Jump to content
Search In
  • More options...
Find results that contain...
Find results in...

Kermoco

Membre+
  • Content Count

    48
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    1

Everything posted by Kermoco

  1. Kermoco

    Entretien psy

    Bonjour Ellilio, Redouté, l'entretien psy est en fait assez "personnel", ou plutôt "personnalisé". Il va dépendre de la manière dont tu as répondu aux tests psychotechniques, des éléments qui lui semblent importants dans ton dossier (échec scolaire, réorientation, année de césure...), ta manière de voir les choses sur ton engagement, des éléments personnels qui ont pu t'atteindre et ta manière d'y faire face. Comment s'y préparer au mieux ? l'introspection. Il faut que tu saches avec sincérité qui tu es, ce que tu vaux, tes points forts et tes points perfectibles. Mon conseil serait de potasser cela comme un gros entretien de motivation. La clef est la sincérité... sans se mettre une balle dans le pied non plus, il y a souvent plusieurs manières de voir les choses ;) Sans mettre la pression, savoir se présenter, c'est important. Lorsque cette question est posée (en fait elle l'est tout le temps), il est vu immédiatement si le candidat a bossé son truc ou pas. Pour se présenter, il y a plusieurs écoles. Certains vont présenter un parcours chronologique (en 2010 j'ai eu mon bac, après j'ai fait ceci, puis j'ai fait cela...). C'est carré, mais c'est aussi chiant à mourir à écouter (on va pas se mentir ;) ). Quelques pistes, tu ajustes en fonction de ton parcours et de ta personnalité : d'abord, nom, prénom, âge et ton statut actuel (étudiant en tel domaine, travail dans tel domaine...), ensuite tu présentes sans entrer dans les détails un premier pilier scolaire (pour sortir d'une énumération de formation, tu peux aérer en expliquant pourquoi tu as fait cette formation et ce qu'elle t'a apportée), un second pilier plus professionnel / associatif (tes stages, boulots, activités de bénévolat...), et ensuite tu peux terminer sur un troisième pilier plus perso, qui es-tu ? qu'aimes-tu ? Le tout en 5/6 minutes. Et n'écris pas ton texte ! tu te fais juste un plan, et tu t'entraînes devant un miroir, des collègues. En espérant t'avoir éclairé, bon courage à toi !
  2. 20anfas, Tu peux le retrouver en replay sur france TV ou sur Youtube en tapant "infrarouge légion étrangère". Bon visionnage !
  3. Bonjour à tous, Pour les candidats, futurs candidats qui se posent quelques questions sur la Marine nationale, qui veulent aborder au mieux la phase d'entretien de motivation, que ce soit au CIRFA ou au CSO, un livre vient de paraître dans la collection "être". Dispo bien évidement sur internet et dans les librairies. Ca me paraît être un beau et bon bouquin. Il aborde une brève histoire de la Marine et ce qu'elle est aujourd'hui, avec les chiffres. L'organisation de la Marine, le statut du militaire. Il présente comment devenir marin, comment s'organise en gros la phase de recrutement, la carrière du marin avec ses différentes étapes (BAT BS...). Et ce qui fait la richesse de ce livre, il y a côté partage d'expérience avec de nombreux témoignages de marins au sein des bâtiments de surface, dans les sous-marins, chez les fusiliers, dans l'aéronautique navale, ou encore sur le quotidien des marins à terre, pour nombre de candidats qui se demandent ce qu'ils feront lorsqu'ils ne sont pas en mer. Une bonne lecture pour découvrir et/ou se préparer pour la suite !
  4. Kermoco

    Etre Marin !

