Jump to content

Search the Community

Showing results for tags 'munitions'.

  • Search By Tags

    Type tags separated by commas.
  • Search By Author

Content Type


Forums

  • La vie du forum
    • Ma présentation
    • Membres
    • Support du forum
  • Actualité et débats
    • Relations internationales
    • Politique de défense française
    • Histoire
    • Matériel et innovation technologique
    • Evenements et rendez vous
  • Le parcours pour s'engager
    • JDC / PM
    • CIRFA
    • CSO
    • Lettres de motivations.
    • SMV
  • Les écoles
    • Armée de l'Air
    • Armée de Terre
    • La Marine Nationale
    • La Gendarmerie
    • Lycées de la Défense
  • Armées Françaises
    • Armée de l'Air
    • Armée De Terre
    • Marine Nationale
    • Gendarmerie Nationale
    • Services Inter Armées
    • Forces Spéciales
    • Réserve
    • Musique, aubade, fanfare, bagad...militaire
  • La reconversion
    • Après l'armée et la reconversion
  • Etre militaire, ses proches, après l'armée
    • Familles de militaires
    • Calendrier d'incorporation
  • A l'Internationale
    • Armées étrangères
  • Traditions, uniformes, insignes, décorations, recherches...
    • Traditions.
    • Uniformes.
    • Insignes.
    • Décorations.
    • Musées militaires ou commémoratifs.
    • Recherches généalogiques, parcours militaires, identifications...
  • Club des esprits aventureux's Sujets
  • Club voyage et joies simples.'s Une ou des envies de voyages?
  • Wargame's Wargame et scénario

Calendars

  • Calendrier
  • Club des esprits aventureux's Calendrier de l'Avent

Find results in...

Find results that contain...


Date Created

  • Start

    End


Last Updated

  • Start

    End


Filter by number of...

