Jump to content

Médaille de la reconnaissance de la nation et la médaille d' Afrique du nord.


Bouchon-Gras 49

Recommended Posts

  • Administrateur

Voici deux décorations donc l' une a succédé à l' autre.

Médaille de reconnaissance de la Nation

Elle a été créée par décret du de Jacques Chirac, président de la République. Elle est décernée à tous les militaires et à tous les civils s'étant vu attribuer le titre de reconnaissance de la Nation.

Le titre de reconnaissance de la Nation a été créé par l'article 77 loi n° 67-1114 du 21 décembre 1967 portant loi de finances pour 19681 afin de récompenser les militaires ayant pris part, pendant 90 jours aux opérations en Afrique du Nord entre 1952 et 1962. Ce titre a été étendu aux civils et aux opérations menées par l'armée française depuis le début de la Première guerre mondiale3 tout en gardant la condition d'avoir participé pendant au moins 90 jours aux opérations

Pour accompagner ce titre de reconnaissance de la Nation, il a été décidé de créer, en 1997, une décoration appelé médaille d'Afrique du Nord afin de récompenser ceux l'ayant reçu pour les opérations d'Afrique du Nord. Cette médaille a été remplacée par la médaille de reconnaissance de la Nation, le 12 avril 2002, afin de récompenser tous les titulaires du titre de reconnaissance de la Nation.

Les conflits, opérations ou missions ouvrant le droit à l'attribution du titre de reconnaissance de la Nation sont les suivants :

  • la Première Guerre mondiale ;
  • les opérations menées entre 1918 et 1939 ;
  • la Seconde Guerre mondiale ;
  • la guerre d'Indochine ;
  • la guerre de Corée ;
  • les combats en Tunisie entre le 1er janvier 1952 et le 2 juillet 1962 ;
  • les combats au Maroc entre le 1er juin 1953 et le 2 juillet 1962 ;
  • la guerre d'Algérie entre le 31 octobre 1954 et le 2 juillet 1962 ;
  • les opérations militaires sur le territoire de l'Algérie entre le 3 juillet 1962 et le 1er juillet 1964 ;
  • les conflits armés et opérations et missions menées conformément aux obligations et engagements internationaux de la France depuis 1945 dont la liste est donnée par l'arrêté modifié du .

index.jpg

  • Médaille : ronde de 34 mm, en bronze doré, avec à l'avers l'effigie de la République entouré par la mention « République française ». Au revers, l'inscription « Médaille de reconnaissance de la Nation » surmontant un bouquet de feuilles de chênes;
  • Ruban: sable comprenant des chevrons bleu indigo de 3 mm de largeur. La barrette comprend elle trois chevrons de largeur 2mm. Ce ruban est orné d'agrafes en métal blanc portant l'indication du conflit, des opérations ou missions;
  • Agrafes : la médaille peut recevoir cinq agrafes qui prennent place sur le ruban6 :

 

Le titre de reconnaissance de la Nation qui permet d'attribuer la médaille de reconnaissance de la Nation offre certains avantages aux titulaires, tels que :

  • possibilité de constitution d'une retraite mutualiste du combattant majorée et revalorisée par l’État et affectée d'avantages fiscaux (loi de finance du 29 décembre 1971) ;
  • lors du décès, possibilité de recouvrir le cercueil du drapeau tricolore.

 

Médaille d'Afrique du Nord

Elle a été créée par Jacques Chirac, président de la République et mise en place par le décret du . Elle était décernée à tous les militaires et à tous les civils s'étant vu attribuer le titre de reconnaissance de la Nation, jusqu'à son remplacement.

index.jpg

  • Ruban: sable comprenant des chevrons bleu indigo de 3 mm de largeur. La barrette comprend trois chevrons de largeur 2 mm.
  • Médaille : ronde de 34 mm, en bronze doré, avec à l'avers la croix du sud entouré par la mention « RÉPUBLIQUE FRANÇAISE ». Au revers, un bouquet de feuilles de chêne, surmonté de l'inscription « MÉDAILLE D’AFRIQUE DU NORD ».