    Bonjour Bilel, Comme indiqué par Bouchon-Gras, il va falloir d'abord convaincre. La Marine, en te choisissant, t'accorde sa confiance pour remplir un contrat d'une certaine durée, il existe certes des périodes probatoires pour quitter l'institution, mais c'est peu commun de se représenter après avoir quitté. Tu vas être bien questionné là-dessus, à l'entretien de motivation et au SLPA, prépares-y toi. Du type: pourquoi tu es parti ? pourquoi tu n'a pas envisagé une autre solution que celle de partir ? était-ce nécessaire ? pourquoi revenir à présent ? est-ce que confronté à pareilles situations tu risque d'avoir pareilles réactions ? ton problème personnel est-il réglé ou risque t-il de se représenter ? Pourquoi la Marine devrait à nouveau te donner une chance ? Qu'est-ce que tu as de différents par rapport à ta candidature de 2018 ? Je ne te demande bien évidemment pas de me répondre à ces questions, les réponses te sont propres et personnelles, comme tes choix. C'est pour te donner un aperçu de ce qui peut t'attendre dans ce cas particulier. Donc pour te répondre, je ne dirais pas que "ça ne va pas poser de problème", ce n'est pas un atout pour ta candidature, mais ce n'est pas "mort". Garde espoir, potasse bien tes entretiens, rien n'est perdu, si tu es convaincu que ta place est chez les fusiliers, tu peux convaincre.
  5. Bonjour Wave, Normalement ton gestionnaire est un RH de ton unité d'affectation qui fait le lien avec l'APER, avec qui tu peux voir pour ta résiliation et il transmettra à l'APER.
  6. Bonsoir NeoNeTech, Tout d'abord, il doit y avoir une erreur sur l'intitulé. BM Admissio ça n'existe pas. En revanche, BS ab initio ça existe. Il s'agit d'une formation accélérée pour ceux ayant déjà des compétences ou montrant un fort potentiel. Pour SITEL par exemple, un "gain de temps" peut être proposé aux BTS SN. Actuellement, les choses sont en cours, c'est nouveau, pour le moment, cette formation est subordonnée à de très bons résultats lors du BAT SITEL, qui te permet d'enchaîner sur le BS ab initio avant de rejoindre ton unité d'affectation, tandis que le parcours plus "classique" serait d'effectuer le BAT après la FI puis être affecté en unité, puis au fil des années, partir au BS, et ce n'est qu'après le BS que tu peux partir au BM. Donc concernant le programme de révision type, je ne pourrais pas te renseigner, d'autant plus que la branche CYBER au niveau du BS SIC est très récente. Tes connaissances générales SIC paraîtraient cohérentes, tes connaissances générales sur la Marine et sur le métier de SITEL également, peut-être essayé de te renseigner sur le programme du NFS SITEL pour te donner une vague idée ? En tout état de cause, puisque le CIRFA t'y inscrit d'office, il doit avoir quelques infos sur la manière de t'y préparer au mieux. En espérant t'avoir éclairé !
  7. Bonjour Betty2311, Il n'y a pas de tabou sur les causes d'inaptitude, simplement que rien ne vaut la parole d'un médecin militaire, lui seul possède la compétence pour déterminer ou non une aptitude. Il est donc compliqué pour la grande majorité des membres du forum, non médecin militaire de s'exprimer sur ce genre de situation, hors RETEX de situations similaires. Ensuite, les inaptitudes ne sont pas déterminées en regardant une personne marcher ou courir, le CSO est un passage, l'incorporation en est un autre, avec sa visite médicale également, généralement plus poussée dans l'antenne médicale que dans les CSO. Enfin, avant d'envisager la contre-expertise, qui est possible (dans une antenne médicale ou HIA en fonction des disponibilités locales), il a bien entendu le droit à la consultation de son dossier médical, dans lequel est joint le document indiquant son SYGICOP, et notamment en ce qui concerne son cas, le fait que la lettre "O" ne correspondrait pas à ce vers quoi il tend. Etant encore au CFIM, il devrait être aiguillé par la suite sur ce qui s'offre à lui.
