Jump to content

Search the Community

Showing results for tags 'indochine'.

  • Search By Tags

    Type tags separated by commas.
  • Search By Author

Content Type


Forums

  • La vie du forum
    • Ma présentation
    • Membres
    • Support du forum
  • Actualité et débats
    • Relations internationales
    • Politique de défense française
    • Histoire
    • Matériel et innovation technologique
    • Evenements et rendez vous
  • Le parcours pour s'engager
    • JDC / PM
    • CIRFA
    • CSO
    • Lettres de motivations.
    • SMV
  • Les écoles
    • Armée de l'Air
    • Armée de Terre
    • La Marine Nationale
    • La Gendarmerie
    • Lycées de la Défense
  • Armées Françaises
    • Armée de l'Air
    • Armée De Terre
    • Marine Nationale
    • Gendarmerie Nationale
    • Services Inter Armées
    • Forces Spéciales
    • Réserve
    • Musique, aubade, fanfare, bagad...militaire
  • La reconversion
    • Après l'armée et la reconversion
  • Etre militaire, ses proches, après l'armée
    • Familles de militaires
    • Calendrier d'incorporation
  • A l'Internationale
    • Armées étrangères
  • Traditions, uniformes, insignes, décorations, recherches...
    • Traditions.
    • Uniformes.
    • Insignes.
    • Décorations.
    • Musées militaires ou commémoratifs.
    • Recherches généalogiques, parcours militaires, identifications...
  • Club des esprits aventureux's Sujets
  • Club voyage et joies simples.'s Une ou des envies de voyages?
  • Wargame's Wargame et scénario

Calendars

  • Calendrier
  • Club des esprits aventureux's Calendrier de l'Avent

Find results in...

Find results that contain...


Date Created

  • Start

    End


Last Updated

  • Start

    End


Filter by number of...