 

Le titre de reconnaissance de la Nation qui permet d'attribuer la médaille de reconnaissance de la Nation offre certains avantages aux titulaires, tels que :

  • possibilité de constitution d'une retraite mutualiste du combattant majorée et revalorisée par l’État et affectée d'avantages fiscaux (loi de finance du 29 décembre 1971) ;
  • lors du décès, possibilité de recouvrir le cercueil du drapeau tricolore.

 

Dans l'article 3 de l'arrêté d'attribution, il est précisé : « Nul ne pourra porter cette décoration s’il a été condamné pour crime ou à une peine de prison sans sursis égale ou supérieure à un an. »

 

( Source : Wikipédia )

  • Thanks 1
Link to comment
Share on other sites

  • Administrateur

L'une à remplacé l'autre mais ce sont tout de même deux décorations différentes, en France une médaille remplaçant une autre ne signifie pas que les détenteurs de la première au jour de la création de la seconde doivent porter la seconde et comme ces gens étaient forcément dans les clous pour obtenir la nouvelle, ils peuvent posséder les deux.

Donc une personne ayant reçu la médaille d’Afrique du Nord puis plus tard la médaille de la reconnaissance de la nation peut porter les deux.

Déjà vu mais je 'ai pas trouvé d'image pour illustrer.

Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.



  • Posts

    Bouchon-Gras 49

    Posted

    Nous apprenons le décès du Premier Maître fusilier Pierre-Yves LE PEUCH, combattant de la Guerre 39/45, en Indochine et en Algérie; prisonnier de guerre des japonnais en 1945, titulaire d'une citation de la Médaille Militaire et de la Légion d'Honneur, le PM LE PEUCH fut l'un dès tous premiers instructeurs de la Préparation Militaire Marine de Grenoble à l'ouverture du centre en 1971. (Source : PMM Grenoble)

    Bouchon-Gras 49

    Posted

    Vétéran du jour J et ambassadeur du Memorial Trust Britannique, Frank Baugh, titulaire de la Légion d'Honneur est décédé à l'âge de 98 ans, lundi 20 juin. Engagé auprès de l'Association des Vétérans de Normandie, il avait participé à la campagne de dons pour l'édification du Memorial. Frank Baugh, photographié lors de sa visite au Memorial, avait déclaré "qu'il était honoré de pouvoir aider "d'une certaine manière" à se souvenir des hommes et des femmes qui ne sont jamais rentrés chez eux". - Memorial trust Il avait assisté à son ouverture officielle, le 6 juin 2021 au National Memorial Arboretum, puis avait pu le visiter en octobre avec un petit groupe d'anciens combattants. Julie Verne, directrice du développement du Memorial Trust, le décrit comme "un homme chaleureux, calme et digne avec un beau sens de l'humour". En mémoire de Frank, le site du Memorial diffuse un film où il raconte son D-Day. Il y explique notamment, qu'ayant débarqué sur Sword Beach parmi les premiers de son unité, ils ont "été touchés par un obus assez lourd qui est arrivé à bâbord". Sept à huit d'entre eux furent grièvement blessés. (Source : La Manche Libre)

    Semmerade

    Posted

    Bonjour, je recherche d’où vient l’insigne sur le col de cette photo avec le numéro 3 ? Je ne retrouve pas cette forme de feuille avec la barre ailleurs. Normalement il y a une grenade ou une étoile  merci ! Photo

    Bouchon-Gras 49

    Posted

    Nous apprenons avec tristesse le décès soudain en service d’un Gendarme mobile de l’escadron 32/3 de Luçon en Guyane. Cet adjudant-chef de 50 ans, a succombé à une embolie pulmonaire le 19 juin alors qu’il était détaché en Guyane avec son unité. Mickaël Desbois était marié et père de trois enfants. (Source : la voix du gendarme)   L'équipe et les membres du forum-militaire.fr s'associent pour exprimer leurs sincères condoléances à la famille, aux proches et à ses frères d'armes.

    HernanF

    Posted

    L’escadron Normandie-Niemen fête ses 80 ans avec un Rafale C aux couleurs uniques pour marquer l’occasion.
×
×
  • Create New...