  8. Bonjour Max_R, Pas de pression là dessus pour Maistrance. L'idéal est d'avoir un bon dossier puisqu'il y a un nombre de place limité, mais je t'assure qu'il n'est pas demandé 16 ou 18 de moyenne générale. Si tu te maintiens à 14, ce sera très bien. Si tu souhaites faire fusilier, tu auras un parcours spécifique avec notamment des épreuves de sport plus poussés que les autres candidats. Je te laisse le loin de consulter les RETEX sur la semaine de tests qui te seront d'une grande aide pour préparer aux mieux ces épreuves : c'est là dessus que tu sera attendu. Après, si tu souhaites maximiser tes chances, tu peux peut-être, si cela t'intéresses, effectuer une PMM durant ton année de première ou de terminale qui sera une plus-valu pour ton dossier.
  9. Bonjour Max_R, Je te cite une circulaire (que je te laisse consulter en lien ici, l'info est à la page 7/19: http://circulaire.legifrance.gouv.fr/pdf/2016/01/cir_40416.pdf) "Sont éliminatoires à l’expertise initiale : [...] - scoliose vraie avec rotation des corps vertébraux (avec un angle de scoliose supérieur à 15°) ;" Cependant : "Sont tolérées à l’expertise initiale : - les attitudes scoliotiques réductibles en position fléchie ou couchée ;" Je suis pas ravie de poster ce genre de choses, pas très encourageantes... Néanmoins, il s'agit d'un texte brut qui a peut-être connu des modifications, je ne suis pas toubib, rien ne vaut pas l'avis du médecin militaire lors de la VM seul à même de statuer là dessus. Sinon, au vu de ton âge, relativement jeune, peut-être te rapprocher de ton médecin pour essayer de voir si tu n'a pas finis ta croissance si avec de la kiné tu n'a pas moyen d'arranger cela. Bon courage à toi, lâche rien !
  10. Je ne connaissais pas ces deux anecdotes
  11. Bonjour Calimerovador, Concernant ta seconde interrogation, les PM sont consacrées à la découverte de l'institution militaire, de la Marine, elles préparent éventuellement à un engagement. Donc, il paraît peut possible qu'un VOA puisse y candidater. De plus, ce qu'ils vont apprendre en un an, tu l'apprendra en deux semaines lors de la FIO. Donc pour répondre à ta question, le cumul ESR + contrat VOA ne me paraît pas possible, parce que dès que tu t'engages, ton ESR est cassé, et cela serait de toute manière inutile, car doublon avec ta formation. En ce qui concerne faire une PMS EM après le VOA, tu comprendra aisément que cela ne remplie pas l'objectif de découverte offert par la PMS EM, et de surcroît, tu n'y apprendra rien de neuf, si ce n'est participer à quelques visites, par ailleurs disponibles par d'autres canaux. Ensuite, sur le papier c'est très joli la PMS EM à bac+3 et le VOA à bac+2. La plupart des stagiaires PMS ont bac+4/5 ou sont dans la vie professionnelle, et la très grande majorité des VOA prennent soit une année de césure en quatrième année post bac ou ont un bac + 5 dans la poche
  12. Bonjour Mryry, Sujet très intéressant. Tu as déjà les deux textes de base. Tu as peut-être moyen d'emprunter l'ouvrage "le droit de la fonction militaire" de B. Thomas Tual qui en brosse un portrait, à la BU. Normalement c'est rangé avec la fonction publique. Bien pour les APNM, je t'encourage à regarder un arrêt de la Cour européenne de 2014, "Matelly", qui explique quelque peu la possibilité de telles asso, en lien avec l'interdiction de syndicat. Tu évoques les mandats politiques locaux, question très intéressante aussi. Se pose la question des mandats endossés par les généraux 2S. Le CEMA a donné quelques indications en ce sens, notamment sur le devoir de réserve. D'un point de vue prospectif, des questions peuvent se poser quant aux retraites. En effet, si je me souviens bien, le président de la république énonçait que ne devraient pas être "touchées" les pensions à jouissance immédiate parce que le militaire bénéficie d'un statut particulier et d'un lien avec la nation, un lien de service qui le met dans une situation particulière du statut général prévu pour les retraites (il y a aussi des enjeux RH certes, mais l'aspect lien particulier Etat / militaire me semble intéressant à creuser). Petit fun fact, que tu connais peut-être déjà, mais peut-être pas ceux qui passent par là... En France, les hommes ont eu le droit de vote en 1848, les femmes en 1944... et les militaires en 1945 En espérant t'avoir éclairé sur certains points, n'hésites pas si tu as des questions, remarques, je serai ravie d'échanger sur ce sujet. Bon courage à toi !
