Jump to content

Search the Community

Showing results for tags 'ONAC'.

  • Search By Tags

    Type tags separated by commas.
  • Search By Author

Content Type


Forums

  • La vie du forum
    • Ma présentation
    • Membres
    • Support du forum
  • Actualité et débats
    • Relations internationales
    • Politique de défense française
    • Histoire
    • Matériel et innovation technologique
    • Evenements et rendez vous
  • Le parcours pour s'engager
    • JDC / PM
    • CIRFA
    • CSO
    • Lettres de motivations.
    • SMV
  • Les écoles
    • Armée de l'Air
    • Armée de Terre
    • La Marine Nationale
    • La Gendarmerie
    • Lycées de la Défense
  • Armées Françaises
    • Armée de l'Air
    • Armée De Terre
    • Marine Nationale
    • Gendarmerie Nationale
    • Services Inter Armées
    • Forces Spéciales
    • Réserve
    • Musique, aubade, fanfare, bagad...militaire
  • La reconversion
    • Après l'armée et la reconversion
  • Etre militaire, ses proches, après l'armée
    • Familles de militaires
    • Calendrier d'incorporation
  • A l'Internationale
    • Armées étrangères
  • Traditions, uniformes, insignes, décorations, recherches...
    • Traditions.
    • Uniformes.
    • Insignes.
    • Décorations.
    • Musées militaires ou commémoratifs.
    • Recherches généalogiques, parcours militaires, identifications...
  • Club des esprits aventureux's Sujets
  • Club voyage et joies simples.'s Une ou des envies de voyages?
  • Wargame's Wargame et scénario
  • NVAR Lions Club's Travel

Calendars

  • Calendrier
  • Club des esprits aventureux's Calendrier de l'Avent
  • NVAR Lions Club's Events

Find results in...

Find results that contain...


Date Created

  • Start

    End


Last Updated

  • Start

    End


Filter by number of...