Joined

  • Start

    End


Group


AIM


MSN


Website URL


ICQ


Yahoo


Jabber


Skype


Lieu


Mes centres d'intérêts

Found 1 result

  1. Lors du défilé du 14 juillet 2021, certains d'entre nous ont pu découvrir ce service, le SIMu. Le Service interarmées des munitions (SIMu) a 10 ans, l’occasion de rappeler sa mission essentielle : assurer le ravitaillement des forces, le stockage, la gestion, la maintenance et l’élimination des munitions. Le saviez-vous ? La mission principale du SIMU, présent sur tous les théâtres, est de garantir le bon fonctionnement des munitions employées par nos militaires. Lorsque celles-ci sont altérées, elles sont détruites ou recyclées. L'objectif opérationnel du SIMu est : de mettre à disposition des forces, en tous lieux et en tout temps, des munitions et explosifs de toutes natures en quantité et en qualité requises ; de projeter des pyrotechniciens militaires qualifiés et entraînés appartenant au SIMu. Ce service participe à l'acquisition des munitions et des dispositifs pyrotechniques au profit des armées. Il en assure la gestion, le stockage, la maintenance, ainsi que le ravitaillement des forces et l'élimination des munitions déclassées. Il contribue à la réglementation concernant les munitions et représente le ministère français de la Défense dans les accords dans le domaine des munitions de l’OTAN. Les marchés relevant de la responsabilité de la direction générale de l'Armement ainsi que les armes nucléaires et leurs vecteurs sont exclus de sa compétence. Le SIMu est aussi chargé de l'exploitation des sites pyrotechniques en métropole, en Outre Mer et à l'étranger. Les dépôts et groupements munitions sont des zones de défense hautement sensibles, des sites SEVESO ainsi que des installations classées pour la protection de l’environnement (ICPE). Leurs défenses et leurs gardes sont assurés par les trois armées et principalement par les sections cynophiles de l'Armée de Terre appartenant au 132e régiment d'infanterie cynotechnique et aux fusiliers-commandos de l'Armée de l'Air. En 2015, il gère 120 000 tonnes de munitions, dont plus de 20 000 à éliminer, pour une valeur totale de 8,5 milliards d’euros3. Au sein de chaque emprise, les munitions sont stockées selon les règles de sécurité pyrotechniques en vigueur4 et l’étude de sécurité pyrotechnique approuvée par l'IPE [archive], prenant en compte les données techniques de chaque munition, en particulier, leur classe de stockage, leur division de risque et leurs effets en cas d’explosion. Les bâtiments sont séparés par des merlons et comportent une partie soufflable en cas d’explosion. Ce service dont la direction se situe à l'allée des Matelots à Versailles est rattaché à l'état-major des armées par le biais de la Division "Munitions" . Depuis le 1er mars 2018, son directeur est le général de brigade Noël Olivier. La direction regroupe les sous-directions « conduite », « ingénierie », « pilotage, performance, ressource et stratégie » et les divisions « marchés-finances » et « ressources humaines ». Il dispose d'un état-major opérationnel (EMO) au sein de la sous-direction conduite depuis le 1er septembre 2017. Plusieurs types d’infrastructures de stockage sont mises en œuvre par le SIMu pour conserver les munitions. En 2019, on compte 376 igloos, la structure idéalenote 1. Le site de Brienne-le-Château en compte 241, ce qui représente plus de la moitié du stock national quant à la capacité. Il existe par ailleurs d’autres types d’infrastructures parmi lesquelles 40 magasins enterrés ou semi-enterrés, 388 magasins aériens ou bien encore 38 d’une autre nature : cavernes, shelters, poudrières ou structures métallo-textiles9. Trois ateliers sont chargés de la fabrication de munitions pour le NEDEX tandis que 78 autres sont consacrés à la maintenance de munitions de différente nature, qu’il s’agisse de missiles ou de petites munitions. Le SIMu disposait d’un budget de fonctionnement de 9,5 millions d’euros en 2015. Ce budget lui permet de répondre aux besoins principaux suivants : la fabrication d’éléments NEDEX, les fournitures nécessaires aux opérations de MCO réalisées en interne, l’acquisition et l’entretien des équipements nécessaires à l’exécution de ses tâches, ses frais de déplacements et frais divers, les éliminations de munitions (soit 3,6 millions d’euros par an), les visites détaillées effectuées par la DGA/T (soit environ un million d’euros par an). Format actuel du SIMu Le service dispose de 4 établissements principaux depuis 201710,9,5. Établissement principal des munitions « Champagne-Lorraine » Créé le 22 juin 2017, de la fusion de l'EPMu « Alsace-Lorraine » et de l'EPMu « Champagne-Picardie »11,12. Il comprend : une direction située à Brienne-le-Château (BdD de Saint Dizier - Chaumont) ; le Groupement Munitions de Brienne-le-Château ; le Groupement de Soutien et de Projection de Brienne-le-Château ; le Groupement Munitions du Rozelier (BdD de Verdun) ; le Groupement Munitions de Neubourg (BdD de Strasbourg-Haguenau). Établissement principal des munitions « Centre - Aquitaine » Créé le 6 septembre 2017, de la fusion de l'EPMu « Centre » et de l'EPMu « Aquitaine »11. Il comprend : une direction située à Savigny-en-Septaine sur le site de la base aérienne no 702 ; le Groupement Munitions de Savigny-en-Septaine ; le Groupement Munitions de Cazaux ; le Groupement Munitions de Sedzere. Établissement principal des munitions « Bretagne » Créé le 23 juin 2011. Il comprend : une direction située à la pyrotechnie de Saint-Nicolas à Guipavas ; la Section Munitions de Coëtquidan ; le Groupement munitions de Saint-Nicolas. Établissement principal des munitions « Provence-Méditerranée » Crée le 29 juin 2017, de la fusion de l'EPMu « Provence » et de l'EPMu « Méditerranée »11. Il comprend : une direction située dans l'emprise du port militaire de Toulon ; le Groupement Munitions de Toulon dans l'emprise du port militaire de Toulon. Il est aussi nommée Pyrotechnie de Toulon ; le Groupement Munitions de Tourris ; le Groupement Munitions de Canjuers (installé dans le camp de Canjuers) ; le Groupement Munitions de Solenzara ; le Groupement Munitions de Fontvieille ; le Groupement Munitions de Miramas. Dépôts de munitions outre-mer Rattachés à l'échelon central du SIMu, les dépôts de munitions outre-mer sont sous le commandement des six officiers DL SIMu (détachement de liaison du SIMu) pour le soutien des forces. Ils sont au nombre de neuf : Zone Pacifique le dépôt de munitions de Nandaï, Nouméa, Nouvelle-Calédonie. Ce dépôt du SIMu est implanté dans un camp du Régiment d'infanterie de marine du Pacifique - Nouvelle-Calédonie. le dépôt de munitions de Papeari, Teva I Uta, Tahiti. Zone Sud de l'océan Indien le dépôt de munitions de la plaine des Cafres, Bourg-Murat, Le Tampon, La Réunion13. Zone Antilles-Guyane le dépôt de munitions de la Pointe des Sables, Fort-de-France, Martinique14 inauguré le 6 juin 201415 ; le dépôt de munitions de la Montagne des Serpents, Roura, Guyane. Zone Afrique centrale et de l'ouest le dépôt de Port Bouët en Côte d'Ivoire ; le dépôt de Senghor au Sénégal. Ce dépôt n'est plus exploité par le SIMu depuis le 1er juillet 2020 et a été entièrement déconstruit le 24 septembre 2020 ; le dépôt du Camp de Gaulle au Gabon. À Djibouti le dépôt de La Doudah à Djibouti. Aux Émirats arabes unis16 le dépôt de Zayed Military City. Dépôts de munitions en opérations Les dépôts de munitions en opérations extérieures sont placés sous la responsabilité des commandants des forces des opérations (COMANFOR). (Source : Pour en savoir plus : https://fr.wikipedia.org/wiki/Service_interarmées_des_munitions )
×
×
  • Create New...