Aller au contenu

Rechercher dans la communauté

Affichage des résultats pour les étiquettes 'porte avion'.



Plus d’options de recherche

  • Rechercher par étiquettes

    Saisir les étiquettes en les séparant par une virgule.
  • Rechercher par auteur

Type du contenu


Forums

  • La vie du forum
    • Ma présentation
    • Membres
  • Actualité et débats
    • Relations internationales
    • Politique de défense française
    • Histoire
    • Matériel et innovation technologique
    • Evenements et rendez vous
  • Le parcours pour s'engager
    • JDC / PM
    • CIRFA
    • CSO
    • Lettres de motivations.
    • SMV / SNU
  • Les écoles
    • Armée de l'Air
    • Armée de Terre
    • La Marine Nationale
    • La Gendarmerie
    • Lycées de la Défense
  • Armées Françaises
    • Armée de l'Air
    • Armée De Terre
    • Marine Nationale
    • Gendarmerie Nationale
    • Services Inter Armées
    • Forces Spéciales
    • Réserve / Garde Nationale.
    • Musique, aubade, fanfare, bagad...Choeur de l'Armée française.
  • La reconversion
  • Etre militaire, ses proches, après l'armée
  • A l'Internationale
  • Traditions, uniformes, insignes, décorations...
  • Sujets de Club des esprits aventureux
  • Une ou des envies de voyages? de Club voyage et joies simples.
  • Wargame et scénario de Wargame

Calendriers

  • Calendrier
  • Calendrier de l'Avent de Club des esprits aventureux

Rechercher les résultats dans…

Rechercher les résultats qui contiennent…


Date de création

  • Début

    Fin


Dernière mise à jour

  • Début

    Fin


Filtrer par nombre de…

Inscription

  • Début

    Fin


Groupe


AIM


MSN


Website URL


ICQ


Yahoo


Jabber


Skype


Lieu


Mes centres d'intérêts

1 résultat trouvé

  1. Le sujet ressort des carton... 23.10.2018 Porte-avions et pétroliers ravitailleurs: Parly confirme La loi de programmation militaire disait déjà l’essentiel mais la ministre des Armées, Florence Parly, a profité de l’ouverture du salon Euronaval pour préciser les agendas de plusieurs programmes au profit de la Marine nationale. "Le Charles-de-Gaulle aura besoin d’un successeur", a-t-elle rappelé. "C’est pourquoi je suis très fière, aujourd’hui, ici, au Bourget, lors de ce salon d’Euronaval, de lancer officiellement le programme de renouvellement de notre porte-avions." D’un montant de 40 millions d’euros, la phase d’études de 18 mois doit permettre d’établir l’architecture du futur porte-avions et de poser les bases de l’organisation industrielle nécessaire pour le bâtir dans les délais et les coûts. Naval group, MBDA, Thales, Technicatome et les Chantiers de l’Atlantique (ex-STX France) seront associés. Cette phase sera mise à profit pour étudier son mode de propulsion, nucléaire ou classique, et les nouvelles technologies qu’il sera capable d’accueillir, notamment les catapultes électromagnétiques, déjà utilisées par la marine des États-Unis. Ces études devront aussi permettre de préciser les "coopérations pour permettre au porte-avions nouvelle génération d’accueillir des aéronefs de nos partenaires européens" et de fixer "le nombre d’unités dont la France et l’Europe auront besoin à terme", a ajouté la ministre qui a toutefois parlé du futur porte-avions français uniquement au singulier. FLOTLOG Florence Parly a également annoncé mardi la modernisation de 18 (au lieu de 15) avions de patrouille Atlantique 2 et la commande de pétroliers ravitailleurs de la Marine nationale pour remplacer les trois derniers Bâtiments de commandement et de ravitaillement (BCR) de la classe Durance. "Nous avons besoin d’une flotte logistique forte, renouvelée, efficace", a déclaré Florence Parly, sans préciser le montant de la commande. "La loi de programmation militaire permettra donc de disposer de quatre pétroliers ravitailleurs de nouvelle génération. C’est la garantie de notre pleine opérationnalité, c’est-à-dire de l’autonomie des forces déployées, donc de notre pleine souveraineté." Deux d’entre eux seront livrés avant 2025. Ce programme appelé FLOTLOG (pour « Flotte Logistique ») se fera en coopération avec l’Italie dans le cadre du rapprochement annoncé en septembre 2017 entre Naval Group et l’italien Fincantieri. Les Pdg de Fincantieri et de Naval Group devraient d’ailleurs préciser les modalités de cette coopération lors d’un point presse commun mercredi après-midi. Les navires seront basés sur le Vulcano, un bâtiment de 193 m de long et de 26 000 t de conception italienne, mais ils seront construits en France sous la maîtrise d’ouvrage du constructeur français. Le premier ravitailleur de la série Vulcano a été mis à l’eau le 22 juin (photo ci-dessus). ( Source : Ligne de Défense )
×
×
  • Créer...

Information importante