Bienvenue sur Forum Militaire

Inscrivez-vous pour avoir accès à l'ensemble des fonctionnalités du forum. Une fois enregistré et connecté, vous serez en mesure de contribuer en publiant vos propres questions ou en répondant à un sujet existant. Vous serez en mesure de personnaliser votre profil, recevoir des points de réputation, et bien plus encore !

pub

Archerlite

Membre+
  • Compteur de contenus

    162
  • Inscription

  • Dernière visite

Réputation sur la communauté

3 Neutre

Profile Information

  • Lieu
    Avignon
  • Je suis
    Civil
  • Je suis réserviste
    Non
  • Composante
    Aucune
  • Mon conjoint est militaire
    Non
  • Je suis parent de militaire
    Non
  • Sexe
    Homme
  • Mes centres d'intérêts
    Armement
    Physique-maths
    Lecture
  1. Bonjour, En repensant aux attentats récents, je me demandais si vous aviez une source d'information sur "la France" lorque vous êtes en OPEX ? Une télévision branchée sur une chaine d'information (allumée en continu), des ordinateurs à disposition pour se renseigner ? Avez-vous droit aux téléphones, pour communiquer avec les gens que vous connaissez ?
  2. Normalement, lorsque l'on appuie sur la détente, la gâchette lâche le percuteur qui frappe l'amorce. En relâchant la détente, la gachette rattrape le percuteur jusqu'à ce que la détent la réactionne de nouveau. Mais sur une arme automatique, il n'y a pas de relâchement de la détente, donc comment le percuteur peut-il bouger ? Les liens éclaircissent beaucoup le fonctionnement de la culasse et m'ont appris le véritable rôle du levier amplificateur d'inertie mais pas sur celui du percuteur.
  3. Bon, merci mais je reprends : est-ce que quelqu'un sait comment le percuteur peut-il repartir en arrière puis frapper une nouvelle cartouche sans que la détente bouge ?
  4. Le percuteur pardon... est-ce que vous savez comment ça se passe ? Je voulais dire : est-ce que l'on vous apprend ce qui se passe pendant que vous appuyez sur la détente ? (Mais ce n'était que pour introduire)
  5. Et pour le chien?
  6. Bon, au moins ya quatre mois pendant lesquels vous allez faire quelque chose qui vous plait...
  7. Je parlais par rapport au fonctionnement interne pendant le tir .
  8. C'est aussi ce que j'ai pensé lorsque j'ai écrit "gâchette"...
  9. Bonjour, je ne sais pas si on vous forme de façon à être des spécialistes sur le sujet mais en cas d'enrayement... Savez-vous comment le chien (qui frappe l'amorce de la douille) se répète sur un fusil d'assaut ? Sur un semi-automatique c'est très simple : on appuie sur la détente qui fait bouger la gâchette qui relâche le chien, frappant l'amorce. Les gaz (qui provoquent le recul) font se déplacer une partie mobile (la culasse) qui est "trouée". Le recul fait correspondre ce "trou" avec un identique dans l'armature extérieure. Les gaz, pas encore tous sortis par le canon, s'échappent donc par là, emportant la douille. Ensuite la culasse se remet en place grâce à un ressort. Mais comment, en gardant la détente enfoncée, la gâchette peut-elle rattraper le chien puis le relâcher, alors qu'elle est donc, forcément, désolidarisée de la détente ?
  10. Effectivement c'est la queue de détente (ou détente) mais elle actionne la gâchette donc tu appuies aussi sur la gâchette (même si la partie apparente est la détente). De plus, sur les revolvers, c'est la même pièce.
  11. J'en ai jamais eu en main mais c'est un fusil à pompe donc tu appuies sur la gâchette, tout ce qui est á moins de 10m devant s' ouvre et tu peux passer donc à part pour la Bregneck (et encore...).
  12. Ah oui crosse repliable, j'avais oublié, ce qui est très pratique pour les espaces confinés. En plus elle doit mesurer bien 250mm ce qui réduit pas mal la longueur de l'arme.
  13. Modèle PM5 de la marque Valtro (maintenant BRIXIA). Calibre 12 (chambré 76magnum) et canon de 500mm Il est l'un des rares FAP à être équipé d'un chargeur (avec le SASG-12 et le SPAS-15) de 7 ou 10 cartouches (plus une dans la chambre de tir). Il est relativement léger (3kg non chargé) mais est assez long (901mm). Créé dans les années 80. En revanche, il est (je suppose) efficace mais vous le gardez pour son prix je pense, qui de seulement 1200$ l'unité sur le marché civil américain (c'est vraiment très peu).
  14. Merci, il a un design assez âgé non ?
  15. On parle d'un outil létal, et qui tuer toute une escouade s'il est mal utilisé. Le soldat ne doit pas donner sonnais sur si le chargeur lui convient ou s'il préfère cache-flammes ou compensateur, mais s'il arrive à toucher sa cible avec une nouvelle arme. On ne peut pas prendre le risque qu'il manie mal un fusil d'assaut !!!