l'arrêté modifié du .

index.jpg

  • Médaille : ronde de 34 mm, en bronze doré, avec à l'avers l'effigie de la République entouré par la mention « République française ». Au revers, l'inscription « Médaille de reconnaissance de la Nation » surmontant un bouquet de feuilles de chênes;
  • Ruban: sable comprenant des chevrons bleu indigo de 3 mm de largeur. La barrette comprend elle trois chevrons de largeur 2mm. Ce ruban est orné d'agrafes en métal blanc portant l'indication du conflit, des opérations ou missions;
  • Agrafes : la médaille peut recevoir cinq agrafes qui prennent place sur le ruban6 :

 

Le titre de reconnaissance de la Nation qui permet d'attribuer la médaille de reconnaissance de la Nation offre certains avantages aux titulaires, tels que :

  • possibilité de constitution d'une retraite mutualiste du combattant majorée et revalorisée par l’État et affectée d'avantages fiscaux (loi de finance du 29 décembre 1971) ;
  • lors du décès, possibilité de recouvrir le cercueil du drapeau tricolore.

 

Médaille d'Afrique du Nord

Elle a été créée par Jacques Chirac, président de la République et mise en place par le décret du . Elle était décernée à tous les militaires et à tous les civils s'étant vu attribuer le titre de reconnaissance de la Nation, jusqu'à son remplacement.

index.jpg

  • Ruban: sable comprenant des chevrons bleu indigo de 3 mm de largeur. La barrette comprend trois chevrons de largeur 2 mm.
  • Médaille : ronde de 34 mm, en bronze doré, avec à l'avers la croix du sud entouré par la mention « RÉPUBLIQUE FRANÇAISE ». Au revers, un bouquet de feuilles de chêne, surmonté de l'inscription « MÉDAILLE D’AFRIQUE DU NORD ».

 

Le titre de reconnaissance de la Nation qui permet d'attribuer la médaille de reconnaissance de la Nation offre certains avantages aux titulaires, tels que :

  • possibilité de constitution d'une retraite mutualiste du combattant majorée et revalorisée par l’État et affectée d'avantages fiscaux (loi de finance du 29 décembre 1971) ;
  • lors du décès, possibilité de recouvrir le cercueil du drapeau tricolore.

 

Dans l'article 3 de l'arrêté d'attribution, il est précisé : « Nul ne pourra porter cette décoration s’il a été condamné pour crime ou à une peine de prison sans sursis égale ou supérieure à un an. »

 

( Source : Wikipédia )

  • Thanks 1
Link to comment
Share on other sites

  • Administrateur

L'une à remplacé l'autre mais ce sont tout de même deux décorations différentes, en France une médaille remplaçant une autre ne signifie pas que les détenteurs de la première au jour de la création de la seconde doivent porter la seconde et comme ces gens étaient forcément dans les clous pour obtenir la nouvelle, ils peuvent posséder les deux.

Donc une personne ayant reçu la médaille d’Afrique du Nord puis plus tard la médaille de la reconnaissance de la nation peut porter les deux.

Déjà vu mais je 'ai pas trouvé d'image pour illustrer.

Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.



  • Posts

    s.thomas

    Posted

    J'ai eu l'occasion d'expliquer dans ma présentation que je suis la maman d'un élève sous-officier à Rochefort, et d'un élève de terminale qui prépare le concours pour entrer en école de médecine militaire. N'ayant pas d'autres militaires actuellement dans la famille, je pense naturellement aux photos de mon arrière grand-père et grand-père, et je vous serais très reconnaissante de bien vouloir me dire si cela vous évoque quelque chose. Je suis une véritable inculte en la matière. Dans la vie civile, mon arrière grand-père était directeur d'école primaire. Et mon grand-père était ingénieur. Il avait fait l'école des Arts et Métiers. Il a travaillé dans l'ancienne Indochine au début de sa carrière. Il est à droite, sur la photo des 2 hommes en uniformes blancs. Je sais qu'il a été fait prisonnier par les japonais. À son décès, une veuve de militaire a contacté notre famille pour raconter que son mari lui avait dit avoir été sauvé par lui. Il avait été rendu aveugle par les tortures de leurs geôliers et mon grand-père se serait enfui avec lui sur son dos.  Encore une fois, merci de l'attention que vous portez à ces archives. Je lis vos réponses au sujet des photos qu'on vous soumet, et c'est passionnant et très émouvant.

    Dev.Pntac

    Posted

    D'accord, merci love

    nonorex

    Posted

    Merci pour ton message qui me réconforte un peu ! J'ai envoyé une demande à l'école du Génie, sur le site il est indiqué qu'ils recrutent pour le "poste" de Sapeur de combat (idem 6RG). Si ça ne fonctionne pas, je pense tenter le 2è RMAT de Bruz, et le 2è RD dont j'apprécie la spécialité, mais qui est à presque 2h de chez moi. J'aurais aimé aller voir du côté du 13è RDP où mon frère est dans l'active, mais ils ne cherchent visiblement pas de réservistes actuellement. Suite à plusieurs retours positifs dans mon entourage sur la réserve en gendarmerie, je prends aussi des informations de ce côté-là. Les missions ont l'air assez diversifiées. Bref, je découvre tout ça petit à petit, et c'est très intéressant.

    Fred689

    Posted

    @Conti 6422, merci de passer par la case "Présentation".

    Bouchon-Gras 49

    Posted

    Pas simple d'essayer de savoir où l'on risque d'être classé, seul un médecin militaire après avoir vu les résultats te classeras. Imaginer ou essayer de se classer n'est que pour supposition qui ne donne rien, sauf te donner un faux espoir ou au contraire te décourager, le mieux est d'attendre la visite. Tiens nous au courant du verdict, merci 
×
×
  • Create New...