Joined

  • Start

    End


Group


AIM


MSN


Website URL


ICQ


Yahoo


Jabber


Skype


Lieu


Mes centres d'intérêts

Found 4 results

  1. J'ai appris il y a peu la disparition du colonel Jacques Allaire que j'avais eu la chance de rencontrer lors de "Saumur en Uniformes" en 2013. Il s'est éteint dans sa 98e année. Lui qui avait rejoint la Résistance dans la Sarthe, qui s'était engagé dans la France Libre, qui avait été parachuté au-dessus de Dien Bien Phu avec le bataillon Bigeard, qui avait survécu aux camps de prisonniers d'Indochine et qui avait combattu en Algérie. Jacques Allaire est né le 8 mars 1924. Pourtant malade (poliomyélite), Jacques va passer sa vie à combattre. Alors qu'il a tout juste 20 ans et qu'il est libraire, il quitte tout et rejoint la lutte armée. Il combat avec les Forces françaises de l'intérieur dans la Sarthe, participant à la libération du Mans. Après la Libération de Paris, il décide de rejoindre l'armée régulière, au sein du 9e régiment de zouaves. Volontaire pour rejoindre le corps expéditionnaire français en Extrême-Orient, on l'affecte en aout 1945 dans un bataillon de transmissions en Indochine. Mais la capitulation japonaise met fin à ce déploiement. Rapatrié, il est envoyé au 4e régiment d'infanterie coloniale. Il est breveté para le 15 octobre 1947. Il est renvoyé en Indochine le 15 novembre 1947 avec le 2e bataillon parachutiste de choc. Il multiplie les engagements, étant décoré comme sergent. Il rentre en France le 30 mars 1950 et rejoint Saint-Maixent comme Élève officier de réserve. Affecté au 5e bataillon parachutistes d'infanterie coloniale, il repart une 3e fois en Indochine et combat lors des terribles affrontements de Na San. Il est cité pour une seconde fois et reçoit la croix de guerre des Théâtres d'opérations extérieurs avec étoile d'argent. Sa carrière prend un tournant lorsque le sous-lieutenant Allaire est affecté au célèbre 6e bataillon de parachutistes coloniaux commandé par Bigeard. Il y dirige la section de mortiers. Lors de l'opération Castor (novembre 1953), il est parachuté sur le camp retranché de Dien Bien Phu. Une fois le camp sécurisé, les paras repartent sur Hanoï. Il saute à nouveau sur la cuvette le 16 mars 1954, cette fois au soutien des forces retranchées. Après la chute de Dien Bien Phu, Jacques est fait prisonnier. Malgré son handicap, il va marcher les 700 km pour rejoindre les camps de rééducation ennemis. Il est alors l'un des soldats les plus décorés de l'armée, avec 5 citations. Il est libéré, avec les autres soldats français, en juillet 1954 à la suite des accords de Genève. Il obtient la Légion d’honneur à son retour. Mais sa carrière n'est pas terminée. Jacques participe aux opérations au canal de Suez en 1956 avant de retourner en Algérie, où il a été déployé précédemment. Il participe à la Bataille d’Alger. Il est finalement libéré de l'armée quelques temps après. Il devient le conseiller militaire du président du Bénin Mathieu Kérékou. Il retournera plusieurs fois en Indochine, notamment comme conseiller du réalisateur Pierre Schoendoerffer pour son film Diên Biên Phu. En Novembre 2018, Jacques accompagne le premier ministre Édouard Philippe à Diên Biên Phu. Ses funérailles sont célébrées le 6 avril 2022 dans la cathédrale Saint-Louis des Invalides en présence d’Édouard Philippe (Source : Ouest-France & Roger VANDENBERGHE (Facebook) Wikipédia)
  2. C'est avec tristesse que nous apprenons la disparition à 86 ans d'un héros de la guerre d'Indochine : le caporal Otto Gottlieb s'est éteint il y a quelques jours. Engagé dans la Légion Étrangère en 1953, il avait été gravement blessé en dans la cuvette de Dien Bien Phu en mai 1954. Otto est né le 5 mars 1935 à Mannheim, en Allemagne. Vivant dans une Allemagne nazie, il décide de s'engager dès ses 18 ans dans la Légion Étrangère, en mai 1953. Il reçoit le matricule 98 569. Après plusieurs semaines de formation et d'entraînement, il est envoyé en Indochine. Début mai 1954, alors qu'il sert à Dien Bien Phu, il est gravement blessé par un éclat d'obus. Il va survivre malgré tout mais il reste profondément touché : il est réformé de la Légion en décembre 1957, pour blessures. Il va être récipiendaire de nombreuses médailles et décorations : Médaille Militaire, Croix de guerre des Théâtres d'opérations extérieurs avec Étoile d'argent, Médaille des Blessés, Croix du Combattant, Médaille de la Reconnaissance de la Nation et Médaille Commémorative de la Campagne d'Indochine. Otto avait rejoint en mars 2005 l'Amicale des anciens de la Légion étrangère de Mannheim. D'abord simple membre, il avait été élu à l'unanimité vice-président de l'Amicale de Mannheim en 2014. Fonction qu'il a exercée avec beaucoup de succès jusqu'au jour de son décès. C'est d'ailleurs le Président de l'Amicale de Mannheim, Manfred Weidenmann, qui a annoncé cette triste nouvelle, à savoir la disparition du caporal Gottlieb, survenue le 1er février 2022, à l'hôpital de Heidelberg (Allemagne). (Source : Patrick Boutroix & Légion Étrangère / Passionmilitaria)
