Jump to content
Search In
  • More options...
Find results that contain...
Find results in...

Bastien2016

Membre+
  • Content Count

    6
  • Joined

  • Last visited

Community Reputation

0 Neutre

1 Follower

Profile Information

  • Lieu
    Poitiers
  • I am
    Militaire
  • Je suis réserviste
    Non
  • Composante
    Gendarmerie nationale
  • Mon conjoint est militaire
    Non
  • Je suis parent de militaire
    Non
  • Sexe
    Homme

Recent Profile Visitors

620 profile views
  1. Bonsoir à tous, Je vous écris pour demander quelques conseils car je suis un peu désespéré... L'an dernier j'étais en école de GAV à Rochefort, j'avais de bons résultats, ça se passait bien avec mes camarades, mais malheresement il y'avait un cadre avec lequel ça ne passait pas bien (le seul sur les 12 de ma compagnie) et manque de chance c'était celui qui nous apprenait l'usage des armes. Du coup il m'a fait passer pour quelqu'un de dangereux avec une arme auprès des autres cadres qu'il fallait absolument virer alors que je respectais toutes les règles de sécurité. Bref je n'ai toujours pas digéré depuis cette injustice... et j'ai été prié de prendre la porte juste avant la fin des 9 semaines, tout ça pour rien. A cause d'une note de chetron éliminatoire. Refusant d'en rester là j'ai voulu retenter le coup dans une autre école de gav, la DGGN me l'a refusé. Puis j'ai passé mon concours SOG, tout s'est bien passé jusqu'à l'entretien avec le jury. Bien sur je me suis comporté en adulte devant eux en expliquant que j'avais pris du recul et qu'il n'y'avait aucune chance que ça se reproduise en école vu l'expérience avec les armes que j'ai accumulées. Mais j'ai l'impression qu'ils m'ont seulement jugé sur le passé et pas du tout sur le présent, du coup j'ai récolté un 6 éliminatoire. Je pensais que l'honneteté paierait en mentionnant cette experience sur mon CV mais non ce fut tout le contraire. Du coup pour mon prochain passage devant le jury je compte prendre un maximum de précautions. Premièrement effacer cette expérience de mon CV et pour être sur qu'ils ne puissent pas me retracer dans leurs fichiers, me créer un nouveau compte sur le site de la gendarmerie en ne mettant pas mon identifiant défense (qui est facultatif) et en faisant une faute de frappe sur mon numéro de sécu en changeant juste un chiffre. Je sais que ce serait pas glorieux de faire ça mais si c'est la seule façon d'avoir le profil le plus compétitif possible et que ma candidature soit traitée de façon impartiale et égalitaire vis à vis des autres candidats je ne m'en priverais pas. Et quand on voit la qualité de certains candidats qui ont eu le concours et qui ont un comportement tout sauf militaire je me dis qu'il n'y'a aucune raison que je ne fasse pas partie des heureux élus.
  2. Purée moi j'ai échoué en école gav, note de chetron éliminatoire pour une raison que j'estime injuste et du coup j'ai l'impression que c'est à cause de ça que j'ai eu une note d'éliminatoire aux oraux du concours sog. La gendarmerie n'aime elle pas les gens qui échouent ?
  3. Bon, j'ai envoyé un courrier à la DGGN en leur expliquant tout et que désormais j'ai tous les outils pour réussir le stage. En combien de temps répondent ils en général ?
  4. Tout cela est bien triste mais ça ne répond pas à ma question... nous il y'en a eu 87 de sortis. Et la note de tronche comme son nom l'indique, c'est si ils te voudraient ou pas d ans leur briga d e.
  5. Bonsoir à tous, je vais essayer d'expliquer mon problème le plus précisément possible : Je viens tout juste de finir mes 9 semaines de formation EGAV à l'école de gendarmerie de Rochefort dans la 3ème compagnie mais le problème c'est que je n'en suis pas sorti ! En effet, j'ai échoué à la note d'aptitude ou de chetron, le pire truc qui puisse arriver car j'avais réussi tout le reste et je m'étais donné à fond tout le temps sans jamais me plaindre. J'ai donc fait 8 semaines pour rien + 1 semaine de mise à disposition. Je ne suis pas venu là juste pour apprendre des choses sans pouvoir les mettre en pratique mais bien pour devenir APJA, et étant quelqu'un qui ne m'avoue jamais vaincu, ais je une chance de pouvoir réincorporer une autre compagnie pour retenter ma chance et prouver ma vraie valeur ? Franchement ce serait vraiment injuste si je ne le pouvais pas par rapport à une de mes camarades qui a eu un comportement exécrable avec tout le monde, même les instructeurs et qui a été arrêtée pour raison médicale juste avant la note de chetron, qui en échappe donc et qui est sûre de revenir. Ce qui m'a été reproché en gros c'est un manque d'assurance lors des séances de tir. J'avais jamais manipulé une arme de ma vie je précise bien, tout le monde n'est pas forcément tireur du GIGN dès la première séance. Je commençais à prendre mes aises mais ça n'a pas suffi pour eux...
×
×
  • Create New...