Joined

  • Start

    End


Group


AIM


MSN


Website URL


ICQ


Yahoo


Jabber


Skype


Lieu


Mes centres d'intérêts

Found 3 results

  1. 1916 - 2016, cette année l' Office National des Anciens Combattants fête son centenaire. Né pendant la Grande Guerre, cet établissement public continue à apporter un soutien moral et matériel à plus de 3 millions de personnes. http://www.onac-vg.fr/fr/ Un petit film vaut mieux qu' un grand discours : https://www.youtube.com/watch?time_continue=2&v=VVc7a9FAvqY Quelques images de nos anciens combattants : N' oublions pas que si dans l' esprit de beaucoup " ancien " rime avec " vieux ", nos soldats qui combattent actuellement sont les anciens combattants de demain. Tel Gaël D qui à 36 ans est le plus jeune président des anciens combattants de l' Orne. Et n' oublions pas les femmes ( souvent oubliées ) Ancienne combattante et blessée de guerre, Gaëlle Bolloch, 34 ans © Le Télégrammehttp://www.letelegramme.fr/cotes-darmor/dinan/anciens-combattants-une-femme-monte-au-front-11-11-2015-10844931.php#jSDXPolxZzl2fcfi.99 Région > Calais et ses environs > Calais Calaisis: porte-drapeau, Jean-Yves Ringot est l’ancien combattant des jeunes guerres Publié le 10/11/2013 CHLOÉ TISSERAND Jean-Yves Ringot est un ancien combattant. Militaire de carrière, il fait partie de ces nouvelles générations qui ont participé à d’autres guerres que celles qu’ont connues nos grands-parents, les deux guerres mondiales ou celle d’Algérie. Lui a combattu au Tchad et pendant la première guerre du Golfe. - A + Si sa femme n’avait pas insisté, le Calaisien, Jean-Yves Ringot, n’aurait pas parlé. « Je n’aime pas parler de moi », glisse-t-il en apportant ses médailles de guerre. Une discrétion probablement aussi parce que les souvenirs de guerre sont durs à évoquer. « Il a vu des sales choses, il en cauchemarde encore », dit à voix basse sa femme. Pourtant, Jean-Yves Ringot serait prêt à retourner sur ces terres en conflit. « J’aimais l’ambiance et j’avais l’impression de servir à quelque chose pour le pays », considère-t-il à 54 ans. Il a fait quinze ans dans l’armée, ce n’est pas possible d’aller au-delà. Son relevé de carrière militaire est plein. Il faut dire que l’homme à la chemise à carreaux a intégré l’armée à 19 ans : « Pourtant les trois jours que j’ai effectués en tant qu’appelé m’ont déplu. Il a fallu que je rencontre un sergent-recruteur de la gendarmerie de Calais qui m’a parlé de l’Outre-Mer ». Il entre alors dans le 9e régiment des troupes de marines. En 1978, il apprend à être topographe en Allemagne. « Ça consiste à repérer le terrain où la batterie d’artillerie peut se mettre et à lui indiquer le meilleur endroit possible pour tirer au canon », explique-t-il en précisant qu’il occupera toujours cette fonction durant sa carrière. Jean-Yves Ringot choisit d’intégrer le 11e régiment d’artillerie de marine à Rennes, en Bretagne. Il est amené à partir souvent. Pour l’opération « Manta 1 » au Tchad par exemple qui est destinée à stopper l’invasion de l’ex-dirigeant libyen, Mouammar Kadhafi : « On tirait au mortier pour appuyer la compagnie. Pour tirer, c’était simple, on prenait une jeep avec une boussole et si on devait tirer à 5 km, on réglait à 6 km, puis on envoyait l’obus. Et on rectifiait en fonction de ce tir ». On est en 1983, le militaire reste le plus clair de son temps dans le désert pendant quatre mois. Puis il regagne la France. En 1984, le Tchad le rappelle pour l’opération Manta 3. Jean-Yves Ringot devient l’instructeur de l’armée tchadienne : « J’ai dû apprendre le B-A BA de l’infanterie pour former les soldats de l’armée tchadienne. On était trois blancs pour une cinquantaine de noirs. » L’année suivante, il rejoint la République Centrafricaine pour « se prépositionner en cas de problème au Tchad. On était 800 militaires ». Sur place, il construit des logements, retape une maternité, construit un garage. Il se souvient avoir désensablé un fort au Tchad pour pouvoir s’abriter. C’est une période où il alterne entraînements de l’armée et aide auprès de la population. En 1986, il part à Djibouti un an. A 30 km de l’Irak En 1990, c’est la première guerre du Golfe. Au mois de décembre, Jean-Yves Ringot embarque à Toulon pour se retrouver à 30 km de la frontière irakienne. « C’est ce qu’on nous disait mais quand je lisais la carte, on se trouvait bien en Irak ! », rit-il. Cette fois, l’ennemi, ce sont les troupes de Saddam Hussein. « Il y avait beaucoup d’attente, on vivait au rythme de la garnison, on bougeait tous les quinze jours. On partait aussi en manœuvre », raconte-t-il. Dans le désert, avec les autres soldats, il creuse des trous de protection où il enterre les camions. Il dort sous des toiles de tentes. Février, c’est le temps de l’offensive, l’opération « Tempête du désert ». « J’ai vu beaucoup de destructions, beaucoup de cadavres mais on tirait à 10 km ou 25, on n’était pas devant », ajoute le militaire. Son combat lui vaut la Croix de guerre qu’il épingle à chaque commémoration. Jean-Yves Ringot a rejoint l’Union des anciens combattants de Coulogne. « Ils me l’ont proposé lorsqu’ils ont vu que je venais à chaque dépôt de gerbe. Il m’est arrivé d’être porte-drapeau à Guînes aussi », souligne-t-il. Il l’est désormais pour Coulogne à chacune de ses sorties. Il l’a d’ailleurs porté lors de l’inauguration de la statue du couple de Gaulle. Pour l’occasion, il a accroché ses médailles (Défense nationale Or, Reconnaissance de la nation…). Le Koweit et l’Arabie Saoudite lui en ont même envoyé par courrier avec une lettre écrite en arabe. Jean-Yves Ringot se souvient avec émotion avoir décoré son propre père qui a combattu lors de la guerre d’Algérie. Par nostalgie, il continue de s’abonner à des revues de guerre. ( source : La Voix du Nord )
  2. Ci joint l'arrêté du 28 juin 2012 modifiant l'arrêté du 12 janvier 1994 fixant la liste des opérations ouvrant droit au bénéfice de la carte du combattant. source : http://legifrance.gouv.fr/affichTexte.do?cidTexte=JORFTEXT000026223263&categorieLien=id Également visible sur le site fncv.com
  3. Article et crédit photo : http://www.defense.gouv.fr/terre/a-la-une/explique-moi-une-ceremonie
×
×
  • Create New...