Jump to content

Search the Community

Showing results for tags 'forces terrestres'.



More search options

  • Search By Tags

    Type tags separated by commas.
  • Search By Author

Content Type


Forums

  • La vie du forum
    • Ma présentation
    • Membres
  • Actualité et débats
    • Relations internationales
    • Politique de défense française
    • Histoire
    • Matériel et innovation technologique
    • Evenements et rendez vous
  • Le parcours pour s'engager
    • JDC / PM
    • CIRFA
    • CSO
    • Lettres de motivations.
    • SMV
  • Les écoles
    • Armée de l'Air
    • Armée de Terre
    • La Marine Nationale
    • La Gendarmerie
    • Lycées de la Défense
  • Armées Françaises
    • Armée de l'Air
    • Armée De Terre
    • Marine Nationale
    • Gendarmerie Nationale
    • Services Inter Armées
    • Forces Spéciales
    • Réserve
    • Musique, aubade, fanfare, bagad...militaire
  • La reconversion
  • Etre militaire, ses proches, après l'armée
  • A l'Internationale
  • Traditions, uniformes, insignes, décorations...
  • Club des esprits aventureux's Sujets
  • Club voyage et joies simples.'s Une ou des envies de voyages?
  • Wargame's Wargame et scénario

Calendars

  • Calendrier
  • Club des esprits aventureux's Calendrier de l'Avent

Find results in...

Find results that contain...


Date Created

  • Start

    End


Last Updated

  • Start

    End


Filter by number of...

Joined

  • Start

    End


Group


AIM


MSN


Website URL


ICQ


Yahoo


Jabber


Skype


Lieu


Mes centres d'intérêts

Found 1 result

  1. Nexter et KMW rêvent d’un char lourd franco-allemand C’est ce qu’on déclaré Philippe Burtin et Frank Haun, les PDG des deux industriels de l’armement terrestre, devant les députés français. Pour Nexter et Krauss-Maffei Wegmann, engagés dans un rapprochement historique, les projets de développements communs des deux champions de l’armement terrestre passent d’abord par les chars lourds. C’est ce qui ressort d’une audition commune de leurs PDG respectifs, Philippe Burtin et Frank Haun, devant la commission de la défense de l’assemblée nationale et dont le compte rendu vient d’être mis en ligne. «Le plus important, c’est la prochaine génération de chars lourds. Dans cinq ans, nous aurons avancé dans le processus de développement d’un nouveau char lourd – qu’il s’appelle Léopard 3, Leléo ou Léoclerc, peu importe: il sera développé en commun, et pourra commencer à équiper nos forces à l’horizon 2025-2030 pour remplacer les chars Leclerc et Léopard 2 dont la base technologique commence à dater», a déclaré Frank Haun. Avant de faire un parallèle avec ce qui se passe à Moscou: «Renouveler ces matériels est indispensable: d’ailleurs, les Russes ne s’y trompent pas, et leurs travaux de développement en la matière avancent à plein régime»… … Vers un accord sur les exportations Deux points notamment doivent encore être résolus pour pouvoir baptiser KANT officiellement. Il y a d’abord celui de la valorisation respective des deux entreprises avec versement d’une soulte pour régler la différence. A ce sujet, Philippe Burtin a démenti le chiffre qui a circulé de 500 millions en faveur de Nexter. «Cette rumeur ne se fonde sur rien de concret», a-t-il assuré. «Dans les semaines et les mois qui viennent, il y aura probablement de nouvelles rumeurs du même type. En effet, le projet KANT est critiqué par certains acteurs du secteur, qui s’attachent à créer des inquiétudes au sein de la partie française en vue de bloquer notre projet», a ajouté son alter ego. L’autre point important concerne le régime d’autorisation d’exportation qui encadrera les armements conçus en commun. Paris et Berlin travaillent à une actualisation des accords Schmidt-Debré, du nom des deux anciens premiers ministres et qui date des années 70. C’est un sujet sensible car le gouvernement Allemand est divisé sur cette question au point d’avoir bloqué la vente de missiles de MBDA ou de blindés de RTD comportant des composants fabriqués outre-Rhin. Mais les choses semblent bouger à Berlin, selon Frank Haun: « En ce qui concerne la réglementation applicable aux exportations d’armements, je suis confiant dans nos chances d’aboutir à un accord, même si le compromis qui sera trouvé ne sera pas nécessairement à la hauteur de nos espérances de départ. Mais si, dans le futur, l’on arrive à une solution aux termes de laquelle le contrôle de l’exportation d’un matériel conçu en commun relèvera du Gouvernement français dès lors que la part allemande dans leur développement n’excédera pas 20 %, cela signifie que la probabilité est forte que nous développions nos produits à 80 % en France, alors que je souhaite rester à parité. Si je suis confiant, c’est parce qu’en Allemagne, le débat sur les exportations d’armement fait beaucoup de bruit, mais qu’in fine et concrètement, il n’en demeure pas moins que par exemple le Qatar et Singapour sont aujourd’hui mes principaux clients export». http://www.lesechos.fr/industrie-services/air-defense/0204105437676-nexter-et-kmw-revent-dun-char-lourd-franco-allemand-1086390.php#gauche_article
×
×
  • Create New...

Important Information