  3. Résistant et pilote d'hélicoptère, Thomas Geffroy n'est plus Sa discrétion était inversement proportionnelle à ses états de service. Résistant et pilote d'hélicoptère Thomas Geffroy a été porté en terre à Lanmeur par ses pairs parachutistes. Très jeune résistant, devenu parachutiste puis pilote d’hélicoptère et instructeur, le capitaine Thomas Geffroy, homme discret, s’en est allé. Jeudi 30 septembre à Lanmeur, c’est une figure des anciens combattants du secteur qui a été portée en terre en présence de son épouse, de sa famille et de ses frères d’armes : un détachement en armes du 1er Régiment de chasseurs parachutistes venu de Pamiers, une trentaine de bérets rouges de l’Union nationale des parachutistes du Finistère, une délégation de l’Alat portant béret bleu mais aussi vingt drapeaux d’associations patriotiques du Trégor. Un biniou a entamé Amazing Grace et, conformément au souhait du défunt, c’est à gorge déployée que la quarantaine de parachutistes présents ont entonné un chant bien connu chez les troupes aéroportées, Debout les paras. Résistant à 17 ans Né le 19 décembre 1927 à Plouégat-Guérand, Thomas Geoffroy n’avait pas 15 ans, en 1942, lorsqu’il a intégré l’école des Pupilles de la Marine, alors basée à Saint-Mandrier près de Toulon. Deux ans plus tard, en juin 1944, il rejoignait le Bataillon FFI du maquis du Lot, au sein du 2e Régiment d’infanterie. ll participera à la Libération de la ville de Cahors et de Toulouse, puis s’engagera pour la durée de la guerre, en octobre 1944, avec la ferme volonté de libérer la France. En avril 1945, lors des combats pour la réduction de la poche allemande de la Pointe de Grave, Thomas Geffroy sera blessé par balle. Parachutiste Un temps en Allemagne, il se portera volontaire au sein du corps expéditionnaire en Extrême Orient. Par la suite volontaire pour servir à la 25e division aéroportée, il rejoindra Sétif, en Algérie, affecté au 2e Régiment de chasseurs parachutistes à compter d’avril 1946, puis au 1er Régiment de choc, « En pointe toujours ». C’est ensuite en Indochine qu’il sera breveté parachutiste, en avril 1947. Nommé sergent en 1948, il sera déjà titulaire de deux citations et de croix de Guerre des Théâtres d’opérations extérieures. Pilote d’hélico et instructeur Le 15 octobre 1954, à 26 ans, Thomas Geoffroy s’engagera dans un troisième grand conflit, la guerre d’Algérie. En 1957, il quitte les parachutistes pour devenir pilote d’hélicoptère avec le grade d’adjudant-chef, breveté sur Bell en 1957, puis sur Sikorsky en 1959 et enfin sur Vertol (surnommé la banane) en 1960 avec la qualification Vol sans visibilité en 1961. Pendant quatre années, jusqu’au cessez-le-feu de mars 1962, il aura souvent l’occasion d’héliporter en opération ses anciens camarades du 1er Régiment de chasseurs parachutistes. De multiples décorations Cité à nouveau à quatre reprises et décoré de la croix de la Valeur militaire, il rentrera en France et sera affecté à la base-école de l’Aviation légère de l’Armée de terre (Alat) à Dax, où il passera la qualification de moniteur pilote d’hélicoptère et sera promu au grade de sous-lieutenant. Officier instructeur durant neuf années, soucieux de faire de ses élèves d’excellents pilotes d’hélicoptère, il quittera l’armée en 1977 avec le grade de capitaine. Thomas Geffroy était commandeur de la Légion d’honneur, médaillé militaire, chevalier de l’Ordre national du Mérite, croix de Guerre des TOE avec 2 citations, croix de la Valeur militaire avec 4 citations, croix du Combattant volontaire, médaillé de l’Aéronautique (pour 93 sauts en parachute et 6 000 heures de vol comme pilote hélicoptère), et titulaire de la Médaille coloniale. La médaille d’honneur du Service de santé des armées lui avait été décernée pour avoir, durant la guerre d’Algérie, évacué en hélicoptère cargo 166 blessés en 115 évacuations sanitaires, dont 28 de nuit. (Source : https://actu.fr/bretagne/lanmeur_29113/lanmeur-resistant-et-pilote-d-helicoptere-thomas-geffroy-n-est-plus_45540120.html )
  4. nous avons appris de décès de l'adjudant-chef (ER) Ernest Frouart, le 18 juillet 2021, à l'âge de 94 ans. On les nomme les "Maréchaux de la Légion étrangère" Engagé en 1946, à l’âge de 19 ans, il participe à la campagne d’Indochine avec le 3e Régiment étranger d'infanterie puis sert au Cambodge. Caporal en 1948, sergent en 1950, il est volontaire pour le 3ème BEP puis le 2ème BEP au sein duquel il fait deux séjours en Indochine. Sergent-chef en 1952, deux fois cité, il fait un troisième séjour en Indochine avant de se retrouver en AFN en 1955. C’est alors pour lui la Campagne d’Algérie avec le 2e REP - 2ème Régiment étranger de parachutistes. Adjudant en 1956, une nouvelle citation et il nommé au grade de chevalier dans l'ordre de la Légion d’honneur, marque de la reconnaissance de la Nation pour un soldat d'exception. En 1959, L’adjudant/chef Frouart rejoint le 1er Régiment étranger et prend sa retraite en 1964. Il était Commandeur de la Légion d'honneur, médaillé militaire, blessé totalisant huit citations dont deux à l'ordre de l'Armée. Il été autorisé à porter, à titre individuellement, la fourragère aux couleurs de la médaille militaire. Source : https://l.facebook.com/l.php?u=https%3A%2F%2Fwww.legionetrangere.fr%2F79-infos-fsale%2F833-la-mort-au-combat-d-un-heros.html%3Ffbclid%3DIwAR1vK5PTFzH2Or87v-cdEff5M5qVLTAluNuC1wPU03un02DsC8-_z74HMP8&h=AT1P_t9si24PET7-s0wClWWXFleu2W_HBdI9FapcJo6UuzQIQCtX5tRx6MBixLdf7_1jJyJPGqq6jGA-F4bPIjGwODifGB8HuAeFcked5l3OZFqVFbsNp85mL6humVMAQqFp&__tn__=-UK-R&c[0]=AT3A7Nkhvhsl6nDKfzO2TTQ4m9Ynb4sL0Lv2vsrUauFdbTx99L1tCrJLo_fnh1o93axJcv63KPRjWP7z6awPMPpVYK7shriCwuD2UxE8o0I2gOV-ZJFdJtViu2Xpq0WCiktdeRDkR-i5NThlAZe_wAjT6MvyAwgQxp9COfETYREItkQ
×
×
  • Create New...