  13. Bonjour Mamadou, Oui pour Maistrance c'est possible, cela arrive en effet fréquemment à la suite de désistements. Pour QMF je ne connais pas bien, je laisse les plus sachant te répondre. Bon courage dans tes projets !
  14. Bonsoir Titouan ! Je valide tout ce qu'à dit Bouchon-Gras ! Les niveaux sont très hétérogènes, certains ont fait une préparation militaire marine ou non, certains ont de la famille/amis dans la Marine, d'autres non, mais vous allez acquérir le même socle de connaissances en partant tous du même niveau, ne t'inquiètes pas pour ça, tu apprendra tout ce que tu a cité au fur et à mesure de ta formation. Pour le sport, comme dit précédemment, pas besoin d'être un champion, l'idéal est de ne pas "trop subir", donc si tu sais faire des pompes, des abdos, courir une quarantaine de minutes, tu as déjà une base. Si tu veux "t'imprégner" un peu, il y a pas mal de reportages sur youtube. Tu tapes "fleuron de la Marine nationale" et il y a un épisode sur le PHA et un tout récent sur la FREMM. Dernièrement, il y a eu un reportage sur l'école des mousses (visible sur RMC story replay) qui peut te donner une idée de "formation initiale", bien que l'EDMo soit très spécifique.
  15. Ton grade détermine ton travail. Le travail demandé à un SM et à un EV2 ne sera pas le même, parce que les emplois et fonctions ne seront pas les mêmes. Donc il faut que tu es un "profil" correspondant à des qualités/capacités d'encadrement plus accrues, voir quelques compétences techniques à certains postes que l'on ne demandera pas à un SM, je pense aux postes de communication, relations publiques. Pour l'exemple, c'est comme si tu étais catégorie B dans la fonction publique et que tu demandais à passer catégorie A, on va te dire "oui mais pourquoi faire ?" Il faut pas oublier que derrière, tu sert une institution (avec une politique RH qui s'appui sur un budget), si tu passes officier de réserve sans poste derrière, la Marine perd un officier marinier de réserve qui avait un poste. Aucun intérêt pour eux. C'est le cœur de la lettre de motivation : "vous avez besoin de, et je suis capable de". Si tu poses une candidature pour passer officier sans avoir une idée de poste derrière, je ne comprends pas trop la démarche. Vouloir passer officier, d'active ou de réserve, c'est vouloir accéder à de nouvelles et plus amples responsabilités et avoir une petite idée d'un poste sur lequel tu souhaiterai être employé. A ma connaissance, les lettres des APER sont assez redondantes sur ce point pour 70% des postes. Il y a beaucoup de fiches de poste qui sont "permanentes", donc ça donne une visibilité sur un/deux ans, sauf "restructuration" particulière. Je pense aux postes PMM/PMS, gardiennage...
  16. Boussole, Je me permets d'intervenir puisque j'ai justement l'info que tu cherchais... J'ai eu sous la main la circulaire de 2019 relative à l'avancement dans la réserve opérationnelle. J'ai regardé celle que tu indique, il n'y a rien de neuf, sauf la date du terme de rigueur qui était le 3 septembre 2019 pour un possible tableau d'avancement en décembre 2019 et une possible nomination en février 2020. Concernant ton cas, je confirme les propos de Bouchon-Gras, il vaut mieux prendre les devants si tu veux progresser, mais comme tu t'en doutes, avec tact et délicatesse en justifiant d'un souhait de compatibilité entre tes diplômes et tes fonctions. Il faut que cela soit cohérent avec la fiche de poste et/ou le poste envisagé par la suite, que tu peux défendre dans ta lettre de motivation. Si c'est ton projet pour l'an prochain, je te conseille de contacter PM3 mi-juin 2020 pour avoir la circulaire, notamment l'annexe de l'avis motivé de la formation d'emploi et monter ton dossier avec ton gestionnaire. Bon courage dans cette voie !
  17. Anonyme 782, Attention aux termes... on parle de solde comme je te l'ai indiqué. Ce ne sont pas des "qualifications", mais des spécialités, ça a son importance, particulièrement lors des phases de recrutement. Je t'invite à trouver tes réponses sur le site : être-marin.fr, elles y sont toutes. A savoir, pour t'aiguiller, si tu regardes les spécialités DETEC et DEASM, tu pars sur un recrutement officier marinier (Ecole de Maistrance), ou tu peux aussi regarder Matelot opérations et donc ce sera un recrutement QMF. En "bonus", il y a le site "zone sous-marin" qui pourra t'informer de manière technique sur les sous-marins et leur fonctionnement.
  18. Bonjour, Le temps passé en mer dépend du type de sous-marin. Un SNLE c'est environ 70 jours de mer en général, il peut y avoir des périodes plus courtes d'exercice. Un SNA a une large amplitude de missions et donc là c'est plus compliqué de répondre. Pour les congés, on parlera de permissions, variables aussi selon le type d'activité auquel tu as participé. Par ailleurs, après une plonge, tu peux avoir des périodes "d'oxygénation" en montagne par exemple. Au niveau du salaire, on parlera de solde. Le militaire a un statut particulier au sein de la fonction publique qui fait que les traitements (la rémunération) correspondent au corps auquel tu appartiens, le grade, l'échelon... Les grilles de traitement sont disponibles sur internet, il te suffit de regarder le grade qui "t’intéresse". Il faut rajouter à cela les primes de plongée. Enfin, le nombre de personne par poste est aussi fonction du type de sous-marin et de ton grade. Je te renvoie aux nombreuses vidéos sur YouTube par exemple, qui présentent la vie à bord.
  19. Non, rien d'obligatoire. Tu auras des instructions théoriques pour ce faire et des créneaux d'études pour réviser en ce sens. En revanche, tu auras aussi plusieurs camarades issus de PMM ou PMS Maistrance qui auront déjà potassé le code vagnon, ou tout simplement qui ont déjà le cotier dans le civil. Donc venir en connaissant déjà ton balisage, les feux, la conduite du navire peut te faire gagner du temps que tu pourras "réinjecter" dans les autres domaines. Pour info, tu as deux/trois applications smartphones bien faites pour t'entraîner.
  20. Si, il y a toujours un salon d'habillement à Brest. Après comme le souligne Bouchon-Gras, les choses sont vouées à être plus centralisée. Par exemple pour la région Bretagne, tu auras un grand dépôt à Rennes qui redistribuera ensuite directement les commandes dans des cellules habillement sur base (déjà en place, où tu peux essayer et commander des tenus qui arrivent ensuite de Brest sans t'y déplacer) afin de limiter les "intermédiaires" et les différents pépins de délais, couacs de rupture de stock. Pour les chaussures, les T... (je ne sais pas si je peux sortir le nom de la marque), c'est "normal", si je puis dire. Problème de "lot". La consigne passée aux nouveaux incorporés et de graisser et monter/descendre la fermeture éclair une/deux fois et de ne plus l'utiliser par la suite parce qu'en en effet... elle pète. A titre d'info, tu en fait ce que tu veux... Réserviste sur la Presqu’île si j'ai bien compris, je te déconseille de te rendre au CIN à Brest pour profiter de l'habillement. Déjà parce que leur stock desserve les écoles, ensuite parce que tu pourrais avoir des pépins. J'ai vu le cas passé d'un jeune réserviste qui s'y est rendu. A sa période de réserve qui a suivi, sans entrer dans les détails, convocation pour expliquer pourquoi il s'est retrouvé sur une base où il n'avait rien à faire. C'est une zone militaire close, zone militaire de droit commun certes, mais on ne passe pas sur une zone militaire si on a pas une bonne raison d'y être, à savoir un ordre de circonstance pour le personnel de réserve. Après, excès de zèle ou non pour ce cas, comme je le souligne, je te donne l'info, tu en fait ce que tu veux ;) Pour la Marine en général et les autres armées, à côté des stocks ou en école, pas de problème particulier. En dehors, c'est plus hasardeux. A savoir que c'est toujours pareil partout : question de priorités, délivrance "du plus ops au moins ops". En espérant t'avoir un peu aiguillé sur la situation.
  21. Bonjour, C'est ton choix et il t'es personnel, l'important est que tu saches où tu vas et cela à l'air d'être le cas. Ce qui est important, c'est aussi d'être "à l'aide dans ses basquettes". Si ce que la Marine te proposes en dehors des commandos ne t'épanouie pas, je ne pense pas que cela puisse être mal vu. Après c'est toujours pareil, il y aura toujours des "yaka fokon" pour faire des remarques là dessus ;) Le changement d'arme peut être délicat par contre d'un point de vue administratif. En ce qui concerne "surtout en ayant raté les commandos marine", d'un point de vue très optimiste, je te dirai que l'échec est de ne pas avoir tenté ou de ne pas s'en être donné les moyens ("Je ne perds jamais, soit je gagne, soit j'apprends"). C'est un stage exigeant, un cursus très sélectif, ceux qui n'arrivent pas jusqu'au bout ne sont pas déméritant. Après concernant l'âge, cela peut être aussi (même si pas forcément), une marque de maturité, de stabilité. Sortant d'un premier contrat avec l'armée, tu ne sera pas perdu dans le monde militaire, donc je ne vois pas pourquoi l'AdT te fermerait la porte.
  22. Bonjour Flo759, Le luc léger est une épreuve de course à pied. Ce test calcule la vitesse maximale aérobie, donc forcément il faut se faire violence et si tu ne cours pas, c'est logique que tu obtiennes des résultats comme cela. C'est comme si tu ne jouais pas de piano et que tu débarquais au conservatoire. Je t'encourage à rechercher des programmes de course sur internet et d'ajuster en fonction du temps qui te sépare des épreuves. Aussi, sur YouTube, tu as des bandes son Luc léger. Pas besoin d'en faire toutes les semaines, mais tous les 15 jours pour voir ta progression si tu n'a que quelques semaines devant toi. Equipe toi de bonnes chaussures de course (pas besoin d'aller chercher la paire à 200 balles, il faut juste que tu es une paire adaptée à tes entraînements et à tes pieds). Il faut essayer de la jouer malin et pas bourrin, il s'agit de ne pas se blesser, de ne pas être trop ambitieux et de se manger le surentraînement. Laisse toi un jour de repos entre chaque entraînement CAP, voir deux jours si tu travailles en fractionné. Je t'encourage à regarder du côté du 15/15 ou 30/30. Si tu as un stade près de chez toi, tu peux travailler sur les longueurs/largueurs. Maximise ta progression avec une alimentation et un sommeil adapté (c'est tout con, mais c'est souvent négligé et ça fait la différence), maîtrise les courbatures (étirement, baume de tigre), et met ton cerveau sur off quand tu cours : ne penses pas à ce test ça va te bloquer, penses uniquement à l'objectif de ta séance. En complément de la course, tu peux faire de la muscu au poids de corps (pompes, gainage, abdos, squat... type tabata hiit) ce qui peut par exemple améliorer ta posture pour la CAP. Pas besoin d'être une machine aux tests, on te demande juste de savoir courir, être agile sur un parcours d'obstacle et de tenir au maximum à la suspension. Bon courage a toi !
  23. Bonsoir Alsur, Petit apport technique, plus coutumier qu'autre chose: officier de Marine est souvent utilisé pour parler des bordaches, voir OM/SC et Officier de la Marine, pour les OSM concours, choix... La phrase rayée je ne l'aurai peut-être pas mise, cela n'engage que moi, en tant que récepteur. Il y a du beau monde aux cycles jeune donc c'est un peu délicat, même si ce n'est pas l'intention, cela peut sonner un peu "prétentieux". Sur la dernière phrase, quant à la "réussite au cycle", étant donné qu'il n'y a aucun test, juste une restitution de travaux en fin de semaine, peut-être plutôt indiquer l'engagement quant aux investissements pendant les travaux de comités ? Voilà pour la forme. Pour le fond, RAS, c'est plutôt ta motivation personnelle, je ne me vois pas y interférer, si ce n'est "fonce, c'est un beau projet!"
  24. Kermoco

    Critère du BAC

    La promiscuité ? La vie en collectivité apporte beaucoup : "tout seul on va plus vite, ensemble on va plus loin" ! mais elle a aussi ses inconvénients... après une journée compliquée, on aimerait parfois être un peu seul par exemple. Le risque ? Tout métier à ses risques, mais certains présentent une exposition plus atypique. Après au niveau de la famille, il y a deux façons de voir les choses: ton "cocon familial" (parents, frères, soeurs...) et ta famille/ futur famille (conjoint, enfant). La conciliation vie de famille / armée est parfois délicate au grès des affectations (que tu ne choisis pas toujours). Et avec Maistrance, il faut essayer de se projeter sur 10 ans
×
×
  • Create New...